Aisne, Hauts-de-France, Je suis picarde, Non classé, Picardie, Randonnées, Sorties et Culture, Sorties et événements

J’ai participé à une course de l’extrême

19 octobre 2015

Aujourd’hui, je vous propose de voyager… chez moi, à Saint-Quentin, et de me suivre dans un X-trem défi, une expérience bien particulière organisée pour la première fois chez nous !

 

Késako ?

 

L’X-Trem Défi, c’est un peu une course de l’extrême, comme son nom l’indique, ou plus exactement un parcours de 10kms jalonné d’obstacles en tous genres : barbelés, pneus, ballots de paille, punching-balls, plans inclinés, montagnes de betteraves (eh oui, on est en Picardie !), et même bassins d’eau ! Le tout agrémenté de boue… et de bonne humeur !

 

xtrem-defi-saint-quentin

Préparation à l’ X-trem défi

 

La question que tout le monde émet est : « Mais est-ce que MOI, je peux participer à cette épreuve ? »
Je me la suis moi-même posée, n’étant pas une immense sportive dans l’âme et étant accompagnée pour l’occasion d’amis garçons bien plus entraînés que moi… Certains n’ont pas pu venir pour cause de foot, je me suis un peu moins ridiculisée haha !

J’avoue, j’exagère un peu. Je cours parfois, et suis inscrite dans une salle de sport à l’ambiance exceptionnelle depuis trois ans, ce qui me motive pas mal ! J’assiste donc à deux ou trois cours en tous genres par semaine, normalement plus, mais j’ai eu quelques soucis de cheville ces derniers mois qui m’ont contrainte à ralentir un peu le rythme. Avec un certain nombre de séances de step, cardio-combat, baïla ou abdos à mon actif, je ne suis donc ni une athlète chevronnée, ni une vraie novice en terme de sportivité ! Cependant, pour le coup, c’est un peu affaiblie que j’ai participé à l’épreuve, après deux semaines de dispense de sport suite à une vilaine chute en classe ayant touché les tendons et deux semaines de sinusite-trachéite et traitement à la cortisone et aux antibiotiques… Je n’étais d’ailleurs pas vraiment rétablie le jour de la course…

Et pourtant, j’ai réalisé celle-ci sans trop de difficulté et sans peiner! Comme je l’ai expliqué un peu plus haut, le parcours est chevronné d’obstacles, de manière à ce que l’on n’ait pas à courir en continu sur de trop longues distances. Ces derniers sont loin d’être infranchissables (qui plus est lorsqu’on est une fille et bien secondée^^), et contournables si l’on se sent vraiment incapable d’en venir à bout…

Je pense donc que finalement, le challenge est à portée de tous, et même des débutants. L’objectif premier est de s’amuser et dépasser ses limites, et la variété des ateliers permet à tout le monde d’y trouver son compte. Ce n’est pas un trail non plus^^ !

Et puis les plus sportifs et courageux d’entre nous se sont fait un plaisir d’aider et assister les autres participants, on ne peut que saluer leur esprit d’entraide et de convivialité !

 

xtrem défi saint quentin octobre 2015

L’x-trem défi

 

Pour être tout à fait honnête, je ne me suis pas réveillée au comble de l’enthousiasme ce matin-là. J’appréhendais un peu le parcours, que je ne me sentais pas forcément prête à relever au vu de ma préparation inexistante, de mon état des derniers jours, de ma fatigue (après avoir peu dormi et participé à des soirées la veille et l’avant-veille #tropdeserieuxenmoi), et des différents commentaires que j’avais pu lire sur l’épreuve. Après coup, je regrette un peu d’avoir autant stressé^^ !

Comme je l’ai dit plus haut, les (32) obstacles sont loin d’être infranchissables et surtout contournables. Souffrant (très fortement) de vertige, j’ai par exemple jeté l’éponge au premier obstacle, une espèce de mur en toile d’araignée à escalader ! (Cela démarrait bien^^ !) Je n’ai également pas plongé dans le bassin à 2 degrés qu’il fallait traverser en nageant 25m… (Souffrante, mais pas inconsciente !) La majorité des participants l’ont cependant fait, et je ne peux qu’admirer leur courage et leur détermination!

 

xtrem-defi-saint-quentin

Personne ne s’est moqué de moi ou ne m’a fait de remarque, ce qui m’inquiétait un peu également, comme quoi…^^
L’ambiance était conviviale, et d’autres que moi n’ont pas su relever tous les défis proposés !

x trem défi saint quentin

 

J’ai sinon participé dans la joie et la bonne humeur à tous les autres ateliers, dévalé des toboggans de boue (inoubliable !), triomphé de ma peur du vide en escaladant des murs glissants (pente à 45°), roulé dans des collines de betteraves, rampé sur 150m dans un tunnel obscur ou sous des barbelés, marché le long de poutres, couru dans les bosquets, plongé tête la première dans la boue pour une simple photo (en priant pour que celle-ci ne soit pas floue, hahaha !), joué à Tarzan au cœur des branchages, traversé des conteneurs d’eau bien noirâtre, et surtout beaucoup ri !

 

 

entraide xtrem defi saint quentin
Un peu plus de deux heures nous ont été nécessaires pour réaliser le parcours, qui ont défilé à toute allure, malgré une petite longueur tout de même à la fin, mais rien de très grave !

 

xtrem-defi-saint-quentin
Bref, l’événement a été gé-ni-al ! Mon lexique est pauvre, mais je n’ai pas d’autres mots ! Je pense que l’organisation au top et l’encadrement parfait de l’épreuve y ont grandement contribué, sans parler de l’esprit festif, convivial et solidaire qui a dominé tout au long de la journée !

 

Après l’ épreuve

 

C’est finalement « l’après » qui s’est révélé un peu plus compliqué pour moi. Encore malade, mon corps s’est vite refroidi, et j’ai (re)commencé à souffrir de la gorge. J’ai donc rapidement regagné ma voiture (après avoir préalablement recouvert les sièges de bâches) pendant que les autres membres de mon équipe allaient chercher les fricadelles et boissons offertes à la fin de l’épreuve. L’esprit est vraiment bon enfant, j’aurais aimé que la météo le soit un peu plus, pour le coup^^ ! Je crois bien n’avoir jamais autant savouré une douche chaude, haha !
Prévoyez donc des vêtements de rechange bien chauds ou des vieilles nappes/plastiques pour protéger vos sièges, et surtout n’oubliez pas de vous hydrater voire vous étirer (je n’ai pas eu de courbatures, mais A. si !!) !

Je suis très fière d’avoir participé à cette épreuve, relevé le défi et surmonté certaines de mes peurs, notamment celle du vide !

 

Et rien que pour cela, j’ai hâte de m’inscrire à la prochaine !

 

x-trem-defi-saint-quentin

D’autres épreuves du même type dans le nord de la France et ailleurs:

-La Frappadingue
-le Mud Day
-la Spartan Race

 

Question tarif:

 

34 euros …Et franchement, ce n’est pas cher payé! Nous avions payé le même prix ou presque pour la Color Me Rad, pour au final moins de prestations! Mais tout est question de goût!

Merci à Aurore pour les photos qui ne sont donc pas de moi;  à Yannick, Germain et Aymeric pour leur excellente compagnie; et à Greg et Carol pour leurs encouragements!

 

 

Et vous, avez-vous déjà participé à ce type d’épreuve ou aimeriez-vous le faire ?

 

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

14 Commentaires

  • Reply Cecile 19 octobre 2015 at 8 h 38 min

    Félicitation c’est beau d’avoir participé. Je ne suis pas non plus une grande sportive un peu de course à pied quand il fait beau et 30 min d’aquabike par semaine mais c’est le genre de course qui me tenterai bien rien que pour le fun trip en mode Koh-lanta !!!

    • Reply Chloé 26 octobre 2015 at 12 h 06 min

      C’est ce qu’on se disait pendant la course!! « Allez, on s’entraîne pour Koh-Lanta! » (haha, même si je ne tiendrais pas une journée là-bas!)

  • Reply Letizia 19 octobre 2015 at 11 h 39 min

    Il y a une course de ce type en Suisse (enfin au moins deux) qui a lieu au mois de mars. Elle s’appelle la Survival Run. Je l’ai déjà faite plusieurs fois, l’année prochaine ça sera la 4e fois consécutive. J’adore! C’est un de mes buts de saison! Chez nous c’est 18km (deux tours de 9) et il faut également nager dans la boue, ramper, escalader des filets. C’est très barbare mais j’ai toujours un plaisir monstrueux à participer. A la fin, couverte de boue, tu te sens comme une enfant et tu peux jeter tous tes habits et surtout tes chaussures à la poubelle.

    • Reply Chloé 26 octobre 2015 at 12 h 08 min

      La maman de mon copain a réussi à récupérer les nôtres, je ne sais absolument pas comment elle a ait!! On pourra mieux les user à la prochaine!
      On a la frappadingue qui es un peu plus longue, mais chez toi, c’est encore plus difficile!!!

  • Reply Ophélie G. 19 octobre 2015 at 22 h 54 min

    Non mais il faut être givré pour faire un truc pareil ! :p Plus sérieusement, j’admire ton courage ! xx

    • Reply Chloé 26 octobre 2015 at 12 h 08 min

      C’était génial :)!!!

  • Reply Nadège Chevalier 24 octobre 2015 at 7 h 49 min

    Bravo ma petite Chloé, tu m’étonneras toujours !

    • Reply Chloé 24 octobre 2015 at 19 h 47 min

      Aaah un commentaire de ma directrice préférée!! J’aurais adoré vous raconter ça à l’école!!! <3

  • Reply elPadawan 26 octobre 2015 at 13 h 02 min

    Félicitations pour avoir fait la course! Niveau organisation, ils auraient pu prévoir qu’avec la météo les participants vont refroidir vite, et proposer de quoi se couvrir/réchauffer en fin de course, non? (couvertures de survies ou autre, juste pour maintenir sa chaleur…)

    • Reply Chloé 26 octobre 2015 at 13 h 32 min

      Il y avait des douches et petites serviettes, mais je n’ai pas le même rapport avec le froid que le plupart des gens lol^^

  • Reply Tugdual 26 octobre 2015 at 18 h 16 min

    C’est claire qu’après la boue, certains ont dû se mettre à rapidement claquer des dents ahah ! Après on est un survivor ou on ne l’est pas ! Ça à l’air très marrant comme activité 😉 Je ne sais pas s’il s’agit des même organisateurs ou d’un de ceux que tu a cité à la fin, mais ils font des jeux similaires en Bretagne depuis quelques années.

  • Reply DEFLORENNE 29 octobre 2015 at 9 h 05 min

    Félicitation, j’ai vu la préparation du parcours, et maintenant le récit de la course. Bravo!

    • Reply Chloé 30 octobre 2015 at 9 h 56 min

      Merci, vivement celle de juin!

  • Reply Princesse K 14 décembre 2015 at 21 h 45 min

    Je pense que c’est le genre d’activités que j’aimerais bien faire au moins une fois dans ma vie. Et ce n’est pas cher vu le tarif.
    Il y a quelques années j’ai participé à un raid féminin au Touquet, mais je n’étais pas très satisfaite pour une première participation. Je pense que l’ambiance doit être différente avec des hommes, j’aimerais bien essayer 🙂 Et différentes épreuves comme ça, tu n’as pas dû t’ennuyer 🙂

  • Laisser un commentaire