Giverny, le jardin d’Eden des Impressionnistes

Ah Giverny

J’exagère à peine en vous disant que je rêvais depuis des années d’une petite escapade dans les jardins de Monet et dans le hameau qui l’environne…

Cette année, j’ai enfin pu concrétiser ce projet d’escapade et découvrir un lieu féérique et préservé, l’un des joyaux de lEure sans hésiter. Un tableau impressionniste… vivant!

Au cours de ce week-end, j’ai également découvert de chouettes adresses que je vous présenterai plus en détails dans un prochain article, et pris un véritable bol de printemps et de couleurs dont j’avais bien besoin pour appréhender la rentrée, et les dernières 11 semaines (1/2) qu’elle engendrait ;)!

J’adore mon métier, mais la dernière période n’est jamais la plus évidente, entre les spectacles à préparer, les bulletins, les “voeux” pour l’année suivante, ou le rangement et les “au revoir” puisque je change d’école à chaque rentrée. Et je ne vous parle pas du  stress à l’approche de la suivante puisque j’ai rarement un poste avant le 31 août, en fait !

Bref, ce week-end tombait à pic pour repartir du bon pied 😉

 

(J’ai fini la parenthèse sur ma vie passionnante haha, j’ai un sacré besoin d’expression en ce moment, désolée!)

 

jardins de monet, giverny, printemps

 

 

 

 

Le Clos Normand

Revenons-on à notre petit paradis normand.

 

Il faut savoir que les jardins de Monet sont divisés en deux parties, un jardin de fleurs devant la maison, qu’on appelle le Clos Normand, et un jardin d’eau d’inspiration japonaise de l’autre côté de la route. Je vous épargne tout suspense, j’ai préféré ce dernier, et pas seulement pour son célèbre plan d’eau immortalisé dans toute une série de tableaux de Nymphéas.

 

Bien plus calme, bien plus serein, la palette de couleurs y est tout aussi impressionnante que dans le premier, où en ce moment, tulipes, primevères, pensées, azalées et giroflées déploient leurs senteurs enivrantes et  leur charme désarmant. On nous a expliqué que le paysage est variable suivant les saisons, et que le lieu se redécouvre au fil des mois, tant la variété de plantes qui y poussent est impressionnante!

 

La magie opère, la foule me rebute cependant quelque peu. Dans le Clos Normand, les visiteurs arrivent par vagues: à vous de prendre votre temps, comme nous, pour arpenter ces belles allées, et profiter des quelques instants de répit qui semblent parfois les épargner pour vous immiscer dans l’intimité retrouvée de Monet.

 

C’est en 1883 que Monet et sa famille s’installent à Giverny. Dès son arrivée, Monet transforme cet espace de presque un hectare en en un jardin riche en perspectives, en symétries, ou en couleurs.  Si l’espace est organisé autour d”une allée centrale traversée d’arceaux couverts de rosiers grimpants, l’artiste laisse pousser assez librement les fleurs qu’il acquiert, cherchant uniquement l’harmonie parfaite entre leurs couleurs, sans hésiter à allier toutes sortes de variétés entre elles.

 

 

jardins de monet, giverny, printemps

 

Nous sommes arrivés à 10h, peu de temps après l’ouverture donc, là où la lumière du soleil auréolait cet incroyable espace d’une incroyable lueur dorée.

Je dois avouer que je ne savais plus où donner de la tête tant les jeux de couleurs offraient de possibilités. Pour vous dire, je n’ai apporté absolument aucune retouche aux photos ci-dessous…

 

jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps, maison de monet

 

 

Le jardin d’eau

 

En 1893, dix ans après son arrivée à Giverny, Monet acquiert ce terrain qui avoisine sa propriété, de l’autre côté de la voie de chemin de fer. Charmé par les possibilités qu’offre le petit cours d’eau qui le traverse, il y fait creuser un petit bassin, qu’il agrandira et aménagera au fil des années.

 

Je crois que c’est clairement cette partie des jardins qui m’a le plus subjuguée, ces reflets dans une eau piquetée de petits nénuphars n’ayant pas encore tout à fait émergé (point de nymphéas pour nous cette année, mais d’ici mai, ils devraient avoir pointé le bout de leur nez), cette atmosphère à part, cloîtrée, isolée… Presqu’indescriptible. Je comprends que Monet ait ici trouvé son havre de paix et donné vie, au coeur de ses tableaux, à cette irrésistible source d’inspiration, qu’il a à la fois apprivoisée et façonnée.

 

J’ai arpenté, je crois, le Jardin d’Eden des Impressionnistes.

 

jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas jardins de monet, giverny, printemps, étang des nymphéas

 

La maison de Monet

 

Je dois avouer que la maison même de Monet, étonnamment bien conservée, nous a un peu moins intéressés. L’espace est beaucoup plus restreint que dans les jardins, et il est difficile d’ignorer les visiteurs qui se pressent ça et là dans ces petites pièces colorées et décorées d’une superbe collection d’estampes. En semaine, l’atmosphère doit être bien plus respirable et la découverte bien plus agréable.

 

 

jardins de monet, giverny, printemps, maison de monet

 

 

Giverny: Informations pratiques:

 

 

Tarif (plein): 9e50. Le billet donne accès à la maison et aux jardins. (frais de dossier de 0,70cts si vous réservez sur Internet)

Ouverture: de mars à au 1er novembre inclus

Possibilité de participer à des visites guidées pour les groupes d’au moins 20 personnes.

Je vous conseille d’acheter des billets coupe-file à l’avance sur Internet, la file d’attente est assez impressionnante et ne fait que s’accroître au fil de la journée… Nous sommes arrivés à 9h45, soit 15min après l’ouverture, et une quinzaine de personnes campaient déjà à l’entrée^^!

 

 

Pour les picards: à 1h de Beauvais; 1h40 d’Amiens, 2h30 de Saint-Quenin

Pour les parisiens: à ~1h15 de Paris

 

Une chouette idée d’excursion ou de week-end, non?

 

 

Adresses à l’atmosphère tout aussi rêveuse et bucolique (article détaillé à venir)

 

 

Où manger, acheter des souvenirs, ou prendre le thé: La Capucine, un établissement aux mille couleurs et mille facettes! (80 rue Claude Monet)

 

Où dormir: Les Jardins d’Hélène, une maison d’hôtes romantique et conviviale à souhait! (12 rue Claude Monet)

 

 

Et aussi!

 

Ma copine Delphine m’a conseillé de lire les Nymphéas Noirs (de Michel Bussi) à la suite de mon week-end à Giverny! Vous connaissez? Apparemment, le roman a pour cadre le joli village de Monet!

 

jardins de monet, giverny, printemps, maison de monet

 

J’espère que cette petite excursion et cette idée de week-end vous auront plu, à bientôt!

 

33 Commentaires
0

Vous pouvez aussi aimer...

33 Commentaires

Anais 25 avril 2016 - 9 h 03 min

Superbe article, les photos sont magnifiques, ça donne envie d’aller se balader

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 17 h 36 min

Un bon bain de printemps pour moi qui ne raffole pas de l’hiver!!

Reply
LadyMilonguera 25 avril 2016 - 10 h 18 min

Vraiment magnifique ce jardin !!!

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 17 h 36 min

Un petit bijou!

Reply
Estelle 25 avril 2016 - 10 h 24 min

J’adorais les Impressionnistes étant plus jeune, et j’adore beaucoup aimé la visite de Giverny avec ma classe… Mais ça commence à remonter ! Et c’est justement la lecture de Nymphéas Noirs qui m’a rappelé que je devais absolument y retourner 🙂 Tout se passe effectivement dans le village et les alentours, c’est hyper détaillé, ça doit être encore plus chouette de le lire en ayant la visite en tête 🙂

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 17 h 37 min

Il faut vraiment que je me l’achète alors!! Le dernier Bussi que j’ai lu se déroulait à Fécamp^^

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 18 h 21 min

Je te dirai ça, alors, haha!

Reply
Ma' 25 avril 2016 - 11 h 27 min

Splendide… J’ai découvert l’an dernier alors que je me rendais (grâce à toi !) dans l’Eure que Giverny était si proche de Paris… Du coup, j’ai vraiment regretté de ne pas m’en être aperçue avant de déménager parce que j’y serais allée avec plaisir… Mais ça me donne un motif pour retourner dans ce coin de Normandie, un jour….

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 18 h 21 min

Voilà, et tout un week-end encore, tant qu’à faire!!

Reply
samsha 25 avril 2016 - 11 h 48 min

Merci pour les belles photos!! Depuis le temps que j’ai envie d’y aller!! (et j’ai également bien envie de lire les nymphéas noirs de Bussy, j’aime beaucoup la plume de l’auteure. D’ailleurs je te conseille par la même occasion “ne lâche pas ma main”).

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 18 h 20 min

Je l’ai lu, il est extra, oui :)!! J’aime beaucoup la plume de Bussi!

Reply
ByFlore 25 avril 2016 - 13 h 43 min

Très belle photos de Givrent. Nous avons visité le jardin et la maison l’année dernière au mois de mai et comptons y retourner cet année.

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 18 h 19 min

Je comprends, j’y retournerai avec plaisir les prochaines années!

Reply
Ophélie G. 25 avril 2016 - 15 h 43 min

Quel cadre merveilleux ! C’est comme si tout le printemps était caché dans ce jardin. xx

Reply
Julie / hors du temps 25 avril 2016 - 23 h 02 min

Waouh *_* Giverny est quasiment aussi beau en vrai que sur les peintures de Monet! Il y a tant de couleurs éclatantes dans le jardin, le printemps semble être la période idéale pour visiter les lieux.

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 18 h 12 min

J’ai adoré, mais je me dis que l’automne doit être assez chouette aussi!!

Reply
lucie 25 avril 2016 - 23 h 27 min

C’est vraiment joli comme jardin! Et tout est deja fleuri (c’est pas le cas de l’autre cote de la Manche). C’est ouvert toute l’année?

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 18 h 11 min

Non, de fin mars à début novembre!
Chez nous aussi, les rues étaient encore pauvres en fleurs il y a deux semaines! Là, ça va mieux… Malgré les averses de neige! #pointprintemps

Reply
Emilie 26 avril 2016 - 21 h 18 min

Giverny est un endroit magique! Dommage qu’il y ait un peu trop de monde… Et en effet, je te conseille vivement les Nymphéas noirs de Bussi, un livre que j’ai beaucoup aimé et qui nous plonge totalement dans l’univers de Giverny.
Je découvre ton blog et y trouve de très belles images. N’hésite pas à venir faire un tour sur le mien: http://lejardindemilie.wordpress.com où je parle de la Normandie entre autre.
Bon courage pour la dernière période, je trouve aussi qu’elle va être trèèès longue, parole d’enseignante!
Au plaisir de te lire…
Emilie

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 18 h 07 min

Merci Emilie, je suis passée, et j’y ai vu tout plein de belles fleurs, hehe (et de bons biscuits bretons)!! A bientôt!

Reply
Héma pose ses valises 26 avril 2016 - 23 h 26 min

J’ai adoré Giverny j’aurais seulement voulu avoir moins de touristes cela casse un peu la magie.
Je crois que vous en avez bien moins que nous, tant mieux. Bon courage pour la reprise.

Bisous

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 17 h 47 min

On en a eu un peu aussi, ça dépend des heures apparemment, et on nous avait conseillé d’être aux aguets à l’ouverture 😉 haha

Reply
Tiphaine 26 avril 2016 - 23 h 26 min

L’impressionnisme est le mouvement en peinture que je préfère et quel bonheur de voir les lieux dans lesquels l’un des maîtres du genre a puisé son inspiration ! Je comprends maintenant à quel point. Sublime ! Ces couleurs, cette lumière…

Reply
Chloé 27 avril 2016 - 17 h 45 min

Ici, c’est tellement impressionnant, et je ne te parle pas des paysages aux alentours!!

Reply
Lisescape 27 avril 2016 - 18 h 53 min

De très belles photos pleines de couleurs et de soleil, qui donnent un peu de baume au cœur en ce temps pluvieux !!

Reply
Isisya 29 avril 2016 - 17 h 52 min

J’y suis allée il y a de ça quelques années, et j’en garde un merveilleux souvenir….Merci de me rappeler ces souvenirs 🙂

Reply
Mathilde - Voyager en photos 1 mai 2016 - 15 h 07 min

Très belles photos ! Ca me donne envie de redécouvrir Giverny au printemps, pourquoi pas l’année prochaine car du coup c’est un peu tard pour voir les tulipes en fleurs ! J’y étais allée en plein été du coup l’ambiance est très différentes : un peu moins de fleurs dans les jardins, par contre des nénuphars en pleine forme.
Il y avait plein de monde, mais on a pas trop attendu pour entrer, par contre c’était bien galère pour les photos…

Reply
AnneClaireBCN 1 mai 2016 - 21 h 34 min

J’ai hâte ! On part vendredi et on passera deux nuits là-bas ! Moi, je le dis, c’est un rêve depuis de nombreuses années : j’aime bien l’idée de ces rêves assez accessibles en fait. Et puis sinon, j’ai lu Nymphéas Noirs en début d’année, j’ai adoré ! Bonne lecture

Reply
lolita de Saint chamas :) 15 mai 2016 - 15 h 21 min

Hey coucou !
Merci pour l’article cela m’a donné une super idée de ballade à seulement 1h de chez moi ! C’était superbe même si il nous a manqué un petit rayon de soleil….

Reply
Chloé 15 mai 2016 - 19 h 32 min

Bah t’habites où maintenant Lolita de Saint-Chamas ;)!!!?

Reply
lolita de Saint chamas :) 17 mai 2016 - 18 h 54 min

Pfff bien loin de chez moi dans le Val d’Oise….

Reply
Camille - mavielabas 30 mai 2016 - 15 h 28 min

Depuis que j’ai lu Nymphéas Noirs de Bussi j’ai bien envie d’aller découvrir cette ville. Tes photos donnent encore plus envie de visiter ce lieu plein de couleurs !

Reply
Chloé 8 juin 2016 - 16 h 21 min

Je dois le lire, haha, je dois!!

Reply

Laisser un commentaire