Saint-Quentin, une ville Art Déco qui a du style

Il y a déjà bientôt deux ans, le célèbre Lonely Planet a publié la liste des dix villes qui avaient le plus de style en France, parmi lesquelles Troyes, Le Havre, Nancy, déjà présentés sur le blog ; Bordeaux, les Arcs… Ou l’architecture Art Déco de Saint-Quentin ! En tête ! La classe, non ?

L‘Art Déco, késako ? J’y reviendrai beaucoup plus en détails dans cet article, mais il s’agit grosso-modo d’un mouvement d’architecture/décoration né au début du XXème siècle et ayant connu un essor important après la première guerre mondiale, jusqu’à sa consécration en 1925, lors de l’Exposition Universelle des Arts Décoratifs et Industriels modernes à Paris.

 

saint-quentin picardie

 

Comme bon nombre de villes situées sur le tracé de la ligne Hindenbourg, à la fin de la Guerre Mondiale, Saint-Quentin est détruite à près de 80%.  Au lendemain de l’armistice, pavés et gravats jonchent alors les rues d’une ville fantôme évacuée quelques mois plus tôt.

Alors que ses habitants reprennent peu à peu possession de ce qu’il reste de leurs habitations, un champ de possibilités incroyable s’offre alors aux architectes et urbanistes en charge de la reconstruction de ces villes dévastées, au cœur d’une période marquée par un nouvel esprit : celui de l’euphorie, du bouillonnement, de la joie, de l’effervescence, de l’envie de ne plus jamais connaître un conflit aussi dévastateur et de VIVRE.  Les années Folles.

Le mouvement Art Déco Saint-Quentin trouve alors son point de chute à Saint-Quentin : aujourd’hui, la ville compte plus de 3000 édifices répertoriés dont 277 entièrement art déco.

Oui, à Saint-Quentin, ce dernier est partout. Au fil des rues, au détour de carrefours, au sein de bâtiments imposants, sur les commerces, et les vitraux de la basilique, également.  Il suffit d’ouvrir les yeux et de lever le nez pour en prendre conscience.

 

saint-quentin picardie

 

Mais pour être tout à fait honnête, je crois bien qu’aujourd’hui, la plupart des passants et habitants de la ville ne prêtent plus vraiment attention à cette tendance qui les a toujours environnés, et paru moins atypique qu’elle ne l’était. Moi la première.  J’avais pourtant participé à une visite guidée de l’Art Déco à Saint-Quentin au lycée, il y a de cela des années donc, et commencé à prêter attention à certains de ses détails sur les façades du centre-ville. Mais les années passant et les souvenirs s’essoufflant, je dois avouer que j’avais oublié la plupart des remarques qui m’avaient été faites ce jour-là.

L’organisation cette année d’une exposition consacrée à l’Art Déco nous a servi de prétexte pour enfin nous intéresser de plus près à ce domaine et assister à l’une des visites guidées proposées chaque semaine par l’Office de Tourisme pour partir à la découverte des petits secrets des façades (mais pas que) de la ville.

 

saint-quentin picardie

 

On a beau dire, rien ne vaut les descriptions, anecdotes et astuces de passionnés tels que notre guide, Christine, qui nous a menés de part et d’autre du centre-ville analyser les bâtiments de la reconstruction, de manière vivante et pertinente, nous faisant admirer des petits joyaux auxquels nous n’avions jamais accordé une attention particulière auparavant, dissimulés dans les balcons, les fenêtres, les balustres, les colonnades…  J’adore! Je crois que dorénavant, nous ne verrons plus certaines bâtisses du même œil lors de nos promenades!

Mes photographies ne sont pas exceptionnelles, la luminosité le jour de notre visite n’étant guère au top ; et le froid, le travail et la fatigue me décourageant quelque peu de dégainer l’appareil photo et de me lancer dans de longues balades le week-end en ce moment. Promis, je vous proposerai un plus joli aperçu de l’ensemble au printemps !

Je tenais cependant à publier cet article avant la fin de l’exposition, si jamais vous envisagez de vous lancer à son assaut 😉

 

saint-quentin picardie

 

L’art Déco, illustration en quelques images

 

L’Art déco est souvent assimilé à l’Art Nouveau… à tort, puisqu’il est né en réaction face à celui-ci ! C’est amusant, nous avions déjà eu un petit aperçu de productions étiquetées Art Nouveau il y a deux semaines, en Alsace, lors de notre visite du musée Lalique ! Nos visites de l’exposition et de la ville ici nous ont permis de parfaire nos connaissances sur le sujet, haha 😉

Il est difficile de définir à proprement parler l’Art Déco, tant celui-ci est marqué par de multiples influences, et n’étant pas forcément experte en arts, je me garderai bien d’entrer dans trop de détails fastidieux et peut-être erronés ! Voici simplement les quelques informations que j’ai pu tirer de nos guides 😉

Né avant la Première Guerre Mondiale, son émergence est ralentie par celle-ci, et relativement mise en exergue par la Reconstruction. C’est pourquoi il est très présent dans les villes picardes profondément meurtries par la guerre…

Mais l’Art déco n’est pas que l’art de la Reconstruction, loin de là ! On en trouve de fabuleux spécimens partout dans le monde, et même à New-York (Chrysler Building).

 

De plus, l’Art déco touche différents domaines, parmi lesquels l’architecture, le design, la décoration intérieure de bâtiments et même de paquebots (L’Île de France, le célèbre Normandie), et même le vitrail.

 

vitraux art déco basilique saint quentin

Vitraux de la basilique

vitraux art déco basilique saint quentin

Vitraux de la basilique

 

Bien plus épuré que l’Art Nouveau, dont il se moque souvent mais dont il s’inspire pourtant parfois, en reprenant par exemple les volutes et arabesques ; l’Art Déco est l’art du modernisme, de l’ordre, de la géométrie, de la symétrie, de la couleur et bien sûr de la sobriété.

 

poste saint-quentin

Façade de la Poste

 

Voici les quelques principes de l’Art Déco qu’Aymeric et moi avons retenus :

 

Bas-relief, pont de Saint-Quentin

Bas-relief, pont de Saint-Quentin

 

–   L’entrée de la lumière, l’apparition de bow-windows pour ce

–  La hauteur ! C’est un art qui s’admire sur les façades quand on prend le temps de lever le nez de son portable 😉 (heiiinn Aymeric !)

– La mise en valeur des formes géométriques, quelles qu’elle soit (triangles, carrés aux bords coupés, arabesques, losanges…)

–  L’utilisation de matériaux jusqu’à présent moins mis en valeur tels que la brique (blanche ou rouge), ou le béton, qui retrouve alors ses lettres de noblesse, le fer forgé, le bois.

–  L’importance des fleurs, notamment la rose, de corbeilles de fruits… Stylisées, bien entendu.

– L’inspiration antique (colonnades, représentations de la mythologie sur des bas-reliefs…)

-L’écriture propre au mouvement (« gros ventre, petites pattes »)

-Le nombre 3, facteur d’équilibre, omniprésent (trois fenêtres, trois portes, trois bow-windows…)

 

criée municipale art déco saint-quentin

Une exposition temporaire consacrée à l’Art déco

 

 

Les appareils photo sont interdits à l’intérieur du bâtiment, aussi ne vous publierai-je que des photos Iphone ici.

Une exposition consacrée à l’art déco est organisée en ce moment et jusqu’au 20 mars seulement au sein des anciennes Nouvelles Galeries de la ville  (au-dessus de Monoprix, pour les locaux). Le lieu lui-même, habituellement interdit au public mais accessible pour l’événement, vaut le déplacement! C’était la première fois en 26 ans qu’il m’était donné de les contempler, je n’allais pas manquer de sauter sur l’occasion. Quel dommage qu’elles ne soient pas définitivement réhabilitées 🙂 !

exposition art déco saint quentin exposition art déco saint quentin

L’exposition revient sur les principes de l’Art déco, ses artistes, ses évolutions, son avènement lors de l’Exposition des Arts Décoratifs de 1925, mais également sur les différentes avancées menées au cours des années folles, ou la place des femmes au cours de cette décennie. Un véritable plongeon dans l’histoire, au coeur d’une atmosphère très 20s!!

exposition art déco saint quentin art-deco-saint-quentin (44) exposition art déco saint quentin exposition art déco saint quentin exposition art déco saint quentin exposition art déco saint quentin exposition art déco saint quentin

— 

La salle du Conseil Municipal

 

Il faut savoir que l’Hôtel de Ville abrite la seule salle de Conseil Municipal Art déco en France, imaginée par Louis Guindez, célèbre artiste Art déco et acteur principal de la reconstruction à Saint-Quentin. Vous retrouverez son nom sur quelques façades de maison, dans l’hypercentre, à ce propos!

conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin

Sa visite à elle seule pourrait durer des heures (faites-moi confiance, vous parlez à la fille qui en est à sa troisième visite de l’Hôtel de Ville, haha!) Entre sa balustrade en fer forgé, ses placages au mur représentant les différents corps de métiers impliqués dans la reconstruction de la ville, ses petits luminaires où semblent fer forgé et opaline se donnent le la, cette atmosphère tamisée, ces sièges ornés de l’ Histoire de la ville récapitulée en un simple blason…

conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin

Un vrai petit bijou de l’Art déco, qu’il est impossible de présenter en quelques mots!

conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin conseil municipal art déco saint quentin

 

L’Art Déco dans les rues de la ville

 

 

art déco dans les rues de saint quentin art déco dans les rues de saint quentin art déco dans les rues de saint quentin art déco dans les rues de saint quentin art-deco-saint-quentin (21) art déco dans les rues de saint quentin art déco dans les rues de saint quentin art déco dans les rues de saint quentin art déco dans les rues de saint quentin art déco dans les rues de saint quentin art-deco-saint-quentin (30) art-deco-saint-quentin (33) art déco saint-quentin art-deco-saint-quentin (35) art-deco-saint-quentin (32) art-deco-saint-quentin (31) art-deco-saint-quentin (36) art-deco-saint-quentin (37) art-deco-saint-quentin (38)

 

 

Rappel:

 

 

 

street art saint-quentin

 

 

You Might Also Like

10 Comments

    Ma'

    24 janvier 2016 at 18 h 30 min

    Ce qui est génial avec l’Art Déco, c’est que lorsque tu commences à regarder, tu en vois absolument partout ! Aucune ville, aucune région n’est exempte de bâtiments Art Déco… (même si effectivement, les régions abîmées par la Grande Guerre ont été un terrain d’expression formidable… même en m’y attendant, j’avais été stupéfaite lors de mon passage à Amiens par exemple… ).
    En tous cas, tu donnes envie d’aller faire un tour à St Quentin (mais ça fait un peu loin d’ici pour le WE… ou tout du moins, pour une balade improvisée..)

    Tiphaine

    24 janvier 2016 at 19 h 08 min

    C’est très joli ! L’art déco fait parti de ces courants architecturaux que j’aime beaucoup et qui est encore très actuel, enfin selon moi.
    J’ai habité à Nancy quelques mois pour un stage et je me rappelle de ces quelques façades si travaillées.
    Bel article et très instructif !

    natpiment

    24 janvier 2016 at 19 h 55 min

    très sympa ton article ! Je ne connais pas du tout cette ville. je suis une passionnée d’architecture urbaine et j’adore me balader le nez en l’air .

    Beverly - Un Billet en Poche

    24 janvier 2016 at 21 h 17 min

    Ah la picarde que je suis n’a jamais mis les pieds à St quentin (Shame on me) et en voyant ce reportage, je le regrette !! Merci pour ce partage

    Mathilde - OmniTerra

    24 janvier 2016 at 21 h 37 min

    J’adore l’art déco. Je ne pensais pas trouver ça en Picardie (cette mal aimée)…

    Samsha

    24 janvier 2016 at 22 h 43 min

    En effet l’architecture est impressionnante! Et l’hôtel de ville également avec ses belles boiseries et lampes ouvragées!

    totheedge

    25 janvier 2016 at 21 h 04 min

    C’est marrant j’ai fait un article l’autre jour sur Napier, ville Art Déco de Nouvelle Zélande, mais je ne m’étais même pas posée la question de savoir s’il y en avait en France ! Donc si 🙂 Il y a des points communs mais l’architecture des maisons dans l’ensemble fais quand même je trouve très européen.
    Merci pour ces belles photos !

    L.

    25 janvier 2016 at 23 h 14 min

    Merci pour cette belle découverte, cela donne vraiment envie de visiter Saint-Quentin ! Comme beaucoup je suis très sensible à l’architecture art déco et je n’avais aucune idée qu’il pouvait y avoir de si beaux exemples en France. Quel regret de manquer cette exposition… heureusement la ville ne devrait pas bouger 🙂

    Camille

    26 janvier 2016 at 13 h 08 min

    Très jolies photos des façades saint-quentinoises ! Nous on a fait l’expo, et elle est top 😉 Il faut en profiter car elle ne durera pas toute l’année. Un bel article qui met en valeur notre ville. Bonne continuation !

    elPadawan

    17 février 2016 at 17 h 07 min

    Je ne savais pas que Saint Quentin était si riche en Art Déco! Du coup, maintenant que tu connais un peu mieux… Regardes tes photos de Prague. Il y a énormément d’Art Nouveau dans l’architecture (forcément, Mucha étant tchèque), mais aussi d’Art Déco, en fait 🙂

Leave a Reply

Top