Un week-end culturel autour du Louvre-Lens : avis et bonnes adresses

Par Chloé
Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais

[Cet article sur le Louvre-Lens fait suite à une invitation de l’Office de Tourisme du Pas-de-Calais. Je les remercie pour leur organisation et pour cette invitation qui n’entache en rien ma liberté éditoriale.]

 

J’ai un peu honte de dire que j’ai attendu presque 6 ans pour enfin me décider à visiter le musée Louvre-Lens , dans le Pas-de-Calais … Ce n’est pas comme s’il s’agissait d’une petite pépite, de l’un des plus importants musées de France, et qu’il était situé à 50 min de chez moi… ^^ Vous connaissez un peu le système : on vadrouille ça et là, on explore d’autres contrées, et on délaisse ce qui est près de chez soi… Encore que pour le coup, je vadrouille beaucoup dans les Hauts-de-France… Mais contrairement à ce qu’on pense, il y a tant à voir chez nous que ma liste d’envies d’excursions est longue comme le bras ! (et confidence pour confidence, mes bras sont plutôt longs) J’ai tout un tas d’idées d’articles en stock, mais pas assez de temps et d’énergie pour tout boucler quand je le voudrais 😉 !

 

 

 

Le Louvre … en plein cœur du bassin minier

 

Bref, pour la petite histoire, l’antenne du musée du Louvre a été inaugurée le 4 décembre 2012 sur les anciennes mines de la ville de Lens, dans le Nord-Pas-de-Calais. L’objectif est double : proposer une nouvelle approche, inédite, d’œuvres du musée du Louvre régulièrement renouvelées, dans un bâtiment contemporain à l’architecture transparente et dépouillée; et redynamiser un territoire marqué par la crise industrielle et sociale. Un vaste projet, visant à ré-inventer le Louvre, et à l’inscrire dans les tendances actuelles, en quelque sorte! On retrouve le même esprit que pour la délocalisation du Centre Pompidou à Metz… Je vous en parlerai d’ailleurs bientôt, puisque nous l’avons visité une semaine après^^ !

Nous en discutions il y a peu avec mon frère et l’un de ses amis, mais personnellement, je ne suis pas une grande fan du Louvre (parisien). ( #nemetapezpas) Je l’apprécierais certainement plus si j’étais parisienne ou si j’avais l’occasion de m’y rendre plus régulièrement. La quantité d’œuvres, ou plutôt de chefs-d’œuvre sur place est si impressionnante que je m’y perds. Il y a tellement à voir qu’il faut cibler, ce qui finalement est compliqué lorsqu’on n’est que de passage (et trop curieux pour se « limiter à » !) dans celui qui accueille des millions de visiteurs chaque année !

Quant au Louvre-Lens, il  a enregistré plus de 2 millions de visiteurs depuis son ouverture, et s’est classé au 3ème rang des musées les plus visités en France en dehors de Paris… L’initiative semble être un succès !

Pour en revenir à ma confession, j’ai adoré ce “baby-Louvre”, bien plus accessible que le premier! Le nombre d’oeuvres est bien moins conséquent évidemment, et celles-ci sont triées sur le volet selon des thématiques bien définies…  Il est plus facile de se concentrer sur elles, et il est également possible de s’en approcher, et de les contempler au plus près. Un escalier permet même d’accéder aux coulisses du musée! (atelier de restauration d’œuvres d’art et réserve) Bref, ici, on prend son temps, on est moins bousculés, et on observe différemment ^^!

 

Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais

 

Une architecture atypique

 

La température ressentie était d’officiellement -6 degrés lors de notre passage (soit -15 degrés pour moi, qui suis très frileuse), et autant vous dire que nous n’avons pas pris le temps de trop détailler ou photographier l’extérieur du bâtiment ! (Je me rattraperai lors de mon prochain passage !) J’ai à peine tourné la tête pour discerner la silhouette des terrils de Loos-en-Gohelle ou du toit du célèbre stade Bollaert, hôte du RC Lens ; qui le surplombent … Le musée lui-même est implanté sur un ancien puits de mine. Une chose est sûre : on est bien à Lens, et le cadre nous transporte au cœur des fondements de son histoire !

L’ensemble a été imaginé par les  architectes japonais de l’agence Sanaa et  la paysagiste française Catherine Mosbach. Le bâtiment est linéaire, horizontal (il ne dépasse jamais 6m de haut), très légèrement incurvé… Simple, modeste, finalement. Une boîte de métal posée au cœur d’un parc un peu tristounet en ce samedi de décembre. Dit comme cela, je ne vous fais pas rêver ? L’originalité ne réside pas dans la forme, mais dans la composition, tout de verre et d’aluminium, qui reflète le paysage environnant, et a même pour vocation de s’y fondre. J’avoue, je n’ai pas été très sensible à l’architecture extérieure… Le futurisme, ce n’est pas pour moi ! Je préfère les courbes et excentricités^^ !

A l’intérieur, cependant, c’est une autre histoire ! Verre et aluminium sont encore de mise mais donnent une autre dimension à la visite. Tout est espace, lumière, transparence, reflets. J’adore, plus particulièrement dans la Galerie du Temps, où les œuvres n’ont que plus de relief avec ce style épuré et ces effets-miroir !

 

Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais

 

Les deux galeries du Louvre-Lens, ou expositions permanentes

 

Situé au centre du musée, le hall dessert les 2 principales galeries : la Galerie du temps, l’exposition permanente gratuite et accessible à tous, et la Galerie des expositions Temporaires, quant à elle payante. (Tarif plein : 10€  /  18 – 25 ans : 5€  /  – 18 ans : gratuit).

Le Louvre-Lens organise en effet chaque année deux grandes expositions d’envergure internationale, autour d’une époque, d’un artiste, d’une civilisation ou d’une thématique. Ainsi, l’espace de la Galerie est intégralement ré-imaginé  à chaque nouvelle exposition!

Il ne vous reste d’ailleurs que quelques jours pour découvrir l’exposition Amour, jusqu’au 21 janvier plus précisément. Je ne peux que vous conseiller d’y filer ce week-end, tant cette dernière nous a subjugués !

NB: L’entrée est gratuite ces 19, 20 et 21 janvier!

 

J’en avais beaucoup entendu parler sur les réseaux sociaux, il faut dire que cette dernière a su conquérir le cœur de ses visiteurs… Au vu de sa scénographie, de son intérêt, et de la qualité des œuvres présentées, j’ai vite compris pourquoi !  Armés de notre audio-guide, nous sommes partis à la conquête du Sentiment Amoureux dans son ensemble, de son évolution au cours des siècles, et des représentations qui en ont découlé. Sept chapitres reviennent tour à tour sur les tournants majeurs dans l’histoire de la relation amoureuse (adoration, passion, galanterie, libertinage,  romantisme… ) et de ce fait, sur la place de la femme dans la société… Femme d’abord stigmatisée, décriée, et jugée comme coupable de la perdition du genre masculin en tant que descendante d’Eve… puis peu à peu réhabilitée au cours des siècles… (bien que le combat ne soit pas fini !)

L’exposition se termine sur un beau message d’espoir, celui de l’amour libre, sous toutes ses formes, libéré de toutes conventions… ♡

exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens exposition amour, louvre-lens

 

Nous sommes restés un peu moins longtemps dans la Galerie du temps. Cette dernière est permanente ou presque, puisque quelques dizaines d’œuvres sont renouvelées chaque année. Elle permet de redécouvrir 200 grands chefs-d’œuvre du Louvre suivant un parcours chronologique allant du 4 e millénaire avant notre ère jusqu’au milieu du 19e siècle… (et ce, dans un espace ouvert de 3000 m !)J’ai à nouveau adoré la mise en scène et le design de cette partie du musée ! Comme je l’ai évoqué plus haut, les murs sont revêtus d’aluminium sur lequel se reflètent les œuvres, mises en perspective par cette configuration et l’espace épuré ! Quel bonheur que de déambuler au cours des âges et des civilisations !

Il y a tant à admirer, à entendre et à apprendre qu’on pourrait y consacrer la journée, mais nous avions prévu de passer l’après-midi à Béthune et le reste du week-end à Arras, à une quarantaine de minutes de Lens, et l’heure tournait…^^

Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais Galerie du Temps, Louvre-Lens, Pas-de-Calais

 

Informations pratiques :

  • Page Facebook du musée
  • Site internet : https://www.louvrelens.fr/
  • 99 Rue Paul Bert – 62 300 Lens
  • Parking gratuit
  • Accès en train et navette entre la gare et le musée
  • Restauration dans la cafétéria du musée ou espace pique-nique
  • Tarif Plein 10 euros, 5 euros pour les 18-25 ans, gratuit en dessous de 18 ans

 

 

Où dormir lors d’un week-end au Louvre-Lens ?

 

Lors de notre séjour dans le Nord-Pas-de-Calais, nous avons testé l’Hôtel Louvre-Lens (site internet), ouvert tout récemment et situé juste en face du musée ! Esprit de France a relevé avec audace et avec brio le pari de transformer d’anciens corons (maisons minières) en hôtel de standing ! Ainsi, les murs de briques ont été conservés dans les chambres, et restaurés en clin d’oeil au passé du lieu… J’aime vraiment l’esprit, et ce mélange de tradition et d’élégance!  Là-encore, le lieu s’intègre dans le tissu local et rend hommage à son histoire industrielle…

La décoration y est juste sublime,  soignée, et originale, il n’ y a rien à redire ! Nous avons découvert l’hôtel en décembre et également beaucoup apprécié les clins d’oeil à Noël^^ ! Bref, avec sa literie de qualité, ses services, sa situation et son personnel aux petits soins, l’hôtel n’a pas démérité ses 4 étoiles^^ !

hôtel Louvre-Lens, avis hôtel Louvre-Lens, avis hôtel Louvre-Lens, avis hôtel Louvre-Lens, avis hôtel Louvre-Lens, avis hôtel Louvre-Lens, avis hôtel Louvre-Lens, avis

 

Où manger autour du Louvre-Lens ?

 

  • Nous avons dîné au Galibot, le restaurant bistronomique situé au rez-de-chaussée de l’hôtel Louvre-Lens.  Et pour tout vous dire, c’était un peu un supplice de traiter les photos ci-dessous tant j’ai hâte d’y remanger, haha ! De l’entrée au dessert, tout était parfait, dans cette cuisine régionale revisitée et surtout concoctée à base de produits frais et locaux… On apprécie de plus en plus ce type d’adresses, et on tente de les privilégier aujourd’hui !

Je n’avais plus faim, mais je me suis tout de même laissée convaincre par une petite pavlova, haha !

La décoration est à la fois chaleureuse et très chic, avec sa décoration industrielle et sa cuisine semi-ouverte…  Le personnel est également souriant et aux petits soins, on ne peut donc que vous recommander l’adresse !

A noter : la brasserie est accessible aux non-résidents de l’hôtel

 

GALIBOT
2 rue la Bruyère
62300 Lens
03 66 98 10 41

Restaurant ouvert 7 jours / 7
Service de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h00 du dimanche au jeudi.
Service de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h30 du vendredi au samedi.

hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis hôtel Louvre-Lens, restaurant le Galibot, avis

 

  • Le restaurant Al’Fosse, à Avion, à 5 min en voiture du Louvre-Lens. (94 Boulevard Henri Martel)

Là-encore, on ne peut que vous recommander ce restaurant traditionnel qui propose une cuisine traditionnelle du Nord (et on mange très bien dans le Nord !), à base de produits frais et locaux ! L’accueil est cordial, la nourriture copieuse et savoureuse… Ma carbonnade flamande était juste à tomber ! Mentions spéciales pour la tarte au sucre (un de mes desserts préférés) cuisinée à la perfection et pour les clins d’œil de la carte, écrite en chti^^ ! (exemple, pour la tarte tatin : « tu mets la tarte et pis… tatin ! »

 

Site Internet

 

restaurant Al Fosse, Avion

 

Et autour: une autre visite culturelle: l’anneau de la mémoire de Notre-Dame-de-Lorette

 

A 15 minutes de Lens, l’Anneau de la Mémoire, mémorial international, rassemble depuis 2014 les noms de près de 580.000 soldats tombés sur le territoire de Nord Pas-de-Calais entre 1914 et 1918. L’Anneau fait plus de 345 mètres de périmètre de béton dont 56 mètres “dans le vide” et  est l’oeuvre de Philippe Prost… Son architecture singulière évoque la fraternité^^! J’avoue qu’au vu du vent et du froid, nous ne nous y sommes pas éternisés, mais nous reviendrons prochainement visiter son centre d’interprétation je pense. J’aimerais vous réaliser cette année un article sur les visites autour de la Première Guerre Mondiale dans les Hauts-de-France, cela vous intéresse?

 

notre-dame de lorette, valmy, louvre-lens

 

 

J’espère que cet article vous a plu et vous aura donné envie de découvrir à votre tour le Louvre-Lens?

 

A bientôt!

 

louvre-lens, hauts-de-france, pas de calais louvre-lens, hauts-de-france, pas de calaislouvre-lens, hauts-de-france, pas de calais

Vous pouvez aussi aimer...

5 Commentaires

Je suis gourmande mais je me soigne 18 janvier 2019 - 9 h 45 min

Super ton article. Nous y allons ce week end justement car j’avais vu la gratuité sur la page Facebook du Louvre Lens et j’espérais pouvoir visiter l’expo Amour avant sa fermeture. Sortie familiale qui promet d’être riche culturellement. Je ne sais pas encore si nous allons tenter l’une des deux adresses gourmandes, pourquoi pas !

Reply
Chloé 18 janvier 2019 - 23 h 15 min

Ah super, tu me donneras ton avis?

Reply
Carnet de Lucie 18 janvier 2019 - 15 h 16 min

Coucou !

Quel bel article ! Et très complet.
Je te comprend tout à fais pour le Louvre parisien, c’est vrai que c’est très frustrant de ne se cantonner qu’à certaines ailes du musée… En tout cas si un jour je vais visiter Lens, c’est avec plaisir que j’irais découvrir ce baby Louvre ^^
Je ne connaissais pas du tout cet anneau de la mémoire, ça doit être impressionnant à voir en vrai ! Je pense que ça peut être très intéressant les articles ciblés sur la première Guerre Mondiale dans le Nord de la France ! Je les lirais avec plaisir 🙂

Bisous

Reply
Chloé 18 janvier 2019 - 23 h 11 min

Coucou Lucie,
Ah, chouette, si l’idée te plaît!
J’adore le thème, ça va être l’occasion de s’y pencher plus en détails ;)!

Reply
LA POZE TRAVEL 21 janvier 2019 - 22 h 26 min

On n’en avait entendu parlé mais jamais vu de photos, ça donne envie de visiter ce lieu.

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter