Itinéraire : découvrir l’ouest de Majorque en 2 ou 3 jours

Par Chloé
Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana

L’Ouest de Majorque, la Costa Rocosa (Côte Rocheuse), était, avec son relief acéré tombant à pic dans des eaux turquoise, la partie de Majorque la plus préservée, et évidemment celle que j’étais la plus impatiente de découvrir. C’est pourquoi nous lui avons consacré les deux premières journées de notre road-trip. ^^ Qui dit Côte Rocheuse dit en effet Sierra de la Tramuntana, le principal massif montagneux de l’île, une véritable forteresse naturelle sous forme de barrière calcaire, dont le plus haut sommet, le Puig Major, atteint 1445m… et dit relief acéré, courbes sinueuses, paysages sauvages entrecoupés de vallées fertiles et verdoyantes, versants en terrasses tapissés de vignes et de vergers … et donc ravissement pour Chloé !

itinéraire road-trip ouest de majorque

 

Voici donc une idée d’itinéraire pour découvrir les plus jolis villages et coins nature de cette région, au départ de Palma de Majorque, et en deux ou trois jours suivant vos envies, la météo (qui joue tout de même son petit rôle dans l’histoire !) et le temps dont vous disposez sur place. Nous avons bénéficié de journées encore longues et ensoleillées et ainsi pu optimiser notre programme 😉 !

 

 

1 – Andratx

 

Le bourg d’Andratx est situé à une trentaine de kilomètres de Palma. J’avoue que nous n’avons pas cherché à explorer le village, et nous sommes directement dirigés vers son port. Blotti au fond d’une rade étroite, celui-ci est considéré comme l’un des plus beaux ports de plaisance de l’île. Une promenade agrémentée de palmiers longe le port de pêche et la marina, agrémentée de terrasses de restaurants et de cafés… Ambiance balnéaire méditerranéenne oblige ! De bon matin, l’ambiance y est très paisible, mais nous ne nous sommes pas attardés, cédant à l’appel de la sinueuse Ma10.

 

andratx, road-trip dans l'ouest de majorque

 

2- Sa Dragonera, l’île aux lézards (ferry à Sant Elm, Majorque )

 

Sa Dragonera a été l’un des coups de cœur de notre séjour. J’ai adoré cette île préservée, sur laquelle on trouve pourtant peu d’informations. (Cela n’est peut-être pas plus mal, puisque cela la tient à l’abri du tourisme de masse.)

D’une longueur de 3200 mètres sur une largeur de 500 mètres Dragonera  possède un relief particulièrement escarpé et irrégulier, avec un sommet à 360 m, le pic Popi ; et a pour particularité de constituer un parc naturel à elle seule. (depuis 1995)

sa dragonera, road-trip dans l'ouest de majorque

 

Elle n’est accessible que le matin, en une vingtaine de minutes de ferry au départ de la station balnéaire de Sant Elm. Sur place, 4 circuits de randonnée sont proposés :

  • une randonnée d’un peu plus d’une heure en direction du phare Tramuntana sans dénivelé ou presque
  • une autre relie le port naturel au vieux phare situé sur le pic Popi (3800 mètres en 3 heures)
  • une troisième permet de découvrir le phare Llebeig
  • la quatrième fait la jonction entre le port naturel et la pointe na pour accéder aux meilleurs points de vue de l’ile Dragonera.

sa dragonera, road-trip dans l'ouest de majorque

 

Deux d’entre elles n’étaient pas accessibles lors de notre passage, et nous nous sommes tournés vers la première (décrite ici : https://www.visorando.com/randonnee-le-far-de-tramuntana-sur-l-ile-de-sa-dra/), comme tous les autres passagers du bateau ce matin-là (soit 10 personnes au total, haha !).

sa dragonera, road-trip dans l'ouest de majorque

 

Autant vous dire que sur Sa Dragonera, nous n’avons pas été bousculés par la foule, mais par les lézards… si ! L’île est leur, et je vous déconseille l’excursion si vous êtes herpétophobe ! Personnellement, j’ai peur de tout un tas de petites bêtes (du genre, tous les insectes !), mais pas du tout des lézards, et j’étais ravie d’en croiser à chaque mètre ! La balade permet aussi de bénéficier de jolis points de vue sur la côte majorquine et le début de la Serra de Tramuntana. Avec sa végétation méditerranéenne qui côtoie un littoral abrupt et escarpé,  l ’endroit est sauvage, préservé, et reposant. Je n’ai absolument pas regretté cette excursion !

