Auvergne-Rhône-Alpes, France, Non classé, Randonnées, Voyages

Là-haut dans le Sancy

17 mai 2016
Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

Là-haut, dans le Sancy …

Point de montagne pour moi durant mon séjour en Auvergne mais des volcans tout aussi impressionnants. Avec ses rivières sauvages, ses (jusqu’à) 1 886m d’altitude, ses vallées piquetées de lacs, et même ses pistes de ski, le Sancy me faisait rêver. Oui, moi, Chloé, la fille totalement réfractaire au froid et aux cimes enneigées.

 

Mais au printemps, le contexte est tout autre, n’est-ce pas, et ce matin, je ne tiens plus en place à l’approche des flancs encore bien cotonneux de la vallée de Chaudefour. C’est la blogueuse MymyCotton, clermontoise d’adoption, qui m’a conseillé, la veille, cette balade au coeur du Sancy.

 

Avec Aymeric, nous avons regardé la feuille de route (ici), et je crains de ne pas survivre à cette journée: hier, nous sommes montés au sommet du Puy de Dôme, et je suis encore quelque peu courbaturée. C’est un euphémisme, je ne travaille manifestement pas les mêmes muscles à la salle et dans les hauteurs des volcans auvergnats haha. 14,5kms nous attendent, et 700 m de dénivelé. Je vous épargne tout suspense tout de suite: on ne les sent finalement pas tant que cela! (Moins que pour monter au Sommet du Puy de Dôme, justement, à titre de comparaison!) Mais de bonnes chaussures sont de rigueur.

 

Bons élèves, nous suivons scolairement l’itinéraire indiqué sur notre fiche, mais c’est peu sûrs de nous que nous arrivons enfin au parking du Chambon-Des-Neiges. Sur la route, quelques panneaux indiquant la vallée nous ont plongés dans le doute, car ils ne pointaient pas du tout vers la même direction que celle que nous avons suivie. Plusieurs itinéraires de randonnée ont été aménagés dans la vallée, et le nôtre n’est manifestement pas le plus convoité haha!

 

Il est l’un des plus longs, mais également l’un des plus magiques puisqu’il permet de traverser les plus jolis recoins de la vallée…

 

A peine garés, je suis d’ores et déjà captivée par ces couleurs chatoyantes, ces hauteurs enivrantes, et tout ce vert paré de dégradés. Ca et là, au coeur de ces murailles escarpées, quelques sapins pointent le bout de leur nez, à la manière de gouttes de rosée sur un épi de blé.

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergneRandonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

Nous nous engageons alors sur le sentier de randonnée après avoir échangé quelques mots avec d’autres compagnons de marche. Ils nous expliquent que tout droit, la montée est tout aussi courte que rude; à gauche, très longue mais plus intéressante pour les novices ignorant tout de la vallée. (Et a priori moins intense!)

C’est ce chemin, bien caché au coeur des bosquets, que nous comptons suivre sans trop nous brusquer.

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne
Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

Le soleil, radieux pour l’occasion, caresse nos visages, et très vite, je dois enlever le col roulé qui me tient bien trop chaud sur cette plaine exposée!

Nous allons traverser plus d’un relief aujourd’hui: il s’agit de savoir que la discrète et sauvage vallée de Chaudefour, un peu étranglée au coeur des stations de Super Besse et du Mont Doré, résulte de la destruction partielle du massif volcanique du Sancy et s’est vue modeler par les successives variations glaciaires des dernières dizaines de milliers d’années.

 

vallée-de-chaudefour-sancy-auvergne (23) vallée-de-chaudefour-sancy-auvergne (24) Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne vallée-de-chaudefour-sancy-auvergne (25) Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

Le sentier est agréable, bien indiqué, et très vite, nous nous engageons dans les sous-bois, au coeur même de la Réserve Naturelle de la vallée.

La fonte des neiges donne naissance à de multiples mini cascades, parfois tapies sous un parterre de feuilles. Nos pieds prennent l’eau, mais nous sommes bien trop occupés à ne pas trébucher pour nous en apercevoir^^! Les cailloux et racines sont assez traîtres ici, et nos chevilles teneuses du trophée d’Achille -toutes compétitions confondues- craignent une mauvaise chute. Nous nous en tirons plutôt pas mal. (C’est mon poignet qui a pris, en l’occurrence!)

Je plaisante, je plaisante, mais, nous apprécions sincèrement notre chance et la beauté de la balade. Il n’est pas donné tous les jours de s’oxygéner au coeur d’un environnement si pur et préservé! <3 

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergneRandonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

Main dans la main, nous ne sommes plus que deux, chaperons multicolores d’une forêt où aucun loup ne semble rôder. (et heureusement pour nous!)

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

Nous atteignons enfin le fond de la vallée de Chaudefour juste un peu au dessus de la source Ferrugineuse de Saint-Anne. Là, le spectacle qui s’offre sur la vallée est à couper le souffle, l’un des plus incroyables qu’il m’ait été donné de voir.

Après un petit moment d’ébahissement, une fièvre cliqueteuse me prend. J’ai envie d’immortaliser la moindre parcelle de l’endroit, de peur que ma mémoire ne grave pas assez durablement l’empreinte de ses composantes dans mon esprit.

Nous pouvons admirer la Cascade de la Biche qui s’enfonce au loin dans la forêt, l’ensemble des puys qui surplombent la vallée (Puy Ferrand, Pan de la Grange, Pont Ste Anne , Puy de Cacadogne…), la Crête de Coq, la Dent de la Rancune… Des noms aux consonances un peu étranges mais tendre rappel, aujourd’hui, de ces quelques minutes d’oubli et d’abandon à un monde dans lequel la nature est souveraine.

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne vallée-de-chaudefour-sancy-auvergne (37) Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

Après une petite pause pique-nique, nous nous lançons à l’assaut de la ligne des crêtes. L’ascension n’est pas facile, mais moins essoufflante que nous ne l’aurions imaginé. Simplement, veillez à être bien chaussés…

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

Nous n’avons malheureusement même pas atteint le premier replat qu’un guide, parti en reconnaissance pour une visite la semaine suivante, nous rejoint. Là-haut, il a aidé un couple bloqué par la neige à se dépêtrer des congères qui n’ont pas encore daigné donner leur dernier mot,ardentes protectrices des sommets. Lui-même ne s’aventurera pas avant quelques semaines sur les hauteurs, et nos équipements de randonneurs du dimanche ne semblent guère trouver grâce à ses yeux 😉

(cf la jupe et les baskets roses)

 

vallée-de-chaudefour-sancy-auvergne (10)

 

Nous n’atteindrons ni le Puy de Champgourdeix ni la ligne des Crêtes aujourd’hui, et c’est quelque peu déçus que nous rebroussons chemin.

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergnevallée-de-chaudefour-sancy-auvergne (9)

 

Là-haut, dans le Sancy, nous n’avons pu contempler toutes les merveilles que la Vallée de Chaudefour nous promettait. Là-haut, dans le Sancy, la neige et les rochers s’étaient unis non pas pour crouler un vieux chalet mais pour préserver leurs secrets.

Mais là-haut dans le Sancy, nous avons vécu l’un de ces moments uniques, qu’on n’apprécie parfois qu’à deux, avec l’être qui partage nos moments de vie. Là-haut, dans le Sancy, nous avons remercié la Nature d’emplir nos yeux d’étoiles et de magie.

 

Randonnée dans la vallée de Chaudefour, sancy, auvergne

 

<3

 

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

29 Commentaires

  • Reply Ma' 17 mai 2016 at 9 h 16 min

    Elle est belle cette vallée. Julie/LaBoucleVoyageuse m’en avait parlé l’été dernier quand je préparais une journée dans le Sancy… Hélas, mon pied blessé m’avait fait craindre de m’engager sur un itinéraire “long”… Mais ce n’est que partie remise !

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 20 min

      En fait, après, nous avons voulu nous balader le long du lac Pavin et ma cheville était complètement bloquée… C’est assez éprouvant pour elles, il y a beaucoup de cailloux, bosses, il faut faire attention! 🙂 Mais le paysage est tellement beau!

  • Reply Mitchka 17 mai 2016 at 9 h 19 min

    super belle rando ! et super beau le nouveau thème du blog (et sûrement plus léger puisque je n’ai pas besoin de faire 12 manip pour que les photos apparaissent 🙂

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 20 min

      Haha, j’avais désactivé le lazy loader en fait, mais je l’ai réactivé car pour les petites connections, le temps de chargement de la page était très long 🙁

  • Reply NathPR 17 mai 2016 at 10 h 31 min

    Magnifique, ça donne envie !

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 21 min

      Un des plus jolis paysages que j’ai vus!

  • Reply Le blog CashPistache 17 mai 2016 at 10 h 58 min

    J’aime beaucoup ton style d’écriture ! c’est sincère et vivant, on devrait s’entendre 😉 jolie rando ❤

  • Reply Ophélie G. 17 mai 2016 at 11 h 31 min

    Ces paysages sont superbes ! Et j’aime énormément le nouveau design de ton blog. 🙂 xx

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 22 min

      Et moi ton nouveau logo <3

  • Reply Cecile (famille France-trotteuse) 18 mai 2016 at 5 h 32 min

    Très jolie rando ça donne envie de chausser les chaussures et d’y aller prendre un bon bol d’air, la montagne c’est beau tout de même !!!
    J’aime beaucoup aussi le nouveau thème du blog beau travail !!

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 23 min

      Je confirme pour le bol d’air, j’étais malade depuis deux mois au moment de cette randonnée, et 3jours dans les hauteurs m’ont fait le plus grand bien!

  • Reply Tellou 18 mai 2016 at 10 h 21 min

    Super rando qui donne envie! Quand je rentre a la maison cet ete, j’essaye!

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 24 min

      Tu m’en diras des nouvelles!

  • Reply Letizia 18 mai 2016 at 11 h 49 min

    Je rejoins les autres. Très belle rando et j’aime bien ton nouveau thème!

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 25 min

      Merci beaucoup, ouf :)!

  • Reply Tiphaine 18 mai 2016 at 17 h 55 min

    “Pourtant, que la montagne est belle…” Ces paysages sont magnifiques et cette nature a l’air intacte. C’est ce que j’aime en Auvergne.

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 25 min

      Il y a tant de randonnées à faire, je vivrais là-bas, je serais en vadrouille tous les week-end lol

  • Reply Rory 19 mai 2016 at 9 h 56 min

    Magnifique ces paysages auvergnats ! Un bol d’air frais ces paysages naturels <3

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 26 min

      Je ne te le fais pas dire, ces quelques jours en Auvergne et Loire m’ont fait le plus grand bien!

  • Reply Julie 22 mai 2016 at 21 h 51 min

    Bon. Évidemment, je ne peux qu’aimer cet article et tes mots. Je l’ai faite dans un état d’esprit un peu particulier cette rando (en entier ^^), sans appareil photo alors tous les souvenirs sont dans la tête. Et pourtant c’est surement une des plus belles que j’ai faite en Auvergne <3

    • Reply Chloé 23 mai 2016 at 22 h 27 min

      En entier, ce sera pour la prochaine fois (plus avant juin, quoi!! Quoique cette année, quand je vois le temps en Picardie, je me demande si la neige a enfin fondu^^!!!) <3

  • Reply Petits Béguins 30 mai 2016 at 9 h 46 min

    C’est tellement chouette la montagne <3

    • Reply Chloé 8 juin 2016 at 16 h 22 min

      Et les volcans aussi <3!
      La région est magnifique!!

  • Reply MamzelDree 4 juin 2016 at 13 h 04 min

    Oh c’est tellement beau ! <3

  • Reply Solene 7 juin 2016 at 17 h 23 min

    C’est beau ! J’emmène des amis en Auvergne cet été et je pense que cette Rando sera sur la liste 😉 Bisouusss

    • Reply Chloé 8 juin 2016 at 16 h 16 min

      Inscris-la haha! En été, tu pourras la faire entièrement en plus!

  • Reply Jules - Rotdenken 6 avril 2017 at 23 h 19 min

    Ahhh les randonneurs du dimanche, j’ai beaucoup aimé “de bonnes chaussures sont de rigueur” 🙂 Je viens de lire l’article sur le Puy de Dôme, avec un gentil commentaire sur les chaussures de randonnée. Je réitère mes propos : il vous faut de bonnes chaussures pour profiter au maximum et s’il y a un risque de congères, il faut des bâtons de marche, utiles également pour les montées raides et pour éviter de se tordre une cheville (true story). Voilà j’ai fait mon M. Quechua. Quels paysages magnifiques, vous avez eu de la chance avec le temps, c’est parfait… Par contre le soleil peut être traitre et on peut vite prendre un coup de chaud, cela m’était arrivé l’an dernier, quelle horreur ! Je ne connais pas du tout ce coin, je rajoute sur ma liste des choses à faire dans la région ! Je dis bravo à Aymeric pour avoir marché là-bas avec ces chaussures, je salue vraiment la performance. Je ne sais pas si ses pieds ont été ravis par contre le soir et le lendemain 🙂

    • Reply Chloé 12 avril 2017 at 23 h 01 min

      Haha 🙂 Tu sauras qu’on est montés au sommet de l’Etna en espadrilles, on est des fous avec nos pieds 😉 ! Généralement, on s’en sort bien… Tu sais, on préfère se le tordre dans un manège à la foire ou dans une benne lors d’une course dans la boue. Je plaisante, je plaisante, mais on n’est vraiment pas doués, en fait! :/ (parce que pour le coup, c’est vraiment ce qui nous arrive à chaque fois, on est des boulets!) C’était un exploit pour moi d’être en baskets ce jour-là lol. Enfin voilà, les chaussures, c’est toute une mauvaise habitude chez nous, que, tu as entièrement raison, on devrait corriger. Ma cheville ne supporte plus les montantes depuis ma première grosse entorse, donc à part les baskets, je ne peux pas faire grand-chose, mais il faut qu’on équipe Aymeric! Pour les congères, ce jour-là, personne ne pouvait y accéder, pas même le guide qu’on a croisé, mais c’est clair que même plus tard dans l’année, mieux vaut être bien équipé, on ne sait jamais!!!
      En tout cas, on a vraiment adoré le lieu! Ouille pour le coup de chaud, ça va vite et ça gâche un séjour!

    Laisser un commentaire