Madère, Non classé, Portugal, Randonnées, Voyages

Madère: les surprenantes Levada Nova et Levada do Moinho

24 mars 2015

La boucle formée par la levada Nova et la levada do Moinho n’est probablement pas la plus célèbre et populaire randonnée de Madère mais est certainement la plus vertigineuse qu’il m’ait été donné de faire, d’autant plus qu’il s’agissait de ma toute première randonnée ! (Classée noire, mais je ne le savais pas à ce moment-là !)

Le point de départ de la randonnée se situe à l’église de Lombada, à Ponta do Sol, du moins en  théorie. Nous l’avons en réalité quelque peu trouvé « par hasard », en montant vers le haut du village.

Soyez donc attentifs à la signalisation (les panneaux indiquant les points de départ des randonnées se repèrent grâce à leur couleur orange).

levada nova madère

Nous nous sommes donc engagés sur ce petit chemin propret, engageant et aucunement dangereux … en apparence ! J’ai vite déchanté, quelques mètres plus loin, en découvrant que le-dit accueillant petit sentier de randonnée ne mesurait pas plus de 50cm de largeur, que le canyon atteignait presque 500m de profondeur, que seuls  les passages les plus dangereux y étaient sécurisés par des barrières, et que nous allions donc marcher au bord du vide pendant quelques kilomètres (sympa pour mes tendances acrophobes donc !) …

levada nova madère

Une vraie partie de plaisir en perspective, donc^^ Ô joie, ô bonnes idées ! Je n’ai malheureusement ni  les gènes ni la témérité  d’ Indiana Jones ! On pourrait qui plus est me qualifier de « troutrouille » ou d’aventurière en carton !

Et puis le premier virage s’est révélé décisif. J’ai tout bonnement bien cru que je n’arriverais jamais à le passer, sans basculer dans le vide au moindre coup de vent. Et pourtant, je ne suis pas un poids plume, loin de là !  J’ai rapidement élaboré différentes stratégies pour le traverser… ou pas ! Me glisser sur les fesses en m’agrippant au rebord… Avancer tout doucement… M’accrocher à la paroi… Faire demi-tour… Les personnes souffrant de vertige  ont des idées curieuses, je sais !

levada nova madère levada nova madère levada nova madère

 

Je préfère les virages comme celui ci-dessus!

 

Et la petite part rationnelle de mon esprit m’a rappelé que c’était moi qui avais désiré venir à Madère et parlais depuis des mois de m’initier à la randonnée. Alors rebrousser chemin à la première difficulté ne me semblait pas la solution la plus viable et serait sûrement source de regrets. J’ai pris mon courage à deux mains… et miracle… j’ai survécu ! (Mais ça, vous vous en doutiez^^)(Enfin, c’est plus pratique pour écrire cet article)

Je sais que j’ai tendance à m’angoisser pour des petits riens, mais je n’aime pas me laisser abattre et dépasser par mes émotions, alors j’étais plutôt fière de moi (c’est assez rare pour le souligner), et n’en ai que plus apprécié la randonnée^^ !

levada nova madère

Bien m’en a pris, car nous avons rencontré de jolis paysages au cours de celle-ci, bénéficié d’un superbe point de vue sur le plateau Paul da Serra, admiré une jolie cascade, serpenté dans les collines, enjambé quelques troncs d’arbre…

Le jeu en valait la chandelle!

La levada Nova en images

 

DSC_9859 levada nova madère DSC_9861 levada nova madère levada nova madère levada nova madère kevada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère DSC_9900 levada nova madère levada nova madère levada nova madère DSC_9917 DSC_9919 DSC_9922 levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madère levada nova madèreDSC_9940DSC_9943DSC_9951DSC_9948DSC_9947DSC_9954bDSC_9959

A la fin de la levada Nova, deux choix s’offrent à vous : ou faire demi-tour et regagner votre voiture par le chemin que vous venez d’emprunter, ou dévaler un petit talus et vous engager sur le sentier un peu caché de la levada do Moinho. Nous avons opté pour cette deuxième solution…et mis un certain temps à retrouver notre voiture, car le point de départ de la levada Nova et de la  levada do Moinho ne correspondent pas!

Cette dernière est bien moins vertigineuse que sa comparse (et donc bien moins éprouvante pour mon pauvre petit cœur^^), mais plus sauvage bien qu’il s’agisse d’une ancienne levada privée ! Attention à vos chevilles, cependant !

Le sentier est caillouteux, et parfois glissant , je peux en témoigner !

levada do Moinho levada do Moinho DSC_9975 levada do Moinho levada do Moinho levada do Moinho levada do Moinho levada do Moinho levada do Moinho levada do Moinholevada nova madèrelevada nova madèrelevada nova madèreDSC_0015
DSC_9969 DSC_9962

 

Informations utiles !

 

Environ 2h30/3h (un peu plus de 8km)

Difficultés : la forte exposition au vide, les passages non sécurisés

Equipement : boisson, lampe de poche (pour un petit tunnel de 200m), vêtement de pluie si vous le désirez pour le passage sous les cascades.

 

 

 

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

23 Commentaires

  • Reply Ma' 24 mars 2015 at 8 h 04 min

    C’est superbe !!!
    Et bravo d’avoir surmonté tes peurs ! Clair que ça en valait la peine !

    • Reply Chloé 25 mars 2015 at 18 h 41 min

      Franchement, ce n’était pas gagné! Heureusement, les autres randonnées étaient beaucoup moins éprouvantes!

  • Reply Letizia 24 mars 2015 at 9 h 36 min

    Tu as fait ce qu’on appelle en Suisse une « bisse » si jamais tu veux en refaire tu sais où venir 🙂 Je souffre aussi de la peur du vide mais tes photos donnent drôlement envie d’aller s’y coller 🙂

    • Reply Chloé 25 mars 2015 at 18 h 47 min

      Du coup, j’ai regardé des photos de bisses sur internet, eeuuuh je vais attendre quelques années pour m’y essayer^^ C’est impressionnant!

  • Reply LadyMilonguera 24 mars 2015 at 10 h 20 min

    Magnifique cette randonnée mais punaise, que d’émotions !!! Je souffre moi aussi de vertige alors toutes ces idées bizarres, je les connais bien… Perso, j’appelle ça « passer en mode zéro dignité » 😉

    • Reply Chloé 25 mars 2015 at 18 h 49 min

      Haha, pas faux!! Moi en mode chochotte!

  • Reply Lou 24 mars 2015 at 16 h 20 min

    Magnifique (même si, brrrrr quand même avec le vide juste à côté !), merci d’avoir partagé ces jolies photos avec nous !

    • Reply Chloé 25 mars 2015 at 18 h 50 min

      Brrr est le mot^^

  • Reply natpiment 24 mars 2015 at 16 h 39 min

    oui, très sympa cette escapade !

  • Reply Mili - The Flying Dutchwoman 24 mars 2015 at 16 h 44 min

    Tes excuses m’ont bien fait rire… vu que bon, je les ai aussi a chaque fois que je dois affronter le vide. mais pareil, a chaque fois, je me fais violence en me disant « nan, mais le paysage va en vaoir la chandelle »… Et je confirme dans ton cas, le paysage est vraiment superbe 🙂 Bravo à toi pour avoir surmonté ta peur <3

    • Reply Chloé 25 mars 2015 at 18 h 56 min

      Toutes les mêmes <3!

  • Reply Anne 24 mars 2015 at 17 h 31 min

    Il nous semble faire la balade avec toi!

    • Reply Chloé 25 mars 2015 at 19 h 03 min

      Haha, j’ai eu du mal à réduire le nombre de photos, ceci explique peut-être cela^^

  • Reply Rory 24 mars 2015 at 21 h 25 min

    Juste splendide cette randonnée !! Effectivement ça valait la peine de surmonter tes craintes 😉

  • Reply Dorothée 25 mars 2015 at 10 h 17 min

    Merci pour ce très bel article qui m’a permis non seulement de m’évader vers cette destination dont on m’a dit tant de bien, mais aussi de me sentir moins seule dans Mon STRESS/PANIQUE du vide. Je connais bien l’effet, « je l’ai voulu, mais c’est une truc de débile, bon je dois passer, pourquoi mes jambes n’avancent pas…je vais mourriiiiiir! ». Fichu vertige, il prends par surprise en plus (en haut de la sagrada familia, les chemins de randonnées paisibles, dans un stade de base-ball!). J’ai trouvé une espèce de parade pour les passages où je suis limite en boule à pleurer de nerf, je partage (mais air ridicule assuré, je préviens!): je m’accroche à la poignée du sac à dos de Monsieur qui se place donc devant moi, je bloque sur ses chaussures et je colle à ses pas, en chantant à tue-tete (bon je ne dis quand même pas ce que je chante car j’ai encore un minimum de fierté 🙂 » et j’y arrive! Et j’adore cette sensation d’avoir dépassé ses peurs (bon ok même si l’épreuve en question parait souvent ridicule, notamment quand un enfant le fait sans soucis et te regarde bizarrement!). Bon courage à toi et merci pour ces belles photos!

    • Reply Chloé 25 mars 2015 at 19 h 09 min

      Merci pour ce conseil! C’est exactement ça!! « Pourquoi mes jambes n’avancent pas? » Ou il te prend alors que tu es debout sur une table d’élève pour accrocher une affiche au mur… Franchement, je n’ai pas à me plaindre, j’ai l’impression qu’en me forçant, petit à petit, ma peur s’efface! Mais je ne crie pas victoire! Je ne suis pas encore prête à faire un saut en parachute! Je note la combine , haha, même si pour les prochaines randonnées, je n’aurais probablement personne à qui m’accrocher 😀 Merci Dorothée!

  • Reply Céline 26 mars 2015 at 9 h 03 min

    Je suis bien tentée ! Madère est sur notre « liste  » depuis un moment mais mon copain a le vertige alors je vais éviter de lui montrer tes photos 😉

  • Reply lefebvre.marie76@sfr.fr 29 mars 2015 at 20 h 00 min

    Sublime article Chloé !

    Moi qui souffre vraiment de vertige, je ne sais pas si j’aurai réussi à me surpasser aux passages ardus comme tu les décris. J’aurai plutôt fait une crise de larmes.
    En tout cas le paysage fait rêver <3

  • Reply Marie 29 mars 2015 at 20 h 01 min

    Sublime article Chloé !
    Moi qui souffre vraiment de vertige, je ne sais pas si j’aurai réussi à me surpasser aux passages ardus comme tu les décris. J’aurai plutôt fait une crise de larmes.
    En tout cas le paysage fait rêver <3

  • Reply elPadawan 1 avril 2015 at 12 h 59 min

    Tu vas finir par avoir des chevilles en béton avec toutes ces belles randos 🙂

  • Reply Julie - La Boucle Voyageuse 6 avril 2015 at 19 h 34 min

    Oh c’est rigolo à lire je pensais que c’était plus long que ça ! En tous cas de jolis paysages, ça vaut le coup de surmonter ses appréhensions 😀

  • Reply Valérie@EnvieVoyages 8 avril 2015 at 13 h 17 min

    Superbe promenade. Bravo d’avoir surmonté ta peur, les photos rapportées démontrent la beauté de l’endroit. Quelles belles flores tout autour!

  • Reply Luc Cant 3 avril 2017 at 10 h 42 min

    Superbe, je me promène chaque année en Madère. je connais le levada Nova à partir de Faja da Ovelha direction Porto Moniz. Pour cet année j’ai programmé la section du Levada Nova Prazeres- Ponta do Sol.

  • Laisser un commentaire