Une journée à Tournai, en Wallonie picarde: que voir, que faire?

Par Chloé
Grand-Place, Tournai, Wallonie

Cette année, nous avons profité de l’été indien pour explorer les villes à la frontière et situées à un peu plus d’une heure de chez nous (et à une vingtaine de minutes de Lille): Courtrai, Tournai... On ajoute encore quelques découvertes belges à notre liste^^! Et pas les moindres… Mon coeur balançait entre Courtrai, Tournai et Ypres. La dernière était peut-être celle qui me faisait le plus chavirer, et la seule, qu’à l’heure actuelle, nous n’avons pas visitée^^! Une cérémonie se déroulant à 20h nous y intéresse en effet, or, nous étions attendus le soir de nos deux balades, et avons donc reporté notre venue à Ypres. Bref, quelle organisation… J’ai l’impression de courir partout ces dernières semaines, c’est ça, vieillir? Ou alors c’est ça de cumuler un métier déjà prenant avec une passion qui l’est tout autant?

 

 

Nous avons consacré le premier samedi à Courtrai (dans les Flandres), le second à Tournai, en Wallonie… picardeWapi de son petit nom… Cocorico! (Oula, le terme “picarde provoque de drôles d’effets sur ses habitants!) Ce territoire de vingt trois communes, dont Tournai est la capitale, s’étend de Comines-Warneton à Enghien sur une vaste plaine verdoyante…

J’avoue que sur le moment, je me demandais un peu si nous n’allions pas “tourner” en rond à Tournai. Notez le jeu de mots! La ville est toute petite, et surtout, je n’en avais jamais véritablement entendu parler. Je ne suis pas sûre que quiconque de mon entourage s’y soit jamais rendu, et nous habitons pourtant à 1h15 à peine de la jolie Cité des cinq clochers. C’est dommage! L’idée nous est même venue au hasard, car Aymeric la confondait avec Courtrai. C’est vous dire… ^^

Et pourtant, en dépit de son éventuel manque de popularité, Tournai, l’une des plus vieilles villes de Belgique avec Arlon et Tongres, a du charme et des richesses architecturales à revendre! Voici quelques idées de visites à y mener, tout en sachant que nous n’avons pas pu visiter le musée des Beaux-Arts signé Horta, qui était fermé lors de notre passage… Ce sera pour la prochaine fois!

 

visite de tournai , wallonie, belgique

 

 

1- Flâner sur la Grand-Place de Tournai …

 

Entre le Ier et le 4e siècle, une partie de la place servait de cimetière… Aujourd’hui, elle est bien plus chaleureuse, avec ses nombreuses terrasses ensoleillées bercées par le bruit des jets ou ses harmonieuses et élégantes bâtisses flamandes (en Wallonie, oui, oui^^!)… Toutes ne sont pas d’origine, certaines ont du être reconstruites après la Seconde Guerre Mondiale. C’est le cas, par exemple, de la Halle aux draps avec ses éléments composites, pêle-mêle de gothique et de baroque, qui pourrait presque passer inaperçue, sobrement enchâssée sur le côté “ombragé” de cette place à la forme curieusement triangulaire pointant vers le Beffroi . Une statue de Christine de Lalaing en armure, le bras gauche tendu vers le ciel et une hache tenue fermement dans la main droite, se dresse au centre, en hommage à l’attitude héroïque celle qui prit la tête de la résistance tournaisienne lors du siège de la ville par les troupes espagnoles.

 

Grand-Place, Tournai, WallonieGrand-Place, Tournai, Wallonie Grand-Place, Tournai, Wallonie Grand-Place, Tournai, Wallonie Grand-Place, Tournai, Wallonie

 

 

2- … Puis l’admirer sous un autre angle, depuis les hauteurs du Beffroi

 

Datant du XIIe siècle, le Beffroi de Tournai, inscrit à l’UNESCO, est le plus ancien de Belgique… mais pas le moins vertigineux, du haut de ses 72 mètres et 257 marches! ( Histoire de digérer la gaufre engloutie quelques minutes plus tôt… ?)

Quelques panneaux explicatifs retracent la riche histoire de l’édifice , tout en soulignant le rôle central et symbolique tenu par les beffrois au cours du Moyen-Âge. Ici, le beffroi servait à la fois de tour de guet, de prison, d’hôtel de ville ou de clocher (sa cloche, la Bancloque, avertissait la population des procès et exécutions, invasions…).

Après cette plus ou moins brève traversée médiévale (tout dépend du temps que vous montez à atteindre son sommet^^), on atteint tour à tour deux belvédères avec une vue imprenable à 360° sur les environs.Le top! Tournai dénombre 14 églises et chapelles au centre ville… On se régale à chasser des yeux tous ces clochers!

 

Tous les jours de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Fermé le lundi. Fermeture de la billetterie 45 min avant la fermeture

2.10€ – 1.1€ (groupes/seniors/jeunes) – 1€ (scolaires)

beffroi de tournai , wallonie, visite beffroi de tournai , wallonie, visite beffroi de tournai , wallonie, visite beffroi de tournai , wallonie, visite beffroi de tournai , wallonie, visite beffroi de tournai , wallonie, visite beffroi de tournai , wallonie, visite beffroi de tournai , wallonie, visite

 

 

3- Poursuivre la balade du côté de la Cathédrale…

 

Du haut du Beffroi, comme l’évoque Aymeric dans notre petit vlog, on bénéficie d’ une vue unique sur les 5 clochers (annonciatrices de l’art gothique) de cette dernière. Aussi avons-nous poursuivi notre visite de Tournai dans cette direction! J’avoue qu’en découvrant l’ampleur des travaux actuels, nous ne nous y sommes pas attardés. Stabilisation du chœur gothique, toitures, nettoyage des murs en pierre, restauration des vitraux… Le chantier est de taille… tout comme les proportions de la Cathédrale, qui m’a parue gigantesque, avec sa longueur de 134m (dont 58m pour le chœur seul), son transept étendu sur près de 67m, ou ses tours culminant à 83m de hauteur… Je ne vous parle même pas de sa rosace, ses sculptures! Un petit bijou!

Du lundi au vendredi : 9h à 18h Le samedi, le dimanche et jours fériés : 9h à 12h et 14h à 18h . Gratuit, sauf accès au Trésor: 2.5€ – 2€ (groupes/seniors/jeunes).

cathédrale, tournai cathédrale, tournai

 

 

4- Ou, également, admirer l’orgue et la sobriété de l’église Saint-Quentin

J’avais souri en voyant apparaître le nom de cette dernière lors de mes recherches. En clin d’oeil à notre ville, nous ne pouvions faire l’impasse sur la visite de cette dernière qui nous a charmés de par sa singularité… Bombardée et détruite en 1940, l’église a été reconstruite en style roman.  A l’entrée, le côté dépouillé de ses allées est quelque peu surprenant, sans parler de ses vitraux sans aucun ornement. On se croirait presque dans un château… (Comme dans les films^^) D’ailleurs, dans son genre, elle en impose quelque peu avec ses tableaux, ses nombreuses statues, ses plaques et dalles funéraires… et surtout, son orgue monumental.

Entrée libre.

église saint-quentin, tournai église saint-quentin, tournai église saint-quentin, tournai église saint-quentin, tournai

 

5- Se diriger vers les rives de l’Escaut…

 

Les quais de l’Escaut sont bien aménagés et la promenade le long de ses rives jusqu’au “Pont des Trous” est agréable, qui plus est en fin de journée (et avec ces jolies lueurs d’automne!). En chemin (entre le centre et l’Escaut), nous avons croisé de très belles maisons Art Nouveau (Avenue Van Cutsem), et avons fait une petite escale à la gare. Cette dernière, toute de briques et de pierres, est toute petite, mais mérite un petit coup d’oeil!

 

balade dans les rues de Tournai, belgique balade dans les rues de Tournai, belgique maison art nouveau, tournai, belgique maison art nouveau, tournai, belgique balade dans les rues de Tournai, belgique gare de tournai gare de tournai; belgique gare de tournai; belgique balade sur les rives de l'Escaut, Tournai, belgique balade dans les rues de Tournai, belgique

 

 

6- Découvrir les différents musées de la ville

 

Tournai compte sept musées communaux : le musée d’archéologie, le musée des Beaux-Arts, le musée d’Histoire Naturelle, le Musée du Folklore, le Musée des Arts Décoratifs, le musée d’Histoire militaire et le musée de la Tapisserie. La plupart d’entre eux étaient libres d’accès lors de cette journée, et nous nous sommes dirigés un peu par hasard vers celui du Folklore,  qui recrée, au coeur d’une vingtaine de salles, la vie d’autrefois à Tournai et dans sa campagne entre 1800 et 1950. un vrai labyrinthe! Là, nous avons traversé les arts et les époques, découvert quelques coutumes propres à la ville (le Carnaval, les géants…) Les collections sont riches et mises en valeur par quelques reconstitutions grandeur nature.

La prochaine fois, je ne manquerai pas de visiter le musée des Beaux-Arts et celui d’Histoire Naturelle – j’aime beaucoup ces ambiances! Tournai ne nous a donné qu’une envie: y re..tourner! (Désolée pour le jeu de mots, je suis un peu fatiguée ces derniers temps, haha!)

musé du folklore, tournai

 

J’espère que ces quelques conseils vous seront utiles et vous donneront envie de faire une petite escale à Tournai  🙂 !

 

journée à Tournai en Wallonie autour de Lille, que voir, que faire journée à Tournai en Wallonie autour de Lille, que voir, que faire

Vous pouvez aussi aimer...

1 Commentaires

Le Tour du Monde en 80 Ans 6 novembre 2018 - 23 h 38 min

La Wallonie Picarde !? Alors ça je ne connaissais pas ! 🙂 J’adore les façades flamandes et les places qu’elles entourent ! Je pense que Tournai serait certainement une ville qui me plairait.
Je connais dans ce style les grands classiques que sont Bruxelles, Gand et Bruges (http://gbrisse.free.fr/Voyages/belgique.htm). Qui sait ? Tournai sera peut-être ma prochaine destination belge ! 🙂

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter