20 choses à faire dans l’Aisne

Ecrit par Chloé 26 octobre 2016
20 choses à faire dans l’Aisne

Après mes 25 choses à faire à Saint-Quentin, voici 20 idées de balades et activités plus ou moins insolites à mener dans l’ Aisne , à prix mini, pour la plupart testées et approuvées par mes soins (même si pour certaines, j’avais quelques années de moins^^), et quelques nouvelles adresses chouchous à tester !

L’Aisne recèle de trésors méconnus comme je ne cesse de le répéter, et j’espère vous faire découvrir quelques jolis sites que j’affectionne particulièrement !

La liste est loin d’être exhaustive…. Je ne pouvais tout caser dans un même article, à moins d’écrire un ebook! Une suite est donc laaargement envisageable d’autant plus que vous trouverez au bas de l’article tout un tas d’autres recoins à explorer! En attendant,  j’espère vous apporter quelques pistes de sorties à mener et un bel aperçu de mon département ! N’hésitez pas, si vous êtes originaire du coin, à me fournir d’autres idées de promenades ! (pour un prochain article, qui sait ?)

 

1. Appréhender les mystères de la Hottée du Diable et de la Hottée de Gargantua

(gratuit)

 

Vous commencez à le savoir, je suis très axée « balades natures ». Et j’adore flâner près de la Hottée du Diable et la Hottée de Gargantua (que j’ai pour ma part découverte cette année grâce à Julie). En automne, les couleurs y sont féériques ! (Mais je dis cela parce que j’adore les balades en forêt durant cette saison !)
La première est plus connue que la deuxième : située dans le Tardenois sur les communes de Coincy et de Bruyères sur-Fère, à mi-chemin entre les villes de Soissons et de Château- Thierry, La Hottée du Diable, ou “La Hottée du Géant”, tire son nom d’un chaos de grès aux formes « tourmentées », évoquant la silhouette de personnages et animaux fantastiques… La légende raconte que le diable lui-même les aurait fait tomber de sa hotte en quittant le lieu avec précipitation, affolé par le chant d’un coq et donc de la venue du jour. Un petit panneau la narre en détails, sur les hauteurs de la petite colline.
Ces paysages pittoresques auraient inspiré Camille et Paul Claudel, (l’une passionnée de sculpture, l’autre écrivain) habitant le village voisin de Villeneuve-sur-Fère. Le lieu est incroyable, haut en mystère… et en douceur. (pas seulement parce qu’il est recouvert de sable fin !)

 

hottee du diable, coincy, aisne hottee du diable, coincy, aisne

 

Nichée au cœur d’un tapis de fougères, sa petite sœur, la Hottée de Gargantua (à Molinchart), est plus exposée aux affres du climat qu’aux yeux des promeneurs. Plusieurs légendes entourent la naissance du lieu, toutes liées au géant Gargantua qui aurait tantôt renversé sa hotte, ivre, ou cassé les bretelles de cette dernière en se décrottant les pieds… Toujours est-il que le lieu est empreint de mystère et d’une atmosphère plutôt mystique. (Les escaladeurs adorent !)

 

hottee de gargantua, aisne

 

2. Visiter Saint-Quentin

 

On ne présente plus ma ville ! J’ai détaillé , , ou et encore les différentes choses à faire chez moi, mais je me permets une petite piqûre de rappel pour mes éventuels nouveaux lecteurs^^!

Si vous êtes amateurs de nature ou de balades en famille, je vous conseille une petite promenade aux Champs-Elysées et au parc d’Isle, ou une balade en bacôves dans les marais. Si vous êtes amateurs de patrimoine ou de culture, concentrez-vous plutôt sur le centre-ville : entre la Basilique, l’Hôtel de Ville, les bâtiments art déco, le musée Antoine Lécuyer, ou le Théâtre jean Vilar, vous devriez trouver votre bonheur. Amis sportifs, ne manquez pas de vous inscrire à l’X-Trem Défi ou d’assister à un match du SQBB (l’équipe de basket-ball locale, en Pro B), où l’on n’a guère le temps de s’ennuyer !

Enfin, la ville s’ouvre depuis peu au street-art, je suis comblée, ouvrez l’œil !

 

hotel de ville, saint-quentinsaint-quentin picardie

 

 

3. Rêver d’un monde meilleur au Familistère

 

Au XIXe siècle, Godin, grand industriel de la fonte, décide de donner vie à son utopie en créant un palais social révolutionnaire pour ses employés, dans la petite ville de Guise. J’ai fait une faculté d’histoire, vous imaginez bien que je me devais de visiter cet incroyable édifice, ses appartements témoins, son jardin, son théâtre et ses économats plus d’une fois.
(Et j’ai eu le temps de l’admirer, en travaillant un an à Guise, et certains jours dans l’école qui l’avoisine !) Le Familistère comprenait près de 500 logements loués aux ouvriers, mais également un pouponnat, une école, une piscine, des magasins… Une ville « tout confort » dans la ville, n’ayant pas perduré ! Pour plus de détails, je ne peux que vous inviter à appréhender vous-mêmes ce lieu^^ !
Le 1er mai, l’établissement ouvre ses portes au public et tout un tas d’animations y sont proposées. La météo est souvent clémente, mais la foule un peu oppressante ^^ !

 

Mon article dédié: https://mysweetescape.fr/2017/05/15/visite-familistere-guise/

(9euros plein tarif, 6 euros tarif réduit, plusieurs visites guidées chaque jour)

visite du familistère de guise

4. Faire une virée mystique à l’abbaye de Vauclair

 

Nous avons découvert le lieu un jour brumeux, ambiance mystique et ténébreuse assurée ! Aujourd’hui, il ne reste que des ruines de Clara Vallis, l’ancienne abbaye cistercienne située en plein cœur de la forêt de Vauclair, gravement endommagée durant la Première Guerre Mondiale ; et un petit jardin de plantes médicinales aménagé à l’emplacement de l’ancienne apothicairerie. Il est également possible de longer l’étang des moines qui l’avoisine, tout aussi chargé –paradoxalement- en mystère et en sérénité.
Bref, un endroit qui a une âme, et que j’ai adoré !

(gratuit)

abbaye vauclair, aisne, étang des moines abbaye vauclair, aisne, étang des moines
abbaye vauclair, aisne abbaye vauclair, aisne abbaye vauclair, aisne abbaye vauclair, aisne abbaye vauclair, aisne

 

 

5. Bénéficier d’un panorama impressionnant depuis les remparts de Laon

 

Laon, c’est la ville d’Aymeric, cette année, puisqu’il a repris ses études pour passer le concours de professeur des écoles^^ ! Je m’y suis rendue à plusieurs reprises ces dernières années pour rendre visite à mon amie Anaïs (coucou Anaïs et Camille !) , mais ne m’étais attardée au cœur de ses charmantes ruelles médiévales qu’il y a quelques mois. Subjuguée, je vous avais alors présenté ici sa Ville Haute, son (défunt) POMA, sa promenade le long des remparts, sa cathédrale, son panorama impressionnant sur les environs et ses Euromédiévales. Le « festival », très populaire dans l’Aisne, qui se tient chaque année au pied de la Citadelle, avait su, l’espace de quelques heures, me replonger au cœur de la France médiévale. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à relire mon article ou à participer aux festivités, au printemps prochain ^^ !

(gratuit)

cathédrale de laonlaon vue depuis ses hauteurs

6. Danser au pied du Donjon de Septmonts

 

Il ne reste guère que des vestiges du château de Septmonts, ancienne maison de campagne et place forte des évêques de Soissons ; parmi lesquels quelques remparts, un pavillon, et surtout un donjon très esthétique trônant à 43m de hauteur ! Le site accueille cependant chaque année les artistes du festival Pic’Arts, avec quelques grands artistes (Lilly Wood and the Prick, Vianney, MB14, L.E.J. parmi les têtes d’affiches cette année).
Je crois qu’il est possible de monter au sommet du donjon, mais j’avais –encore- mal au dos lors de notre passage et nous ne nous y sommes pas aventurés .
A deux pas, à Noyant-et-Aconin, n’hésitez pas à vous arrêter chez les adorables Audrey et Philippe à la Cressonnière. Leur gîte Spa et tout confort attend notre venue depuis des mois, je vous en parlerai bientôt ici, promis !

(entrée sur le site durant l’année : gratuit, pour le festival : entre 34 et 44 euros par jour, entre 45 et 55 euros pour deux jours, tarifs bien plus réduits pour les enfants)

 

donjon de septmonts

 

 

7. Suivre la route des églises fortifiées de Thiérache

 

La paisible campagne bocagère de la Thiérache est souvent assimilée au « trou paumé » de l’Aisne. Et pourtant, patrimonialement parlant, cette terre est l’une des plus chargées en histoire du département. Maintes fois envahie au cours de son histoire de part sa position stratégique entre la Champagne et la Picardie, et à la frontière entre la France et la Belgique, la Thiérache s’est vue obligée de réfléchir à différents moyens de protéger son territoire et ses villages. Les habitants de la région, ne possédant ni châteaux-forts ni remparts, ont ainsi fortifié leurs églises, en les flanquant de donjons, de tours, de meurtrières… pour s’y réfugier en cas de menace.

Ces fortifications donnent, pour certaines, un mélange assez incongru entre pierre blanche, brique rouge, éléments religieux et airs de forteresse!

Entre Prisces, Montcornet (ci-dessous), Englancourt, la Bouteille, Flavigny le Grand, Beaurain, Parfondeval, Archon… Plus de 70 églises fortifiées sont recensées et à arpenter dans l’Aisne…

 

(gratuit)

route des églises fortifiées, thiérache, montcornet route des églises fortifiées, thiérache, montcornet

 

8. Faire quelques portraits face à la cascade de Blangy

 

Le lieu est enchanteur et photogénique, non ? En plein cœur de la forêt communale d’Hirson, la cascade marque le début d’une promenade autour d’un étang avec des indications sur la faune… En automne ou en été, la balade est dépaysante et idéale, en amoureux ou en famille. (apparemment, une base de loisirs a été aménagée à deux pas)

(gratuit)

cascade de blangy, aisnecascade de blangy, aisne

9. Faire une halte à Parfondeval, classé parmi les plus beaux villages de France

Nous nous sommes arrêtés à Parfondeval en fin de journée, et n’avons donc pas bénéficié d’une lumière extraordinaire pour illuminer les rues du village sur mes photographies.^^ Pourtant, avec ses maisons en briques rouges, ses toits en ardoise et sa mare sur la place principale, le village pittoresque ne manque pas de charme, loin de là, et a su accaparer notre attention !

(gratuit)

village parfondeval, aisne, classé parmi les plus beaux de france village parfondeval, aisne, classé parmi les plus beaux de france village parfondeval, aisne, classé parmi les plus beaux de france village parfondeval, aisne village parfondeval, aisne, classé parmi les plus beaux de france village parfondeval, aisne

10. Apprendre à mieux connaître nos illustres célébrités : Camille Claudel, Paul Claudel,  Jean de la Fontaine, Henri Matisse…

 

Le saviez-vous ? Pas mal de célébrités sont nées dans l’Aisne ! Cauet, Kamini…
Haha, bon, OK, aucun musée ne leur est encore dédié .
A contrario, de célèbres artistes ont vu le jour dans notre petit département, tels que le poète Jean de la Fontaine à Château-Thierry, le philosophe Condorcet à Ribemont, ou Paul et Camille Claudel (poète et peintre, frère et sœur) à Villeneuve-sur-Fère. Henri Matisse, lui, est né dans le Nord certes, au Cateau-Cambrésis (et un superbe musée lui est consacré), mais a passé son enfance à Bohain-en-Vermandois. Le révolutionnaire Saint-Just a vécu à Blérancourt, Gracchus Baboeuf à Saint-Quentin…

Leurs différentes maisons sont aujourd’hui, pour la plupart, ouvertes au public et reconverties en musées.
Je vous joins quelques clichés de celle de Jean de la Fontaine située à Château-Thierry. La visite y est très complète et très instructive, l’œuvre du poète y est retracée au travers des pièces, objets, et œuvres contemporaines qu’il a côtoyées.

(maison Henri Matisse : 4 euros – maison Jean de la Fontaine : 3,50 euros – maison de Camille et Paul Claudel en travaux – musée Condorcet ouvert le dimanche & gratuit …)

musée jean de la fontaine, aisne musée jean de la fontaine, aisne

11. Cueillir des champignons ou du muguet à Saint-Gobain ou à Holnon

 

Les bois et forêt ne manquent pas en Picardie, offrant tout un tas de balades et de possibilités. Je cite mes deux chouchous (la forêt de Saint-Gobain et le bois d’ Holnon), mais la liste est longue entre le bois de Mennevret, les forêts de Vauclair ou du Nouvion et tant d’autres… A vous d’opter pour le/la plus proche ou votre préféré(e)! Je ne suis pas fan de l’hiver, vous le savez, mais au printemps et en été, j’y cueille avec plaisir des jonquilles et du muguet. L’automne, les feuillages se perlent de poudre dorée, auréolant les chemins les plus isolées de teintes chaudes et orangées; et aux senteurs florales, succède une pluie de feuilles et de couleurs irisées. J’annonce la saison des champignons et des marrons ouverte !

(gratuit)

automne en picardie bois d'holnon

12. Affronter un troupeau de chèvres chevaleresques à Coucy-le-Château

 

Je vous avais présenté ici le château de Sire Enguerrand et ses chevaliers bêlant funambules plus en détails ici. Construit au début du XIII ème siècle, cet ensemble de 1700 m de périmètre se divise en 3 parties successives, n’ayant malheureusement pas résisté aux affres de la Première Mondiale… Au coeur de ces vestiges, l’imagination est de mise pour se réinventer les 4 tours, la salle de réception ou l’imposant donjon. Eté comme hiver, la visite est très intéressante, et offre de belles vues sur les environs. A noter que chaque année, un spectacle « sons et lumières » y est organisé !

(Tarif: 5,50 euros, gratuit pour les enseignants, ou les premiers dimanches du mois…)

visite de coucy le château, château médiéval, dans l'Aisne

 —

13. Prendre le goûter chez Biscuits Mademoiselle

 

Promis, je ne vais pas trop vous harceler avec Saint-Quentin, mais nous avons peu de salons de thé dans l’Aisne, et j’ai découvert la perle rare cette année ! (Je devrais d’ailleurs mettre à jour mon article sur Saint-Quentin, je suis une vraie tête en l’air !) Les Biscuits Mademoiselle, c’est un établissement cosy, reposant, convivial et surtout, à tomber ! Les gâteaux proposés et faits-maison, bien sûr, y sont incroyablement délicieux et légers, en dépit des parts plus que conséquentes ! La carte change chaque jour, au gré des saisons et des envies de Mademoiselle, et des formules lunch sont désormais proposées ! J’y ai déjà emmené plusieurs amis, qui ont tout autant que moi adopté l’endroit !
(place Gaspard de Coligny, plus connue sous le nom de place du Marché)
Site : http://www.lesbiscuitsmademoiselle.com/

(je dirais env. 8 euros pour un thé + un gâteau – formule lunch 13 euros, possibilité de prendre à emporter)

salon de thé biscuits mademoiselle, saint-quentin salon de thé biscuits mademoiselle, saint-quentin salon de thé biscuits mademoiselle, saint-quentin salon de thé biscuits mademoiselle, saint-quentin salon de thé biscuits mademoiselle, saint-quentin salon de thé biscuits mademoiselle, saint-quentin

14. Se la jouer Tarzan dans les arbres (nuit insolite)

 

Les raccourcis, haha^^ !
Sans plaisanter, l’Aisne est un département très naturel, proposant une large variété d’hébergements insolites, en roulotte, en cabane ou en chalet finlandais (l’Omignon) ; en yourte (Ambleny), en cabane perchée ou dans une maison de hobbit (Fère-en-Tardenois). Il n’y a parfois nul besoin de partir à 1 000kms pour être dépaysé ou passer un chouette moment à 2^^ !

(tarif : consulter les lieux en question)

choses à faire dans l'aisne

15. Pique-niquer aux sources de la Somme (à Fonsommes)

 

Je vous parle souvent, sur le blog, de ma baie de Somme adorée, et de Saint-Valéry-sur-Somme, l’embouchure du fleuve (presqu’) éponyme.
La Somme, de son nom romain Samara, reprenant des termes gaulois : samo (tranquille) et ar (rivière ou vallée), serpente paisiblement entre Somme et Aisne, où elle prend sa source.
Vous pouvez ainsi observer ses prémices à Fonsommes, à une quinzaine de kilomètres de Saint-Quentin.
L’ancienne Abbaye de Fervaques, du latin « Ferventes aquae », les eaux jaillissantes, s’y tenait autrefois ! Le lieu est agréable, convivial, propice aux pique-niques, et bordé de chemins de randonnée, l’idéal pour se mettre au vert une journée.

(gratuit)

sources de la somme, fonsommes sources de la somme, fonsommes

16. Passer une journée en famille à Center Parcs (l’Ailette), Axo plage (lac de Monampteuil), ou à la Frette (vers Tergnier)

 

Bon, je ne suis pas forcément fan de toutes les structures de loisirs, même si j’ai déjà fait du kayak à la Frette durant mes jeunes années, mais il faut reconnaître qu’elles sont parfaitement conçues pour les enfants et même adolescents, et permettent de passer de bons moments en famille ! Je me dois donc de les mentionner ici ^^ ! Et puis j’avais également passé un très bon séjour à Center Parcs (mais aux Pays-Bas), il y a quelques années, les cottages y sont très bien aménagées et les activités proposées très sympas !

(tarif : consulter les lieux en question)

village parfondeval, aisne, classé parmi les plus beaux de france

17. Casser des vases à Soissons

 

Je sais, mon humour est déplorable. Nul n’ignore plus la légende de Clovis et du vase de Soissons, mais la ville du haricot est plus riche d’un passé et d’un patrimoine culturel qu’on ne l’imaginerait au premier abord.
Connue pour avoir été la première capitale de France , Soissons tire son nom de la tribu celte des Suessions, un peuple de la Gaule Belgique alliée militairement et politiquement aux Rèmes (habitants de Reims à cette époque). Aujourd’hui, la ville que vous traverserez peut-être a du être presqu’entièrement rénovée, reconstruite, et réhabilitée à la fin des deux premières guerres mondiales. L’abbaye Saint-Jean-des-Vignes et la Cathédrale Saint-Gervais sont les monuments emblématiques de la ville, mais Soissons comporte également de nombreux parcs et un délicieux restaurant-épicerie (Da Francesco). Un très bon ami habite désormais Soissons, nous risquons de tester d’autres adresses, je compléterai l’article en fonction :)!

De quoi occuper une grosse journée ^^ !

L'abbaye Saint-Jean des Vignes, soissons

L’abbaye Saint-Jean des Vignes

Cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais

Cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais

18. Appréhender la vie des Tranchées et la Première Guerre Mondiale sur le Chemin des dames

 

Je vous en avais parlé ici : au-delà de son appellation à la consonance relativement coquette, et des jolies couleurs qui le subliment aujourd’hui, le Chemin des Dames constitue aujourd’hui l’un des témoignages les plus sombres de notre histoire.

Plus qu’un simple chemin, cette ligne de crête entre les vallées de l’Aisne et de l’Ailette a été le théâtre de l’une des plus grandes batailles de la Première Guerre Mondiale et a vu s’effondrer près de 350 000 victimes…

Pour voir, mieux savoir ce que tant ont voulu oublier, et pour une visite riche en émotion, la caverne du dragon, et les différents mémoriaux reviennent sur les différents événements de cette douloureuse et laborieuse guerre de tranchées… Je pense à l’abbaye de Vauclair citée plus haut, aux monuments des basques ou des tireurs sénégalais, aux plateaux des casemates et de Californie… Le parcours s’étend sur près de 35kms…

 

(caverne du Dragon : plein tarif : 6 euros, visite guidée d’env. 1h30)

chemin des dames, aisne
A noter: durement touchée par la guerre, Saint-Quentin propose également des parcours thématiques sur la ville pendant la Grande Guerre 

 

19. Déjeuner et traverser le département dans l’Orient-Express…

 

Ou presque haha ! Quelle manière plus insolite que de découvrir la vallée de l’Oise en train à vapeur ?
D’Origny-Sainte-Benoite à Saint-Quentin (départ au niveau de la zone industrielle St Lazare), la balade au cœur des années 50, dans l’ambiance des chemins de fer d’autrefois, permet d’appréhender l’Aisne d’un autre œil ! Des sorties thématiques sont même proposées (ex : à Noël, Halloween…) J’ai fait le trajet toute petite, et m’en souviens encore^^ !
(Adultes-16 € / Enfants accompagnés 4 à 12 ans avec goûter-9,50 €)

 

Photographies hors contexte, prises à la réserve naturelle de Versigny, une autre super idée de balade 🙂

réserve de versigny réserve de versigny

 

20. Se la jouer personnage de Games of Thrones sur le pont couvert du château de la Fère-en-Tardenois

 

Du haut de sa motte, le château de Fère-en-Tardenois marque les esprits de par la présence de son pont couvert monumental, de style Renaissance, enjambant un fossé profond. Il n’en reste aujourd’hui que des vestiges, libres d’accès, et en cours de restauration. Le lieu, un peu à l’écart de la circulation, est très paisible et très joli…

(gratuit, visites guidées possibles : contacter l’office de tourisme)

château de Fère-en-Tardenois château de Fère-en-Tardenois chateau de Fère-en-Tardenois château de Fère-en-Tardenois

Et aussi (je n’ai pas encore testé, peut-être pour le prochain article?):

  • Le musée franco-américain de Blérancourt (fermé actuellement, si je ne m’abuse)
  • L’oppidum de Vermand
  • La maison de Marie-Jeanne à Alaincourt (autour des objets d’antan)
  • Le musée du Touage de Riqueval
  • Le château de Condé (vers Château-Thierry)
  • L’abbaye de Prémontré
  • Les ducales et le château de Guise
  • Les visites autour du Champagne (mais je ne bois jamais, alors pour le moment, ne suis guère tentée haha)
  • Le labyrinthe de maïs de Le Hérie-la-Viéville
  • Les creuttes de Laon
  • Le château de Marle (aujourd’hui reconverti en musée des Temps Barbares)
  • Saint-Michel en Thiérache, l’abbaye avec ses festivals de musique baroque, son orgue de Boizard, son musée de l’artisanat…
  • Margival-Laffaux, l’ancien QG d’Hitler, puis ancienne base de l’OTAN puis de l’armée française
  • Les balades dans les vignes du sud de l’Aisne comme à Essômes-sur-Marne
  • Le musée de la déportation à Tergnier
  • La foire Saint-Denis à Saint-Quentin (enfin j’ai testé… et me suis fait une entorse samedi !)
  • Le château enfoui de Saint-Gobain, un dédale souterrain
  • Villers-Cotterêts (son château, son pavillon henri II, sonmusée Alexandre Dumas, sa forêt…)
  • L’ abbaye de longpont
  • la Ferté Milon (le musée Racine, les ruines du château…)
  • l’emplacement où était positionné le canon baptisé La Grosse Bertha qui tirait des boulets sur Paris (à Coucy-le-Château)
  • le musée de l’automobile à Laon
  • Le festival d’histoire vivante, tous les deux ans, à Marle, au musée des Temps Barbares
  • Goûter au manicamp, un fromage local, à Quierzy

 

Voici d’ailleurs une petite vidéo réalisée par mes soins à l’Abbaye de Vauclair… 🙂

J’espère que ces quelques idées de balades vous seront utiles et auront un peu mis en valeur mon département, et ma région 🙂

20 choses à faire dans l'aisne en picardie

37 Commentaires
0

Vous pouvez aussi aimer...

37 Commentaires

Julie 26 octobre 2016 - 10 h 15 min

Trop chouette tes photos de l’Abbaye, j’adore cet endroit ! Bon alors le panda il en a pensé quoi des Hottées ?!
Et bon sinon, il y a aussi le Fort de Condé à ajouter à ta liste de visite axonnaise 😛 Et la maison héhé !
(PS : Tu devrais quand même préciser que, le salon de thé Biscuit Mademoiselle, c’est mort mort le dimanche :D)

Reply
les biscuits Mademoiselle 26 octobre 2016 - 11 h 16 min

Petite rectification… le salon de thé n’est pas mort, mort le dimanche 🙂 juste ouvert de 15h30 à 18h30.. tea time oblige.
Avec une activité plutôt cool depuis que la fraîcheur à fait son retour .En même temps pour un chocolat chaud c’est préférable 🙂

Reply
Julie 26 octobre 2016 - 14 h 46 min

Ah c’est bon à savoir, nous étions passé voir Chloé à Saint-Quentin un dimanche début octobre et nous avions trouvé porte close (d’où ma remarque et la déception parce qu’elle nous l’avez bien vendu ^^)

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 44 min

Haha, vous n’avez plus qu’à revenir 🙂

Reply
LadyMilonguera 26 octobre 2016 - 12 h 54 min

Ce sont là de sympathiques suggestions…

Reply
Astrid (Rhapsody in Green) 26 octobre 2016 - 12 h 55 min

J’ai beaucoup aimé lire ton article ! C’est rare de trouver des blogueuses picardes (axonaises même)
J’ai déjà fait la plupart des balades/sorties proposées mais je note les autres pour les prochains week-ends !

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 45 min

Enchantée alors 🙂
Bonnes balades à toi!

Reply
marchand 26 octobre 2016 - 15 h 32 min

je suis moi même photographe amateur , j ai eut beaucoup de plaisir a vous lire et découvrir des endroits dont je ne soupçonné pas l existence , je vous invite a venir voir le musé Matisse a Bohain en vermandois ( frontière des chtis ) et les vestiges du château , j aime beaucoup ce que vous faites
merci de nous partager ces moments

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 46 min

Merci beaucoup!
J’ai visité le musée Matisse dans le cadre scolaire (avec une classe , je n’ai donc pas pris de photographies^^) mais c’est un lieu exceptionnel, avec des ateliers parfaitement conçus pour les enfants, je recommande!

Reply
natpiment 26 octobre 2016 - 17 h 17 min

Ma mère habite ce departement et je m’aperçois que je le connais très mal (et elle aussi ) . Certains lieux ne sont pas très loin de chez elle et je n’en ai jamais entendu parlé. Oui, à Septmont on peut monter et c’est gratuit . Il y a plein de graffitis anciens et surtout le graffiti de Victor Hugo à Juliette !
merci pour toutes ces idées de sorties !

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 46 min

Ce sera pour la prochaine fois, alors, si mon dos se rétablit un jouuuur^^!!

Reply
Séverine du Labymaïs 26 octobre 2016 - 20 h 25 min

Toute l’équipe du labymais sera ravie de vous accueillir l’été prochain pour découvrir nos diverses activités lors de la saison 3 avec un nouveau parcours , un nouveau thème et de nouvelles énigmes pour le labyrinthe et de nouvelles surprises pour le parcours des sens . Par contre, pour arriver à bon port, le village s’appelle exactement Le Hérie-la-Viéville ( axe routier Marle /Guise). A bientôt pour de nouvelles aventures …

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 46 min

C’est corrigé, avec plaisir :)!

Reply
Marco 26 octobre 2016 - 21 h 48 min

Jolies photos et effectivement, il y a encore beaucoup d’endroits à voir et/ou visiter dans notre beau département de l’Aisne qui est rappelons le……et je maintiens mes propos, en Picardie. Je me sens toujours Picard !!!
Il y a aussi l’emplacement où était positionné le canon baptisé La Grosse Bertha qui tirait des boulets sur Paris… Il est à Coucy le Château – ville basse.

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 47 min

Je suis saint-quentinoise, axonaise, picarde, et haut-de-française… (?) maintenant! Cela me fait plus d’axes à explorer ici, comme cela 😉

Reply
Julie / hors du temps 27 octobre 2016 - 11 h 07 min

Tes photos à l’abbaye de Vauclair et à la cascade de Blangy sont magiques *_* Très conte de fées !
La Picardie est méconnue, mais recèle de très beaux coins !

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 48 min

On a adoré ces deux lieux, surtout l’abbaye de Vauclair toute embrumée <3

Reply
LEFEVRE 27 octobre 2016 - 11 h 09 min

Merci à vous de présenter aussi bien mon département.
En sortie gratuite on peut également ajouter les Euromédiévales de Laon qui se déroule fin mai ou début juin.
Et le spectacle (payant) du Château de Coucy chaque weekend de juillet.
Nous aimons aussi nous promener aux Creuttes de Mons en Laonnois où se nichent les habitations troglodytiques.
Il y a aussi le CPIE (Centre Permanent d’Initiative à l’Environnement) de Merlieux et Fouquerolles.

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 49 min

J’ai participé aux Euromédiévales il y a deux ans, j’en avais parlé ici 🙂 C’est un événement à ne pas manquer, et gratuit, qui plus est 🙂
Pour Coucy, nous n’avons toujours pas eu l’occasion (nous partons généralement à ces dates), peut-être cette année!

Reply
triperie de luzoir 28 octobre 2016 - 8 h 52 min

Génialissime vos articles, idem pour vos photos.
Merci pour cette tres belle approche.
Je vous invite à venir faire des Conserves Artisanale à LUZOIR (place de l’Eglise 02340 luZoir).
En Plein renouveau ; Nous sommes en effet la plus vieille conserverie artisanale de Picardie (7 personnes) – hauts de France. Notre spécialité : les produits tripiers et depuis quelques années : les légumes de producteurs locaux.
A votre disposition, demander Aurelie.

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 50 min

Je note, à bientôt 🙂

Reply
zélie 28 octobre 2016 - 13 h 11 min

Super article, cela donne envie de passer un moment dans l’Aisne 🙂 Peut-être un jour

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 44 min

Viens, copine!

Reply
Gwen 29 octobre 2016 - 10 h 34 min

De chouettes idées! Ne pas oublier non plus le sublime château de Pierrefonds, qui a d’ ailleurs servi de décor à la série Merlin.

Reply
Gwen 29 octobre 2016 - 10 h 35 min

Rectif: Il n’est pas dans l’Aisne mais dans l’Oise, au temps pour moi 🙂

Reply
Chloé 29 octobre 2016 - 17 h 43 min

Oui, j’adore ce château, j’ai fait un article à son sujet, il y a un moment 🙂
Il sera dans les 20 choses à faire dans l’Oise, haha 🙂

Reply
Jules - Rotdenken 31 octobre 2016 - 14 h 38 min

Je n’ai jamais les pieds en Picardie… Et je me dis que c’est fort dommage. L’Aisne je ne connais que de nom et Guise je ne connais que le Duc. En tous les cas me voilà paré si je souhaite faire un tour du côté de la Picardie orientale. Je te remercie beaucoup pour cet article. Je pense qu’il n’y a rien de mieux pour découvrir un territoire que des indications d’un-e local-e.

Reply
Chloé 31 octobre 2016 - 21 h 28 min

Effectivement, et tu es le bienvenu en Picardie^^!

Reply
clemguipo 1 novembre 2016 - 13 h 19 min

Bon je n’ai plus qu’à tester ton salon de thé lors de ma prochaine virée St quentinoise!!!
Comme je te l’ai dit via fb tu es la bienvenue dans le Sud de l’Aisne pour visiter Villers-Cotterêts et ses alentours!!!
Au plaisir de te lire
Pauline

Reply
Chloé 1 novembre 2016 - 17 h 41 min

A bientôt alors, je te dirai quand on compte y aller :)!!

Reply
Patricia 8 février 2017 - 20 h 18 min

Géniale je connaissais pas de coins dans l Aisne je suis picarde et fier de l être et pourtant j habite dans le sud j adore la Picardie

Reply
Patricia 8 février 2017 - 20 h 25 min

Je connaissais pas mal de coins de la Picardie je suis originaire de l Aisne à côté de Chauny je remonte sept semaines et à chaque fois je visite unsite c est tellement beau la Picardie merci pour toutes ces balades

Reply
Triqueneaux 9 février 2017 - 7 h 45 min

Le musée de l´ecole à chevregny à côté d’axoplage (monampteuil ) ést à visiter .
Chouette blog

Reply
Chloé 9 février 2017 - 12 h 26 min

Merci 🙂

Reply
20 choses à faire et voir dans l'Aisne, ... 11 mars 2017 - 9 h 17 min

[…] Activités et choses à faire dans l'Aisne en Picardie: cascade de Blangy, visite des villes de Saint-Quentin, Soissons et Laon, balades, musées, et adresses.  […]

Reply
Angel 16 avril 2017 - 9 h 56 min

Bonjour, votre blog est génial. Je suis originaire de l’Aisne et je commence seulement à connaître les alentours. De bonnes balades et visites sont au programme pour mes prochains weekend. Merci pour votre partage.

Reply
Chloé 1 mai 2017 - 15 h 56 min

Merci beaucoup <3 !!

Reply

Laisser un commentaire