Road-trip en Slovénie: Velika Planina et ses alpages

Ecrit par Chloé 2 janvier 2018
Road-trip en Slovénie: Velika Planina et ses alpages

Après avoir eu un joli aperçu de Ljubljana, on prend la route des alpages de Velika Planina , à une quarantaine de minutes au nord de la capitale slovène. En vérité, on mettra plus d’une heure, après avoir stupidement fait confiance au GPS de l’Iphone d’Aymeric, qui voulait nous amener directement au sommet! On finit par trouver la station inférieure du téléphérique, une dizaine de kilomètres au nord de Kamnik. (renseignements et horaires: www.velikaplanina.si )

 

road trip en slovénie, velika planinaroad trip en slovénie, velika planina

 

On s’acquitte de 15 euros (aller-retour, téléphérique et télésiège compris), on attend une dizaine de minutes et nous voilà dans la cabine transparente (vue panoramiquue à 360°) qui s’élève lentement vers le ciel, en direction d’un premier palier. Le sol s’agite quelque peu, vibre au fil de cette montée, et de nos émotions: les monts qui nous entourent sont vertigineux, on a le temps de les contempler… Le trajet est lent, et à travers les paysages figés sous nos pieds, s’esquisse un tableau d’une incroyable beauté. Le temps semble s’y être arrêté. Ellipse temporelle, le coeur battant, nous voici au sommet.

 

road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina

 

En haut du télécabine, deux choix s’offrent aux visiteurs: prendre le télésiège, ou grimper à pieds, sous ce dernier. La pente est ardue, assez ensoleillée en plein été… On hésite, et l’heure finit par trancher: par gain de temps, on prendra le télésiège. (à savoir que la différence en terme de coût est moindre).

Et là, c’est le drame. Parce que je souffre de vertige. Et je ne suis jamais allée au ski… Ce qui n’est qu’un réflexe, un détail, un simple moment de passage pour les uns, est une véritable aventure (ou torture?) pour moi! On s’y reprend à deux fois avant de se laisser emporter par l’engin du diable. La première tentative s’avère être un échec cuisant: je suis tétanisée dès les premières secondes, Aymeric m’oblige à descendre. Le personnel me conseille d’abandonner l’idée si je suis “afraid”, mais j’ai envie de surmonter ma peur et de pouvoir gagner les prairies immaculées vendues par mon guide papier (et, j’avoue, un petit sentiment de honte en apercevant des enfants de 5 ans s’installer paisiblement sur leur siège).

 

road trip en slovénie, velika planinaroad trip en slovénie, velika planinaroad trip en slovénie, velika planina

 

La deuxième et même seconde tentative est fructueuse. Je ne dirais pas que je suis très à l’aise, les pieds suspendus dans le vide (je n’ose pas les poser sur la barre à laquelle je suis cramponnée) et à 10 mètres du sol, mais je me débrouille plutôt bien. je parle, parle, parle pour meubler l’instant éprouvant que je suis en train de vivre, mais je ne m’évanouis pas: tout va bien, haha! Entre deux babillages sans aucun sens, je prends le temps d’admirer le panorama subjuguant qui défile sous nos yeux: partout, des montagnes, dégradées en une palette de verts, certaines fondues dans la brume…

J’espérais voir paître des troupeaux, mais n’en aperçois aucun^^!

 

road trip en slovénie, velika planina

 

Le télésiège offre deux arrêts, le premier au bout d’une quinzaine de minutes. Tant pis pour les hauts plateaux et l’incroyable panorama: jugeant avoir atteint mes limites, on décide de descendre ici. Point trop n’en faut pour la petite nature que je suis! D’ici, pointent déjà les toits de quelques cabanes de berger traditionnelles, et la vue est sublime… <3

Cette visite est l’une des plus belles et mémorables qu’il m’ait été donné de faire en Slovénie, d’autant plus qu’en dépit de mon appréhension, la descente se sera révélée beaucoup plus agréable que la montée. L’effet rapprochement du sol, j’imagine :)!

Trop peu mise en avant dans les guides et brochures, Velika Planina est pourtant une visite incontournable en Slovénie!

road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina road trip en slovénie, velika planina

 

 

L’aventure se poursuit, le road-trip suit son cours… Direction Bled, que vous découvrirez dans un prochain article!

 

Vous pouvez aussi aimer...

10 Commentaires

Jules - Rotdenken 2 janvier 2018 - 19 h 06 min

Génial ! Quelles vues ! J’ai la chance de ne pas être sujet au vertige, mais Madame l’est. Je ne sais pas si elle aurait réussi à emprunter le téléphérique, donc le télésiège, n’en parlons pas. Mais en tous les cas le trajet et les frayeurs valent le coup ! Les paysages sont sublimes… De toute manière, dès qu’il y a des montagnes, je suis fan. Je pense que la montée à pied doit être géniale aussi, mais c’est sûr que le timing ne s’y prêtait pas dans votre cas. Merci pour ces beaux paysages et excellente année 2018 à toi et Aymeric. 😀

Reply
Chloé 9 janvier 2018 - 22 h 09 min

Et puis j’aurais été capable de me faire mal haha! Je comprends madame, c’est difficile de passer au-dessus de ses phobies! Je ne garantis pas que la prochaine fois j’y parviendrai!

Reply
Mathilde 2 janvier 2018 - 19 h 54 min

Quel magnifique paysage ! Ca me donne tellement envie de retourner dans la belle Slovénie car je ne suis pas allée dans ce coin ! Ca ne m’étonne pas que tu ai eu peur sur le télésiège, je n’ai pas le vertige mais j’aime ps ça quand je suis au ski 🙂 surtout quand il s’arrête et qu’il se met à balancer ! Je crois que sans ski au pied j’aurais encore plus peur lol ! En tout cas bravo pour ton courage car avec le vertige, je pense que ça donne être encore plus impressionnant !

Reply
Chloé 9 janvier 2018 - 22 h 03 min

Je crois qu’au ski, j’aurais encore plus peur (car je ne me sentirais pas stable avec les skis aux pieds!)… Oui, pour moi, ça a été L’expérience du séjour, clairement, haha!

Reply
Julie / hors du temps 2 janvier 2018 - 21 h 56 min

Je crois que tu viens de conclure mon penchant pour la Slovénie ! J’ai hâte de voir la suite du road trip 😀
( tes photos avec les papillons <3)

Reply
Chloé 9 janvier 2018 - 22 h 00 min

Les seuls insectes dont je n’ai pas peur ^^!!! Elle arrive bientôt, deux articles sont en cours!:)

Reply
Karine 5 janvier 2018 - 19 h 30 min

C’est dingue comment tes photos me font penser à ma montée à Artouste dans les Pyrénées dans la télécabine avant de prendre le petit train. Bref, on se croirait vraiment dans les pyrénées avec ces montagnes ! C’est magnifique ! Et même au ski les enfants sont toujours plus à l’aise :/ haha ^^

Reply
Chloé 9 janvier 2018 - 21 h 59 min

Je dois aller découvrir les Pyrénées alors!!

Reply
Cindy came-true.blogspot.fr 6 janvier 2018 - 18 h 44 min

Ce télésiège me laisse rêveuse, ça doit donner des frissons de dingue et quelle vue !!!!! *_*

Reply
Chloé 9 janvier 2018 - 21 h 58 min

Haha, j’ai eu des frissons, mais pas que d’admiration^^!

Reply

Laisser un commentaire