Road-trip en Sicile: visite d’Ortygie à Syracuse, une étape incontournable

Par Chloé
ortygie, road-trip en sicile, syracuse

Syracuse. Ça y est, il semblerait que nous ayons gagné l’un des points touristiques de l’île. Syracuse, je ne vous fais pas un schéma? Tout le monde ou presque a forcément déjà entendu parlé de cette ancienne cité grecque prospère (à son apogée, la plus grande ville du monde antique), et de son centre historique classé au patrimoine de l’UNESCO. Tout ceci me donnerait presque envie de me replonger dans mes cours de fac. Le joyau de la Sicile, et effectivement  Comme souvent, je n’ai volontairement regardé aucune image de Syracuse, pour me garder un peu de surprise.

 

ortygie, road-trip en sicile, syracuse

 

Cas de figure que l’on retrouve parfois, comme à Raguse avant-hier: Syracuse est divisée en deux parties : la nouvelle ville et, vous l’aurez deviné, la vieille ville.  On se gare dans la première (il est interdit de se garer dans la seconde, et même d’y circuler), animée d’une circulation chaotique, et au charme quelconque. Là est donc la perle sicilienne? C’en serait presque décevant, si nous n’approchions pas rapidement de la célèbre presqu’île qui fait sa renommée: Ortigia, ou Ortygie en français. “L’île dans l’île” est reliée à la terre ferme et à la ville moderne par quelques ponts, et délimitée par un petit port charmant où sont paisiblement amarrés quelques bateaux de pêcheurs colorés, qui me rappelle vaguement Marsaxlokk à Malte… (Je sais, parfois je vois des airs de ressemblance là où il n’y en a pas, ne vous en faites pas, c’est normal chez moi!) De fait, avec ses façades claires reflétant le soleil et ses ruelles pavées, les similitudes ne s’arrêtent pas là!

 

ortygie, road-trip en sicile, syracuse

 

On constate rapidement que les autres visiteurs ne s’éloignaient guère du bord de mer aux eaux turquoises et envoûtantes, avec ses belles demeures, ses glaciers et trattorias qui diffusent déjà leurs senteurs alléchantes.  Aymeric craque, se prend un énième granita au citron,  la spécialité de l’île, et on poursuit notre balade sur le front, d’abord à l’ombre des ficus, puis à découvert. Quelques baigneurs s’aventurent entre les rochers, le soleil tape, et si j’étais plus à l’aise dans l’eau, je crois bien que je les y rejoindrais. A l’extrémité de la petite presqu’île, on observe une petite plage, mais l’heure n’est pas au plongeon!

 

ortygie, road-trip en sicile, syracuse, plage ortygie, road-trip en sicile, syracuse, plage ortygie, road-trip en sicile, syracuse, plage

 

On prend alors -enfin- la décision de s’engager un peu plus à l’ombre dans un dédale de ruelles sans nom: ma passion, qui fait toujours un peu grincer des dents Aymeric, qui ne comprend pas l’intérêt que je porte à ces voies étroites, où l’ornement ne réside pas dans le monument et l’imposant, mais dans l’instant de vie. Très vite, on cherche à s’y perdre. Volontairement. Là, on traverse une mosaïque d’époques, de civilisations  : sur les places de la ville, les imposants monuments grecs et romains ainsi côtoient les beaux palais médiévaux et baroques; à deux pas, les ruelles chaleureuses en dépit de leurs façades décrépies racontent quant à elle les affres de la vie, les conflits, la menace pesante de l’ETNA sur une ville ayant souffert à plusieurs reprises des tremblements de terre dans son histoire…

Au passage, on visite un lieu plutôt insolite: une église à ciel ouvert! San Giovanni Battista  est quelque peu surprenante, j’ai du mal à concevoir qu’on se situe dans un édifice religieux!

 

San Giovanni Battista, église, ortygie, road-trip en sicile, syracuse

 

Je vous parle ruelles, églises qui n’en sont pas, mais à Ortigia, on croise également de beaux et majestueux édifices, dans les sentiers battus qu’on aime suivre, et qui nous en mettent plein la vue… Le Duomo  (sur la place éponyme) autrefois dédié à Athéna, avec ses belles colonnes doriques; le Palazzo Municipale surnommé le Lézard en hommage au petit animal sculpté qui l’ornemente; les Fontaines légendaires entourées, comme leur nom l’indique, de mythes antiques…

Il est curieux d’admirer comme cette île minuscule (environ 1 km de long sur 500 mètres de large)  aux allures de village peut concentrer tant de richesses sur son territoire restreint!

 

 


 

NB: 

Je n’évoque pas le site de Néopolis, l’autre “attraction” de Syracuse, un vaste parc archéologique /  site antique (avec son temple blanc, son amphithéâtre romain…) que nous avons volontairement choisi  de ne pas visiter après nos balades à la vallée des Temples et Sélinonte. Nous avions prévu de finir la journée à Catane, qui nous attirait beaucoup et pour laquelle je n’ai absolument pas eu un coup de coeur… Peut-être aurons-nous du faire l’inverse!!


A voir à Syracuse / Que faire à Syracuse :

(liste non-exhaustive)

 

  • l’île d’Ortygia, présentée dans cet article, avec notamment la piazza du Duomo (avec sa cathédrale, ses palais baroques et son église Santa Lucia alla Badia, où l’on peut admirer un tableau du Caravage) , les Fontaines Aredusa  / de Diane , la Galleria Regionale del Palazzo Bellomo ou le Castello Maniace
  • le petit port
  • Néopolis (et les catacombes Don Giovanni ou le musée archéologique régional Paolo Orsi accolé)

Pin it!road-trip en sicile et journée à syracuse : que voir, que faire road-trip en sicile et journée à syracuse : que voir, que faire

 

 

 

 

road trip en sicile, syracuse road trip en sicile, syracuse et ortygie, port road trip en sicile, syracuse et ortygie, port road trip en sicile, syracuse et ortygie, port road trip en sicile, syracuse et ortygie, port road trip en sicile, syracuse et ortygie, road trip en sicile, syracuse et ortygie,, piazza du duomo road trip en sicile, syracuse et ortygie,, piazza du duomo road trip en sicile, syracuse et ortygie,, piazza du duomo road trip en sicile, syracuse et ortygie,, piazza du duomo road trip en sicile, syracuse et ortygie road trip en sicile, syracuse et ortygie road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles road trip en sicile, syracuse et ortygie, ruelles

 

Prochaine étape: l’ETNA :)!

Vous pouvez aussi aimer...

3 Commentaires

AuroreVoyage 26 novembre 2018 - 11 h 17 min

J’aimerais tant voir Syracuse … Comme disait Henri.
Tes images sont d’une douceur … Je viens de me prendre une cure de soleil en ce lundi grisâtre. Merci 🙂

Reply
Carnet de Lucie 26 novembre 2018 - 20 h 13 min

ça à l’air tellement reposant ! Je comprends tout à fais le bonheur que tu as de te promener dans ces petites ruelles, en plus elles ont l’air calmes et reposantes loin de la foule que tu décris. Ton article donne envie de découvrir cette partie de la Sicile 🙂 Les photos sont très jolies !

Reply
leschosesquibrillent 27 novembre 2018 - 6 h 10 min

C’est magnifique!! Je mets la Sicile sur ma liste d’envie voyages! tes photos sont dingues!

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter