Auvergne-Rhône-Alpes, France, Non classé, Voyages

Un coucou de Roanne

22 août 2016
maisons médiévales, roanne

Il y a quelques semaines, j’ai été invitée à découvrir le Roannais et sa ville éponyme, Roanne , lors de mon passage à Clermont-Ferrand! (sur lequel j’ai encore quelques petites choses à dire!).

Je n’ai jamais vraiment exprimé ma position sur le sujet -probablement parce que pour moi, la question ne se pose pas- , mais je tenais à préciser que pour moi blogtrip ne rime pas avec fausseté. Des amis m’ont pas mal posé la question, en ce moment^^! Vous le savez, mon blog est mon loisir, mon petit écrin d’évasion, sur lequel j’ai juste envie de vous apporter de bons conseils, et des idées de balades et week-ends auxquels vous n’auriez pas forcément pensé, et qui devraient vous ravir tout autant que moi :). Je ne vois pas l’intérêt d’y mentir (à vous et à moi-même).

 

déjeuner tourdion roanne

 

Je refuse pas mal de propositions (selon mes goûts, dates, soucis de dos, haha). On ne peut pas tout accepter. Je prends souvent cet exemple parce que c’est pour moi le plus marquant, mais les séjours vinicoles, quand tu ne bois pas d’alcool, c’est no way ! Et surtout, j’ai la chance d’être 98% du temps invitée dans le cadre de voyages personnalisés, car, professeure des écoles, je ne suis jamais disponible aux dates demandées pour les vrais séjours entre blogueurs.

Les offices en question me demandent alors, comme dans le cas de la Loire et le roannais, quelles sont mes envies (adresses authentiques, budget adapté, histoire et nature lors du séjour en question), et établissent un projet de programme en conséquence, que je suis libre ou pas d’accepter. Il m’arrive parfois de changer quelques points, ou de piocher parmi les activités proposées pour choisir celles qui m’intéressent le plus.

Donc au final, je vis “mon” voyage, avec quelques arrangements (on me paye le logement, et les restaurants, en gros)… Jusqu’à présent, cela s’est toujours bien passé (croisez les doigts), après, je sais que je suis quelqu’un de très arrangeant. Je “voyage” pour m’ouvrir, me dépayser, parfois m’émerveiller, et il en faut beaucoup pour me déstabiliser. Mes amis m’appellent la bisounours, je vous laisse imaginer.

Bref, je sais que la question des blogtrips fait souvent débat, et j’entre peu dans ces discussions parce qu’elles pourraient durer des heures et que je n’ai pas assez d’expérience pour formuler un avis pertinent sur le sujet. Ici, je vous explique mon cas, ma façon de voir les choses, et chaque blogueur a la sienne!  Chacun a sa conscience, et je pense que vous comme moi savons de nous-mêmes constater si les gens sont sincères ou si leur “enthousiasme” est feint. (Parce que de la même façon, on ne peut être enthousiaste dans chaque article). Et puis dans le pire des cas, les photos parlent d’elles-mêmes! 🙂 Globalement, je fais confiance aux congénères voyageurs que je lis pour leur authenticité. (Eh oui, sinon, je ne les suivrais pas!!^^)

 

—-

Et puisque je veux vraiment être honnête, ici, j’ai beau avoir succombé au charme et aux sites de ses environs, je n’ai pas été emballée par Roanne. On pourrait trouver dix raisons à ce manque d’engouement, mais la première est la plus simple: après quelques jours entiers à vadrouiller dans la nature (autour de Clermont-Ferrand et dans la Loire), je n’avais pas envie de me retrouver “en ville”.

C’est amusant car je suis une fille de la ville, et serais incapable de vivre à la campagne, mais j’ai souvent du mal à effectuer la transition en voyage. J’ai constaté le même phénomène en Sicile cet été. Pourtant Roanne n’est pas la plus grande et étouffante ville qui soit -avec 35 000 habitants-, possède un certain charme avec son centre-ville médiéval, son église Saint-Etienne aux pierres jaunes, ses façades trompe-l’oeil, ses toits colorés, sa brioche aux pralines roses à tomber, ses restaurants gourmets, son canal en plein centre, ses façades bourgeoises, ses rives aux airs de carte postale...

 

maisons médiévales, roanne

 

 

Mais voilà, après la chaîne des volcans, la splendeur du Sancy, les vertes vallées piquetées de villages au charme incroyable de la Loire… Les rues commerçantes, les marchés, et le kiosque de son petit parc en plein coeur de la ville ont eu du mal à me toucher. Bref, j’étais peut-être encore fatiguée des semaines d’école précédente, du We Are Travel, des dizaines de kilomètres marchés durant la semaine…  et je n’étais pas prête à retrouver la “civilisation”.^^

Notez qu’Aymeric, lui, a trouvé le cadre très chouette. Nous en avons déjà parlé ici, pour un même voyage, chaque ressenti est propre à celui qui l’a vécu, à l’état d’esprit dans lequel il se trouvait…

 

centre-ville, roanne, loire

 

Nous avons suivi un parcours d’un peu plus de 2h dans la ville, permettant de faire le tour des grands points d’intérêt de Roanne. Le plan vous est fourni gratuitement à l’office de tourisme: pour passer une demi-journée dans la ville, vous n’avez plus qu’à 🙂 Et je suis sûre que vous serez moins durs que moi envers elle^^!

Nous avons ensuite déjeuner dans un restaurant plus qu’excellent, le Tourdion, LA bonne affaire pour déguster des plats originaux et raffinés… -je dirais même sophistiqués…- et goûteux! Ambiance Top Chef^^! D’ailleurs, le-dit chef est classé maître restaurateur… Nous nous sommes régalés, je n’ai pas d’autres mots! Si je vivais dans la Loire, je prendrais 10 kgs je crois. Le menu midi est à 17,50 euros, alors à ce prix-là, il serait dommage de se priver…                                                                                        (Plus d’infos ici

 

déjeuner le tourdion, roanne déjeuner le tourdion, roannele-tourdion-roanne déjeuner le tourdion, roanne déjeuner le tourdion, roanne déjeuner le tourdion, roanne déjeuner le tourdion, roanne

 

Roanne, je reviendrai, dans un autre contexte. 

Et le dernier article sur la Loire est d’ores et déjà planifié, un énorme coup de coeur, cette fois-ci, à ce qu’il paraît 🙂 !!

 

église saint-etienne, roanne trompe-l'oeil, roanne église saint-etienne, roanne maisons à pans de bois, centre-ville, roanne maisons à pans de bois, centre-ville, roanne maisons à pans de bois, centre-ville, roanne centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire marché, roanne hôtel de ville, roanne hôtel de ville, roanne centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire port de plaisance, roanne port de plaisance, roanne centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire centre-ville, roanne, loire

 

 

Les adresses:

 

Où manger? le Tourdion , 17 rue de Sully

Où dormir? La Ferme aux Abeilles, Ambierle, à une vingtaine de minutes de Roanne (emplacement idéal pour découvrir le roannais)

 

Et vous, vous connaissez Roanne?

 

 

 

 

 

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

9 Commentaires

  • Reply Ma' 22 août 2016 at 11 h 12 min

    Je ne connais pas du tout Roanne (enfin autrement que de nom quoi..) et cette ville ne m’attire pas, sans que je puisse définir pour quelle raison… Je ne suis pas une “fille de la ville” et pourtant, certaines villes sont de vrais coups de cœur et je les parcours avec plaisir, donc ce ne doit pas être cela… Il faudrait sans doute que j’aille me faire une opinion in situ donc !

  • Reply Julie / hors du temps 22 août 2016 at 12 h 09 min

    Ton article tombe à pic, car je suis en pleine rédaction d’un article sur les blogtrips, version “lecteur”, de l’autre côté du miroir.
    Et, je trouve (ce n’est que mon avis) que c’est cool/génial/honnête pour ton lectorat d’avoir mis au tout début de ton article que ta découverte de la ville est issue d’un blogtrip (c’est toujours un peu frustrant de le découvrir à la fin…)(mais bref, je développerai ça ailleurs car je ne veux pas envenimer tes commentaires et lancer un débat^^)
    Bref, sinon, je ne connais absolument pas Roanne, ni même la Loire, mais il me tarde de voir ton article sur celle-ci (j’étais tombée amoureuse de l’article de Carnet de Traverses http://www.carnets-de-traverse.com/blog/loire-forez-a-faire-a-visiter )

  • Reply Tiphanya 22 août 2016 at 14 h 30 min

    Comme toi en voyage je suis assez facile à satisfaire et je me dis que je devrais peut-être aussi évoqué le sujet sur mon blog. Car je dois donner l’impression de tout aimer. Mais c’est vrai que, comme toi, je choisi où je vais, donc c’est tout de suite plus facile.

  • Reply Mathilde 23 août 2016 at 12 h 38 min

    Je comprends ton point de vue, j’ai un peu le même que le tien ! Je ne suis pas difficile à satisfaire, j’aime globalement tout à partir du moment où je ne suis pas coincé dans la foule. Du coup, je suis un peu énervée quand je voyage avec d’autres gens qui ne sont pas aussi enthousiastes que moi lol (du genre à Porquerolle, une île qui pour moi est paradisiaque avec des plages magnifiques j’ai été en colère qu’une personne de ma famille me dise “bof la plage elle est toute petite c’est naze) quoiiiii? ca va pas la tête !! c’est juste trop beau… bref

    Sinon tes photos de Roanne sont très jolies, ça me donne envie de découvrir cette ville si je passe dans le coin ! J’avoue que je n’en avais entendu parler que pour son restaurant 3* mais ces petites maisons médiévales me semblent très mignonnes !

  • Reply Cindy came-true.blogspot.fr 23 août 2016 at 12 h 59 min

    Je ne viens pas souvent laisser de commentaire, mais le début de ton article m’a interpelée. C’est dommage d’avoir besoin de faire une mise au point mais c’est parfois nécessaire. Tu n’as pas l’air de trop te formaliser des reproches et jalousies, c’est l’essentiel. 🙂 Fais les choses que tu aimes, et fais les avant tout pour toi. Ton authenticité se voit à chaque ligne. ^_^

    • Reply Chloé 23 août 2016 at 14 h 39 min

      Pour le moment, je n’en ai pas^^! Juste de la curiosité des amis non-blogueurs ou des journalistes 😉

    • Reply Chloé 23 août 2016 at 14 h 40 min

      Merci Cindy <3

  • Reply Tiphaine 25 août 2016 at 15 h 58 min

    Je suis lyonnaise, je vis tout à côté de Roanne et pourtant je n’y ai jamais mis les pieds et ce pour une très bonne raison : cette ville rimait pour moi avec virage sur la route des vacances, et donc nausée… Clichés, clichés. Et je découvre ici, une ville a-plutôt charmante, bien loin de l’idée que je m’en faisais.

    Par contre, je comprends très bien la difficulté de la transition campagne / ville, j’ai eu exactement le même problème en revenant du Bhoutan et de ses magnifiques montagnes, et en ayant deux jours de transition à Delhi… L’horreur ! J’ai détesté cette ville et depuis, l’Inde ne m’attire plus du tout !

  • Reply elPadawan 5 septembre 2016 at 16 h 35 min

    Mon père a travaillé longtemps dans les pays de la Loire. Je me souviens, petit, on passait souvent l’été dans son petit appartement pendant qu’il bossait, et on faisait des virées dans les châteaux de la Loire… 🙂

  • Laisser un commentaire