Non classé, Porto, Portugal, Voyages

Un week-end à Porto : que voir, que faire, mes adresses et coups de coeur

20 février 2017
tram, bord de mer, porto

Rentrée de Porto hier soir, j’ai du mal à me remettre dans le bain du quotidien. Il faut dire que les jours qui avaient précédé le grand départ avaient été fort animés, et que je n’ai pas eu le temps de me « poser » avant d’embarquer pour le Portugal. Alors aujourd’hui, je suis dans un entre-deux, abattue par la fatigue (et l’anesthésie chez le dentiste), et l’esprit perché sur El Terreiro da Sé

Porto a été une véritable parenthèse enchantée, le séjour parfait après les déboires de ceux des derniers mois. Mes soucis de dos/cervicales avaient quelque peu entaché la beauté de ces derniers… Cette fois-ci, j’ai pu croquer nos instants portugais à pleines dents, et revenir les jambes lourdes, le cœur léger, et la cheville coincée. On reprend les bonnes vieilles habitudes, je préfère cela^^ !

 

Un week-end à Porto: pourquoi ? 

 

A la même époque, l’an passé, nous nous étions échappés quelques jours à Barcelone, et avions bénéficié d’un magnifique temps ensoleillé… Prélude d’une disette de chaleur et d’une averse de quelques mois en Picardie. Alors cette année, j’anticipe mon manque de vitamine D. (Et je croise les doigts pour ne pas souffrir du même printemps gris très  tendance en 2016 !) . 😛

Porto s’est imposée d’elle-même à mon esprit, probablement parce que j’ai beaucoup lu sur les blogs à son sujet cette année. Et pour cause, pour la troisième fois en huit éditions, Porto vient d’être élue meilleure destination européenne par le site de voyage European Best Destinations.

Je m’étais déjà rendue au Portugal avec ma mère il y a quelques années, en 2011 plus précisément… et pourtant, je me remémorais notre semaine lisboète comme si c’était hier… Alors pourquoi pas me forger de nouveaux souvenirs, qui plus est à l’occasion de la Saint-Valentin ?

vue sur porto depuis le mirador do vitoria

Aller à  Porto,  où  dormir? 

 

Pour être quelque peu honnête, j’ai rarement aussi mal organisé un week-end 😀 ! Nous avions d’abord décidé de partir 2 jours , réservé une chambre, puis été invités par l’hôtel Teatro, annulé la chambre, et enfin réservé l’avion (oui, tout de même) pour 4 jours finalement…  donc 3 nuits… J’ai ainsi du réserver une troisième nuit ailleurs. Hashtag la blogueuse organisée, qui vous vend du rêve. Et ce n’est pas fini! Non, mais j’ai tout donné pour notre road-trip estival en Slovénie, j’avais le droit à l’erreur ;)…

Surtout que finalement, ces quelques jours portuans se sont révélés parfaits. La semi-improvisation a parfois du bon. Mais promis, la prochaine fois, je me montrerai plus efficace haha !

Bref, pour notre part, nous sommes partis de Beauvais. Porto a pour avantage d’être desservie par nombre de compagnies low-cost, comme Ryanair ou EasyJet. (celles que j’ai testées jusqu’à présent). La note s’élève un chouïa lorsqu’on choisit les horaires parfaits (départ le matin, retour en début de soirée), mais pour 80 euros l’aller-retour, le tour était joué.

A noter qu’à Beauvais, le parking ne coûte pas forcément un bras. Quelques jours avant notre départ, j’avais réservé sur Internet une place sur le P4 (à 500m du terminal 2), pour 21 euros les 4 jours.

 

vua panoramique porto, terreiro da sé

 

Deux heures de trajet plus tard, nous avons atterri à Porto. De là, pour rejoindre le centre-ville, plusieurs solutions s’offrent à vous : taxi, bus (1,90 euros) ou métro (ligne violette ;  2,55euros). Nous avons testé ces deux dernières. Le bus est plus économique, un peu plus long peut-être; le métro présente l’avantage de peut-être plus se rapprocher de votre hôtel! A vous de voir, personnellement, je n’ai pas eu de préférence^^ !

Comme vous avez pu le comprendre plus haut, nous avons également pu tester deux hôtels.

L’Hôtel Teatro ****, que nous étions invités à tester, était tout bonnement un petit bijou. J’en perds mes mots. J’en reparlerai plus en détails, comme pour la plupart des points de cet article, mais après avoir eu l’impression de changer d’univers en franchissant ses portes, nous avons plus qu’adhéré à son atmosphère romantico-mystérieuse, et à  l’élégance qui se dégage de chaque pan de mur. Le lieu était tout bonnement magique, et incroyablement bien situé. Sans parler du petit-déjeuner ! Forcément, les prix ne sont cependant pas les plus adaptés aux petits budgets (à partir de 200 euros la nuit).

Adresse : R. de Sá da Bandeira 84

où dormir à porto: hôtel teatro

 

De fait, notre deuxième chambre correspondait plus au nôtre. Pour 33 euros la nuit, j’ai réservé une chambre à l’établissement MyStay Porto (Rua Formosa, n°120). La chambre était deux fois plus petite, et sans fenêtre haha, l’hôtel un peu plus excentré (et encore, j’ai vu pire, puisqu’à 10min à pieds du marché de Bolhao), mais l’accueil parfait et la chambre étincelante de propreté. A ce prix-là, franchement, on a beaucoup apprécié !

 

hôtel mystay Porto, rua formosa

 

Les autres frais : Un court road-trip – une excursion dans le Douro

 

Là-encore, vous admirerez mon organisation sans faille ^^ !

J’avais prévu 4 grosses journées à Porto pour avoir le temps de vadrouiller une journée aux alentours si besoin, envisageant une escapade sur le « front de mer », à Espinho ou Vila do Conde, en bus ou ne train.

Et finalement, en feuilletant un guide à Leclerc 2 jours avant notre départ, j’ai eu un « coup de cœur » pour les clichés de la vallée du Douro… Une petite folie en apparence, moins insensée qu’on ne pourrait le penser dans les faits.

Sur le site d’Autoescape, nous avons loué une Clio dernière génération avec GPS intégré au départ de l’aéroport, à notre arrivée et jusque 19h. Le tout pour 6 euros. (et 13 d’essence). C’était notre première expérience avec Autoescape, et nous n’avons rencontré aucun souci, donc n’hésitez pas à suivre notre exemple!

Je reviendrai plus en détails sur cette belle promenade au cœur des vignes et de la route des vins, d’Amarante à Pinhao, en passant par Vilareal, Mesao Frio ou Regua… La journée s’est révélée magnifique, l’excursion inoubliable.

Comme vous pouvez le constater, nous avons tout réservé seuls, sur différents sites. Vous pouvez bien sûr opter pour des formules « tout inclus » sur d’autres, comme chez Vacances Go Voyages Portugal .

 

 

Nos coups de cœur à Porto

 

  • L’amabilité des portugais. Je sais, en 4jours, il est difficile de juger l’atmosphère d’une ville et le caractère de ses habitants… Mais tout de même, quand tous les commerçants et restaurateurs vous servent dans la joie et la bonne humeur, que vos voisins de table se proposent spontanément pour vous conseiller, que les « mamies » du bus vous indiquent vos arrêts et que même les policiers vous gratifient d’un sourire dans la rue…  Vous vous dites qu’il fait bon vivre à Porto, non ?
  • La présence du Douro, l’âme de la ville, si agréable à longer, de jour comme de nuit. Un vrai lieu de vie, aux multiples facettes et reflets.
  • Les azulejos, tout partout ; et ceux de la gare de São Bento. Un petit écrin de beauté bleutée !

azulejos, faïences sur les façades de Porto

  • Les couleurs de la Ribeira, le plus célèbre et ancien quartier de la ville, un ensemble de ruelles médiévales au cœur desquelles se rassemblent de magnifiques demeures et les plus gros monuments de Porto… #passionfaçades
  • Le street-art florissant. J’y reviendrai dans un article dédié, mais je me suis régalée!
  • La librairie Lello, qui aurait inspiré celle de Fleury&Bott à J.K. Rowling. En tant que passionnée de lecture, j’ai trouvé le lieu magnifique !
  • La rua de Miguel Bombarda, pour ses nombreuses galeries d’art (entrée libre) et ses murs couverts de street-art !
  • Foz, son bord de mer, son port de petits pêcheurs, et ses mouettes guillerettes.
  • Tous les miradors. (le mirador do Vitoria, les jardins du Palais de Cristal, le parvis de la Cathédrale Sé, le pont Dom Luis, le musée de la Photographie…)
    La ville vallonnée s’admire clairement depuis ses hauteurs, sous tous ses angles, et les points de vue panoramique ne manquent pas…
  • L’Igreja do Carmo, avec son style baroque et là-encore, ses panneaux d’azulejos.

 

Jour 4, the end. Ce matin, j’ai cligné des cils. Quand je les ai rouverts, nous étions déjà à l’aéroport… Entre-temps, on a fait les valises, on les a laissées en consigne et on s’est achetés des pasteis pour notre dernier petit-déjeuner. On en a ramené un stock pour la famille aussi… On a clopiné jusqu’à Sao Bento, emprunté le 500 pour Foz… On s’est amusés à le prononcer à la portugaise, en forçant sur les CH (Foooch), tant et si bien que notre voisine de siège nous a indiqué que nous étions déjà arrivés… On a longé la digue, fermé les yeux, écouté le bruissement des vagues s’abattant sur le phare… tenté d’ humer les vapeurs de l’océan. J’aime ces senteurs iodées mais ce matin, il était difficile de les percevoir 😽 ! On a par contre aperçu quelques perruches vertes cachées dans les palmiers. Pas très discrètes, les demoiselles qui ne peuvent pas s’empêcher de pépier. Comme moi, qui n’ai pas pu m’empêcher de filer à Primark, quelques dizaines de minutes de métro plus tard. Et puis on est rentrés sur Porto, on est redescendus dans le quartier de Ribeira, et on a dit au revoir au soleil, aux scintillements du Douro et à cette ville pleine de contrastes. 💙 

Une publication partagée par Chloé (@mysweetescape02) le

Nos (mes) déceptions

  • Le Mercado do Bolhão, souvent décrit comme l’endroit idéal pour rencontrer les vrais portuenses, mais tout petit et qui m’a plus fait penser à un attrape-touristes qu’autre chose.
  • Les habitations à l’abandon en plein centre-ville/ dans le quartier de la Ribeira. (Après, je suis bien consciente que c’est la crise et indépendant des municipalités).
  • L’orage, haha, assez violent, ici, dis donc !
  • Le musée de la photographie. Le cadre (dans l’ancienne prison) est sublime, mais on s’attendait à plus de photographies, justement, et en plus grand format, qui sait…

On aurait pu tester, mais on ne l’a pas fait , car en 3 jours, on fait des choix :

 

  • Le porto et les caves à vin de Vila Nova de Gaia, parce que je ne bois pas d’alcool.
  • Le funiculaire.
  • Une croisière pour passer sous les six ponts du Douro.
  • La belle église São Francisco, parce qu’après avoir passé 1h dans la Cathédrale sous l’orage, on avait besoin d’air et de fuir cette ambiance religieuse qui ne me met jamais à l’aise!

 

Le long des rives du Douro, Ribeira, vue sur le pont Dom Luis, porto

 

Notre itinéraire

 

Pas forcément à suivre, mais que nous avons adapté à la météo fluctuante…

Jour 1: La vallée du Douro

(histoire d’emprunter tout de suite une voiture à l’aéroport et de ne pas avoir à traverser la ville :D)

 

Jour 2: « Le coeur intérieur »

La gare & la Ribeira, la Cathédrale, son Terreiro, les rives du Douro, le quartier juif, la librairie Lello lorsque la lueur du soleil a commencé à décliner… (tôt ce jour-là après une journée pluvieuse)

Jour 3: Le long des rives du Douro

Ponte Luis, Vila Nova de Gaïa, Jardims do Palacio da Cristal, rue de Miguel Bombarda (street-art)…

Jour 4: La mer <3

Matinée à Foz avant une petite virée shopping…

rives du douro de nuit à porto

 

Où manger ? Nos adresses food.

 

On m’avait dit que l’on mangeait « pour rien » à Porto. Rien serait un tantinet exagéré. ^^ Je  vis en province, et les menus de nos restaurants sont généralement assez abordables, mais il est vrai que Porto est encore plus « friendly » avec nos porte-monnaie. (La blogueuse qui se la joue bilingue). On ne se ruine pas, donc.

 

Comme en Espagne, beaucoup de restaurants proposent des menus « midi » à moins de 15 euros ; sans parler de tous les cafés et snacks/ établissements street food présents en ville. Nous nous sommes également rabattus un soir sur Macdo (bouh, le mal !). Nous avions déjeuné tard (du genre à 16h^^) et je n’avais pas faim, au contraire d’Aymeric, en manque de frites :p . Nous avons pu constater que les menus étaient moins chers qu’en France (5 , 50 euros).

Bref, à Porto, on en trouve pour tous les goûts à petits prix !

 

A noter : Attention aux petiscos (sorte de tapas) que l’on peut vous apporter dans certains restaurants, et qui ne sont pas généreusement offerts, contrairement aux apparences. Le pain est parfois ajouté sur la note également.

 

galeria do largo et adresses où manger à porto

 

  • Pour la Saint-Valentin, Aymeric m’a invitée à la Ricotta, un restaurant italo-portugais situé à deux pas de l’hôtel Teatro. Cadre parfait, personnel aux petits soins, cuisine raffinée, mêlant influences portugaises et italiennes… Nous nous sommes régalés ! (plats ~ 18 euros)

Adresse : Rua Passos Manuel, 18

 

  • Fans de burgers oblige, nous avons eu un véritable coup de cœur pour le Bugo Art Burger, à deux pas du palais de Cristal. Les tarifs sont imbattables (8,50 euros le menu avec couvert, boisson, burger avec ou sans buns, accompagnement, café), les produits frais, les chips maison à tomber… Un délice ! Nous avons beaucoup aimé le fait de choisir tous les ingrédients de son assiette, du pain à la viande, en passant par la garniture et la sauce. J’ai gardé de la place pour la tarte maison au lait concentré, que là-encore je ne peux que vous conseiller !

Adresse : Rua de Miguel Bombarda 598

 

  • Un midi, nous avons déjeuné à la Galeria do Largo. Au risque de me répéter, une fois-encore, le cadre agréable et la cuisine, moderne et maîtrisée, nous ont séduits. (Le midi, menu entrée/plat ou plat/dessert pour 12,50 euros ; entrée/plat/dessert à 14 euros)

Adresse : Largo Sao Domingos 45 /55

 

  • Pour le goûter, nous avons goûté aux gaufres Nutella/Oreo de Nut’Porto. Le nom de l’établissement est explicite, puisqu’il est spécialisé en recettes à base de Nutella. Les addicts apprécieront peut-être les kébabs ou pizzas au nutella… Personnellement, ça ne me tenterait pas, mais pourquoi pas !

Adresse : Rua das Flores, 50

 

On n’a pas testé, mais on a lorgné sur:

 

  • Le Majestic Café, dans lequel J.K. Rowling aurait écrit les premières esquisses de Harry Potter.
  • Papa Vinhos, de Monchique 23, cuisine traditionnelle.

 

Le Bugo Art Burger & ses chips maison , un régal !

Une publication partagée par Chloé (@mysweetescape02) le


J’oubliais ! Le Portugal est le pays des pasteis (sorte de pâtisserie à base de flan et de pâte feuilletée) et de la morue (bacalhau) :  ne commettez pas le sacrilège de ne pas y goûter !

La  Pastelaria Tupi a été ma fournisseuse officielle de pasteis durant notre séjour, mais on en trouve partout ailleurs ^^ !

La spécialité de Porto est la francesinha, un curieux sandwich de saucisses ou jambon arrosé d’une sauce piquante dans laquelle baignent des frites. J’avoue, je n’ai pas été très tentée…^^

 

 

vue sur le douro depuis le pont dom luis, porto

 

Autres informations, en vrac  :

 

  • Notre budget pour 2: 160 euros d’avion – 1 nuit à 33 euros – 21 euros de Parking – environ 170e sur place (pasteis, restaurants, transports) soit 384 euros pour 2 pour 4 jours, sans compter l’essence jusque Beauvais, forcément & les deux nuits d’hôtel offertes.
  • Nous sommes partis avec le guide « Un grand week-end à Porto », gagné lors de l’anniversaire de la #BattlePhoto. (le rendez-vous incontournable des voyageurs, chaque mardi sur Twitter, pour partager des photos sur un thème donné). Je ne sais pas si j’aurais acheté ce guide autrement, mais nous en avons été très satisfaits, même en ayant perdu le plan détachable avant notre départ. Je l’ai trouvé beaucoup plus complet que celui testé à Bruxelles il y a quelques années.
  • Cela peut sembler bête dit comme cela, mais veillez à bien vous chausser. Je suis très fragile d’une cheville, et même avec des bottes plates, j’ai réussi à me la tordre dans les rues pavées de la ville. A Porto, on monte, on descend, on monte, on descend, et on « s’empierge »
  • Vous croiserez peut-être des groupes d’étudiants habillés de noir, cravatés et avec une cape sur les épaules… Comme dans… Ouiiii, Harry Potter ! Comme je l’ai expliqué plus haut, J.K. Rowling aurait vécu à Porto, et y aurait puisé une partie de son inspiration…
  • Ca n’intéresse peut-être que moi, mais à Porto, on trouve un… Priiimark ! 😀
  • Je ne l’ai pas forcément précisé mais la ville n’est pas très étendue et se visite aisément à pieds, le nez en l’air, sans emprunter les transports en commun. Si besoin échéant, renseignez-vous sur les tarifs (les abonnements ne sont pas très chers).

 

quartier de la ribeira porto

 

C’est la fin de ce long article. J’espère que toutes ces informations vous seront utiles et vous aideront à organiser votre séjour à Porto. Les articles plus détaillés suivront bientôt!

 

week-end à porto, conseils

 

 

Cet article contient un lien partenaire.

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

28 Commentaires

  • Reply PepetteEnVadrouille 20 février 2017 at 10 h 50 min

    Super article! Après Lisbonne et Madère direction Porto en septembre!!! J’ai hâte de découvrir cette ville!

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 18 h 02 min

      On a fait les même destinations, dis donc :)! Tu ne devrais pas être déçue!

  • Reply Lili 20 février 2017 at 10 h 50 min

    Merci pour tous ces bons conseils Chloé, je ne connais pas Porto mais il est possible qu’on y aille bientôt car il y a une ligne Lorient/Porto en avion ! Je garde cela au chaud

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 18 h 02 min

      Ah, c’est chouette ça!!!

  • Reply Amélie 20 février 2017 at 11 h 22 min

    Je te l’avais dit que tu allais adoré le Douro (c’était inévitable 🙂
    Vous avez du beau temps top ! Et puis c’est une belle destination pour un petit budget (contrairement à Rome, c’est plus cher :/)

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 18 h 02 min

      Ouiiii tu avais raison!
      Euuuh, le temps… Il n’a fait beau que le dernier jour en fait, lol, tu verras dans les articles plus détaillés :)!
      C’est clair que Rome demande un plus gros budget, et plus de temps sur place… Mais on ira un jour, on ira!

  • Reply Trotteurs Addict 20 février 2017 at 11 h 29 min

    Merci pour ton article très complet !! On va découvrir Porto en Mars 🙂 On a tellement hâte !

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 18 h 00 min

      Bon séjour alors 😀

  • Reply Audrey 20 février 2017 at 13 h 21 min

    Oh ! Tu n’as pas aimé Bolhão ??? Le musée de la photo vaut surtout le coup pour le bâtiment, c’est sûr que si tu t’attendais à une énorme expo photo, c’était un peu décevant.

    Entre nous, le funiculaire est un attrape couillon hors de prix. Par contre les caves, au moins juste pour la visite, c’est dommage ! Tu iras chez Graham’s la prochaine fois, c’est ma préférée.

    <3 PORTO

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 18 h 00 min

      Oui, je pense que ça aurait pu être intéressant mais ça ne me motivait vraiment pas haha! Ca sera pour la prochaine fois 😀

  • Reply Estelle 20 février 2017 at 18 h 30 min

    Comme toi le mercado do Bolhao ne m’a pas transcendée alors que ça fait partie des incontournables de Porto. Je n’y vois pas trop l’intérêt. Sinon j’ai adoré cette ville, même 4 jours sous la pluie, et tous ces petits rappels au monde d’HP.
    J’aurais beaucoup aimé découvrir les paysages du Douro. 6€ la location de voiture, c’était l’affaire du siècle. Heureusement que vous ne vous êtes pas privé.

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 17 h 59 min

      C’est clair, haha! C’était un peu plus cher si tu partais du centre-ville (genre entre 15 et 20 euros)!

  • Reply Aurélia - Tripinthecity 20 février 2017 at 21 h 05 min

    Très sympa ton article!
    Je n’ai pas tellement apprécié le Bolhao non plus, je le trouve un peu tristounet. En revanche, j’ai adoré le Douro aussi, je crois que c’est ce que j’ai préféré à Porto!

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 17 h 48 min

      Oui, tristounet et tout petit… La moitié des produits proposés sur les stands sont des souvenirs… J’ai été un peu déçue et le lieu ne m’a fait ni chaud ni froid :/!

  • Reply Lauriane 21 février 2017 at 0 h 16 min

    Ahaha le primark ^^ Très agréable ton article ! En plus, ça donne vraiment envie, le prix de ce séjour était quand même tout doux ! Je craque pour les azulejos et je sens que la nourriture m’aurait bien plu 🙂 En bref, je sais qui de Lisbonne ou de Porto je choisirai quand je me déciderai à faire une incursion en terres portugaises (notamment pour pouvoir tout visiter à pied, j’adore ça !)

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 17 h 46 min

      Lisbonne se visite pas mal à pieds aussi, mais Bélem est un peu excentré, j’avoue 🙂
      J’aimerais bien y retourner, enfin, surtout pour ses alentours^^!

  • Reply Cindy came-true.blogspot.fr 21 février 2017 at 17 h 04 min

    On m’a plusieurs fois dit ces derniers temps que Porto ne valait pas la peine, que c’était moche et en ruines. Et bien quand je te lis, je me dis que finalement, ça vaut peut etre le coup d’oeil, ce joli Porto. ^_^

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 17 h 45 min

      Oh oui, porto, c’est authentique, coloré, et on s’y sent bien! près, tu as pas mal de bâtiments délabrés, oui, mais la crise frappe partout… Difficile d’y remédier :/

  • Reply Anne 23 février 2017 at 10 h 53 min

    J’y suis allée en 2004, et j’en garde une douce nostalgie. En revanche, en effet, tu n’es pas la 1ere à parler de l’état de délabrement du centre, la crise est passée par là depuis!

    • Reply Chloé 23 février 2017 at 17 h 44 min

      On ne m’en avait pas forcément parlé, au contraire, ici… J’ai été un peu surprise! Ca n’enlève en rien son charme à la ville, et on voit bien qu’il y a des travaux partout, mais ça surprend, sur le coup 🙂

  • Reply Cécilia 26 février 2017 at 13 h 44 min

    Je t’avoue que j’ai toujours un peu « peur » en lisant les articles sur le Portugal ou du moins sur les lieux que je connais bien (parce que je connais pas tout le Portugal loool)… Pas que l’on critique ou que l’on dise qu’on aime pas bien sur, chacun ses goûts! Mais ça me fait hérisser les poils de partout de lire certaines bêtises mdr comme il y a pas très longtemps sur un autre blog…
    Un peu comme si tu tombais sur un article de la Picardie disant que la spécialité de la ville c’est le vin de bordeaux par exemple mdrrr
    Le tien est au top! De toute façon j’adore comment tu écris 🙂 mais je le trouve très détaillé et très fidèle à la réalité…
    On y va tous les ans, mais les maisons abandonnés nous fendent le cœur à chaque fois… (surtout que ça a pas mal augmenté)
    Pour la croisière des ponts je la trouve bof bof mais c’est mon avis perso… c’est mieux de faire comme vous Ou alors la croisière à la journée qui va jusque Pinhão…
    Hâte de lire ton second article!!

    • Reply Chloé 26 février 2017 at 17 h 04 min

      Oh, ton commentaire me touche, car tu me donnes le sentiment d’avoir réussi à transmettre « mon Porto » sans déformer celui qu’il est en réalité! Après, 4jours c’est court, et on doit faire des choix :/! La croisière des Ponts me tentait peu mais je me suis dit qu’elle permettait peut-être de s’excentrer un peu sans trop se fatiguer (on n’était pas d’attaque à longer tout le Douro à pieds, haha!). Celle jusque Pinhão avait l’air extra, oui! On l’avait regardée, au cas où!

  • Reply Laura 26 février 2017 at 14 h 09 min

    Ça me rappelle avec plaisir notre semaine passée à Porto. Nous avons aimé toutes ces facettes et même ces coins plus insolites. Il y a une atmosphère vraiment singulière.

    • Reply Chloé 26 février 2017 at 16 h 56 min

      Oui, comme je te l’ai dit sur Twitter, l’atmosphère à porto est vraiment oui… singulière! On est en ville, sans s’y sentir! 🙂

  • Reply Jomaya 13 mars 2017 at 14 h 47 min

    Hâte de lire la suite ! ça me rappelle de chouettes souvenirs, et malgré une météo pas toujours top, j’avais adoré l’atmosphère de la ville.

    • Reply Chloé 19 mars 2017 at 21 h 37 min

      Pareil pour nous pour la météo!!! On n’a pas été gâtée, mais malgré tout, la ville nous a paru tellement agréable et colorée!

  • Reply GaltierOnTheRoad 26 avril 2017 at 22 h 16 min

    Ton article est vraiment Top.
    Porto est une ville superbe et nous aussi nous avons adoré !!!
    La librairie Lello a été notre coup de coeur (nous sommes grands fans d’Harry Potter) une architecture sublime.

    Nous avons fait la croisière des 6 ponts et ça vaut vraiment le détour, un moment paisible 😉

    • Reply Chloé 1 mai 2017 at 15 h 46 min

      Oui, je pense que la balade doit être vraiment sympa! Après en février, je ne sais pas ^^!!! (Le premier jour, on a eu un énorme orage, par exemple, alors on était bien contents d’être sur terre lol)

    Laisser un commentaire