Un week-end … sans portable… Au calme !

Par Chloé
week-end au calme , pays de Bray, Normandie

Un week-end au calme, sans portable, sans montre et sans GPS… Rêve ou cauchemar selon vous ? C’est ce que nous avons testé il y a quelques jours, et que je vais vous raconter ici !

 

Le p’tit vlog

1-Le contexte

 

Fin mai, en plein rendez-vous chez le dentiste (pour mes problèmes d’occlusion et mes soucis de dos), épuisée, anémiée, migraineuse et nauséeuse… (Bref, le CARNAGE !), je reçois un mail d’Au Calme pour me proposer de tester leur concept : un week-end à la campagne, sans téléphone, à moins de 3h de chez moi… pour me débrancher des réseaux et de mon quotidien, mais me reconnecter avec l’essentiel : mon temps, la nature…

Autant vous dire qu’au vu de mon état physique et mental à cet instant, l’idée me séduit aussitôt. Aymeric proteste : « C’est mort, je ne fais pas ça ! »

Par esprit de contradiction et parce que de toute façon, Aymeric râle toujours, j’accepte immédiatement.

Nous n’avons rien à gérer. Clément s’occupe de nous trouver et nous réserver un chouette hébergement à moins de 3h de chez nous ! L’adresse nous sera communiquée la veille de notre départ, pour l’effet de surprise, et sur place, un kit (de survie ?) nous sera fourni pour nous aider à organiser notre week-end en toute sérénité.

Une grande première pour moi. Il faut savoir que c’est toujours moi qui gère tout lors de nos planifications de week-ends, voyages et road-trips. Cette semaine-là, j’ai encore planché un sacré moment sur nos dix jours en Ecosse. Certains me diront peut-être que pour les blogtrips, je suis un peu plus tranquille, mais… même pas, puisque nous ne réalisons presque exclusivement que des voyages personnalisés, dont le programme est établi en fonction de nos envies… et donc il me faut également tout potasser en amont !

Bref, j’adore bien évidemment organiser nos escapades, mais pour le coup, j’accepte de lâcher du lest, car d’une part, c’est le but, de l’autre, j’en ai bien besoin. En cette fin d’année scolaire, je n’ai même plus envie de réfléchir !

 

randonnee des coteaux vikings, pays de bray, week-end au calme , normandie

 

2-Deux jours sans montre et sans portable ?

 

Les gens qui nous connaissent vous confirmeront que c’est un véritable défi pour Aymeric et moi, haha !

Je pense être assez accro à mon smartphone. Doux euphémisme, vous soufflera peut-être mon entourage. A ma décharge, la vie de blogueuse implique d’être plutôt active sur les réseaux sociaux, ce qui peut paraître étrange aux non-initiés. Pour autant, en vacances, j’arrive sans trop de peine à décrocher les premiers jours, trop happée par nos activités. Mais j’avoue qu’à un moment, la réalité me rattrape. Facebook, les RS, les messages aux copines et collègues, l’envie de partager des photos des paysages traversés… Je ne déconnecte jamais « franchement » et durablement. (C’est triste, je sais !) Chez moi, c’est plus simple, lorsque je me laisse porter par mes livres ou des séances en cuisine !^^

Par contre, il faut savoir que je déteste ne pas savoir l’heure, c’est un gros réflexe chez moi, qui résulte de mon métier (Professeur des Ecoles), probablement. En classe, tout est toujours assez chronométré avec des temps de la journée à respecter. Par contre, j’ai tendance à perdre / oublier mes montres ou tarder à changer leurs piles, et le portable, à nouveau, est mon grand référentiel.

Aymeric est clairement pire que moi. Il vous dira que non, mais… si ! Son portable le suit aux toilettes, en promenade, au restau… et il ne peut s’endormir sans écran !

Je me demande bien comment il va faire pour tenir ! Souvenez-vous, il ne voulait même pas tenter l’expérience. Et en plus, nous sommes en plein week-end de Coupe du Monde… Mais comment va-t-il suivre les résultats, ses paris, et lire les commentaires des footix sur Twitter, haha ?! J’en rigole, mais je vous avoue que cela me fait souvent rouspéter !

 

randonnee des coteaux vikings, pays de bray, week-end au calme , normandie

 

3-Direction la Normandie : chez Marie et Christophe

 

Le truc (très) chouette avec Au Calme, c’est qu’ils n’ont pas pris les premières maisons d’hôtes venues. Certainement très sympathiques, oui… Mais ils se sont au contraire débrouillés pour dénicher et travailler avec des perles rares, des chambres d’hôtes ou hébergements qui ne vous auraient peut-être pas traversé l’esprit, mais qui, pourtant, sont tout bonnement parfaits !

L’adresse de Marie et Christophe, à Bois-Guilbert, nous a été communiquée, comme je vous l’ai expliqué, la veille de notre départ. J’ai joué le jeu jusqu’au bout et me suis contentée de situer le lieu sur une carte (« en Normandie, dans la campagne environnant Rouen ») sans même jeter un œil à notre chambre ou aux balades sympathiques dans le coin. Aymeric, évidemment, a fait son petit curieux ! La semaine a été chargée, j’ai préparé en hâte nos valises le jeudi soir en rentrant de la fête de la musique et espère n’avoir rien oublié, d’autant plus qu’Aymeric est venu me chercher à l’école directement (réunion).

Nous arrivons épuisés (comme tout prof un vendredi fin juin, haha) à « Une partie de campagne », la maison d’hôtes soigneusement choisie pour nous par Clément, et située à 2 pile de chez nous (et 2h de Paris).

Marie s’avance vers nous, nous ouvre le portail, un large sourire aux lèvres, qui nous met tout de suite très à l’aise. Et à l’aise, nous le resterons. Ce week-end a un goût de vacances, oui, de déconnexion, aussi… Mais surtout de « comme à la maison ». Ambiance familiale oblige, nous sommes seuls ici, et Marie et Christophe nos parents d’adoption.

« Au Calme » s’assure en effet de privatiser les logements lors de leur réservation, comme c’est le cas ici. Marie et Christophe, après avoir longuement tenu une grande maison d’hôtes, on décidé en s’installant ici de ne plus en louer qu’un, afin de se consacrer pleinement à leurs « invités ». Privilégier l’humain aux finances, c’est beau, non ?

Vous l’aurez compris, notre logement nous a conquis. Une maison de caractère, une chambre coquette et charmante, presque tirée d’un château, une décoration empreinte de délicatesse… Que demander de plus ?

Un jardin de plusieurs hectares avec plus de 2 000 espèces différentes, s’il-vous-plaît ! Ah ? Tenez !

Car oui. J’ai oublié de préciser. Marie et Christophe, que je vais finir par appeler  M&C car c’est plus rapide à écrire et qu’ils sont si soudés que l’un ne va pas sans l’autre, sont des collectionneurs.

Des collectionneurs fantasques, assez insolites. Des collectionneurs d’arbres, de plantes et de fleurs. Des rêveurs, qui ont un jour commencé à donné vie à leur fantasme le plus fou, leur utopie… Créer leur Jardin (oui,avec un grand J), mettre en place son propre écosystème qui se suffit à lui-même, vivre au jour le jour et surtout, chaque matin, plus en harmonie encore avec la Nature.
Je ne voudrais pas trop en dire pour ne pas ébruiter leur secret : pour le moment, M&C se font encore discrets sur la toile en ce qui concerne leur Horte. (qui vient d’hortus, le jardin, en latin)

Ils offrent pourtant son histoire à leurs visiteurs sur un plateau d’argent, la voix enivrée  par leur passion dévorante.

Le travail réalisé ici est colossal, il faut le voir pour le croire… et chaque jour encore, M&C se lèvent à l’aube, et consacrent leurs journées à l’observer, le bichonner, le prolonger, l’entretenir, le cajoler… Ce jardin est leur bébé, et l’une de leurs fiertés, à juste titre.

Les plantes, arbres et fleurs s’y comptent en milliers ; les espèces venues du monde entier également. Certaines sont uniques ou presque.

M&C connaissent chacune d’entre elles, leurs préférences, leurs particularités, leurs forces, leurs faiblesses également, et sont intarissables sur le sujet. Impressionnant.

Nous avons aimé nous perdre tout au long du week-ends dans ses différents espaces et allées, du jardin d’ombre au nouveau jardin en passant par le petit bois.

Et pour achever de nous désurbaniser, moutons et abeilles nous ont tenu compagnie^^ !

Bref, le cadre était enchanteur, la surprise incroyable… Wow, wow, wow… J’en perds mes mots !

 

NB : Mention spéciale pour les petits-déjeuners maison élaborés à base des produits cultivés et récoltés dans le Jardin (jus de cassis, jus de poire, confiture  de fleur de sureau, pain maison…)

 

au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christopheau calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christopheau calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christopheau calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophemoutons, maison d'hôtes un air de campagne, week-end au calme

 

4- Le kit déconnexion

 

(Ne pas lire si vous désirez garder la surprise)

A notre arrivée, nos hôtes nous ont fourni le kit déconnexion fourni par Au Calme pour survivre à notre week-end, comprenant :

  • Une carte du coin et une boussole
  • Un petit guide réalisé par leurs soins sur les activités et adresses gourmandes situés aux alentours de notre maison d’hôtes
  • Deux cartes postales pré-timbrées à envoyer à nos proches (le « Messenger » de l’ancien temps !)
  • Un kit couture avec un tee-shirt à broder pendant le week-end, car la couture est le dada de Marie.
  • Un appareil photo jetable.
  • Un sticker Au Calme.
  • Un apéritif avec des produits du terroir (cidre et Neufchâtel pour nous)

Vous vous en doutez, j’ai immédiatement flashé sur le jetable, haha ! Les photographies ne sont pas encore développées car je n’ai pas réussi à finir la pellicule, j’avais mon propre appareil et je ne voulais pas photographier tout et n’importe quoi… Résultat, j’aurais pu immortaliser encore 7 jolis moments ou endroits ! #radine ^^J’ai hâte de découvrir le résultat, en tout cas !

J’avoue que je n’ai pas eu le temps de toucher au kit couture et à ses fiches explicatives. J’avais pris tout un tas de livres et magazines, pensant me prélasser dans le jardin et me reposer pleinement… Mais c’est plus fort que nous (enfin, moi), il y avait tout un tas de merveilles à découvrir dans le coin et nous n’avons pas pu nous empêcher de vadrouiller  un peu partout dans cette mystérieuse Petite Auvergne . Nous ne nous sommes pas ennuyés une seule seconde, et l’air de la campagne nous a manifestement fait du bien… D’après mes petits calculs, sans preuve sûre puisque nos portables étaient confisqués, nous avons presque fait un tour de cadran la deuxième nuit ! Mission recharge des batteries accomplies !

 

au calme, nuit à "Un air de campagne", jardin de Marie et Christophe

 

 

5- Les activités de notre week-end, dans le Pays de Caux et le Pays de Bray

 

(Nous étions situés à la frontière, en quelque sorte^^)

 

L’objectif de mon article n’est pas forcément de vous présenter de manière exhaustive ce petit coin normand méconnu, cette « Petite Auvergne » comme certains l’appellent ici, en référence à ses vallons, bien rares dans le plat pays normand^^, mais de vous énoncer quelques idées de balades à réaliser lors d’un week-end Au Calme chez Marie et Christophe!

Nous avons quant à nous privilégié quelques visites, à notre rythme et sans courir, en suivant les conseils personnalisés de M&C sur le sujet.

  • ❤❤❤ Nous avons pique-niqué à Ry, magnifique village traversé par une rivière, le Creuson, et qui aurait notamment inspiré à Flaubert le personnage d’Emma Bovary et le « Yonville l’Abbaye »dans lequel se déroule son récit …
  • ❤❤❤ Nous avions acheté de quoi pique-niquer à l’Epicerie Fine de Buchy, qui propose tout un tas de produits locaux et de qualité. (Nous en avons aussi ramené chez nous^^)
  • ❤❤❤ Nous avons visité un autre jardin que celui de Christophe, le Jardin des Valérianes à Hennecuit (8 euros), tout bonnement sublime.  Ce jardin de 12000 m² mêle subtilement (et harmonieusement surtout) des centaines d’espèces de vivaces, de rosiers, d’arbres, et de plantes en tout genre… Mention spéciale pour sa mare ! Le coin comporte pas mal de jardins comme celui des Sculptures de Bois-Guilbert ou le Jardin Plume mais ne restant que deux jours dans les parages, nous avons fait notre choix 😉 !
  • ❤ Nous avons traversé Forges-les-Eaux, en quête d’un lieu où dîner. La petite ville m’a paru tristounette et pas vraiment attirée, nous avons passé notre chemin. Un excellent restaurant (manifestement) nous y était préconisé dans le petit guide d’Au Calme, mais il était bien évidemment fermé ce week-end là, vous l’aurez deviné.
  • ❤❤❤ Le premier soir, nous avons dîné à l’Auberge Bucheoise, un excellent (il n’y a pas d’autre mot) restaurant gastronomique à Buchy, qui mise sur la fraîcheur et la mise en valeur des arômes de ses assiettes. Une tuerie. Nous avons tous deux pris un menu Entrée/ Plat / Dessert e(et des boissons), et j’ai payé 52,80 Nous saluons l’accueil enthousiaste et souriant, nous avons été tout de suite très bien accueillis en Normandie !
  • ❤❤ Nous avons suivi la randonnée des Coteaux Vikings, qui part de Bois-Héroult (9km, 2h15). Les vues sont sublimes, mais j’enlève un petit cœur car Aymeric et moi avons pas mal souffert lors de cette randonnée, et n’avons pas pu pleinement en profiter. Lui est allergique aux foins (et asthmatique) , la moitié du sentier les traverse… Il a donc passé son temps à éternuer, et se moucher. Quant à moi, il semblerait que j’ai déclenché cette année un eczéma allergique à une herbe / plante/ que sais-je encore … J’avais déjà été un peu embêtée en Aveyron et dans les Ardennes, mais cette fois-ci, mes bras et jambes se sont encore plus couverts de boutons et plaques… Ce qui me démangeait et me brûlait pas mal .:/
  • ❤❤❤ Nous avons également déjeuné un midi une crêpe normande dans le village de Clères (Aux P’tites Pommes si je ne dis pas de bêtises), un bourg très charmant avec sa place aux Halles et ses rues fleuries !

balade et pique-nique à Ry, pays de Bray, week-end au calme balade et pique-nique à Ry, pays de Bray, week-end au calme balade et pique-nique à Ry, pays de Bray, week-end au calme balade et pique-nique à Ry, pays de Bray, week-end au calme balade et pique-nique à Ry, pays de Bray, week-end au calme balade et pique-nique à Ry, pays de Bray, week-end au calme chateau de martainville domaine de bois-heroult randonnee des coteaux vikings, pays de bray, week-end au calme , normandie randonnee des coteaux vikings, pays de bray, week-end au calme , normandie randonnee des coteaux vikings, pays de bray, week-end au calme , normandie randonnee des coteaux vikings, pays de bray, week-end au calme , normandie week-end au calme , pays de Bray, Normandie jardin de Valérianes, Ennecuit, Normandie jardin de Valérianes, Ennecuit, Normandie jardin de Valérianes, Ennecuit, Normandie jardin de Valérianes, Ennecuit, Normandie jardin de Valérianes, Ennecuit, Normandie jardin de Valérianes, Ennecuit, Normandie jardin de Valérianes, Ennecuit, Normandie

 

 

6-Et alors, ce week-end sans portable, ça a donné quoi ?

 

Je pense que c’est la question que tout le monde se pose, haha ! (Enfin, mes parents, du moins !)

Le suspense est insoutenable^^ !

Comme vous pouvez le constater sur le vlog : im-pec-ca-ble !

Je craignais de « m’ennuyer » de mon « précieux » pour citer Soprano (les réfééérences !), mais pas de m’ennuyer tout court, en vérité J’ai tellement de centres d’intérêt (lectures, balades, série, photographies, cuisine, écriture…) que dans ma vie de tous les jours, il m’est impossible de m’embêter, et en vacances, je peux me consacrer à l’un ou à l’autre… Ici, aux photographies, en l’occurrence !

Pour le coup, le portable ne m’a absolument pas manqué. J’appréhendais, avant notre départ, le fait de ne pas avoir de nouvelles de nos familles ou animaux. On ne sait jamais ! Nous avions donc laissé le numéro de Marie & Christophe à nos parents, en cas de problème. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, nous avons donc vécu en toute sérénité ces deux journées. Question travail, j’échange beaucoup avec mes collègues (oui, oui, les profs travaillent et échangent même le week-end !), mais je les avais également prévenues que je ne serais pas joignable. Ce n’était pas plus compliqué !

Nous avons passé nos journées à nous balader sans compter, à manger à notre rythme, quand nous avions faim et pas parce qu’il était midi, à nous ressourcer… ensemble ! Car cela fait du bien, finalement, de se retrouver à deux sans partager l’attention de l’autre avec quelques amis sur Messenger ou quelques followers sur Twitter ! De même, j’ai l’impression d’avoir fait plus attention aux détails lors de nos promenades, n’ayant pas l’œil attiré par l’heure ou par une notification quelconque.

En ce qui concerne nos déplacements, j’avoue qu’à l’aide de la carte fournie et des panneaux de signalisation, nous nous sommes plutôt bien débrouillés… Du moins, nous sommes toujours arrivés à destination !

Ici, nous étions invités dans le cadre du blog et, ne nous voilons pas la face, nous n’avons donc probablement  pas pu pleinement nous « déconnecter », je pense notamment au tournage du vlog. La question des photographies ne se pose pas, j’en aurais pris, avec ou sans invitation, de toute façon, parce que j’aime ça ^^ ! J’admets que dans un autre contexte, Aymeric aurait probablement tourné quelques plans parce que  cela l’occupe quand je prends 10 photos de la même fleur et que c’est également son dada, sans que nous ne parlions face à la caméra. C’est le jeu, aucune vidéo ne nous avait été demandée, mais nous étions aussi heureux de la tourner. Finalement, le blog est une autre de nos passions, on valide donc cette exception, non ?

Pour la petite anecdote, Marie nous a rendu nos téléphones vers midi, lorsque nous avons quitté la maison. Nous avons toutefois tenu à ne les rallumer qu’à  notre départ, vers 16h,  pour profiter de notre après-midi et prolonger cette expérience qui nous a fait un bien fou !

 

randonnee des coteaux vikings, pays de bray, week-end au calme , normandie

 

7- Au Calme, on fonce ou pas ?

 

A qui cela s’adresse ?

  • Aux personnes qui ont besoin d’une vraie coupure avec leur quotidien (fatigue, hyperconnexion, agitation si vous vivez en ville… ) Au loin, perdus dans la campagne, sans montre et sans téléphone, vous n’aurez d’autre choix que de vous DETENDRE !
  • Aux amoureux désireux de se retrouver.
  • Aux nomophobes. Il faut savoir qu’aujourd’hui, selon les études, nous consultons en moyenne notre téléphone 250 fois et entre 1h30 et 4h par jour suivant les âges… C’est énorme, en proportion de notre temps éveillé !
  • Aux personnes désireuses de se rappeler un peu le monde « avant » les nouvelles technologies, et que le GPS, par exemple, exaspère. Avec vos cartes et vos quelques indications sur la région, vous n’aurez d’autre choix que de vous réhabituer aux vieilles cartes Michelin et à demander conseil à de vrais humains !^^
  • Aux personnes désireuses de se surprendre, de découvrir de nouveaux recoins. C’est un des principes de « l’adresse-mystère» annoncée la veille… Lorsqu’on prévoit nos week-ends, on hésite à prendre des risques et à se lancer dans une destination qui pourrait paraître moins attrayante, comme les Pays de Caux et Bray, justement, qui attire moins les foules qu’Etretat ou Honfleur en Normandie. (Et c’est bien dommage !) En plus, l’attente permet de discuter ensemble de toutes les hypothèses qu’on échafaude !
  • Aux personnes désireuses de découvrir de belles maisons d’hôtes, authentiques et originales… Au Calme a sélectionné la crème de la crème !
  • Aux personnes désireuses de lâcher du lest, de n’avoir rien à organiser.
  • Aux personnes désireuses de passer un week-end au vert : ce n’était pas forcément notre cas car nous habitons dans un milieu assez rural et arrivons assez souvent à nous échapper, mais je pense aux parisiens, par exemple.

 

On a aimé :

  • Le cadre, la maison d’hôtes triée sur le volet et parfaite pour nous, le lieu choisi….
  • N’avoir rien à gérer !
  • Le petit kit déconnexion et ses surprises.
  • Le suivi par mail avec Clément, s’assurant de nous donner tous les détails concernant notre week-end et de répondre à nos questions.
  • Être forcés de lâcher nos smartphones : une excellente chose, que je compte bien réitérer !
  • Et bien entendu : nous reconnecter à l’essentiel ! ❤

 

 

On a moins aimé :

  • On aurait apprécié qu’un repas soit proposé le premier soir, ou qu’une adresse nous soit conseillée en amont par Clément pour que l’on puisse se poser tranquillement dès notre arrivée. (A la campagne, les restaurants ferment tôt, et dans le doute, il nous fallait trouver rapidement une adresse encore ouverte). NB: Je crois que normalement, le repas du soir est compris dans le pack, mais pas dans notre version essai, donc pour vous, la question ne devrait pas se poser ;)!

 

Pour le coup, je n’ai pas d’autres reproches à formuler. C’est d’ailleurs le seul que j’ai noté sur le questionnaire de satisfaction qui nous a été envoyé à la fin du week-end^^ !

 

week-end au calme , pays de Bray, Normandie

Informations pratiques :

 

Le site d’Au Calme : https://www.aucalme.co/

Contacts : par mail à info@aucalme.co ou par téléphone au 06.23.53.59.98

Tarifs : 280 euros pour 2 personnes , avec 2 nuits, les petits-déjeuners, le kit déconnexion, l’apéritif de bienvenue, le repas du soir, et rien à gérer. On paye un peu plus cher que si l’on réservait nous-mêmes, évidemment, mais il faut bien payer les employés de la boîte haha, et surtout, c’est le prix de la tranquillité pour n’avoir rien à gérer et être amené à découvrir un recoin hors des sentiers battus et sans déception assurée, logiquement.

Le fonctionnement :

1 : On remplit un questionnaire.

2- Au Calme nous rappelle et on se laisse porter !

 

Rappel : les refuges sont choisis à moins de 3h de chez vous !

 

balade à cleres, pays de bray, week-end au calme balade à cleres, pays de bray, week-end au calmebalade à cleres, pays de bray, week-end au calme

 

 

Merci à Clément pour l’invitation à tester son concept insolite, et à Marie et Christophe pour leur accueil et pour nos discussions enrichissantes !

 

week-end au calme, normandie

 

Vous pouvez aussi aimer...

10 Commentaires

Mathilde 2 juillet 2018 - 11 h 52 min

Moi qui vit en Normandie, je ne l’ai jamais vu comme tu l’a racontes, merci de m’avoir ouvert les yeux sur certains trésors qui m’entourent. Magnifiques photos et merveilleuse plume comme à ton habitude. Encore un joli moment passé à te lire!

Reply
Vai en vadrouille 2 juillet 2018 - 14 h 04 min

Tes photos sont vraiment sublimes !
Comme toi, je suis accro à mon portable, et je me cache derrière l’excuse de l’activité de blogueuse. Parce que vraiment, est-ce grave si on ne partage pas instantanément une escapade ? Non ^^
Je ne connaissais absolument pas Au Calme, mais je pense que ça peut faire à beaucoup de monde (dont moi !) ce type de week-end. Le kit de survie est génial, et franchement, j’aimerais bien passer un week-end comme ça ! Ce ne sera sûrement pas pour tout de suite parce qu’on doit (beaucoup) économiser jusqu’à l’an prochain, mais je note ça dans un coin de ma tête 🙂
Merci pour la découverte !!

Reply
elpadawan 2 juillet 2018 - 16 h 40 min

C’est sympa comme tout comme idée. Et si jamais tu veux te retrouver “au calme” aussi, vient grimper dans les forêts tchèques, j’avais pas de réseau du tout… Déconnection forcée, camping, feu de bois, fût de bière raffraîchi dans le ruisseau voisin… 🙂

Reply
Emma 3 juillet 2018 - 12 h 11 min

C’est vraiment super ce concept, je n’en avais jamais entendu parler avant. Je me laisserais bien tenter aussi 🙂

Reply
RAOUL LEMERCIER 3 juillet 2018 - 18 h 01 min

Dommage en passant à Buchy, tout près de l’excellente Auberge buchoise, vous êtes passé, sans la voir, à côté de la Librairie autres rivages, sans doute une des meilleures librairie du coin et en tous cas tenue par la libraire la plus sympa dz Normandie! Pour une prochaine fois chez Christophe et Marie…

Reply
Clément de auCalme 4 juillet 2018 - 16 h 01 min

Merci Raoul pour cette précision, nous allons ajouter cette bonne adresse dans notre Guide auCalme.
Calmement,
Clément de auCalme

Reply
Ophélie G. 5 juillet 2018 - 23 h 52 min

J’aime beaucoup le principe de ce weekend. Et l’endroit où vous êtes allés est superbe ! xx

Reply
Mathilde 6 juillet 2018 - 15 h 41 min

Ce concept donne vraiment envie ! (à part la partie sans GPS lol ^^ autant se passer du portable je pense que je peux le faire, même s’il faut bien le reconnaître que ça devient de plus en plus dure, autant conduire sans GPS j’aime pas trop (je suis très nulle comme copilote vu que je me trompe une fois sur deux entre la gauche et la droite, héhé). Je ne connaissais pas du tout ce coin de Normandie mais ça donne envie d’aller y faire un tour 🙂 j’adore la campagne normande c’est tellement bucolique et pour le coup on est souvent Au Calme 🙂
Je sais pas non plus si j’aimerais ne pas avoir de montre, mais au moins l’avantage de pas utiliser de montre ni de réveil est de vraiment se reposer (ce que je ne fais pas du tout quand on part en week end lol)

Reply
Flore 24 août 2018 - 10 h 10 min

Bonjour,
J’adore l’idée ! J’aimerais bien prendre part à ce genre d’expérience. Pour moi qui suis vraiment accro à mon portable, ça serait un vrai défi à relever, je pense. Cependant, ce n’est pas une idée qui me laisse indifférente !

Reply
ERIC ALBINA 22 septembre 2018 - 11 h 09 min

Je ne suis pas accro au portable mais j’aimerai la faire partager au amis ,cette expérience

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter