Un week-end dans l’Aisne : 7 jardins à découvrir absolument!

Par Chloé
jardins de viels maisons dans l'aisne

J’ignorais que nous possédions tant de jardins dans l’Aisne, je ne vous les avais même pas évoqués dans mes conseils de choses à faire dans l’Aisne. Sacrilège, nous passions à côté de quelque chose !

En ce début d’été, J’aime l’Aisne et nous avons organisé un petit week-end consacré à leur découverte… A la fin de cet article, ne me dites plus jamais que l’Aisne est terne et manque de couleurs ! Enclavée entre Paris et les Hauts-de-France, notre département a 1 000 merveilles à vous révéler ! Ne venez pas trop nombreux, cependant, nous ne pourrions plus profiter de la tranquilité qui y règne, partout… Mais ne passez pas non plus à côté^^ !

Bref, revenons-en à nos moutons. Je vous présente aujourd’hui les quelques jardins de l’Aisne que nous avons eu la chance d’appréhender cette année , et leurs visages très variés!

Amis picards et axonais, n’hésitez pas à profiter de ces petites escapades romantiques et colorées à souhait (que ce soit au printemps, en automne ou en été !). Amis plus lointains (et du coin également), n’hésitez pas à vous organiser un week-end dépaysant. Tous sont situés à moins de 3h de Paris (et moins de 2h pour Viels Maisons !) Et pour une visite guidée avec les propriétaires, n’hésitez pas à les appeler en amont pour leur faire part de votre envie!

Vous retrouverez nos adresses (où manger, où dormir) en fin d’article. Les tarifs, horaires d’ouverture et éventuels conseils de visites accolées sont quant à elles indiquées sous chaque présentation. J’espère que ces tips vous seront utiles et vous donneront envie de découvrir plus en détails ces petits havres de paix !

 

La carte des jardins (idée localisation & distances)

 

carte, parc et jardins aisne

 

Le « nord de l’Aisne »

 

1-Les jardins de Puisieux-et-Clanlieu : des airs d’Alice au Pays des Merveilles

 

Le lieu m’avait été fortement conseillé par pas mal d’amis, nous avons rapidement compris pourquoi.

Roses rouges (fraîchement repeintes ?^^), chaises en fer forgé empruntées au Chapelier Fou, papillons tourbillonnants… Les jardins de Puisieux-et-Clanlieu ont des airs d’Alice au Pays des Merveilles. De ma part, il s’agit d’un compliment car j’adore cet univers ! Autour des pelouses impeccables déroulées de part et d’autre aux pieds du château, un véritable spectacle s’est mis en place, ballet d’ensembles composites. Le parc abrite en effet de magnifiques essences, et il est très agréable (surtout l’été !) de se balader dans un premier temps sous le couvert de ses arbres bicentenaires, cèdres de l’Atlas, hêtres pourpres ou châtaigniers. En automne, ce sous-bois doit prendre des airs de paradis ! (j’adore l’automne)

 

On a aimé :

  • la fraîcheur
  • les différents visages du lieu , mélange de rigidité et d’indiscipline, ce jardin a plusieurs facettes !
  • la chambre des roses si romantique
  • le calme (mais c’est le cas pour chacun des 7 jardins présentés dans l’article)
  • la variété de plantes et arbres

A noter : des concerts de musique classique y sont régulièrement organisés

 

Tarifs : Adultes : 5 euros ;  moins de 14 ans : gratuit ; groupes : 4 euros

Ouverture :  Début mai à mi-octobre de 14h à 18h le mercredi et le dimanche (+ le samedi en juin)

Conseil : Pourquoi pas inclure cette visite lors d’un week-end aux alentours de Guise (Familistère, jardins, château, campagne thiérachienne)

 

Jardins de Puisieux – 3 rue de l’Eglise – 02120 Puisieux-et-Clanlieu

jardins de l'aisne, jardins de puisieux et clanlieu jardins de l'aisne, jardins de puisieux et clanlieu jardins de l'aisne, jardins de puisieux et clanlieu jardins de l'aisne, jardins de puisieux et clanlieu jardins de l'aisne, jardins de puisieux et clanlieu jardins de l'aisne, jardins de puisieux et clanlieu

 

 

2- Le jardin d’agrément de Guise : la patte de Godin

 

Nous avions aimé redécouvrir le Familistère sous tous ses angles l’an passé, comme je vous l’avais raconté ici. Nous avons apprécié, cette année, découvrir un nouveau pan de l’utopie de Godin, avec ce jardin d’agrément à vocation sociale (avec sa fonction de frontière entre l’habitat des ouvriers et l’usine) et pédagogique (avec un potager et un verger destinés à l’enseignement). Ce dernier témoigne également de l’ingéniosité de Godin, toujours en avance sur son temps, avec son système de fontaines se déversant les unes dans les autres, par exemple. Le lieu a bien entendu été entretenu et parfois « rénové » depuis la mort de Godin, mais toujours dans l’esprit et le respect de la pensée de son créateur.

Pour la petite anecdote, le Pavillon rustique, lieu incontournable des photos de mariage dans les environs, rappelle l’inconfort des habitations primitives. Depuis sa hutte en bois, on peut observer l’évolution de celle-ci, avec une vue sur le château de Guise (rappel du système féodal et de sa société hiérarchisée), ou sur les toits de la ville bâtis à l’ère moderne, et très représentatifs de l’individualisme de la période. Enfin, l’œil se porte sur l’aboutissement suprême selon Godin : le Familistère, qui surplombe l’ensemble et ces concepts dépassés. Désormais, le confort de son Familistère et surtout, la force de la vie en collectivité, comblent et dominent les manques du passé.

Bref, ce jardin, tout comme l’œuvre de Godin, est très symbolique, fonctionnel et codifié. Il n’en demeure pas moins charmant !

 

On a aimé :

  • apprendre de nouveaux détails sur l’histoire du Familistère, celle du jardin lui étant étroitement liée
  • les explications de Jérôme, un guide passionné qui avait déjà su nous transmettre son entrain l’an passé
  • le calme (toujours)
  • les couleurs de l’espace aménagé pour les abeilles
  • prolonger notre balade dans le parc de la presqu’île, un bocage picard « reconstitué » où il est agréable de se perdre ou pique-niquer

Ouverture : tous les jours sauf certains jours fériés, de 10h à 18h ; visite guidée payante (voir avec J’aime l’Aisne ou le Familistère)

 

Gratuit.

jardins agrément du Familistère de Guise, Aisne jardins agrément du Familistère de Guise, Aisne jardins agrément du Familistère de Guise, Aisne jardins agrément du Familistère de Guise, Aisne jardins agrément du Familistère de Guise, Aisne jardins agrément du Familistère de Guise, Aisne

 

 

3- Les jardins de Bosmont-sur-Serre : un parcours à travers les âges

 

Les jardins de Bosmont, c’est une véritable histoire de famille… et un véritable parcours dans l’histoire du coin et de la Région ! Bâti entre la fin du XVIIe siècle et le début du XVIIIe siècle, le château attenant a pas mal souffert des différents conflits qui ont agité la France depuis : la guerre contre les Prusses en 1870, la première et la seconde guerre mondiale dans une Picardie envahie… Evacué, occupé puis incendié accidentellement par les allemands à la fin de cette dernière… le château n’aurait pu renaître de ses cendres sans la passion de la famille à son égard. (Pour plus de détails sur son épopée, je vous invite à  visiter les jardins en compagnie de ses propriétaires^^ !)

Chaque génération y appose son empreinte, et, vous l’aurez compris, Sybil et Charles de la Tour du Pin y ont quant à eux dessiné et édifié un très beau jardin, et un vaste parc dont on peut faire le tour en toutes saisons. Ils envisagent la création d’une chambre d’hôtes au sein de ces allées fleuries, je ne peux que valider l’idée !

On a aimé :

  • la chaleur des propriétaires
  • l’histoire du jardin et de la propriété
  • le mur de kiwis
  • nous imaginer la palette de couleurs du parc en automne
  • le calme
  • les petits habitants du jardin (paons, moutons…)

 

Tarifs : Adultes : 5 euros ;  moins de 18 ans : gratuit ; groupes : 3 euros

Ouverture :  Tous les dimanches après-midi de juin et septembre 14h-18h
Tous les jours de juillet 14h – 18h
Toute l’année pour les groupes d’au moins 10 personnes sur RDV

 

jardins de bosmont-sur-serre, aisne jardins de bosmont-sur-serre, aisne jardins de bosmont-sur-serre, aisne jardins de bosmont-sur-serre, aisne jardins de bosmont-sur-serre, aisne

 

 

4-Les jardins du Nouveau-Monde à Blérancourt, une allégorie des 4 saisons

 

J’ai pas mal côtoyé ces jardins au cours de ma vie, mes grands-parents (et mon père^^) étant originaires de Blérancourt. Autant vous dire que je connaissais déjà le concept « amusant » de ces jardins accolés au Musée franco-américain, et qui fleurissent en toute saison ou presque (automne, printemps et été). Le jardin est subdivisé en différents espaces, qui possèdent chacun leurs propres espèces, originaires du continent américain , et plantées de sorte à fleurir lors d’une saison définie. Les jardins offrent ainsi divers visages tout au long de l’année, pour empêcher toute monotonie lors des balades dans ses allées, et une palette de couleurs variable selon les saisons, oscillant entre le jaune et l’or en été. Très égayant ! (Les couleurs de printemps sont très douces également

Au passage, nous en avons profité pour (re)visiter le musée franco-américain, rouvert l’an passé après onze ans de travaux pour le sublimer, et qui retrace l’évolution des relations entre français et américains du XVIIIe siècle à la fin de la seconde guerre mondiale.

 

On a aimé :

  • prolonger la visite avec celle du château
  • nous y rendre à deux reprises en quelques semaines et découvrir deux « monde » totalement différents
  • ses couleurs chatoyantes
  • découvrir diverses espèces originaires du continent américain
  • les tournesols, partout, si estival <3

Ouverture toute l’année. Gratuit

Musée Franco Américain – 33 Place du Général Leclerc – 02300 Blérancourt

 jardins du nouveau monde, blérancourt jardins du nouveau monde, blérancourt jardins du nouveau monde, blérancourt jardins du nouveau monde, blérancourt

 

 

Le « sud » de l’Aisne

 

 

5- Les jardins de Viels-Maison, le havre de paix romantique à souhait

 

Un de nos coups de cœur, sans aucune hésitation !  La visite commence par la découverte d’un cadran solaire analemmatique, et de son curieux fonctionnement grâce auquel on peut retrouver l’heure avec la position de son ombr! J’adore ! Ce « petit » détail insolite installe tout de suite les bases : ici, on va être surpris et découvrir des pièces uniques ou presque ! Les jardins sont subdivisés en différents espaces : le jardin des saisons, comme à Blérancourt ; la tonnelle, le jardin anglais, le jardin romantique, les hydrangéas, le Jardin de Monsieur Jean de la Fontaine… Il y a tant à contempler et à voir qu’on pourrait y flâner des heures, en compagnie de sa propriétaire, qui l’entretient avec amour depuis des années !

Le lieu est féérique et fabuleux ! Nous avons beaucoup appris sur les espèces rencontrées, et été, une nouvelle fois confrontés aux problématiques des Jardiniers : l’eau, les aléas climatiques, les questions esthétiques… que Bertrande, ici, manie avec brio !

 

On a aimé :

  • le jardin romantique
  • le cadran solaire analemmatique (il n’en existe que 2 en France)
  • l’incroyable diversité de ses espèces
  • son thuya aux 50 marcottages (et classé)
  • la passion de Bertrande pour son jardin qu’elle entretient seule
  • la jolie vue sur le clocher de l’église romane de Viels Maison
  • le jardin qui met en scène une fable de Jean de la Fontaine, j’adore le concept et la mise en scène !

 

Tarifs : Adultes : 6 euros ;  moins de 16 ans : gratuit ; groupes : 5,50 euros

Ouverture : du 1er juin au 20 septembre de 14h à 18h sauf mercredi et jeudi

 

11 Place du Marché, 02540 Viels-Maisons

 

jardins de viels maisons dans l'aisne jardins de viels maisons dans l'aisne jardins de viels maisons dans l'aisne jardins de viels maisons dans l'aisne jardins de viels maisons dans l'aisne

 

 

6- Les jardins de la Muette à Largny-sur-Automne, au coeur de la Vallée de l’Automne

 

Le village ne manque pas de charme, avec ses façades en pierre blanche et ses ruelles fleuries ;  les jardins s’inscrivent dans la continuité. Dès notre arrivée, on peut observer, couplé à la bâtisse, un pigeonnier du XVIè siècle… Dans ces jardins, architecture et nature s’entremêlent, se répondent, se façonnent l’un l’autre.

Ici, coule un ru artificiel de part et d’autre, les feuillages teintent l’ensemble de touches de verts, de tâches brunâtres… Pourquoi se contenter de fleurs éphémères quand on peut admirer un feuillage qui ne l’est pas pendant plusieurs mois ? La palette se teinte de mille tonalités, de manière plus structurée qu’il n’y paraît.

Là, une porte ancienne, une tour du XVIe siècle, carrée, et qui  assurait la défense des lieux; une terrasse du XVIIe siècle ornée de pilastres. L’histoire a laissé des traces. Depuis l’allée de tilleuls, on se plaît à contempler sur la vallée de l’Automne. Les jardins sont reposants, empreints de sérénité.

Clou du spectacle, le jardin de buis, une petite pépite qui demande un sacré entretien !

 

On a aimé :

  • la palette de verts des jardins
  • l’allée de tilleuls qui surplombe la vallée de l’Automne
  • le labyrinthe de pommiers (génial pour les enfants !)
  • le jus de pomme frais fait maison ^^
  • l’accueil des propriétaires, de vrais connaisseurs et passionnés de jardins
  • le jardin de buis (qui requiert beaucoup d’inquiétudes et d’entretien, mais le résultat en vaut la peine !)
  • la rareté de certaines espèces

 

A visiter  autour, mais dans l’Oise : le Donjon de Vez et son parc, la roseraie David Austin à Morienval, la vallée de l’Automne

Tarifs : Adultes : 5 euros ;  moins de 12 ans : 3 euros ; groupes : 3 euros

Ouverture : du mardi 8 mai au samedi 14 juillet et du mercredi 15 août au samedi 29 septembre: jeudi, vendredi et samedi de 12 h à 18 h.

Les jardins sont fermés les jours suivants : dimanche, lundi, mardi et mercredi, sauf pour les personnes ou groupes ayant préalablement pris rendez-vous.

2 rue du Château _ 02600 Largny-sur-Automne

 

jardins de la muette , largny-sur-automne, aisne jardins de la muette , largny-sur-automne, aisne jardins de la muette , largny-sur-automne, aisne jardins de la muette , largny-sur-automne, aisne jardins de la muette , largny-sur-automne, aisne

 

 

7- Le Clos Joli, le jardin des artistes

 

Un jardin à la fibre artistique, marqué par la patte de sa créatrice, une petite dame très dynamique, qui nous a raconté son histoire et présenté son parcours… Un sacré bout de femme, qui croque la vie à pleines dents, et son jardin s’en ressent ! Elle teste, elle ose, elle s’essaie. Quelle idée, aussi, comme nous le fait-elle remarquer, que d’entretenir un jardin à cette altitude et éloigné de tout plan d’eau ?! Amour et passion ont réussi à atténuer ces difficultés, et cette folie a tout de même du bon. Durant quelques heures, nous allons arpenter un Eden pour Impressionnistes.
Cinq espaces de caractère différent se superposent : un jardin régulier à la française, un jardin anglais, des jardins-écrins… Un déferlement de fleurs et de couleurs où batifolent les papillons (et nos esprits !). Un régal, agrémenté de commentaires instructifs, à nouveau, et de belles découvertes.

 

On a aimé :

  • l’amour de la propriétaire pour son jardin, qui anime chacun de ses mots
  • les touches artistiques qu’elle y a apposées (œuvres de Sculi), étant elle-même artiste-peintre
  • le camaïeu de couleurs et de senteurs
  • la poésie des jardins
  • l’allée de bambous géants
  • les dahlias !

 

Tarifs : Adultes : ­6 euros ;  5 € par personne (à partir de 20 personnes), gratuit pour les enfants jusqu’à 18 ans

Ouverture :  tous les dimanches de 15h à 19h

48 rue du Montcet – 02210 Brécy

 

jardins du clos joli à brécy, aisne jardins du clos joli à brécy, aisne jardins du clos joli à brécy, aisne jardins du clos joli à brécy, aisne jardins du clos joli à brécy, aisne jardins du clos joli à brécy, aisne

 

 

Où dormir?

 

Nous avons passé la nuit (et dîné) au Château de la Marjolaine, en plein cœur des vignobles (autre idée week-end au passage).

On valide le cadre (en bord de Marne), l’élégance du bâtiment et des chambres,  la décoration délicate et pleine de goût , la chambre spacieuse,le petit-déjeuner complet et frais et surtout, la prévenance du personnel de l’hôtel aux petits soins pour nous ! Le lieu est sublime et très romantique. Un vrai havre de paix également, qui ne déroge pas avec le thème de ce week-end ressourçant !

Le petit plus : les livres disposés ça et là et à disposition des clients

 

Nos assiettes étaient succulentes, un délice en bouche fondant à souhait… on valide et on vous conseille également le restaurant, donc !

 

A partir de 100euros la nuit (pour 2)

www.chateaumarjolaine.com

Château de la Marjolaine – Hameau d’Aulnois – 02400 Essômes-sur-Marne – T : 03 23 69 77 80

 

où dormir dans l'aisne ? château de la marjolaine, essomes sur marne où dormir dans l'aisne ? château de la marjolaine, essome sur marne où dormir dans l'aisne ? château de la marjolaine, essomes sur marne où dormir dans l'aisne ? château de la marjolaine, essomes sur marne

 

Où manger ?

 

  • Dans le nord de l’Aisne :

Nous avons déjeuné aux Economats du Familistère de Guise (la Buvette du Familistère). Nous connaissions déjà l’adresse : on y mange bien (la tarte au maroilles est à tomber, je veux leur recette), frais et à prix très abordable !

 

  • Dans le sud de l’Aisne :

Nous avons déjeuné à Villers-Cotterêts, Aux Menus Plaisirs, à 5 minutes de route des Jardins de la Muette. Une très bonne surprise avec un menu du jour vraiment abordable, peu de plats à la carte (comme pour les Economats, gage de qualité) et des assiettes fines et goûteuses !

 

1 avenue de Compiègne – 02600 Villers-Cotterêts – T : 03 23 96 30 84

 

 

D’autres idées de jardins à découvrir dans l’Aisne :

 

  • la roseraie d’Orgeval
  • l’arboretum de Septmonts
  • le jardin d’Hélène à Proisy (jardin médicinal)

 

 


Et parce que rien ne vaut les images , notre week-end en p’tit vlog!

 

Vous pouvez aussi aimer...

5 Commentaires

Carolane 9 juillet 2018 - 16 h 46 min

Hey! Ces jardins sont magnifiques! Belles photos 🙂
Bisous

Reply
Anne 9 juillet 2018 - 16 h 53 min

C’est joli! Tu y es allée au printemps!

Reply
Cindy came-true.blogspot.fr 12 juillet 2018 - 17 h 15 min

Oh punaise le fin de l’article m’a fait saliver dis donc ! Ca a l’air tellement bon, vous avez dû vous régaler!!!
J’adore vos photos, ça donne envie de sortir de chez soi pour trouver le premier parc public fleuri du coin. <3

Reply
Flore 24 août 2018 - 10 h 38 min

Merci pour le partage ! Les photos sont vraiment belles. En Lorraine, il y a aussi des jardins vraiment magnifiques. Mon préféré, c’est le Jardin pour la Paix de Bitche. Si tu n’as pas encore l’occasion de le visiter, je te le recommande.

Reply
Joyful Dreams 27 août 2018 - 13 h 11 min

Woaw ! Les parcs sont magnifiques ! J’ai un coup de cœur pour celui des Nouveaux Monde que je trouve vraiment très beau 🙂

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter