Visiter Edimbourg en Ecosse : que voir, que faire, récit et adresses

Par Chloé
balade à edimbourg , calton hill, nelson monument et monument nationale d'Ecosse

Etape 1 de notre séjour sur le sol écossais: Edimbourg ! Je vous propose ici de retrouver le récit de notre séjour, nos conseils de visites et les quelques adresses glanées sur place ^^! N’hésitez pas à relire tous mes conseils pour organiser un road-trip en Ecosse.

 

Carnet de voyage

 

Jour 1 :

Je griffonne ces quelques mots, notre arrivée sur le sol écossais a été tardive. Contrôles sécurité rondement menés, pause lecture à l’aéroport. J’aime ces moments qui précèdent un départ en voyage, l’esprit est déjà ailleurs mais le corps n’a pas suivi, alors on nourrit le premier pour le faire patienter. J’aime ces halls traversés chaque jour par des milliers de personnes originaires d’ici et de là, du monde entier, et dont je me plais à tisser les liens avec leur voisin, à imaginer la personnalité. J’aime l’appréhension du départ, boucler ma ceinture de sécurité, avoir la tête dans les nuages, et pas au sens figuré.

On s’envole, vers d’autres cieux ou d’autres contrées, on pense reconnaître Calais, puis le sol anglais. Le vol est court, avec le décalage horaire, il semble avoir duré une heure à peine. On sort de l’aéroport sans plus tarder, les yeux dirigés vers le bus impérial, sagement garé à gauche, qui nous mènera à notre destination finale. Je trépigne d’excitation, nous revoici au Royaume-Uni !

On s’acquitte des 15 livres demandées (7,50 euros aller-retour par personne, attention, la monnaie n’est pas rendue), et on se précipite au premier étage, vous l’aurez deviné. Une première pour moi !

Notre AirBnb se trouve à environ 1h30 de trajet, le centre d’Edimbourg à 1h20. (En fait, il existe un bus plus rapide qui dessert le centre-ville en 40 minutes, le 500, mais nous l’ignorions ce soir-là ^^) ! Le temps parfait pour nous ré-accoutumer aux us et coutumes britanniques, aux petites maisons en bord de route, et aux belles portes façonnées qui les ornementent. Que j’aime cette architecture !

Arrivé à Edimbourg, le bus 300 traverse la ville pour un premier aperçu qui nous laisse sans voix. On navigue au cœur de ces îlots de pierre, vastes bâtiments qui ne demandent qu’à être admirés. On se faufile de ruelle en ruelle, frôlant les façades et brinquebalant sur les pavés. De part et d’autre, quelques beaux pubs et salons de thé gourmands égayent de leurs couleurs les rues qui commencent à se vider. La nuit tombe, quelques gouttes également, et nous répondrions bien à l’invitation des vitrines alléchantes si nous n’étions pas si chargés !

Demain, nous nous laisserons tenter. Ce soir, Myra et sa petite maison attendent notre arrivée. Prenons des forces, la prochaine journée s’annonce chargée !

 

Jour 2 :

Ce soir, je m’étonne d’encore réussir à écrire, la journée a été longue et je suis tout bonnement épuisée !

Ce matin, Myra nous a concocté un appétissant petit-déjeuner afin de nous donner des forces avant de nous lancer à l’assaut d’Arthur’s seat, le volcan endormi situé en plein cœur de la ville, comme s’il avait « poppé » de nulle part, pour parler comme Aymeric. Chaussures de randonnée aux pieds, on s’échauffe sur le chemin, tout en se félicitant d’avoir été matinaux. Le ciel est encore dégagé, les températures sont douces, et l’effort nous donne rapidement des suées ! Les premiers mètres sont les plus difficiles, la pente est rude, le sentier sera moins abrupt après. On aperçoit les premières images de cette ville qu’on ne connaît que de nom… Les tourelles aériennes de Poudlard … pardon, du château d’Edimbourg, percent les nuages. Plus loin, on aperçoit de curieuses structures aux airs antiques, élevées au-dessus des habitations telles un Parthénon. Kézako ?
On s’engage ensuite dans un dédale de marches chaotiques. Le ciel se voile, quelques rais illuminent ça et là un roc ou l’herbe séchée. Edimbourg ne semble pas non plus avoir été très arrosée ces dernières semaines. (Spoiler : avec notre chance légendaire, je vous assure qu’elle se rattrapera au cours de nos quelques jours sur le sol écossais).

Mon souffle me fait parfois défaut et j’ai parfois tendance à souffrir lors des randonnées avec du dénivelé. C’était un peu mon appréhension, mais je dois avouer que j’ai fait un peu de sport ces dernières semaines et que me remettre à l’effort a été plutôt bénéfique. Ainsi, on grimpe plutôt facilement, et, exception faite de mes quelques accès de vertige (mon problème avec le vide n’est pas encore réglé), la montée se fait sans anicroche. J’avoue avoir quelque peu sangloté lors des derniers mètres en me faufilant dans une voie quelque peu rocailleuse, glissante et pentue, dans laquelle je suis restée coincée à appeler Aymeric, qui avait, à bon escient, préféré le chemin traditionnel… Un grand moment de gloire ! Bref, si contrairement à moi, vous ne vous lancez pas dans de stupides lubies, vous ne devriez pas trop souffrir de vertige, on a connu bien pire !

Du haut d’Arthur’s seat, le panorama à 360 degrés sur Edimbourg est exceptionnel, une belle approche des alentours. Inutile de préciser que j’ai hâte de prendre la route et d’appréhender de plus près les monts environnants ! Cette balade à la fraîche et enivrante menée, on repasse à l’AirBnb changer de chaussures et enfiler un haut plus couvert pour moi. Le soleil s’est bien, caché et ne daignera plus pointer le bout de son nez avant la fin de journée.

arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg arthur's seat, randonnée, edimbourg

 

Si nous avions commencé à compter les kilomètres ce matin, nous aurions pu abandonner l’idée. Tout au long de cette journée, ces derniers vont s’enchaîner. On marche, on marche, on passe d’une ruelle à l’autre au moyen de quelques marches ; de même pour lier Old Town, la vieille ville, et New Town, la plus récente. Partout, ces venelles, ces impasses cachées, ces vastes bâtiments à l’architecture fantasque, cette pierre qui leur donne toutefois une certaine unicité…

 

old town, edimbourg , ecosse

 

Edimbourg ne manque pas de charme. Cependant, comme je l’avais anticipé, en plein mois de juillet, les passants s’y bousculent et il est moins aisé de l’apprécier à sa juste valeur. On abandonne par exemple très vite l’idée de découvrir plus en détails le château, la file d’attente vers 14h n’étant guère encourageante. Ce n’est pas grave, j’ai maintes fois répété avant notre départ que je reviendrai à Edimbourg plus tard, et à l’occasion des fêtes de Noël qui plus est. Si la magie est déjà palpable l’été, la féérie s’emparerait définitivement de la ville l’hiver, avec ses couleurs et illuminations…

Un Pré-au-Lard géant ! En bonne fan de Harry Potter, je ne peux qu’en rêver… Alors en attendant, sans trop se presser, on marche sur les pas de JK Rowling, on passe devant l’Elephant House dans lequel Harry Potter est né, on s’amuse à chercher la tombe de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom dans le cimetière de Greyfriars, on en découvre d’autres qui lui ont peut-être également inspiré le pseudonyme d’autres personnages… Et puis on flâne dans Victoria Street, tout aussi animée que le Chemin de Traverse qu’elle semble évoquer ?

 

cimetière greyfriars, edimbourg, tombe voldemort, harry potter cimetière greyfriars, edimbourg, tombe voldemort, harry potter

 

En tant que fan, on a tendance à chercher les signes … En tant que non-initié (moldu, va !), on ne peut pas nier qu’il se dégage une aura particulière d’Old Town… Personnellement, je pense également y avoir croisé le Magicobus, la cabine téléphonique menant au Ministère de la Magie, un Arthur Weasley perdu dans ses pensées, et à ses trousses, un petit Weasley à la chevelure flamboyante sortant de la boutique de farces et attrapes de la rue Victoria. Ai-je besoin de préciser dans quel camp je me situe ?
Dans la même rue, on a pas mal apprécié et bavé devant les différents produits autour du monde de Harry Potter, mais parfois déploré leurs prix exorbitants…

 

victoria street, edimbourg, chemin de traverse, harry potter victoria street, edimbourg, chemin de traverse, harry potter victoria street, edimbourg, chemin de traverse, harry potter

 

Trêve de pensées potteresques, reprenons notre balade. On n’a manifestement pas encore grimpé suffisamment d’étages et de marches (comment cela, mes cuisses crient à l’aide ?!). Alors on se dirige vers Calton Hill, à l’extrémité de Princes Street, pour bénéficier d’un autre incroyable panorama sur le Vieux Edimbourg et Holyrood Park, entre deux vestiges archéologiques entraperçus ce matin… Et qui ne sont que factices. Curieuse impression ! Il est vrai qu’Edimbourg me transporte plus à l’époque médiévale qu’à celle de la Grèce Antique, et pourtant…  Dans l’Athènes du Nord, on se retrouve aux pieds d’un Parthénon inachevé, non pas dédié à Athéna mais aux soldats et marins qui ont perdu la vie lors des guerres napoléoniennes. Le Monument national d’Écosse nous intrigue tout autant que le Nelson Monument qui lui est accolé. Après réflexion, on décide de ne pas s’acquitter des 5 livres par personne nécessaires pour gravir les 141 marches qui mènent à son sommet. ^^

old town, edimbourg , ecosse old town, edimbourg , ecosse old town, edimbourg , ecosse old town, edimbourg , ecosse old town, edimbourg , ecosse old town, edimbourg , ecosse balade à edimbourg , road-trip en Ecosse balade à edimbourg , road-trip en Ecosse old town, edimbourg , ecosseold town, edimbourg , ecosseold town, edimbourg , ecossechâteau d'edimbourg

Old Town

 

Dernière étape de la journée… Direction New Town. Une fois passé ses avenues passantes, elle se révèle plus reposante qu’Old Town. On passe les dernières heures de l’après-midi à arpenter ses rues résidentielles, à revivre nos week-ends dublinois et londoniens, et à s’extasier une énième fois devant ces majestueuses portes, ces loquets originaux et surtout, cette incroyable tranquillité en plein cœur de la capitale écossaise ! Je ne me lasse pas du charme, de l’empreinte britannique, mais je dois avouer que nos pieds commencent à ronchonner. Les jours suivants s’annoncent chargés, et on sait que notre boucle nous ramènera  là à la fin de notre séjour. (Spoiler 2 : Finalement, les caprices du ciel mettront à mal nos projets, et nous nous contenterons de flâner dans Dean Village cet après-midi là.)

Les jambes un peu flageolantes, on cette à la –bonne- fatigue, et on regagne, l’esprit empreint de clichés, notre logement pour la nuit… Le « grand départ » sur les routes écossaises approche et je trépigne d’impatience !

new town, maison, edimbourg new town, maison, edimbourg new town, maison, edimbourg

 

Comment gagner Edimbourg depuis l’aéroport :

 

  • Le tramway qui relie York Place dans le centre-ville à l’aéroport est le moyen le plus rapide, et passe toutes les 8-10min.
  • Nous avons quant à nous pris le bus, sur conseil de notre hôte, puisque le bus 300 menait directement à notre hébergement. Nous ne nous sommes pas cassé la tête ! Il n’est cependant pas très rapide, les arrêts sont très nombreux, et l’Airlink 100, qui dessert le terminus en moins de 40min, est beaucoup plus pratique. Nous l’avons emprunté au retour car les billets allers-retours (à 7 ,5 livres) sont compatibles sur les deux lignes.
  • Autrement , il y a toujours le taxi, mais les tarifs ne sont pas les mêmes !

 

dean village, edimbourg

 

Où loger à Edimbourg ?

 

Les hôtels sont assez chers à Edimbourg et en Ecosse, et pour la première fois de notre vie de voyageurs, nous avons réservé nos logements sur Air BNB. Il semblerait que nous ayions été quelque peu convaincus puisque nous avons ensuite fait de même pour les Vosges, Majorque… ^^ A Edimbourg notamment, nous avons beaucoup apprécié la compagnie de Myra, nos discussions, ses petites attentions et la localisation de son logement, à une vingtaine de minutes à pieds du centre-ville. (30 euros la nuit pour deux)

 

château d'edimbourg balade à edimbourg , calton hill, nelson monument et monument nationale d'Ecosse balade à edimbourg , calton hill, nelson monument et monument nationale d'Ecosse balade à edimbourg , calton hill, nelson monument et monument nationale d'Ecosse

Calton Hill

 

Où manger à Edimbourg?

 

Ah, parlons peu, parlons bien ! On m’avait vanté les mérites de la cuisine écossaise, et j’avais hâte de goûter aux gâteaux bien fondants de ses salons de thé. Nous ne sommes pas restés assez longtemps sur place pour en tester un large panel, mais voici celles qui ont fait succomber nos papilles :

  • Oink Oink : je ne m’attendais pas à apprécier autant la petite enseigne de restauration rapide et son seul plat à la carte, le hog roast roll : un pain rempli de porc fraîchement rôti et finement effilé, réhaussé, au choix par des oignons, du haggis… Mais quel régal, j’en salive encore ! Je vous conseille +++ !! Et en plus, les prix sont tout petits
  • Mimi’s Bakehouse. L’adresse nous avait été recommandée par des pros des biscuits et de la pâtisserie, et nous nous fiions entièrement à leur avis. Nous n’avons pas été déçus… Quoique… Devoir faire un choix parmi tant de merveilles s’est révélé quelque peu frustrant ! Tout est si appétissant !
  • Nous avons à nouveau écouté les conseils de Sandra et Mathieu, et acheté de belles parts de gâteaux bien gras chez Clarinda Tea Room ! Le cadre est charmant, et « so british » avec sa décoration surannée… <3 !

 

oink oink, edimbourg

 

Que voir lors d’un week-end à Edimbourg?

 

(Liste non-exhaustive)

 

  • Autour de Harry Potter : le pub Elephant House (où JK Rowling a commencé à écrire la saga), le cimetière de Greyfriars en face avec la tombe de Thomas Riddell, Victoria Street qui a inspiré le Chemin de Traverse, le George Heriot’s Shool qui évoque Poudlard avec ses tourelles et façades, le Balmoral Hotel où a été écrit le dernier livre.
  • Randonner sur Arthur’s Seat, le volcan endormi de la ville.
  • Le château d’Edimbourg , l’attraction incontournable de la ville, avec ses murs de pierres noircies, ses remparts crénelés et les joyaux qu’il renferme (au sens propre et au sens figuré). Ah, j’espère retourner un jour à Edimbourg pour le visiter !
  • Les musées de la capitale et notamment les nombreuses collections du Musée national d’Ecosse, ou la Scotch Whisky Experience. (Nous avons préféré visiter une distillerie à Inverness).
  • Calton Hill, son Nelson Monument, son Monument national et ses belles vues sur…
  • Old Town, évidemment, le plus vieux quartier d’Edimbourg, avec ses courettes et passages voûtés… Ambiance Moyen-Âge !
  • Les jardins de Princes Street.
  • Dean Village, une petite enclave ambiance campagne au cœur de la grande capitale !
  • Le quartier de New Town n’est pas à négliger non plus, avec ses belles demeures géorgiennes ! <3
  • Le Royal Mile, l’artère principale de la vieille ville d’Edimbourg, qui relie en un mile le château d’Edimbourg au Palais d’Holyroodhouse, la résidence officielle de la Reine en Ecosse.
  • Les jardins botaniques, un peu excentrés.
  • La Cathédrale Saint-Gilles (qui en réalité, ne possède pas ce titre^^ !)
  • Le yacht royal (Britannia)

dean village, edimbourgdean village, edimbourg dean village, edimbourg dean village, edimbourg dean village, edimbourg dean village, edimbourg

Dean Village

 

J’espère que ces quelques conseils et photographies vous auront plu… Next stop: les Trossachs!

 

week-end à Edimbourg , Ecosse, que faire week-end à Edimbourg , Ecosse, que faire

Vous pouvez aussi aimer...

16 Commentaires

Soa 17 octobre 2018 - 8 h 37 min

Un article très complet ! Merci pour toutes ces infos !

Reply
Carnet de Lucie 17 octobre 2018 - 8 h 43 min

Très belles photos ! ça donne envie de découvrir Edimbourg 🙂

Reply
Stéphanie Tessier 17 octobre 2018 - 9 h 32 min

Merci pour cet article il est fabuleux tu donne envie ! On s’y croirait !

Reply
PepetteEnVadrouille 17 octobre 2018 - 9 h 47 min

Bel article et les photos sont superbes! J’ai adoré également et en mai c’est très calme donc après Noël, tu peux y retourner en mai! J’ai également adoré les sandwichs Oink bon et surtout économique!

Reply
Marco 18 octobre 2018 - 0 h 33 min

Très jolies photos et sympathiques informations. Je remarque qu’ils possèdent encore une grande roue à Edinburgh…. L’Ecosse est une super destination surtout lorsqu’il y a du soleil. Bravo aussi pour ton Vlog sur YouTube très intéressant et bien monté.

Reply
Jomaya 18 octobre 2018 - 11 h 23 min

Ecosse + harry ca ne peut qu’être chouette. merci pour toutes ces infos, j’ai bien envie de me programmer qq jours à Edimbourg l’année prochaine, histoire de combler le manque dans notre premier road trip écossais.

Reply
Cosmic Sam 18 octobre 2018 - 15 h 05 min

Très belles photos! J’ai adoré Edimbourg et son aura vraiment magique (idéal pour les fans d’Harry Potter). Je n’ai pas eu l’occasion de faire Arthur’s seat ni Dean Village mais ce sera l’occasion d’y retourner 😉
https://thecosmicsam.com/2018/06/19/mysterieuse-edimbourg/

Reply
One more tea, please 18 octobre 2018 - 21 h 40 min

L’Ecosse me manque tellement ! J’ai eu l’occasion d’y aller pour faire un roadtrip et je suis tombée amoureuse de ce pays. Je ne suis restée qu’un jour à Edimbourg, ce qui est beaucoup trop peu. J’espère y retourner un jour. Tes photos sont magnifiques !
A bientôt,
Charlotte

Reply
Ophélie G. 19 octobre 2018 - 20 h 20 min

Perso, j’avais détesté le château, que j’avais trouvé ennuyeux à mourir. Même les joyaux n’avaient pas réussi à relever le niveau à mes yeux.. En tout cas, chouette vlog ! xx

Reply
Chloé 11 novembre 2018 - 15 h 03 min

Bon, on n’a rien raté alors^^!

Reply
Alex 20 octobre 2018 - 9 h 13 min

Tes photos sont superbes ! Je suis complètement tombée sous le charme d’Edimbourg, si bien que et suis retournée 3 fois cette année ❤️ Ton article est super complet en tout cas

Reply
Itinera magica 20 octobre 2018 - 22 h 30 min

Une merveille cet article ! Ta plume sensible et enthousiaste, cette visite complète, tes photos douces et magnifiques… je suis sous le charme ❤️

Reply
Chloé 11 novembre 2018 - 15 h 03 min

oooh ❤️

Reply
Jennifer 22 octobre 2018 - 12 h 08 min

Très bel article et tes photos sont magnifiques !
J’adore ce coté pottherhead dans ton article (en tant que fan on se comprend :p) ! Ça me rappelle de bons souvenirs !!

Reply
Céline - La Marinière en Voyage 26 octobre 2018 - 7 h 52 min

Ton article me rappelle de très beaux souvenirs de cette ville ! Elle a tellement de charme, même sous la pluie !

Reply
Chloé 11 novembre 2018 - 15 h 04 min

Merci à tous! ❤️

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter