Visiter Liège en un week-end : que faire , que voir, où manger ?

Par Chloé
week-end à liège, conseils

Je devais lire ce soir, et je ne résiste pas à l’envie de commencer mon petit article sur Liège , assistée d’un « Pikarelou » qui prend place sur mon clavier ! Adoptez des chats, haha ! Vous le savez, il y a peu, nous sommes à nouveau retournés en Belgique, cette fois-ci dans la région wallonne ! Après Bruxelles, Bruges, Ostende, Blankenberge, Malines, Charleroi, Louvain, Anvers, Gand et Bouillon (comment ça, on profite de notre promiscuité avec la Belgique ?), une nouvelle ville belge nous tendait les bras ! La Belgique, c’est un peu notre deuxième région, même s’il s’agit d’un pays, j’ai l’impression d’y être fourrée tous les six mois^^ ! Bref, nous avons cette fois-ci répondu à l’invitation de Marie et Stéphanie de Wallonie Tourisme , qui se sont démenées pour nous concocter un programme personnalisé en fonction de nos envies ! Merci, merci,  car ce n’était pas gagné, surtout lorsqu’on connaît notre nonchalance et notre désorganisation à toute épreuve. Notre week-end combinait les visites de Liège et Namur, situées à 50 km l’une de l’autre, et bien que je sois tombée namureuse de la première, j’avais envie de commencer par la seconde, sans raison particulière (logique chloesque).

 

=> Pour tout un tas d’autres informations sur Liège, n’hésitez pas à consulter le site de l’office de tourisme !

 

Le vlog reprend quand à lui les différentes étapes de notre week-end, et inclut donc la partie consacrée à Namur… Selon les quelques retours que nous avons eus, vous appréciez ce type de format, et si notre matériel est loin d’être professionnel, il vous permet une autre approche de nos voyages . 🙂 Et puis on ne peut que s’améliorer avec le temps^^!

 

 

Liège en quelques mots

 

Pour être tout à fait honnête, Aymeric et moi parlions depuis un moment d’inscrire Namur et Liège à notre palmarès de villes belges, mais si j’étais séduite par la première, la deuxième ne m’attirait pas vraiment. J’avais déjà regardé quelques clichés de la ville à l’époque où le Primark de Lille n’était pas ouvert et où j’en avais repéré un sur le site à Liège. Bref, oui, je suis un peu futile comme fille. La ville m’avait paru sombre, un peu tristounette, sans trop de charme.  Et c’est sûr que comparé à Namur ou même Bruges, elle pourrait le paraître, qui plus est lorsqu’on sait que nous l’avons en partie arpentée sous la pluie ! (Le samedi était très chaud, les températures avoisinaient les 27 degrés, le dimanche très pluvieux et proche des 11 degrés, aïe !)

Et pourtant, j’ai adoré Liège, et j’y retournerais les yeux fermés. Liège est gourmande, Liège est raffinée,  Liège est culturelle et animée, Liège est bien plus verte qu’il n’y paraît,  Liège a su percer notre carapace de préjugés et nous toucher, plus que nous ne l’aurions imaginé ! Organisée de part et d’autre de la Meuse, Liège mêle ses architectures, ses âges et ses cultures.

La Cité Ardente, l’appelle-t-on… Ce surnom lui sied à la perfection !

 

Le festival Métamorphoses

 

Le décor est planté, ou presque.

Il me reste à préciser que nous nous rendions à Liège à l’occasion du festival Métamorphoses, qui anime et unit chaque printemps (depuis 2 ans)  la ville durant 5 jours, et qui célèbre l’art sous toutes ses formes. Concerts, expositions spectacles, mêlant le feu, l’équilibre, la nature, le futurisme, l’émerveillement, le rire, la poésie, la féérie ou la danse, prennent possession des rues de la ville , la transformant en salle de spectacle ou théâtre à ciel ouvert.

Tout est gratuit et kid friendly (d’ailleurs, d’autres lieux de la ville le sont tout autan, nous y reviendrons) , et nous avons apprécié découvrir Liège à cette occasion ! L’événement est exceptionnel, et m’a un peu rappelé celui de « La Rue est à Amiens », de par le florilège d’émotions et le vent de folie qu’il suscite.

Nous avons particulièrement apprécié le concert de la Dinamo, Music on Cycles, un groupe funky et dynamique, qui donne envie de se déhancher… à vélo ! (Je vous mets un lien ici, c’est sympa, non ?)

Nous avons aussi assisté à une représentation de marionnettes retraçant la légende des 4 fils Aymon croisés en randonnée une semaine plus tôt… (Liège est la capitale mondiale du théâtre des marionnettes de tradition). Celle-ci durait un peu plus d’une heure et était accessible aux petits et grands, on félicite les artistes pour leur incroyable prestation !

Bref, le festival offre de vrais spectacles de qualité !

(Petit aperçu dans le vlog et les photographies ci-dessous)

 

festival métamorphoses, week-end à liège festival métamorphoses, week-end à liège festival métamorphoses, week-end à liège festival métamorphoses, week-end à liège festival métamorphoses, week-end à liège festival métamorphoses, week-end à liègefestival métamorphoses, week-end à liège

 

Que faire à Liège ?

 

On entre dans le vif du sujet et dans celui qui va me donner le plus de fil à retordre tant il y aurait à mentionner ! Je vais essayer d’être brève pour ne pas vous perdre et vous ennuyer !

^^

Le week-end a été des plus chargés, ce qui n’était pas pour nous déplaire!

 

  1. Explorer son centre historique (jour 1)

Et évidemment admirer sous tous les angles son palais des Princes-Évêques, qui abrite actuellement les services provinciaux et le palais de justice, ou sa Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert… La cité aux cent clochers  a été, pendant huit siècles, la capitale d’une principauté ecclésiastique indépendante et nombre d’édifices liégeois témoignent encore aujourd’hui de ce passé. (et notamment la  collégiale Saint Barthélemy !). Liège fait partie de ces villes qui n’ont pas quantité de grands bâtiments mais dont  l’échantillon qu’on observe en impose !

 

palais des Princes-Évêques, week-end à liège palais des Princes-Évêques, week-end à liège palais des Princes-Évêques, week-end à liège palais des Princes-Évêques, week-end à liège opéra, liège

 

  1. Se perdre dans ses impasses (jour 1)

De nombreuses mini-ruelles, impasses et cours privées ponctuent la ville. Nous en avons découvert de très belles par hasard en remontant la rue Hors Château, et celle de la Vignette , avec ses chats, sa végétation luxuriante et ses murs de briques  a été ma préférée ! La place des amoureux accolée nous a permis de faire un joli selfie. D’ailleurs, en parlant de ça, j’ai trouvé Liège plutôt romantique … et ces havres de paix, qui lui apportent un cachet villageois plein de charme, n’ont fait que confirmer mon impression !

 

impasses, week-end à Liègeimpasses, week-end à Liège

 

 

  1. Prendre le large et à peine à dix minutes (à pieds) ou 375 marches, découvrir un autre monde sur ses coteaux (jour 2 pour nous parce que nous voulions assister au festival)

Une ville, deux atmosphères, c’est le moins que l’on puisse dire. Liège, c’est un peu « LA ville », avec ses grands et hauts  bâtiments, ses buildings, ses boutiques, ses ponts modernes et élégants vrombissant au passage des voitures… Une cité ardente, comme je l’ai évoqué plus haut ! Et pourtant, Liège, c’est aussi la sérénité de la campagne au cœur de ce désordre tourbillonnant. La ville a ses coteaux (les coteaux de la Citadelle plus  exactement), accessibles en un petit effort et quelques pas. Verts et luxuriants, ces derniers offrent un moment de calme absolu au cœur d’une étendue presque sauvage, et offrent une incroyable vue sur la ville traversée par la Meuse et ses environs.

Pour y accéder ,  on emprunte les escaliers de la montagne de Bueren, ou les petits sentiers du Bois des Carmélites <3 !

montagne de bueren, liege montagne de bueren, liege montagne de bueren, liege montagne de bueren, liege vue sur liege depuis ses coteaux vue sur liege depuis ses coteaux vue sur liege depuis ses coteaux vue sur liege depuis ses coteaux

 

  1. Appréhender l’ensemble de ses musées (notre jour 2)

 

Comme je l’ai évoqué plus haut, Liège est une ville très culturelle, on pourrait consacrer un week-end entier rien qu’à arpenter ses musées ! C’est d’ailleurs ce que nous avons fait durant notre journée du dimanche, pour profiter de notre pass et éviter la pluie ! Valable 48 heures, celui-ci offre, pour la (ici modique) somme de 18 euros, l’entrée à … 16 musées , ainsi qu’une visite guidée de la ville. (le Grand Curtius, La Boverie, le Musée d’Ansembourg, le Mulum ou musée liégeois du luminaire, le Musée Grétry, le Trésor de Liège, le Musée de la vie wallonne, l’Archéoforum, La Cité miroir, l’Aquarium-muséum, la Maison de la Science, les Fonts baptismaux de l’église Saint-Barthélemy, la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie de Liège, le Musée des Transports en commun de Wallonie, le Cristal Discovery, le Préhistomuseum).

J’ai eu un gros gros coup de cœur pour l’exposition « Plus jamais ça » de la Cité-Miroir, une piscine reconvertie en musée, qui explore l’une des pages les plus sombres de notre histoire et  retrace la montée en puissance d’Hitler et l’histoire des camps de concentration ,  puis à s’interroger sur notre réalité actuelle. Cette période de l’histoire est , qui plus est, l’une de celles que j’ai le plus envie de creuser. Plus jamais ça, vraiment ? Que faire et comment résister aujourd’hui ? L’exposition ou plutôt l’installation est exceptionnelle, puisqu’elle s’organise autour d’un parcours ponctué d’images, de vidéos, d’archives et de témoignages .

Le musée de la vie wallonne est très riche mais m’a moins passionnée. Celui de la science, situé dans un bâtiment sublime, est par contre très ludique et interactif : de quoi passer de belles heures en famille ou avec ses enfants (avis de maîtresse) : on apprend  en s’amusant et en manipulant, je valide !  Il est situé dans le même lieu que l’aquarium, autant enchaîner les deux visites si vous aimez explorer les fonds marins via des aquariums.

Vous ne verrez pas d’images du musée de la Boverie et de l’exposition Via Roma, que j’avais insisté pour visiter, en souvenir de notre petit week-end italien il y a quelques semaines ! Les clichés étaient interdits et je me suis pliée à la règle bon gré mal gré car certaines œuvres étaient tout bonnement magnifiques, la collection rassemblée pour l’occasion est très dense et met joliment Rome en valeur. Nous avons plutôt survolé la collection permanente, ayant quelque peu la tête lourde après notre marathon de musées. 3 jours à Liège ne sont pas de trop pour les enchaîner ! Nous n’avions plus d’énergie pour le Préhistomuseum qui nous a paru très attrayant !

 

cité miroir, liege aquarium, liege

 

  1. Arpenter le parc de la Boverie (jour 1)

Avec son petit lac, ses animaux (canards, oiseaux, lapins…), le parc, situé au confluent de la Meuse et de la Dérivation (on a l’impression d’être sur une micro-île!), est très populaire à Liège, et pour cause! J’adore ce type de parcs vastes et bien entretenus, les poumons verts des grandes villes, où l’on se pose quelques instants pour reprendre ses idées :)! L’accès au parc se fait par une belle passerelle moderne, d’où on bénéficie d’une jolie vue sur les deux rives liégeoises.

 

parc de la boverie, liège parc de la boverie, liège parc de la boverie, liège parc de la boverie, liège parc de la boverie, liège

 

  1. Faire du shopping

 

Ai-je vraiment besoin de développer cette partie ? haha

Petites boutiques et grandes enseignes se côtoient, et à Liège, il y en a pour tous les goûts 🙂 !

 

week-end à liège week-end à liège week-end à liège week-end à liège week-end à liège week-end à liège week-end à liège

 

Où dormir à Liège ?

 

Nous avons passé la nuit dans un véritable petit bijou : l’hôtel Neuvice, une maison du XVIIIe siècle récemment rénovée et située dans la rue éponyme, en plein cœur du centre-ville, à 350 mètres du palais des Princes-Évêques ou 650 mètres de la gare.

Que dire si ce n’est que nous vous recommandons l’hôtel les yeux fermés, tant pour sa décoration soignée (et son sublime) escalier , que pour sa literie de qualité, le calme de la chambre, son architecture atypique, son subtil mélange d’ancien et de moderne, son personnel souriant, et, cerise sur le gâteau, son petit-déjeuner frais et fait maison (avec entre autres de délicieuses viennoiseries, du jus d’orange pressé ou un beau choix de confitures à tomber !) .

Plus romantique, tu meurs ! (entre ça, la place des amoureux, l’ambiance seule au monde sur les coteaux et notre restaurant chouchou cité plus bas, osez me dire que Liège n’est pas une excellente destination pour un week-end en amoureux !)

S’y garer est une autre affaire, puisque forcément, les parkings ne sont pas légion dans les petites ruelles liégeoises ^^ ! Nous avions cependant garé notre voiture sur le parking du palais des Princes-Évêques, à 3 min à pieds environ, pour 20 euros la journée.

Liège n’est guère étendue et se parcourt aisément à pieds ou en navette fluviale. (Inutile d’y emprunter la voiture !)

 

Le site de l’hôtel

hotel neuvice, liege hotel neuvice, liege

 

Où manger à Liège ?

A mon sens, la nourriture est le point fort de Liège. Nous nous sommes ré-ga-lés durant ces deux jours, dans trois restaurants pourtant radicalement différents !

D’ailleurs, la ville ne manque pas de spécialités. Outre ses gaufres (encore meilleures qu’ailleurs, je sens encore leur goût fondant et sucré sur ma langue), nous nous sommes initiés aux boulets à la liégeoise, de grosses boulettes de viande hachée (un mélange porc-boeuf) baignant dans une sauce épaisse sucrée, composée à base de sirop de Liège, d’oignons/échalotes et de vinaigre. Mes papilles s’en souviennent encore ! J’ai failli succomber à une tarte au riz le premier jour, une autre spécialité liégeoise, mais n’ai pu résister, comme à mon habitude, à l’appel de la tarte aux pommes… Mais Liège est aussi la capitale de ses bouquettes (crêpes à la farine de sarrasin et aux raisins secs), chouquettes ou du Péket, l’alcool local.

Marie nous avait proposé pas mal d’adresses, il nous a fallu en choisir 3…

Et je ne peux que vous les recommander !

 

Madame Boverie :

Une belle découverte située dans le musée éponyme ! Le lieu m’a un peu rappelé la Capucine dont je vous parlé à Giverny, de par son côté cafétéria de goût et de qualité. On y va pour :

  • Un lunch rapide et sain !
  • La variété des bagels et plats proposés, il y en a pour tous les goûts ! (l’adresse propose également des quiches, sandwichs ..) Tout est frais et fait maison !
  • Son cadre (en plein cœur du parc de la Boverie si vous prenez à emporter, sur une jolie terrasse ou dans une vaste salle agrémentée de belles plantes si vous déjeunez sur place)

Les moins: on parle bien de déjeuner sur le pouce, par exemple en cas de balade dans le parc ou le musée de la Boverie, les choix sont donc restreints et limités à des bagels, sandwichs ou quiches^^

Le facebook (environ 20e pour 2)

déjeuner madame boverie, week-end à liège déjeuner madame boverie, week-end à liège déjeuner madame boverie, week-end à liège déjeuner madame boverie, week-end à liège

 

Le balcon de l’émulation :

 

Notre chouchou, clairement ! On y va pour :

  • La vue depuis sa terrasse sur l’université
  • Son accueil chaleureux
  • Son service digne d’un restaurant étoilé
  • Son cadre, au cœur du théâtre : sublime ! (sans parler de ses hauts plafonds classiques et de ses jeux de miroirs)
  • La qualité de ses plats : la carte n’en propose que peu, et élaborés à base de produits frais et de saison ce qui est gage de qualité
  • Ses assiettes raffinées et fondantes… Le risotto nous a faits succomber, et je ne vous parle pas de mon parmentier de veau aux petits légumes !
  • Ses prix clairement abordables au vu de la qualité du service et du repas : le menu entrée / plat / dessert est à 35 euros, celui d’avant spectacle ou du midi à 22 euros

Le moins : pas d’alternative végétarienne (nous ne le sommes pas donc ce n’était pas un problème pour nous)

 

le site

balcon de l'émulation, liège balcon de l'émulation, liège balcon de l'émulation, liège balcon de l'émulation, liège

 

La Frite

Une autre incroyable découverte, idéale pour déjeuner sur le pouce en plein cœur de Liège et sans se ruiner ! (Nous en avons eu pour une vingtaine d’euros pour 2) On y va pour :

  • Sa situation parfaite en plein cœur du centre
  • Ses frites croquantes
  • Sa viande fraîche
  • Goûter aux boulets : les leurs sont tout bonnement parfaits !
  • L’excellent rapport qualité/prix (boulets à 3,50 euros, menu hamburger + frites à 10 euros…)

 

Les moins : le monde (l’adresse est très convoitée), le manque de choix pour les burgers (il n’y en a qu’un et comme je n’aime ni les cornichons ni les oignons, le choix était vite fait, pour moi^^)

le site 

chez la frite, liège

 

Où acheter une gaufre à Liège?

 

Haha, le cliché, évidemment ! Cependant, vous ne pourrez résister aux gaufres de « Une gaufrette, saperlipopette ! », rue des Mineurs… qui se méritent, car la file d’attente, gage de son succès, y semble longue en permanence !

une gaufrette, saperlipopette, liège

 


Le p’tit vlog:

 


Pin it!

week-end à liège, conseils, pinterestweek-end à liège, conseils, pinterest

 


 

J’espère que tous ces conseils vous seront utiles et vous aideront à planifier votre week-end à Liège! N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses liégeoises ci-dessous ou à me poser vos questions le cas échéant! Et on se retrouve très vite avec nos tips sur Namur!

 

Vous pouvez aussi aimer...

12 Commentaires

Morgane 22 mai 2018 - 10 h 55 min

Merci 1000 fois pour cet article ! Etant liégeoise expatriée, ton article m’a fait un bien fou 🙂 et m’a fait me rendre compte que pas mal de choses ont également changées depuis mon départ haha !
Tes clichés sont magnifiques et tu rends un très bel hommage à ma cité ardente !
Petit plus pour le quartier Hors Château où j’ai passé toute mon adolescence là-bas à l’école !

Si tu retournes à Liège un jour et que tu veux goûter d’autres excellentes frites, rends toi à la friterie du Perron, Place du Marché, les meilleures selon moi et le lieu est authentique et typiquement liégeois 😉

Reply
Chloé 27 mai 2018 - 21 h 48 min

Merci beaucoup Morgane pour ton retour et l’adresse ! 🙂

Reply
Carolane 24 mai 2018 - 18 h 50 min

Bel article, Liège à l’air d’être un bel endroit 🙂
Bisous

Reply
Amélie 25 mai 2018 - 17 h 02 min

tu vas connaître toute la Belgique toi 🙂
(bravo encore pour ton poste, des bisous depuis le Canada <3)

Reply
Chloé 27 mai 2018 - 21 h 43 min

Merci copine!!

Reply
Julie / hors du temps 27 mai 2018 - 18 h 46 min

Avec ton article, j’ai presque envie de re-découvrir Liège ! J’ai visité Liège il y a quelques temps, et la ville m’avait laissé de marbre… Mais je crois que je suis passée à côté de ses ruelles mignonnes ! J’avais juste été un peu éblouie par la gare de Liège Guillemins.
En Wallonie, je te conseille de visiter Mons 🙂 C’est juste de l’autre côté de la frontière française, et le centre-ville est magnifiquement préservé mais sans ressembler à un musée (il y a pleins de bâtiments de grands architectes contemporains !).

Reply
Chloé 27 mai 2018 - 21 h 43 min

Mons on en parle pas mal, mais Aymeric m’a dit que la ville était toute petite? On parle pas mal de Dinant aussi, en ce moment, mais les week-ends sont chargés!

Reply
Julie / hors du temps 28 mai 2018 - 22 h 11 min

C’est vrai que la ville de Mons est plutôt petite, une grosse demi journée suffit.
Mais pas loin, il y a le Grand Hornu, un ancien complexe miner reconverti en musée (et c’est vraiment magnifique !).
Et puis, la Belgique est si petite, que tu peux filer vers la côte directement^^

Reply
Chloé 3 juin 2018 - 21 h 51 min

Ah, cela peut être sympa, j’avais beaucoup aimé la visite de Lewarde (en sortie scolaire, un centre minier reconstitué dans le Nord), le monde de la mine (et ses ravages sur les mineurs) m’intéresse beaucoup!

Reply
Caroline 29 mai 2018 - 10 h 22 min

Bonjour Chloé,
Merci pour cet article. Je suis Liégeoise et vis au cœur de la Cité Ardente depuis plus de20 ans et ton article m’a émue et permis de regarder ma ville avec un œillet neuf et émerveillé. Pour ta prochaine escapade, pense Cocktail créatifs au Volga ( une ambiance New-Yorkaise façon chaleur liégeoise ) et le brunch assiette du dimanche chez Grandmaison ( tout est fait maison, produits frais des petits producteurs et tu y trouves le café Or spécialités belge).

Reply
Chloé 3 juin 2018 - 21 h 49 min

Coucou Caroline, ce genre de commentaires me touche tellement! Oui, le brunch de Grandmaison était dans nos options mais comme nous avions bien profité du très bon petit-déjeuner de l’hôtel… mais il nous tente bien pour une prochaine fois!!

Reply
Mathonet 12 juillet 2018 - 17 h 02 min

Cc Chloé
Étant liégeoise et fière de ma ville, ton article m a beaucoup touché car il montre toute la beauté et le bonheur de visiter liège.
Un des cafés typique que je préfère est les olivettes et le resto chez tchantes ( plats typiquement liégeois et déco locale )
En tout cas, chapeau
Bonne journée

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.