Road-trip en Croatie, Jour 5: Brač

Ecrit par Chloé 12 décembre 2016
Road-trip en Croatie, Jour 5: Brač

19 juillet , Jour 5

 

Jour… 5!?! Déjà? Non, ce n’est pas possible.
En Croatie, les heures et jours s’égrènent si vite que je pense être tombée dans une faille spatio-temporelle accélérant le cours du temps.

Au programme aujourd’hui: Brač ou Hvar, l’une des îles qui bordent Split. Jusqu’à l’embarcadère, nous hésitons. Brač est plus proche, Hvar plus authentique. Je vous laisse deviner pour laquelle mon coeur balance. Mais toujours aussi matinaux et ponctuels, nous arrivons un peu plus tard que prévu sur le port, mettant un terme à notre dilemme. Je regrette un peu de ne pas avoir réservé une nuit de plus à Split, finalement, pour explorer plus en détails les splendeurs de l’archipel avoisinant.

 

plage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

Nous embarquons pour 45min de ferry, les cheveux au vent, savourant la brise marine et le peu d’air retrouvé. La côte s’éloigne, on salue Split, ses toits de brique rouge. Bercés par les flots, nous croisons tout un tas de navires et brisons l’écume en direction de Brač. Ce filou de temps, encore et toujours lui, a donc joué en défaveur de Hvar.

Le nez (rougi par 5jours au soleil) pointé vers l’horizon, nous apercevons rapidement les contours de Brač se dessiner dans la chaleur brumeuse…

Brač, ses mâts, sa fière allure…

Le ferry accoste dans le port de Supetar.

brac, port de supetar, croatie

 

L’île est vaste, la troisième de Croatie par sa superficie. A ce moment précis, nous ne savons ni vraiment où nous diriger, ni comment. Aymeric z’yeute l’Iphone, me vend l’aura paradisiaque de la plage de Zlatni Rat à Bol. Une “corne d’or” de petits galets réputée pour sa forme singulière. La plage s’y jette dans la mer en un angle presque droit, danse avec la mer, se meut au gré des vagues et du courant.

Vendu.

 

plage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

Seule petite ombre au tableau: Zlatni Rat est située à l’autre extrémité de l’île, à Bol. Des bus s’y rendent, nous nous dirigeons vers le terminus. Là, des chauffeurs de taxis proposent également leurs services, très désireux de chiper quelques clients aux compagnies présentes sur l’île. Si j’ai bien compris, leurs tarifs sont sensiblement les mêmes (~5 euros par personne par trajet, soit 20 euros aller-retour pour 2). Mais les chauffeurs de taxi bradent leurs prix lorsqu’ils ne trouvent pas preneurs.

Après notre fameux délai de réflexion quant au programme de la journée, un tas de touristes sont déjà partis vers Bol… Aymeric et moi arrivons après la tempête, à la ramasse on peut le dire, et un chauffeur, adorable au demeurant, nous saute dessus et nous propose de nous conduire tous les deux à Zlatni Rat pour 5 euros en tout, et même de nous reconduire au port de Supetar le soir pour le même prix. (Soit 10 euros l’aller-retour pour 2. Mais notre petit croate se montre tellement aux petits soins qu’on lui laissera un peu plus en guise de pourboire).

Nous nous laissons convaincre sans argumenter, bien contents de profiter à la fois d’un bon plan et de la climatisation de son carosse!

Nous caracolons alors au travers tout un tas de plateaux rocailleux et désertés à défaut d’être désertiques.

 

Brac la sauvage…

 

Le contraste est brutal, à notre arrivée, avec Bol, LA station balnéaire par excellence, avec ses grands hôtels, ses piscines, ses petits restaurants… (Je ne comprends toujours pas les gens qui se baignent dans une piscine face à la mer.) J’appréhende un peu l’atmosphère sur la plage même, lorsque notre taxidriver (oui je me la joue english) nous dépose au coeur d’une marée de pinèdes.

 

plage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

A tort, finalement. Je vais être honnête, en juillet, Zlatni Rat est loin d’être la plage la plus authentique qui soit, outre le fait que ce n’est pas l’authenticité que je cherche ce jour-là mais le 1/4h farniente de notre road-trip tant promis à Aymeric.

Le front de mer a échappé au bétonnage, la balade au coeur des pins est revigorante, et le lieu n’est pas si bondé que je ne le craignais. (Enfin, avant midi du moins).

Un banc de petits galets d’un blanc presque phosphorescent plonge dans une eau translucide, un paysage digne des plus belles cartes postales, on ne peut pas le nier… Je crois que la plage a été classée parmi les plus belles du monde.

 

Hors saison, le lieu doit relever du paradis…

En pleine saison, moins. Mais c’est une belle plage, comme on en croise rarement…

 

plage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatieplage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

Alors on se laisse aller.

 

Tout un tas d’activités sont proposées (planche à voile, kite surf, bouée tractée…) Nous apercevons une énorme structure gonflable avec tout un tas d’activités dignes de WipeOut, une émission qu’Aymeric adore… Curieux, nous décidons de nous y essayer (~8euros , 45min), et rions aux éclats entre deux plongeons.

 

plage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

Je n’aurais pas pensé m’amuser autant…  ni que toutes ces “épreuves” seraient aussi physiques! Nous reprenons notre souffle en remontant le front de mer, nous laissons tenter par une salade de fruits, nous réfugions à l’ombre, dans la pinède…

Après tous les kilomètres parcourus à pieds les jours précédents, nous savourons pleinement ces instants de détente…

Arrêt sur images: si ce n’est pas le bonheur, cela y ressemble bien…

 

plage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

Nous nous baignons, nous bronzons, nous nous baignons à nouveau, nous bronzons (enfin, si on peu appeler cela bronzer, haha). Je ne vous dresse pas le tableau…

Et puis, bientôt, trop vite encore, après une énorme pizza avalée à 16h30, nous repartons…

 

plage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

Et là, c’est un peu le drame.

J’ai oublié de préciser que de toute la journée, je n’ai bu… qu’un demi-verre de coca. (Car forcément, j’en ai renversé la moitié au sol…) Je ne ressens jamais vraiment la soif, et ne bois pas vraiment si je n’y pense pas. (Oui, oui, vraiment… Je suis bizarrement constituée… )

Vous voyez venir l’insolation/la déshydratation/le coup de chaleur ou que sais-je encore? Pas moi, apparemment, mais je la sens bien, d’abord dans le taxi, puis sur le pont du bateau, quand un violent de tête et des étourdissements me clouent sur mon banc… Je l’ignore encore, mais c’est parti pour deux (gros) jours de migraine,  nausées, et apathie…

Chloé, ça rime avec boulet, vous n’avez jamais remarqué?

Mais on dira qu’il faut bien quelques ombres au bonheur, pour le croquer à pleines dents quand il se présente.

——-

plage zlatni rat, bol, brac, croatie

 

On se retrouve très vite avec la suite de nos aventures croates!

road-trip en croatie et étape sur l'île de brac

Vous pouvez aussi aimer...

11 Commentaires

Mathilde 12 décembre 2016 - 10 h 01 min

Magnifique cette île ! J’espère retourner un jour en Croatie explorer le sud du pays, car du coup je me suis arrêter à Sibenik et je n’ai pas été plus au sud. Cette eau, quellle couleur !! C’est magique !

Reply
Anne 12 décembre 2016 - 11 h 08 min

Des couleurs qui font du bien en plein décembre!

Reply
AuroreVoyage 12 décembre 2016 - 12 h 34 min

Jolies photos. La Croatie me fait envie comme destination, et même si j’ai hésité et que j’ai choisi la Grèce en Oct, j’irai un jour !

Reply
Tiphaine 12 décembre 2016 - 22 h 01 min

C’est tellement beau et apaisant… Du soleil, la mer. Je sais que je dis ça à chaque fois, mais en ce moment, j’en ai tellement besoin !
La Croatie est décidément vraiment un pays que je visite.

Reply
Estelle - Curiosity Escapes 14 décembre 2016 - 21 h 33 min

Les couleurs de l’eau (car c’est tout un camaieu) laissent vraiment rêveur. Moi qui ne suis pas très plage et mer, là je n’ai qu’une envie, sauter dans cette eau.

Reply
Chloé 26 décembre 2016 - 22 h 24 min

Je suis plage et mer, alors je veux trooop y retourner!

Reply
tania 22 décembre 2016 - 22 h 44 min

c eest chouette de replonger en été
je n avais pas exploré cette partie de la Croatie

Reply
Chloé 26 décembre 2016 - 22 h 19 min

C’était génial, j’ai tellement hâte d’y retourner !!

Reply
Cecile 28 décembre 2016 - 18 h 04 min

C’est juste magnifique j’en ai trop envie le soleil la mer….vivement !! Dur dur pour l’insolation je connais pour l’avoir vécu c’est juste horrible 🙁

Reply
Chab 5 février 2017 - 10 h 44 min

Hello Chloé,

Vous dormiez où à chaque fois ? Hôtel, camping ou location de van ?
Enfaite je vais aller là bas en mai, je souhaiterai faire un roadtrip en van aménagé ou en voiture ayant une tenté sur le toit. Mais je ne trouve rien sur Internet, si quelqu’un peut me renseigner ??

Merci 🙂

Reply
Chloé 5 février 2017 - 13 h 59 min

Coucou, je suis désolée, je ne vais pas t’être d’une grande aide, j’avais loué une chambre à Split puis une à Dubrovnik … :/

Reply

Laisser un commentaire