Attention, il n’y a aucun point d’eau sur l’île , emportez de quoi vous hydrater et vous restaurer !

Ferry : 13 euros aller-retour par personne, à payer en espèces

 

sa dragonera, road-trip dans l'ouest de majorque sa dragonera, road-trip dans l'ouest de majorque sa dragonera, road-trip dans l'ouest de majorque

 

 

3- Estellencs et Banyalbufar

 

D’Estellencs, je n’ai eu qu’un maigre aperçu à travers la vitre de la voiture… Nous avons fait cependant fait une halte à Banyalbufar, ce village bordé de vignes agrippé aux pentes de la Ma10, sans forcément avoir un gros coup de cœur pour celui-ci ou sa plage quelque peu bétonnée. Cependant, le parking est gratuit, alors y faire étape ne coûte rien, et peut-être céderez-vous plus à son charme que nous !

 

Banyalbufar, road-trip dans l'ouest de majorque Banyalbufar, road-trip dans l'ouest de majorque

 

 

4- Le long de la MA10 : le belvédère Ricardo Roca et la Torre del Verger

 

La route –quelque peu-sinueuse qui relie Andratx à Soller est ponctuée de deux  jolis belvédères. Les vues y sont spectaculaires ! Photographes en herbe, pour l’avoir testé, la lumière n’est pas idéale le matin ^^ ! Si vous désirez tirer de jolis clichés du lieu, rendez-vous y plutôt en fin de journée !

 

une semaine à Majorque, Panorama depuis la Torre del verger

Panorama depuis la Torre del Verger

torre del verger, majorque

 

5- Le village de Valdemossa

 

Le village de Valdemossa est classé parmi les incontournables de l’île, et a notamment été rendu célèbre grâce à Chopin et George Sand qui venaient souvent s’y ressourcer. L’est-il vraiment, je ne saurais le dire, car tout avis est subjectif. Je dirais probablement que oui, bien qu’il soit victime de son succès… Perché en plein cœur du massif de la Tramuntana, le bourg a une situation exceptionnelle, et et propose de beaux points de vue sur les alentours. Je ne suis pas anti-touristes, loin de là, mais en l’occurrence, tant de personnes concentrées dans de si petites ruelles rendent l‘air difficilement respirable… Bref, Valdemossa perd un peu son côté pittoresque ! Cependant, comme dans beaucoup d’endroits, lorsqu’on s’excentre, les lieux se vident, les boutiques de souvenirs laissent place à la vraie vie, et l’on apprécie pleinement le charme de l’endroit !

A voir à Valdemossa : l’église du XIIIe siècle, la Chartreuse de Valldemossa (ancienne abbaye), le musée dédié à Chopin, le petit port de pêche

 

Valldemossa, road-trip à majorque Valldemossa, road-trip à majorque Valldemossa, road-trip à majorque Valldemossa, road-trip à majorque

 

 

6- Déia et Cala Déia

 

Le petit bourg de Déia, perché sur un coteau couvert d’oliviers, de pins et d’amandiers, donne le sentiment d’être blotti en plein cœur des montagnes, qui plus est lorsque la brume y étend son épais manteau et semble suspendre le cours du temps… Les toits de tuiles agrippent aux nuages, on se sent presque enclavé dans un voile de coton…

 

Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana

Nous avons déjeuné au S’Horet Café, une adresse gourmande mais healthy !

 

S’Horet Café, deia, majorque

NB : C’est également à Déia , sur la route des corniches , que se trouve la demeure de Son Marroig , la résidence préférée de l’archiduc Louis-Sauveur de Habsbourg-Lorraine, le cousin de l’impératrice Sissi d’Autriche

 

Nous sommes ensuite descendus jusqu’à la Cala Déia, une anse étroite et rocheuse, aux eaux turquoises et cristallines. L’endroit est magnifique , et un peu secret, car il se mérite… On n’y passe probablement pas la journée (les rochers ne sont pas hyper confortables), mais on peut probablement y faire un plongeon l’été… et en prendre plein les yeux durant les autres saisons !

NB : Si vous comptez y faire un petit plongeon, prévoyez des chaussures de baignade.

 

Cala Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana Cala Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana Cala Déia, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana

 

5- Soller et Port Soller

 

Avec ses 13 000 habitants, Soller est le centre névralgique de la Serra Tramuntana, et le point de départ de nombreuses randonnées dans la montagne et les villages environnants. Nous y sommes arrivés en fin d’après-midi, et nous sommes donc contentés de visiter la petite ville, qui, malgré sa jolie place centrale , ne nous a pas particulièrement séduits, sans raison particulière…  Avec le recul, je pense que nous n’avons tout simplement pas consacré assez de temps à Soller, ou pas suffisamment préparé notre visite en amont. Nous étions en vacances, je ne voulais pas me prendre trop la tête en planifications ^^ … J’aime aussi me laisser aller en voyage…^^ Et puis, nous avons découvert bien d’autres recoins sublimes à Majorque, il nous fallait forcément des choix !

Soller, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana

 

Côté visites, la ville comporte une église à l’architecture remarquable (l’église de Saint-Barthélemy), un musée moderniste ; la gare abrite quant à elle des expositions… Ne manquez pas non plus la Banco de Soller, imaginée par Antoni Gaudí. La particularité de Soller réside dans son charmant tramway orange datant de 1913, qui mène en 25 min au port de Soller. En pleine saison, celui-ci est très (très très) convoité, et nous avons de fait décidé de ne pas l’emprunter… ! Nous avons donc gagné le port en voiture, pour flâner sur les pontons de sa marina en dégustant une bonne glace… Ambiance vacances assurée^^ ! Le petit port de Soller est une carte postale à lui seul !

 

Port Soller, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana Port Soller, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana

 

Nous n’avons pas testé mais c’est bon à savoir : un train pittoresque en bois , datant quant à lui de 1912, effectue également les allers-retours entre Soller et Palma, avec des arrêts dans plusieurs petites villes comme Bunyola et Son Sardina. Une chouette activité pour les adeptes de slow-tourisme ou de jolis paysages !  Le  trajet , certainement atypique et hors du temps, s’enfonce et serpente au cœur de la vallée de Soller, des vergers,  des plantations d’amandiers ou de citronniers et de la chaine montagneuse de Son Torrella. Il me semble que l’aller-retour est à 32 euros, vous pouvez également le combiner pour 20 euros de plus à une excursion à Sa Calobra

 

Et aussi : le mirador de Ses Barques offre une jolie vue sur le port de Soller

 

Port Soller, road-trip dans l'ouest de Majorque et la Sierra tramuntana

 

6- Les jardins d’Alfabia

 

Les jardins, ou plutôt la propriété d’Alfabia sont situés à Bunyola, à une quinzaine de minutes de Soller  (et juste avant l’entrée du tunnel de Soller ). L’ensemble, d’origine maure, date des XVII et XVIIIe siècle, et les jardins luxuriants ont même été déclarés jardins historiques artistiques.

jardins alfabia, autour soller, majorque jardins alfabia, autour soller, majorque jardins alfabia, autour soller, majorque jardins alfabia, autour soller, majorque

 

J’ai aimé arpenter cette oasis de verdure bien cachée, son jardinet de la Reine (un joli bassin bordé de palmiers), ses mini-cascades, ses chemins ombragés bordés de bambous, eucalyptus, bougainvilliers… ou sa remarquable pergola équipée de jets brumisateurs ! Un véritable havre de paix ! Nous avons terminé la visite par une flânerie dans sa grande demeure, où flotte encore aujourd’hui un subtil parfum de magnificence et de grandeur passée.

jardins alfabia, autour soller, majorque

 

7- Fornalutx

 

Le village de Fornalutx a été l’un de mes plus gros coups de cœur à,Majorque ! Nous y sommes arrivés en fin de journée, et photographier ses ruelles tantôt baignées du soleil couchant tantôt privées de lumière, selon les versants,  n’a pas été évident ! Mais je voyage pour découvrir et non pour obtenir des clichés parfaits, ce n’est donc pas très important. J’ai adoré notre balade dans ce bourg médiéval en pierre sèche élu deux fois plus beau village d’Espagne, on comprend aisémentpourquoi lorsqu’on s’arrête pour admirer ses façades ocres et fleuries, ses escaliers pavés… Le village est qui plus est bien moins fréquenté que Valdemossa, et on y trouve une certaine sérénité… quand des allemands n’y font pas voler leur drone au mépris des lois… !

Idée balade : Nous nous sommes rendus à Fornalutx en voiture, j’ignorais qu’une courte randonnée lie Soller à Fornalutx en passant par Biniaraix. (10km, 300m de dénivelé) . C’est dommage… Ce sera pour une autre fois !

 

fornatlux, road-trip à majorque

fornatlux, road-trip à majorque

fornatlux, road-trip à majorque fornatlux, road-trip à majorque fornatlux, road-trip à majorque fornatlux, road-trip à majorque fornatlux, road-trip à majorque

 

 

8 Cala Tuent, Sa Calobra

 

La route de la couleuvre qui y mène serait l’une des plus belles de l’île, et Sa Calobra, un monument naturel à lui-seul. Le lieu se divise en 2 espaces la Cala Sa Calobra, petite plage de 30 mètres où l’on peut se garer et se restaurer, et le Torrent de Pareis, ou Ruisseau des Jumeaux, né de la jonction de 2 torrents : le Torrent de LLuc et le Torrent de Gorg Blau. On accède à cette plage à pieds, après avoir traversé un tunnel creusé dans la pierre.
Bref, Sa Calobra est un peu l’un des lieux les plus incontournables de l’île. Nous ne sommes pourtant pas montés jusque là. Résidant à Palma de Majorque, cela aurait fait un peu trop de route à Aymeric sur la journée. (Voyez peut-être pour prendre un logement sur le chemin ou faire une petite excursion vers Sa Calobra en bateau  depuis Soller ? ) Il faudra vraiment que je retourne à Majorque !

 

A noter :

Certains évoquent le Cap de Formentor dans leur itinéraire consacré à l’ouest de Majorque. Je le classe personnellement plutôt au Nord et vous le présenterai donc dans mon article sur le nord de l’île.^^

route ma10, ouest de Majorque route ma10, ouest de Majorque

 

 

Et aussi :

 

  • le monestir de Miramar
  • le monastère de Lluc

 

itinéraire road-trip ouest de majorqueitinéraire road-trip ouest de majorqueitinéraire road-trip ouest de majorque

Vous pouvez aussi aimer...

11 Commentaires

Carnet de Lucie 7 juin 2019 - 16 h 34 min

Oh la la … Que tout est beau *-* Tes photos sont magnifiques ! Même celles dans les rues où le soleil joue à cache cache ^^
Tu m’as donnée envie de découvrir Majorque en tout cas !!

Bisous

Reply
Chloé 19 juin 2019 - 21 h 30 min

N’hésite pas, tu ne regretteras pas^^!

Reply
Tiffany 7 juin 2019 - 17 h 49 min

Salut !
Merci pour ce petit bulletin découverte de Majorque ! J’y suis allée déjà 2 fois (une semaine à chaque fois), et malgré de nombreuses visites et balades, j’ai l’impression de ne pas avoir tout vu encore !
Hâte d’y retourner même si j’ai pleins d’autres endroits à voir avant 😉
Bon weekend et bons voyages 😉

Reply
Chloé 19 juin 2019 - 21 h 30 min

J’ai l’impression qu’il y a une infinité de choses à faire!!

Reply
Lucette Chapelle 7 juin 2019 - 18 h 24 min

Merci pour ce super voyage à Majorque !
J’ai parcouru cette région plusieurs fois et ces magnifiques photos ont ravivé bien des souvenirs.
A Fornalutz, ton coup de cœur, il est intéressant de voir les petits canaux ( el canet) qui parcourent le village. En fonction de l’heure, chaque villageois ( encore maintenant !) a droit à profiter de cette eau du torrent qui leur permet d’irriguer leur jardin, à l’aide de déviateurs. Intéressant pour toi, enseignante, cet article sur la maîtrise de l’eau :
https://www.persee.fr/doc/rgest_0035-3213_1986_num_26_3_1610

Reply
Chloé 19 juin 2019 - 21 h 29 min

Merci pour le conseil!

Reply
L&T 9 juin 2019 - 21 h 52 min

C’est super joli! J’ai pu visiter Minorque l’été dernier et j’ai été enchantée par les paysages et l’architecture typique de l’île. J’aimerais beaucoup visiter Majorque.
https://thecosmicsam.com/tag/minorque/

Reply
Chloé 19 juin 2019 - 21 h 28 min

Il faut que je lise cela^^

Reply
Laurence 11 juin 2019 - 10 h 04 min

Majorque et Minorque sont deux îles particulièrement agréables. Merci pour cette jolie balade qui donne envie de sauter dans le premier avion 😉 !

Reply
Chloé 19 juin 2019 - 21 h 28 min

J’aimerais bien passer un petit week-end à Minorque également^^!

Reply
Sandra Sagesse 4 juillet 2019 - 8 h 36 min

Coucou Chloé,

Je te remercie pour ce partage. J’avoue que ton blog m’inspire pour mes prochaines sorties, mais encore pour les vacances d’été. Je te souhaite une bonne journée, à bientôt.

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter