La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, un chef d’œuvre de l’art gothique

Ecrit par Chloé 13 mars 2014
La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, un chef d’œuvre de l’art gothique

Lors de notre croisière fluviale, nous avons profité de notre passage à Strasbourg pour visiter son impressionnante cathédrale.  

Nos pas nous y ont menés  dès notre premier soir sur place : il était impossible de la manquer, au vu de sa situation en plein cœur de la ville. Les édifices religieux me mettent mal à l’aise, mais ce soir-là, c’est surtout la fatigue qui m’a abattue. J’ai attendu mes parents à l’entrée, ceux-ci sont revenus comblés. La foule était dense, et nous avons ainsi décidé d’y retourner le lendemain.

Il faut savoir que l’édifice est fermé une partie de la journée, réservée aux prières, et n’ouvrait qu’à 14h ce jour-là. Pas de sentiment de gêne pour moi, donc, puisque finalement, seuls les touristes franchissent le seuil de la cathédrale lors des heures officielles d’ouverture…  

 

Trois éléments de cette cathédrale m’ont frappée :

La façade extérieure

cathédrale Strasbourg, façade extérieure

 

La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg se démarque d’une part par sa façade en grès rose, mais également par la richesse ornementale de celle-ci, tout bonnement fantastique, et qui lui vaut d’être souvent comparée à une pièce de dentelle. Les détails des sculptures si finement ciselées sont sublimes…

La silhouette de l’édifice n’en demeure pas moins singulière,  mais cette impression est peut-être due au manque de recul pour la contempler 🙂 !

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à la tour octogonale qui la surplombe, et elle-même surmontée d’une stalagmite flèche . Il est possible de monter les 332 marches qui mènent à la plate-forme au pied de la flèche. Je ne rate habituellement jamais ces occasions de découvrir une ville depuis ses hauteurs, mais j’étais encore blessée ce jour-là 😉 !

 cathédrale Strasbourg, façade extérieure cathédrale Strasbourg, façade extérieure

L’immensité de la cathédrale

J’étais habituée à la cathédrale d’Amiens, mais celle de Strasbourg m’a semblé beaucoup plus vertigineuse. Et effectivement, près de 30m les différencient… Notre-Dame de Strasbourg culmine à 141m (contre 112 pour sa comparse amiénoise), et est ainsi la deuxième plus grande en France.  Il paraîtrait même qu’on peut l’apercevoir depuis la Plaine alsacienne, ou la Forêt Noire. Jusqu’au XIXe siècle, il s’agissait même de la plus haute construction humaine au monde !

Et si la cathédrale d’Amiens est la plus vaste (promis, après j’arrête avec mon chauvinisme picard), celle de Strasbourg n’a rien à lui envier. Divisée en différents espaces, on avance de surprise en surprise dans chacun d’entre eux : tantôt on admire son bel orgue (inhabituellement situé sur le côté nord), tantôt ses vitraux dont certains sont relativement explicites, ou sa rosace imaginée et réalisée par Erwin von Steinbach, sans oublier les figurines de sa crèche napolitaine en cours de restauration ou l’impressionnante sculpture du Mont des Oliviers. Celle-ci est immense aussi ! 9m de longueur, 3,80m de largeur, et 5m de hauteur, rendez-vous compte ! Pas moins de 31 personnages y sont représentés … Pour pouvoir l’admirer, il vous faudra cependant insérer une pièce de monnaie dans une machine à sous située à côté… Le principe est un peu étrange… (Mais beaucoup de touristes n’y prêtent pas attention et paient la somme demandée, en faisant profiter les autres.)

cathédrale Strasbourg cathédrale Strasbourg, orgue et vitraux cathédrale Strasbourg cathédrale Strasbourg cathédrale Strasbourg

cathédrale Strasbourg, crèche napolitaine

Les figurines de la crèche napolitaine

cathédrale Strasbourg, mont des oliviers

Le mont des Oliviers…

 

L’horloge astronomique

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg peut aussi s’enorgueillir d’accueillir en son sein cet ouvrage classé monument historique depuis 1987. Sur ses trois cadrans, on  peut à la fois lire l’heure, le jour (les sept jours de la semaine sont signalés par des divinités, installées sur des chars), le mois, l’année, le signe du zodiaque, la phase lunaire et la position des planètes jusqu’à Saturne…

Les automates amusent beaucoup petites et grands, et  se mettent en mouvement à chaque quart d’heure, divisant celle-ci, si j’ai bien compris,  en 4  tranches d’âge d’une vie ( l’enfance au 1er quart d’heure, la « jeunesse » à la demi-heure, l’âge adulte  au 3e quart d’heure et la vieillesse à l’heure juste).C’est symbolique J ! L’horloge est si complexe que des tas d’études nombre d’études lui sont consacrées….

Le jeu complet des personnages animés a lieu tous les jours, à midi « heure solaire » de Strasbourg, soit 12h30. Les douze Apôtres passent devant le Christ, et le coq situé en haut à gauche de l’horloge bat des ailes en chantant.

cathédrale strasbourg, horloge astronomique cathédrale strasbourg, horloge astronomique cathédrale strasbourg, horloge astronomique cathédrale strasbourg, horloge astronomique

 

Pour en savoir plus :

  • Pour une visite « sphéronamique » en 3D, c’est par ici !

  • Notre visite vue par mon père sur son blog 

14 Commentaires
0

Vous pouvez aussi aimer...

14 Commentaires

Laura 13 mars 2014 - 8 h 15 min

Bel article sur la cathédrale de Strasbourg. J’adore ce monument et effectivement, on la voit de loin par beau temps ! Il y a aussi une petite légende sur l’horloge astromique qui prétend que son auteur eut les yeux crevés après l’avoir terminé pour pas qu’il puisse reproduire l’horloge ailleurs !

Reply
chloé 19 mars 2014 - 19 h 13 min

Ah oui? Je ne savais pas… C’estC’est exactement le genre d’anecdotes qu’on retient^^

Reply
Céline 13 mars 2014 - 8 h 35 min

Très belle cathédrale et ça m’avait vraiment impressionnée de voir l’horloge fonctionner. Bonne journée !

Reply
Mali 13 mars 2014 - 14 h 43 min

C’est vrai qu’elle est super impressionnante cette cathédrale !

Reply
elpadawan 13 mars 2014 - 21 h 05 min

Tu me fais regretter de ne pas m’être attardé l’été dernier… Je passais juste en coup de vent. De la cathédrale, j’ai surtout vu la crypte 🙂

Reply
1001 découvertes d'une chti 13 mars 2014 - 21 h 46 min

Magnifique! je ne suis jamais allée à Strasbourg…

Reply
o gout du jour 14 mars 2014 - 15 h 41 min

Magnifiques ! Les photos sont sublimes =)

Reply
Marie 14 mars 2014 - 16 h 54 min

Quand je l’ai vu la première fois, je me suis dit qu’elle en imposait. Mais il faisait assez gris et du coup, elle m’a semblé austère.
C’est beaucoup plus l’intérieur qui m’a séduit : son orgue, ses voûtes (les différentes couleurs), l’horloge astronomique, la taille !!!
Il y avait une très jolie crèche de Noël aussi :).
Cette cathédrale a vraiment été un coup de coeur. Même mon copain, qui est pas du tout monument religieux, a été impressionné.
Et on a bravé les marches ! hihi.

Reply
chloé 19 mars 2014 - 19 h 16 min

A quelques semaines près on aurait pu voir la crèche^^ (Noël approchait!)
L’extérieur n’est pas vraiment engageant, c’est vrai… De ce fait, on est d’autant plus surpris à l’intérieur!^^

Reply
Lucie 15 mars 2014 - 21 h 35 min

L’horloge astronomique est superbe! Bon et la cathédrale est pas mal non plus 😉

Reply
Jules 16 mars 2014 - 9 h 48 min

Quel plaisir de redécouvrir la cathédrale Notre-Dame. Je confirme on peut la voir depuis la plaine d’Alsace, les Vosges, la Forêt Noire et le parc d’attraction Europa Park bien sûr ! C’est l’une de mes cathédrales préférées, je trouve juste vraiment dommage de devoir payer pour voir l’horloge astronomique s’actionner. Tes photos sont magnifiques et rendent parfaitement hommage à la beauté des lieux. La prochaine fois que tu passes à Strasbourg n’hésite pas à monter les 332 marches, tu ne le regretteras pas, tu vois tout: la vieille ville, le quartier de Rivétoile, les deux massifs de la vallée du Rhin, le quartier des Institutions et j’en passe ! Merci pour cette belle visite ça m’a fait très plaisir !

Reply
batt' 28 mars 2014 - 19 h 26 min

Rien a redire – très belles photos

Reply
Chloé 28 mars 2014 - 22 h 34 min

Merci ^^!

Reply

Laisser un commentaire