Visiter la Lozère : que voir, que faire , itinéraire et activités insolites

Par Chloé
saint-chely du tarn, lozère

[Cet article sur la Lozère fait suite à une invitation de Lozère Tourisme .  Je les remercie pour cette invitation qui n’entache en rien ma liberté éditoriale.]

 

Cet été, nous avions planifié un petit road-trip à travers la France, qui nous a amenés à découvrir des territoires aussi surprenants qu’incroyables ! Après un long week-end sur le Larzac, nous avons ainsi enchaîné sur un petit séjour en Lozère , qui s’est imposée comme une destination de choix lors de nos planifications. J’étais impatiente de découvrir les grands espaces lozériens, leurs paysages montagneux, leurs vallées sauvages et dépeuplées (la Lozère est le département le moins peuplé de l’Hexagone), leurs légendes, leurs traditions, et leur patrimoine diversifié.

Nous avons ainsi vécu, durant quelques jours, au rythme des rencontres, visites, activités plus ou moins originales pour découvrir la Lozère sous toutes ses facettes, et autant vous dire qu’il y en a ! Alors actuellement, quel bonheur que de se replonger dans ces souvenirs plus insouciants … et dans les méandres profonds , oubliés des touristes, de notre belle France, à l’écart des foules qu’il est devenu coutume d’éviter cette année…

 

gorges du tarn, lozère

Vers La Malène

 

Nous avons découvert un territoire accueillant, sinueux, où l’on ne calcule pas en kilomètres mais en minutes, sans pour autant avoir l’œil vissé sur sa montre. La Lozère a été une parenthèse préservée, enchantée, sauvage, hors du temps. Celui-ci défile pourtant, inexorablement, sans que l’on s’en aperçoive, trop occupés à laisser le regard se perdre dans les incroyables splendeurs qui l’environnent : grands plateaux, pâturages, lacs et gorges bien évidemment.

Il va de soi qu’en un long week-end, nous n’avons pu appréhender qu’une infime partie du département, découpé en différents espaces (Cévennes, Mont Lozère, Gorges de la Jonte…). Nous avons quant à nous axé notre parcours sur les gorges du Tarn et de la Jonte, les Cévennes et le Mont Lozère, et la Margeride  en repartant vers le Jura.

Voici donc quelques idées de visites et choses à faire en Lozère (… parmi tant d’autres !), et qui, je l’espère, vous inspireront pour vos séjours à venir !

 

 

Itinéraire :  3 à 4 jours en Lozère

 

 

Jour 1: Arrivée

(Possibilité comme nous de longer les gorges de la Jonte sur le chemin, ou de visiter la grotte de Dargilan)

Nuit : Hôtel-Restaurant Family & Spa, Meyrues

Jour 2 : Les Gorges du Tarn , entre ciel et terre

Randonnée : le Roc des Hourtons

Déjeuner à la Malène au snack-bar Le Salon de Thé

Gorges du Tarn en canoë au départ de la Malène.
Dîner et nuit à la Malène au Manoir de Montesquiou.

A deux pas : ne pas manquer le Point Sublime que nous avons découvert de nuit.

Jour 3 : entre patrimoine et traditions en Cévennes

Visite de Sainte-Enimie, classé Plus Beau Village de France.

Déjeuner à l’Auberge du Moulin.

Pause au Domaine des Boissets.
Rencontre avec l’Atelier Tuffery.

Randonnée des Bondons (puechs)

Nuit à Florac : Adonis Hôtel

Jour 4 : En direction de la Margeride…

Visite de Mende sous forme d’Explor’Game

Déjeuner au Boulodrome de Langogne.

Visite de Langogne , à la rencontre de son histoire et de ses petits commerçants.

Découverte du Lac de Naussac en trottinette électrique tout terrain.
Dîner à la Table du lac.

Nuit à Langogne: Hôtel Beauséjour.

 

gorges du tarn en canoë depuis la malène, lozère

 

Un week-end dans les gorges du Tarn : que voir, que faire, où dormir ?

 

Les gorges du Tarn en canoë

 

 

Nous avions eu un aperçu des Gorges du Tarn il y a 3 ans, lors de notre visite de la grotte de Dargilan. Ce canyon vertigineux, long de 53 km et creusé dans le calcaire par le Tarn, comme son nom l’indique, est à l‘origine des Causses (Méjean et Sauveterre), de hauts plateaux (calcaires) typiques de la région, et est certainement l’un des sites naturels les plus spectaculaires de France. Les Gorges sont d’ailleurs en cours de classement parmi les Grands Sites de France

 

gorges du tarn en canoë depuis la malène, lozère

 

Pour apprécier ce joyau où la nature est reine de plus près et à son rythme, la meilleure option reste selon moi le canoë (ou le kayak), une activité phare dans la région, à juste titre ! Je garde de cet après-midi sur les eaux paisibles du Tarn un souvenir mémorable, l’un des meilleurs de mon été.^^ L’expérience était pourtant mal engagée, n’étant tous 2 jamais montés dans un canoë… Pour être tout à fait honnête, les premières minutes ont été très chaotiques et nous avons pas mal tourné sur nous-mêmes ! J’étais loin d’imaginer cela, haha, et autant vous dire que nous nous sommes également pris une branche ou deux. Nous avons cependant rapidement pris le pli, sauvé notre couple (le canoë est un motif de rupture, je vous le dis !), et pu profiter des sublimes paysages qui se sont offerts à nous tout au long de ces 11 km, scrutant le ciel au passage à l’affût des vautours qui survolent parfois les gorges,  faisant quelques pauses pour nous baigner le long de petites plages improvisées, assistant au saut dans le vide (avec élastique) de quelques intrépides, souriant  ça et là devant un rocher en forme de champignon (Snoopy pour les intimes) ou le magnifique panorama du Cirque des Baumes… Trois heures bien remplies donc, et riches en jolis instants.

 

gorges du tarn en canoë depuis la malène, lozère gorges du tarn en canoë depuis la malène, lozère

 

Les bases de location proposent différents itinéraires pour s’adapter au niveau de chacun, allant de 8 ou 9 km à 24 ! Il est également possible de varier le « mode de locomotion » et peut-être d’éviter quelques chamailleries si vous comptez être seul dans votre embarcation en louant non pas à canoë mais un kayak. Nous préférions quant à nous soutenir mutuellement et avons réservé nos canoës chez Canoë Blanc.

Nous avons été ravis de l’expérience : l’accueil est chaleureux, le personnel prévenant et les tarifs pratiqués sont très abordables ! (40 euros pour nous deux pour l’après-midi).

Quant à la distance, à vous de juger. Il s’agissait d’une première pour nous et nous avons effectué sans trop de difficultés les 11 km de notre parcours menant au Pas de Soucy, et nous n’en avons d’ailleurs véritablement rencontré aucun. Les gorges du Tarn sont si tranquilles qu’on était du moins, il n’est tout de même pas courant dossier retourné, et le lieu est plus qu’adapté aux débutants ! Il se prête même clairement à une initiation tant les eaux sont paisibles, ne vous inquiétez donc pas si comme nous, vous n’êtes pas un as de la pagaie. J’ai quant à moi hâte de réitérer l’expérience !

 

gorges du tarn en canoë depuis la malène, lozère

 

 

Les plus beaux points de vue sur les gorges du Tarn

 

Le Domaine des Boissets

 

Situé en bordure du Causse de Sauveterre sur la commune de Sainte-Enimie, à 975 m d’altitude et en bordure d’un sentier de randonnée relativement praticable, le hameau  surplombe Sainte-Enimie et les gorges du Tarn, et offre une vue imparable sur ces dernières ! Il se compose de 6 bâtiments : une maison d’habitation principale sur 3 niveaux, typique des fermes caussenardes, une bergerie, un four à pain, un lieu de stockage du pain en, des granges…

Un lieu avec une histoire, qui se visite librement, qui plus est, après avoir été restauré et mis en valeur par le Conseil Départemental de la Lozère. Une belle initiative, qui plus est dans un cadre aussi grandiose !

Point GPS : 44.374113, 3.434854

 

vue sur sainte enimie et les gorges du tarn depuis le domaine des boissets vue sur sainte enimie et les gorges du tarn depuis le domaine des boissets

 

 

Le Point Sublime, près du village de Saint-Georges de Lévezac

 

Situé à 870 m d’altitude, sur le Causse de Sauveterre et à une vingtaine de minutes de la Malène , le Point Sublime porte bien son nom, et constitue très certainement l’un des plus beaux points de vue du territoire sur les gorges du Tarn et les falaises abruptes du causse Méjean. Il serait également possible d’y entrapercevoir quelques vautours…

 

voie lactée, point sublime, lozère

 

Nous l’avons quant à nous apprécié de nuit, une autre approche que j’ai peut-être trouvée encore plus magique. L’obscurité semble alors couvrir les yeux d’un épais manteau qui filtre les sons, altère les sensations. On se surprend alors à chuchoter pour ne pas briser cette atmosphère feutrée, étrangement réconfortante, qui nous environne. Tout paraît soudain encore plus grand, ou moins important finalement. Les distances, les grandeurs se font floues, tandis que petit à petit , telles des lucioles, les lumières des étoiles percent une à une la voûte céleste, piquetant cette dernière de petits trésors scintillants. Un jeu de lumière sans précédent, féerique, empreint de poésie et chaque soir différent.

 

voie lactée, point sublime, lozère

 

 

Le Roc des Hourtous

 

A deux pas de La Malène, cette courte boucle de randonnée (3 km, 1h15) sans trop de dénivelé, et accessible à tous, constitue un formidable belvédère sur La Malène les gorges du Tarn, avec une faune et une flore au passage diversifiées. Ouvrez bien l’oeil : vous pourrez peut-être apercevoir des vautours vivant dans le coin lors de votre promenade. Vous croiserez aussi quelques chevaux dans le sous-bois…

 

Explications et carte

Point GPS, départ de la randonnée : 44.291215, 3.290349

 

randonnée du roc des hourtous, gorges du tarn, lozère randonnée du roc des hourtous, gorges du tarn, lozère randonnée du roc des hourtous, gorges du tarn, lozère randonnée du roc des hourtous, gorges du tarn, lozère

 

 

Les plus beaux villages des Gorges du Tarn : Sainte- Énimie

 

Les villages de charme et moi, c’est toute une histoire, et j’ai été plutôt gâtée lors de notre passage à  Sainte- Énimie  en Lozère…

 

visite de sainte-énimie, gorges du tarn

 

Implanté au cœur des gorges du Tarn, le village médiéval est classé parmi les plus beaux de France, et on comprend vite pourquoi. À ses pieds, coule le Tarn mais aussi une source, celle de la Burle, dont les eaux turquoise auraient soigné la princesse mérovingienne Énimie, sœur du roi Dagobert, de la lèpre.

Sainte-Enimie étage ses demeures de calcaires, ses échoppes, ses ruelles pavées et ses cultures en terrasse sur les pentes du canyon qui la ceint, telle une muraille protectrice.

 

visite de sainte-énimie, gorges du tarn visite de sainte-énimie, gorges du tarn

 

Y flâner s’apparente à un voyage dans le passé, les noms eux-mêmes suffisent à nous téléporter il y a quelques siècles : Place au Beurre, Halle au Blé, chemin des moines… Les détails observés sur les anciennes habitations et échoppes, mis en exergue par quelques panneaux informatifs, rendent la balade aussi charmante qu’ instructive !

 

visite de sainte-énimie, gorges du tarn visite de sainte-énimie, gorges du tarn

 

A deux pas, nous avons fait une halte à Saint-Chely du Tarn, un autre village très photogénique, lové au pied des falaises du Méjean connu pour ses deux cascades surgissant d’entre les maisons , son église romane et sa Chapelle de Cénaret bâtie à l’entrée d’une grotte.

 

saint-chely du tarn, lozère

Saint-Chely du Tarn

 

Entre patrimoine et tradition : visite de l’atelier Tuffery à Florac

 

Parce qu’un territoire ne se résume pas à ses incroyables paysages, à ses spécialités ou à ses activités, mais également aux humains qui le modèlent, le font vivre, et font partie intégrante de son âme… Et parce que l’artisan incontournable de la Lozère, c’est bien lui , le jean « made in Cévennes » … Direction l’atelier Tuffery, une étape incontournable lors d’un séjour en Lozère.

Plus ancien tailleur de jeans français, créé en 1892 par Célestin Tuffery, l’atelier a produit jusqu’à 500 pièces par jour, dans les années 1960. Il lui a ensuite fallu s’adapter à a concurrence asiatique…  et pour ce, les propriétaires ont décidé de rester droits dans leurs bottes (ou jeans) et de miser sur la qualité, l’écoute, et le local.

 

visite de l'atelier tuffery, florac, lozère, jean français

 

A l’heure du retour aux circuits courts et aux confections purement françaises, l’Atelier Tuffery, qui a ainsi toujours prôné cette idéologie, sort sa carte du jeu en ayant à cœur d’acheter de belles toiles sur tous les plans, esthétiquement parlant mais aussi élaborées dans des conditions sociétales parfaites et au plus près de la région !

Plus qu’un argument marketing, une vraie conviction éthique et responsable , et ce, depuis 4 générations ! Dans une ambiance conviviale, les 18 employés de la petite entreprise sélectionnent, confectionnent et retouchent sur place l’ensemble des produits proposés au catalogue de l’atelier : vêtements sur mesure, chemises, pantalons… d’une qualité rare. Ils seront ravis d’échanger quelques minutes avec vous , comme ils l’ont fait pour nous, sur leur savoir-faire, et de vous présenter leurs locaux .

visite de l'atelier tuffery, florac, lozère, jean français

 

A noter :  Aujourd’hui, ils profitent également des bons côtés du Web en exportant leur production partout dans le monde via un service de vente en ligne.

 

ZA Saint-Julien-du-Gourg, 48 400 Florac / 04 66 45 00 94

www.ateliertuffery.com

 

visite de l'atelier tuffery, florac, lozère, jean français

 

 

Une randonnée insolite en Cévennes et Mont Lozère : la randonnée des Bondons

 

La Lozère est aussi terre de mystères… 154 menhirs semblent hanter un petit morceau de Mont-Lozère comme dissimulé entre 2 « puechs » (collines arrondies) que la légende attribue à Gargantua …  Un paysage vallonné, verdoyant, empreint de secrets et aux airs de Pays de Galles ou de Highlands.  Le lieu montre la deuxième concentration en mégalithes de France, après Carnac en Bretagne !

 

randonnée des Bondons lozère

 

Un sentier d’environ 5 km (environ 1h30) permet d’en apprécier un petit panel. La balade est sympathique, sans trop de dénivelé mais je vous avoue que nous ne nous attendions pas à ce que les mégalithes soient si espacés, isolés les uns des autres.

 

Point GPS de départ : 44.419197, 3.592044

Tracé GPX sur : https://www.lozere-tourisme.com/balade-au-pays-des-menhirs/les-bondons/itilar048v508rfp

 

randonnée des Bondons lozère randonnée des Bondons lozère

 

 

Où dormir et manger dans les Gorges du Tarn ?

 

A La Malène, le Manoir de Montesquiou :

 

Nous avons passé notre première nuit au Manoir de Montesquiou, le « château de La Malène », surplombé par les falaises et entouré par les eaux du Tarn . Entre ses hauts murs maintenant la fraîcheur l’été (et croyez-moi, c’était plus qu’appréciable !), nous nous sommes sentis l’âme d’un prince ou d’une princesse, Raiponce  pour ne pas la citer.

Le manoir fait également office de restaurant, avec une carte restreinte et élaborée à base de produits de saison ^^ !

 

Manoir Montesquiou, 48210 La Malène / 04 66 48 51 12 /

www.manoir-montesquiou.com

manoir de montesquiou, la malène manoir de montesquiou, la malène manoir de montesquiou, la malène

 

 

A Florac , l’Hôtel des Gorges :

 

Une chambre moderne, une literie confortable dans laquelle se prélasser après une grosse journée, une vue sur les reliefs environnants… Et la nuit, le silence des montagnes . L’adresse est parfaite pour une nuit reposante !

Nous avons dîné au restaurant de l’hôtel, l’Adonis. Classé 4 cocottes par les Logis de France, le restaurant de Martial Paulet affiche au menu des produits du terroir revisités avec audace , des assiettes aussi copieuses que savoureuses, élaborées à base d’ingrédients frais et de saison.

Hotel des Gorges, 48 Rue du Pêcher, 48 400 Florac / 04 66 45 00 63

www.hotel-gorgesdutarn.com/restaurant-adonis-florac-2 / à partir de 70 euros la nuit

 

hôtel des gorges et restaurant adonis, florac, lozère hôtel des gorges et restaurant adonis, florac, lozère

 

Autres adresses gourmandes :

 

A La Malène : Snack Bar Salon de Thé – La Fontaine

 

Un rendez-vous gourmand au croisement de deux rues dans La Malène. Au menu , des plats simples et conviviaux tels que des burgers, des crêpes et des assiettes de charcuterie, le tout fait maison et avec des produits locaux . Lors de notre passage, le cuisinier était cependant en arrêt mais les gérants ont su s’adapter et nous composer le sandwich de notre choix 😉 ! La terrasse est très agréable, et le coulis de la fontaine couvre les quelques bruits ambiants, pour offrir une jolie parenthèse méridionale .

 

A La Malène : Snack Bar Salon de Thé – La Fontaine

 

Snack Bar Salon de Thé – La Fontaine 4815 La Malène / 04 66 48 42 70

 

A Sainte-Enimie : L’Auberge du Moulin

 

Jolie bâtisse de calcaire aux volets verts, tenue par la même famille depuis 1974, l’Auberge du Moulin est une adresse incontournable à Sainte-Enimie. Le lieu est charmant, le personnel accueillant, et sur sa terrasse ombragée avec vue sur le Tarn, nous avons dégusté de délicieuses assiettes élaborées à base de produits de saison… Tout ce qu’on aime, vous l’aurez compris ! Une adresse de qualité, qui fait également office d’hébergement.

 

Rue de la Combe, 48210 Sainte-Énimie // 04 66 48 53 08

www.aubergedumoulin48.com

 

A Sainte-Enimie : L’Auberge du Moulin 

Dans les gorges de la Jonte, visiter la grotte de Dargilan à Meyrueis 

 

 

Avec son aménagement de plus d’un kilomètre, la grotte de Dargilan est la plus grande grotte des Causses et Cévennes, récemment classés au patrimoine mondial de l’Unesco.
La grotte rose, cavité aux aspects très variés, offre une coloration d’ocre et de brun tout à fait exceptionnelle. Les mots ne sont pas assez forts pour décrire mon engouement lors de cette visite. Je suis toujours soufflée par l’étrange et fantasmagorique atmosphère qui flotte dans les grottes, mais encore aujourd’hui, je reste rêveuse en revivant notre errance au coeur de Dargilan. Le lieu est magique, sublimé par un jeu de lumière qui souligne avec délicatesse ses moindres détails sans le dénaturer. Les stalagmites, les stalactites, les draperies classées parmi les plus grandes du monde, la cascade pétrifiée nous ont coupé le souffle… La Nature a su façonner de véritables merveilles, et notre guide nous les transmettre avec enthousiasme et dévotion!

Au passage, le panorama et la vue sur les gorges de la Jonte valent leur pesant d’or également.

Plus de clichés par ici.

 

visite de la grotte de dargilan, lozere et aveyron

 

 

Où manger et où  dormir à Meyrueis / dans les Gorges de la Jonte ?

 

L’hôtel Family & Spa est juste incontournable, avec ses belles chambres rénovées, sa grande piscine extérieure dans laquelle se rafraîchir un peu après une longue balade, et son espace bien-être avec hammam, sauna, fauteuil massant, jacuzzi… et à partir de 70 € par nuit.

Il fait également office de restaurant avec une belle terrasse extérieure et une cuisine délicieuse, entièrement faite maison, mention spéciale pour la charcuterie. Un lieu idéal pour reprendre des forces et se lancer ensuite à l’assaut des petites pépites de la Lozère.

Hotel Family & Spa *** , 4 Quai de la Barrière, 48150 Meyrueis / 04 66 45 60 02

https://www.hotel-family-meyrueis.com/

 

Hotel Family & Spa, meyrueis, lozère Hotel Family & Spa, meyrueis, lozère

 

 

Découvrir Mende, capitale du Gévaudan, de manière insolite

 

Capitale du Gévaudan, Mende est l’une des plus petites préfectures de France avec ses 12 000 habitants ! Nous l’avons arpentée à l’aide d’un petit jeu développé sur tablette et mis à disposition à l’Office de Tourisme de Mende, un escape game urbain et extérieur qui nous a embarqués dans une enquête aux côtés de Jean Chastel, autour de la bête de Gévaudan qui a sévi dans dans la région au XVIIIe siècle.

 

visite de mende , lozère , avec l'explor'game La bête du gévaudan

 

Ce nom a en effet été donné à l’animal à l’origine d’une série d’attaques contre des humains survenues  entre 1764 et 1767 dans la province du Gévaudan , l’actuelle Lozère. Une centaine de victimes subirent l’assaut de cette créature féroce ayant semé psychose et terreur dans la région. Prêt de 200 personnes, pour la plupart des femmes, des jeunes filles et des enfants, furent alors égorgées et mutilées. L’émoi fut tel que le roi Louis XV décida d’envoyer un régiment de soldats sur les lieux, en vain. Les attaques prirent fin en 1767, peu après qu’un garde-chasse nommé Jean Chastel  ait tué un animal identifié comme un gros loup  ou un grand chien. Était-il le réel coupable de ces massacres ?… Aujourd’hui encore, le mystère demeure, insaisissable…

 

visite de mende , lozère , avec l'explor'game La bête du gévaudan

 

Vous jouez ainsi le rôle d’un groupe d’aventuriers prêts à enquêter sur la dangereuse bête qui terrifie la population, en vous aventurant dans les ruelles de la ville, à la découverte d’indices pour traquer la créature. Aymeric et moi sommes hyper joueurs, et nous adorons les escape game en tout genre ! Cet Explor’Game et cette façon insolite de découvrir la ville ne pouvaient donc que nous ravir. Les différentes missions amènent ainsi à découvrir les différents monuments de la ville en ouvrant l’œil et en prêtant attention à chaque détail . Nous avons ainsi pu appréhender le patrimoine ancien de la cité, de sa monumentale cathédrale gothique à son pont Notre-Dame, en passant par le lavoir de la Calquière, la tour des Pénitents

 

visite de mende , lozère , avec l'explor'game La bête du gévaudan visite de mende , lozère , avec l'explor'game La bête du gévaudan

 

Les graphismes et vidéos qui accompagnent le jeu sont superbes au passage. Bref, l’ensemble est une belle réussite.

 

A noter : la spécialité de Mende est le croquant, nous avons pu trouver quelques uns de ces biscuits croquants à l’Office du Tourisme. ^^

 

Office du Tourisme de Mende, Place du Foirail, 48000 Mende / 04 66 94 00 23

https://www.mende-coeur-lozere.fr/offres/explor-game-mende-au-coeur-du-mystere-mende-fr-2809309/

 

visite de mende , lozère , avec l'explor'game La bête du gévaudan visite de mende , lozère , avec l'explor'game La bête du gévaudan

 

 

Visiter Langogne et le Lac de Naussac en Margeride

 

A la rencontre de l’histoire de Langogne et de ses petits commerçants.

 

La cité moyenâgeuse, organisée de part et d’autre du Langouyrou, est notamment marquée par son dynamisme commerçant. Elle constitue en effet l’un des plus importants bourgs commerçants de Lozère : 3 boulangeries, 3 boucheries, un concept store, une halle aux grains, un potier, un marché bihebdomadaire, un marché aux veaux au sifflet… Oui, oui, me direz-vous, et … ? Elle ne compte  pourtant que 3000 habitants ! Ses artisans la font vivre et nombre d’animations sont prévus tout au long de l’année pour maintenir ce dynamisme et ce plaisir d’échanger avec les autres.

visite de langogne, lozère

 

Nous avons participé à une mémorable visite guidée en compagnie d’Isabelle, qui nous a menés tour à tour sur les berges du Langouyrou, nous expliquant son importance pour le village et  l’ancienne filature, puis à la découverte de l’église romaine du XIIème siècle et de sa chapelle style byzantin , ou du cœur de ville circulaire ceint de tours… Notre visite a été rythmée par plusieurs haltes et rencontres chez les petits commerçants de la ville investis et amoureux de Langogne.

 

concept store, langogne concept store, langogne

Le concept store

potier, langogne boucherie, langogne

 

Entre architecture, histoire et patrimoine, légende de la bête du Gévaudan et Stevenson ( pour parcourir le GR 70 comme le célèbre écrivain), et à deux pas du magnifique Lac de Naussac, Langogne est donc une étape incontournable lors d’un passage en Lozère.

 

A ne pas manquer non plus à Langogne : la Filature des Calquières, au Musée d’Art Sacré (fermée le jour de notre venue)

 

http://ot-langogne.com/

 

visite de langogne, lozère

 

Faire le tour de Naussac… en trottinette électrique tout terrain !

 

Plus grand lac de Lozère, avec une superficie de 10.8 kms, le Lac de Naussac a des airs de mer intérieure, ou au choix, de terrain de jeux à ciel ouvert. Des petites plages y ont été aménagées ça et là et il se prête aussi bien aux activités aquatiques (paddle, catamaran, pêche, pédalo…) que terrestres (randonnée, VTT, trottinette tout-terrain…) ou même aériennes (kitesurf, accrobranche ). Nous l’avons quant à nous appréhendé en trottinette électrique tout terrain, une première pour nous, bien protégés par nos casques, coudières et genouillères.

 

visite du lac de naussac en trottinette électrique tout terrain

 

Je vous avoue que l’engin est au premier abord assez déroutant, assez haut, et équipé de grosses roues qui amortissent le moindre choc… Mais on ne s’en rend pas compte évidemment avant de l’avoir expérimenté ! Le sentier était très pierreux, racineux,  et j’ai bien cru devoir abandonner l’activité durant les premiers mètres, tant j’étais impressionnée par la vitesse (la trottinette monte à 30km / heure) et la sensation de vide sous mes pieds (j’ai le vertige sous une chaise, imaginez bien…). Nous étions par ailleurs accompagnés d’un père et de son fils beaucoup plus aventuriers que nous, et j’avais vraiment mauvaise conscience de les ralentir!

Je dois cependant également avouer que mon orgueil prend parfois le pas sur le reste, et que je n’aime pas me dégonfler. (Bonne ou mauvaise chose, à vous de juger ! Ce jour-là, je ne l’ai pas regretté !^^)  J’ai donc fait confiance à notre accompagnateur, l’activité ne se pratiquant pas en autonomie, très patient et prompt à répondre à nos questions.

Finalement, je dois avouer que la trottinette s’apprivoise rapidement : après avoir de fait constaté que je ne perdais pas l’équilibre et ne sentais même pas le passage de de grosses branches ou pierres, j’ai pris confiance en elle et même été frustrée de ne pas aller plus vite à la fin de notre balade ! Autant vous dire que j’ai donc adoré cette promenade autour du lac et au cœur des sous-bois ombragés ou des hameaux de granit qui l’avoisinent, tant pour ses paysages incroyables, éclairés d’une jolie lumière en fin de journée, que pour la sensation plutôt satisfaisante d’avoir réussi une nouvelle fois à me dépasser. ^^

 

visite du lac de naussac en trottinette électrique tout terrain

 

Nous avons avalé près de 20 km en 1h30/1h45 sans nous en rendre compte et avons ainsi pu appréhender sous tous les angles et sans nous fatiguer les abords du lac de Naussac, le petit Canada lozérien.

Bref, lancez-vous sans hésiter !

Rondin Parc, Palhères, 48300 Rocles / 04 66 69 50 46

www.rondinparc-lozere.com

 

voie lactée, lac de naussac, lozère

Le lac de Naussac… de nuit!

 

Où manger à Langogne ?

 

Le Boulodrome

 

Comme son nom l’indique, le restaurant est le théâtre de parties de pétanques endiablées par les beaux soleils d’été, mais pas que… Ne vous y fiez pas ! Les plats, abordables qui plus est, sont tout autant copieux que délicieux, avec une carte élaborée à base de produits locaux et de saison. Ai-je encore besoin de rappeler à quel point ce type d’adresse ne peut que ravir vos papilles ? La terrasse ombragée , près du Langouyrou , est bienvenue l’été !

Restaurant Le Boulodrome à Langogne, 7 rue du boulodrome 48300 Langogne / 04 66 69 06 49

 

déjeuner au boulodrome, langogne

 

La Table du Lac

 

Incontestablement une des plus belles adresses de la région, tant pour son cadre exceptionnel que sa douce atmosphère ou pour sa cuisine de terroir savoureuse et entièrement faite maison. Le soir, on y dîne en contemplant le lent coucher du soleil sur le magnifique Lac de Naussac, un pur bonheur, je n’ai pas d’autres mots,  et un lieu idéal pour conclure une journée riche en souvenirs et activités. De plus, les tarifs sont très abordables, que demander de plus ?

 

La Table du Lac, lac de Naussac, 48300 Langogne / 04 66 46 91 86

 

dîner à la table du lac, lozère, lac de naussac dîner à la table du lac, lozère, lac de naussac, coucher de soleil

Coucher de soleil sur le lac vu depuis la terrasse

 

Où dormir à Langogne ?

 

Situé au coeur de Langogne, l’hôtel Beauséjour, entièrement refait à neuf, est situé à deux pas des nombreux commerces langonais ou du parc municipal, où coule tout près, la rivière du Langouyrou. Les propriétaires sont adorables et ont été aux petits soins pour nous, nous avons passé un très bon moment sur place et vous recommandons le lieu les yeux fermés.

 

Hotel Beauséjour, 22 avenue du Maréchal Foch, 48300 Langogne / 04 66 69 01 18

 

hôtel beauséjour, langogne

 

 

Si cet article t’a plu, épingle-le pour mieux le retrouver sur Pinterest 🙂

week-end et vacances en lozère: que voir, que faire? week-end et vacances en lozère: que voir, que faire? week-end et vacances en lozère: que voir, que faire?

 

Vous pouvez aussi aimer...

4 Commentaires

OTTINI 1 novembre 2020 - 10 h 01 min

Très jolies photos. Cette région assez méconnue recèle de beaux paysages et une tranquillité de vie. En plus sous le soleil, c’est top.

Reply
Céline - La Marinière en Voyage 2 novembre 2020 - 9 h 58 min

Ca donne vraiment envie je dois dire ! J’adore découvrir les départements les moins connus et les moins peuplés, et je vois qu’il y a vraiment de quoi faire… Les Cévennes ont l’air assez incroyables aussi, peut-être pour un de vos prochains voyages ? 🙂

Reply
Renée 4 novembre 2020 - 11 h 10 min

Un coin que je ne connais mais qui a l’air très sympa pour les villages et les randos entre autres

Reply
Itinera magica 4 novembre 2020 - 21 h 29 min

Cet article est magnifique mais alors les photos de nuit au point sublime… j’adore ce coin de France !

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter