Aisne, France, Hauts-de-France, Je suis picarde, Non classé, Sorties et Culture

Visite du Familistère de Guise, l’utopie réalisée (Aisne)

15 mai 2017
choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin

Ce week-end, nous avons été conviés à un Instameet au Familistère de Guise, dans l’Aisne! Une fois n’est pas coutume, nous étions présents à la date convenue, et avons accepté avec plaisir d’y participer! C’était notre deuxième rencontre entre instagrammeurs des Hauts-de-France, l’occasion de revoir ou découvrir de visu des personnes dont on suit parfois l’univers depuis des mois et avec lesquelles on échange régulièrement sur la toile… et d’admirer un lieu sous tous ses angles!

Le Familistère ne nous était pas inconnu, loin de là. Nous l’avions déjà visité, et puis, surtout, j’avais travaillé dans son école pendant un an… ^^ Comme vous le savez, je suis professeur des écoles, et n’ai pour le moment pas assez de points d’ancienneté pour être titulaire d’un poste définitif. Cette année, j’avais la chance d’être nommée dans ma ville, mais jusqu’à présent, j’ai plutôt arpenté les environs. Et il y a quelques années, j’enseignais donc dans le Temple de l’Education imaginé par Jean-Baptiste André Godin.

Bref, trêve de bavardages, revenons-en à notre sujet. Je parle en tant qu’axonaise/saint-quentinoise, mais j’imagine que la plupart d’entre vous n’ont jamais entendu parler du Familistère et s’interrogent sur la signification de ce mot barbare?

 

Le Familistère de Guise, l’utopie réalisée

 

Le Familistère de Guise, c’est l’une des originalités de notre région/département, et l’une des visites incontournables de l’Aisne. (N’hésitez d’ailleurs pas à relire mes 20 choses à faire dans l’Aisne !)

Au XIXe siècle, Jean-Baptiste André Godin, grand industriel de la fonte, décide de donner vie à son utopie en créant un palais social révolutionnaire pour ses employés, dans la petite ville de Guise. Tout comme l’architecture pré-établie du lieu, le terme de « palais » s’inspire de Versailles: les rois ont eu leur palais, les ouvriers l’auront aussi. Tout est dit, non? « Il est temps de se demander si ceux qui créent la richesse n’ont aucun droit aux bienfaits et aux splendeurs qu’elle procure ! »

Le défi est colossal, inspiré des préceptes des penseurs socialistes de la fin du XIXe siècle.

L’ensemble final le sera tout autant:  cinq pavillons d’habitation en brique rouge comprenant près de 500 logements, un pouponnat, une école, une piscine, un théâtre, des magasins (les économats), des jardins ouvriers…  Sans parler des avancées sociales conséquentes mises en place! Jean-Baptiste André Godin se révèle être un vrai visionnaire, comme on peut constater en visitant le lieu. Je vous cite quelques exemples parmi tant d’autres: école mixte et obligatoire jusqu’à quatorze ans (vingt ans avant la loi Jules Ferry!), caisses mutuelles de prévoyance, fontaines alimentées en eau courante et des « trappes à balayures » -ancêtres de nos vide-ordures – à chaque étage;  conditions de travail exceptionnelles  avec des salaires de 20 % supérieurs à ceux de l »époque et des journées plus courtes (avec pour vision de travailler moins, pour être plus efficace et gagner plus)…

 

choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godinchoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godinchoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardinschoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardinschoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardins

 

Le Familistère est basé sur le principe de vie communautaire. Chaque habitant est ainsi appelé à donner son avis et à participer à sa gestion. Les résidents bénéficient donc de nombreux avantages matériels mais doivent également suivre un règlement intérieur très strict… qui vaudra très tôt à Godin un certain nombre de critiques.

Le Familistère, lieu de vie et de travail, n’échappe donc pas à ces dernières … mais connaîtra toutefois une longévité exceptionnelle de… plus de quatre-vingts ans!

 

choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin

 

La ville dans la ville

 

La configuration du bâtiment est unique,et singulière, organisée autour d’une cour intérieure pavée et surmontées par une -incroyable- verrière. Les appartements, encore occupés aujourd’hui, sont disposés sur trois étages et ouverts sur des galeries-rues et des escaliers en colimaçon… Les balcons sont vus comme un lieu de rencontre et de sociabilité, primordiale aux yeux de Jean-Baptiste André Godin. La géométrie est votre amie!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le lieu est plus que photogénique…

Tel un appartement-témoin, l’un d’eux se visite encore aujourd’hui, l’occasion d’observer la luminosité -voulue et calculée- qui y règne, les efforts menés pour assurer le confort des familles (éclairage au gaz, chauffage au poêle) et la modernité du lieu, quand on se figure qu’il a été imaginé au XIXe siècle!

 

choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godinchoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin

 

L’aile est, inaccessible au public

 

Le fait de participer à un Instameet nous a permis de profiter de petits privilèges et d’avoir accès à l’aile est, inaccessible au public. La classe, non? Spoiler: les photographies qui suivent sont donc inédites! Détruite pendant la première guerre mondiale, reconstruite vers 1923 (observez un peu cette verrière d’inspiration Eiffel, typique de l’époque), cette partie du Familistère a cependant moins résisté aux affres du temps et des intempéries, faute d’entretien. Une restauration d’envergure est actuellement en cours pour permettre la création d’un établissement hôtelier fidèle à l’esprit du lieu. J’ai hâte de voir le résultat!

De là, nous avons eu accès à une tour et bénéficié d’une vue incroyable sur le bâtiment et ses jardins!

 

choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardinschoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardinschoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godinchoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: vue depuis la terrasse choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: vue depuis la terrasse choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: vue depuis la terrasse

 

Les jardins

 

Le jardin d’agrément, conçu par J.B Godin au XIXème siècle pour les ouvriers du Familistère sur la rive droite de l’Oise, entre l’usine et le Palais, a vocation d’être un lieu de détente pour les habitants du Familistère, à distance des fumées de l’usine et de l’agitation du Palais. Une serre, un potager, des arbres fruitiers y sont également implantés, pour approvisionner à moindres frais les magasins du Palais Social en légumes.

Aujourd’hui, le lieu a été remanié et le potager abandonné, mais j’adore m’y balader, plus particulièrement au printemps pour admirer ses couleurs vives et sa végétation luxuriante!

N’hésitez pas à vous aventurer au coeur de l’ancienne buanderie/piscine, sur l’autre rive!

 

choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardins choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardins choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardinschoses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardins choses à faire dans l'aisne, visite du Familistère de Guise, de Jean-Baptiste André Godin: les jardins

 

Informations utiles

 

  • Lors de votre visite, ne manquez pas d’admirer  le sublime Théâtre Godin. Mes photographies sont impubliables, mais le coeur y est^^!
  • Pour retrouver toutes les photos de notre Instameet, c’est par ici, ou par là!
  • Nous avons mangé à la Buvette des Economats (tarte au maroilles, ficelle picarde… Si vous désirez découvrir nos recettes locales, c’est parfait!). Lorsque je travaillais à Guise, j’aimais également beaucoup déjeuner au restaurant « le Jardin », à 5 min à pieds !
  • Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h
  • Plein tarif : 9€  _ Tarif réduit : 6€ _ Gratuit (carte presse, enfants de moins de 10 ans). Possibilité d’acheter un billet groupé pour visiter également le château.
  • Voir ici pour des visites guidées.
  • A 30min de Saint-Quentin, 1h10 de Reims, 1h30 de Lille, 2h15 de Paris…

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

12 Commentaires

  • Reply Ma' 15 mai 2017 at 9 h 13 min

    J’ai découvert l’existence du Familistère en cours de philo en terminale… Ma prof vouait une profonde admiration aux utopies socialistes….
    J’aimerais bien avoir l’occasion de le découvrir « en vrai » un jour : tes photos donnent envie !

    • Reply Chloé 3 juin 2017 at 19 h 18 min

      Oui, on en entend beaucoup parler à l’école/lycée/université, c’est un lieu historiquement important :)! Si un jour tu as l’occasion, n’hésite pas!

  • Reply Lili de Jolis Voyages 15 mai 2017 at 10 h 24 min

    Très très intéressant ce lieu, je n’en avais jamais entendu parler !

    • Reply Chloé 3 juin 2017 at 19 h 19 min

      Et pourtant ;)!! Allez, allez, pour un prochain voyage en terres picardes ;)!

  • Reply Zélie 15 mai 2017 at 10 h 44 min

    Super article et endroit très intéressant, je l’ai visité avec une de mes classes l’année dernière 🙂

    • Reply Chloé 3 juin 2017 at 19 h 20 min

      Je me rappelle 🙂 !!

  • Reply De Beaux Lents Demains 16 mai 2017 at 17 h 09 min

    Très intéressant ton article sur Le Familistère. Je n’en avais jamais entendu parlé mais j’adore ce principe de vie communautaire où chacun est écouté. Nous avons failli habiter dans un écoquartier avec habitat participatif qui vantait ce même mode de fonctionnement favorisant le partage. Une très belle mise en valeur de ce site en tout cas. Une fois de plus, tu nous donnes envie de découvrir l’Aisne 😉

    • Reply Chloé 3 juin 2017 at 19 h 22 min

      Merci, contente d’y parvenir un minimum 😀

  • Reply Julie / hors du temps 22 mai 2017 at 21 h 59 min

    Je ne connaissais pas le Familistère de Guise, mais si j’étais plus proche, c’est certaine que j’irai le visiter. C’est assez fasciant ce type d’organisation, cette ville créée (quasiment) ex-nihilo.

    • Reply Chloé 3 juin 2017 at 19 h 23 min

      Oui, très impressionnant 🙂 !

  • Reply Les Cornichons.fr 23 mai 2017 at 12 h 34 min

    très belles photos et très belle découverte du lieu 🙂
    Mathilde et Damien

    • Reply Chloé 3 juin 2017 at 19 h 24 min

      Merci, il faut que je lise votre article à ce sujet :;D

    Laisser un commentaire