Sablon et Marolles: deux visages de Bruxelles

Ecrit par Chloé 13 février 2013
Sablon et Marolles: deux visages de Bruxelles

Le réveil a été doux au matin du deuxième jour … Après avoir dégusté un copieux énorme petit déjeuner, nous nous sommes aventurés dans les rues humides et encore fraîches.  Au programme de la matinée : un petit tour dans les quartiers implantés dans le sud de la capitale belge : le Sablon et les Marolles.

Au cœur de ces deux lieux , transition entre ville haute et ville basse,  on découvre ici deux  visages  de Bruxelles . Si le Sablon est un quartier historiquement aristocratique, « les Marolles »  , qui abrite une population plus hétéroclite,  est  un espace beaucoup plus populaire.

petit déjeuner hôtel bloom

 

 

 

 

Sablon…

Nous avons remonté la rue Royale, et n’avons cette fois-ci pas bifurqué vers le Mont des Arts.  Nous avons au contraire poursuivi notre chemin vers le Sablon, le quartier des antiquaires, et sommes passés devant l’église gothique Notre-Dame. (Pour l’anecdote, c’est ici que venait se recueillir Paul Claudel alors qu’il était en poste diplomatique à Bruxelles.)

Le quartier doit  son nom à son ancienne topographie, constituée de marécages et de sable. Pendant des siècles, le Sablon a dépendu de l’hôpital Saint-Jean, qui y avait aménagé un cimetière.

Notre-Dame de la ChapelleBruxelles
Bruxelles, Sablon et Marolles

Le titanesque Palais de Justice (qu’on aperçoit en arrière-plan sur la photo ci-dessus) était en travaux lors de notre passage. Cet édifice, qui domine   la place Polaert (la plus grande place de Bruxelles), mesure près de 104 m de hauteur , et il a fallu environ 17 ans pour achever sa construction. Impressionnant, non?

palais justice bruxelles

C’est d’ailleurs au niveau de cette place , qui surplombe de 63 mètres la ville basse, que vous pouvez emprunter (gratuitement) l’ascenseur urbain qui vous conduit au Square Breughel l’Ancien, soit au niveau de la ville basse.

ascenseur urbain Bruxelles

La transition entre les deux parties de la ville est assurée avec brio! C’est dommage , le soleil, contrairement à la brume,  n’était pas au rendez-vous… Les photographies du panorama de la ville auraient été beaucoup plus jolies si le ciel avait été plus clair ! : )

bruxelles vue toits , panorama

 

… et Marolles

En contrebas du quartier du Sablon, nous nous sommes perdus dans  les impasses et les ruelles des Marolles. Marchandage, chinage et artisanat sont rois dans ce quartier, et un grand marché aux puces se tient chaque matin Place du Jeu-de-Balle. (à partir de 5h  !)

Une observation attentive du nom des rues vous fera aisément deviner quelle classe de population était autrefois logée dans cette partie de la ville.(les tisserands, et les artisans).

 

ruelles des Marolles, Bruxelles
ruelles des Marolles, Bruxelles
marché aux puces, marolles, bruxelles
marché aux puces, marolles, bruxelles
marché aux puces, marolles, bruxelles
marché aux puces, marolles, bruxelles
marché aux puces, marolles, bruxelles

Nous avons ensuite progressé vers Notre-Dame-de-la-Chapelle, une jolie église dont la paroisse est coiffée d’un curieux clocher…

église marolles, bruxelleséglise notre dame, bruxelles

 

 

 

Ce matin-là, nous nous sommes quelque peu éternisés dans ce quartier que nous avons trouvé très attachant. Il est cependant aujourd’hui sollicité par des restaurants et boîtes plus à la mode, qui entachent son aspect pittoresque. (De nos jours,  il devient de plus en plus difficile pour les grands  sites “historiques” de conserver intactes leurs marques du passé. Malheureusement, ce mal est nécessaire. Modernisation et “gain d’argent” vont très souvent de pair.)

 

Tout au long de cette balade, notre regard a été à nouveau attiré à maintes reprises par les jolies vitrines mises en place par les boutiques…:Noël approchait!

noel , bruxelles

 

Plusieurs heures s’étaient déjà écoulées lorsque nous avons quitté ces deux quartiers.

Si je devais résumer, , ces derniers symbolisent  , en quelque sorte,  l’aspect multi-facettes de la ville. A quelques pas l’un de l’autre, deux lieux au caractère antagoniste se côtoient… Si proches, si différents… mais tous deux marqués par l’empreinte bruxelloise .

 

Informations utiles à propos des sites évoqués dans cet article:

* L’entrée est libre dans les deux églises (Notre-Dame et Notre-Dame-de-la-Chapelle)

* La brocante, place du jeu de Balle, se tient chaque jour, mais la présentation serait plus soignée le dimanche !

 

Et vous, avez-vous été séduits par cette promenade virtuelle? 🙂 !!

6 Commentaires
0

Vous pouvez aussi aimer...

6 Commentaires

auroreinparis 13 février 2013 - 12 h 55 min

J’aime bien Bruxelles. L’un de nos amis y a déménagé, du coup, c’est une ville de WE devenue récurrente. Je m’y sens tjs bien !

Reply
Chloé 24 février 2013 - 18 h 32 min

C’est pratique ça^^!! On n’est pas si loin non plus, mais bon , il faut quand même parcourir les 2h30, et trouver où loger sur place^^

Reply
Céline 13 février 2013 - 18 h 31 min

Tes articles sur Bruxelles me donnent envie de redécouvrir cette ville. Je crois que je vais me programmer ça pour un week end à venir (quand il fera un peu plus chaud quand même 😉

Reply
Chloé 24 février 2013 - 18 h 33 min

Hihi, oui, je peux comprendre pourquoi^^ Au printemps, cela doit être sympa^^

Reply
argone 14 février 2013 - 9 h 23 min

Je ne connais pas Bruxelles mais j’aimerais bien découvrir, surtout qu’il y a là-bas un chocolatier du tonnerre, Mr Marcolini !! Tes photos font envie en tous cas ! bizzz

Reply
Chloé 24 février 2013 - 18 h 34 min

Hum on a raté ça (le chocolat est ma passion pourtant!!!^^)

Reply

Laisser un commentaire