Belgique, Bruxelles, Non classé

Carnet d’un week-end à Bruxelles: Jeanneke et le quartier Sainte-Catherine

18 mars 2013

Dernière matinée chargée à Bruxelles! C’est toujours délicat de vouloir découvrir une ville et ses principaux points d’intérêt en quelques jours… D’un côté, on a peur de passer à côté de quelque chose et de repartir frustré, de l’autre on préférerait prendre son temps pour appréhender de manière plus approfondie les lieux .

(Seule solution: prendre le métro et vaguer de station en station, mais ce n’est pas mon truc.)

Difficile de trouver un compromis … Alors tant pis, nous n’avons pas eu l’occasion de nous rendre au pied de certains sites touristiques importants, nous n’avons eu le temps de visiter qu’un musée alors que celui dédié à Magritte (artiste incontournable en classe 😉  )me faisait aussi de l’oeil. Bruxelles n’est finalement pas si lointaine, peut-être aurais-je un jour l’occasion de fouler à nouveau le pavé de ses rues.

Cependant, nous avons pu arpenter à pied quelques quartiers bruxellois, sans nous presser: Sablon, Marolles, ou Saint-Géry et  Sainte-Catherine, que je vais évoquer aujourd’hui.

——————–

 

Première étape de cette matinée: franchir la Rue Royale, siège de la cérémonie du 11 novembre!

Nous avons vaguement eu l’ idée d’y assister. Mais,si, ce matin-là,  ces commémorations semblaient avoir arrêté le temps dans les rues de Bruxelles; sur nos montres,  les minutes n’avaient pas cessé de s’écouler … Nous avons préféré passer notre chemin et poursuivre notre visite.

Bruxelles commémorations du 11 novembre

 

Deuxième étape:

La plupart des rues et ruelles bordant l’Îlot Sacré de Bruxelles étaient bloquées, mais de nombreux détours nous ont finalement conduits Rue des Bouchers. Nous en avons profité pour aller saluer la petite soeur du Manneken Pis: Jeanneke. Cette jeunette n’a pas encore fêté ses 30 ans, puisqu’elle n’a été inaugurée qu’en 1987.  Vous pouvez lire sa petite histoire ici!  Il n’a pas été aisé de trouver cette toute petite fontaine cachée dans une toute petite impasse… (Heureusement, un groupe de scouts est venu à notre rescousse.)

jeanneke pis

(photographie prise de mon smartphone: eh oui , mon objectif ne passait pas à travers les barreaux qui protègent la fontaine^^)

impasse de la fidélité, Delirium Café

impasse de la fidélité, Delirium Café

(ci-dessus, le Delirium Tremens, l’un des bars de Bruxelles les plus renommés)

 

Troisième étape: Venons-en tout de même au sujet principal de cette article!

J’avais très envie de passer mes dernières heures à flâner dans le quartier sainte-Catherine.

Ce dernier était cité dans mon guide, et son nom avait  accroché mon regard: “Le quartier Sainte-Catherine, l’ancien port“. Fille d’un marin passionné par ses bateaux, je ne pouvais tout de même pas quitter Bruxelles sans avoir jeté un coup d’oeil à cette partie de la ville 😉 ! (En réalité,  les bateliers l’ont  bel et bien désertée alors même que le port fluvial était comblé et les halles aux poissons rasées.)

L’ambiance du quartier est aujourd’hui le reflet de son glorieux passé.  Marins , mouettes et ont disparu du paysage. Cependant, le commerce des produits de la mer constitue encore l’activité principale du coin. N’hésitez pas à y faire un tour si vous êtes amateur de fruits de mer ou de poisson frais… Au vu du nombre de riverains qui se  pressaient le long des étals, j’imagine qu’on ne vante plus  les mérites des marchandises qui y sont proposées.

J’avais lu que les restaurants et rues de la ville attiraient fortement les touristes, mais manifestement pas en novembre et en milieu de matinée ! Ce qui n’était pas pour nous déplaire…  Si ces lieux ne sont pas les plus grandioses,  ils n’en sont pas moins intéressants et empreints de marques du passé.

En gagnant Sainte-Catherine depuis la Grand-Place, vous serez amenés à passer devant un ancien marché couvert, plus connu sous le nom de Halles St-Géry.  Mélange de brique,  de fer et de verre, l’architecture de ce bâtiment élevé en 1881  vaut le détour.Le bâtiment, délaissé par les commerçants à la fin de la seconde guerre mondiale, a fermé ses portes en 1977 et accueille  aujourd’hui, un restaurant, un bar et un centre d’expositions .

Halles St-Géry Bruxelles

Halles St-Géry Bruxelles

Halles St-Géry

 

 

 

Les étals de Nordzee, une véritable institution à Bruxelles, située au coin de la place Sainte-Catherine...

Les étals de Nordzee, une véritable institution à Bruxelles, située au coin de la place Sainte-Catherine…

 

La Tour Noire, impressionnant vestige de l'époque portuaire et de la première enceinte de Bruxelles...

La Tour Noire, impressionnant vestige de l’époque portuaire et de la première enceinte de Bruxelles…

 

Nous avons ensuite, malgré le froid et l’humidité ambiante, déambulé dans les rues du quartier, jusqu’à finalement … nous perdre (eh oui, encore!)

rues quartier sainte-Catherine Bruxelles

rues quartier sainte-Catherine Bruxelles cubitus parcours bd rues quartier sainte-Catherine Bruxelles

 

quartier sainte-catherine bruxelles

Oh, çe quartier regorge de surprises^^

Oh, décidément, ce quartier regorge de surprises^^

quartier sainte-catherine bruxelles quartier sainte-catherine bruxelles

 

La fin d’un charmant week-end …

L’heure du départ approchait, et nous nous sommes ensuite redirigés vers notre hôtel, en  jetant au passage un dernier regard à  cette architecture bruxelloise, si colorée, fantasque et audacieuse...

Je fais ce constat en me référant  à toutes les originalités que nous avons pu apercevoir dans les rues de la capitale belge durant ces 2 jours et demie… (statues, parcours de la BD, exposition au Parc Royal   … etc.) .

Quel plaisir visuel, quel amusement à la vue de ce mélange de styles!

Statue La Chatte à Bicyclette, du français Alain Séchas, rue de l'Ecuyer.

Statue La Chatte à Bicyclette, du français Alain Séchas, rue de l’Ecuyer. ‘

bruxelles frites

Le week-end touchait (déjà) à sa fin, et ,  l’esprit enrichi  de toutes ces nouvelles images , nous avons repris la route vers ma région natale … 🙂

 Bruxelles, au revoir… et à bientôt peut-être!

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

9 Commentaires

  • Reply SKTV 18 mars 2013 at 11 h 37 min

    J’y étais cette année entre Noël et le Nouvel An… Comment ai-je pu passer à côté de l’enseigne du “Delirium Tremens” ? Ca manque cruellement à ma collection de photos d’apéros…. (Je me le note pour une prochaine fois !! Merci)

    • Reply Chloé 18 mars 2013 at 21 h 19 min

      … tss, ce n’est pas sérieux tout ça, il faudra y remédier 😉 !

  • Reply elpadawan 18 mars 2013 at 12 h 21 min

    Très belles photos, merci pour la visite (et je me rends compte que j’en ai pris pas mal de similaires de Bruxelles 🙂 )

    • Reply Chloé 18 mars 2013 at 21 h 17 min

      ^^ En trois jours, on s’est cantonnés aux coins les plus connus ^^ Décidément, nous avons beaucoup de destinations en commun^^

  • Reply Chounette 18 mars 2013 at 19 h 35 min

    Joli article bien écrit………et très belles photos !

    • Reply Chloé 18 mars 2013 at 21 h 02 min

      Merci 🙂 !

  • Reply Marco 19 mars 2013 at 13 h 43 min

    Le fait de n’avoir pas eu le temps de tout visiter te permettra d’y retourner dans quelques années. En plus, tu découvriras de nouvelles choses et tu pourras comparer les photos. C’est bien de ne pas pouvoir tout visiter en une seule fois….Très belles et intéressantes photos. Idem pour les commentaires. Par contre tu m’as fait découvrir Jeanneke que j’ignorais totalement l’existence !! Par contre, le “nouveau” port est accessible depuis Anvers par le Canal maritime de Bruxelles à l’Escaut à des navires de commerce ( cargos etc…) de 4500 tonnes et à des convois fluviaux. C’est une navigation fort intéressante.

    • Reply Chloé 20 mars 2013 at 7 h 55 min

      Je note tout ça , alors 🙂 !!
      Jeanneke est moins connue que son frère, et attire finalement beaucoup moins les touristes (en même temps, il était 9h du matin, peut-être n’étaient-ils pas encore arrivés^^)

  • Reply filamots 16 avril 2013 at 15 h 51 min

    Mince alors, en tant qu’ex-bruxelloise pendant 54 ans, que de choses ont changé depuis mon départ de la capitale. Le quartier Saint-Géry en effet, je l’ai vu en totale rénovation. Jeanneke-Pis n’avait pas de grillage dans le passé, et la bière Delirium Tremens existe bien et est aussi forte que la Bush faite dans le Hainaut et titre très fort au niveau alcool. Je l’ai essayée plus jamais. La Delirium Tremens oui, mais bon sans grande conviction. Elle est aussi assez forte.
    Les grues, toujours présentes 🙂 Merci pour ce petit voyage et revoir mon pays où je ne vais que pour y voir mes enfants et petits-enfants en coup de vent. C’est chouette de voir le regard de quelqu’un d’autre d’un endroit où j’ai habité, je découvre des tas de choses 🙂 Merci pour ce chouette dépaysement et tout cela en cherchant la photo du mois dernier 🙂

  • Laisser un commentaire