Visiter Pernes-les-Fontaines : à la rencontre de ses artisans d’art

Par Chloé
ruelles de pernes-les-fontaines , vaucluse

[Cet article sur Pernes-les-Fontaines fait suite à une invitation de Vaucluse en Provence. Je les remercie pour cette invitation qui n’entache en rien ma liberté éditoriale.]

Retour en images sur l’une de nos plus passionnantes journées dans le Vaucluse, lors de notre reportage pour Vaucluse en Provence , à la rencontre des artisans de Pernes-les-Fontaines. Aymeric a réalisé plusieurs petites vidéos sur le sujet, pour vous présenter tour à tour les passionnés que nous avons pu rencontrer au cœur de cette petite ville labellisée Ville et métiers d’art depuis 1998, et la magie de leurs doigts de fée !

Comme je vous l’avez expliqué dans cet article présentant quelques idées d’activités à mener autour de l’Isle-sur-la-Sorgue, la mairie de Pernes-les-Fontaines achète et rénove depuis une quinzaine d’années des vieux bâtiments dans le centre historique , puis loue à petit prix leur rez-de-chaussée à une vingtaine d’artisans d’art, dont vous pouvez trouver la liste ici .

 

A Pernes, tous se connaissent et les portes sont grandes ouvertes ! Le temps d’une matinée, qui a filé à toute vitesse, nous avons suivi un petit parcours, de ruelle en ruelle, de porte en porte, de boutique en boutique, dans ce petit centre-ville labyrinthique et coloré… (même sous la grisaille automnale !)

 

J’ai adoré observer et questionner tour à tour un facteur de cornemuses, des fileurs de verre de Murano, un facteur d’orgues de barbarie, un marqueteur, un sculpteur de fils de fer, un sculpteur-doreur, une santonnière… J’ai appris énormément sur ces différents métiers (parfois même leur existence) au cours de notre visite, mais je vous en parlerai dans un article dédié !

C’est aussi (surtout ?) cela, le voyage, un retour aux essentiels : la rencontre, la discussion, les émotions, et le partage… et non l’instagrammable (en écho avec les discussions que je vois passer dernièrement sur les réseaux sociaux !).

La vraie vie, quoi, et non pas quelques clichés d’une vie parfaite et idéalisée…^^

 

Pernes-les-Fontaines et ses artisans d’art

 

Première étape de la journée : nous entrons dans la lutherie de Gabriel Desbiolles, facteur d’instruments de musique anciens (adaptés à la musique moderne), et notamment de cornemuses… Il crée non seulement ses propres instruments, à partir de peaux et de bois brut, mais également les outils nécessaires à cet ouvrage ! Autant vous dire qu’il est plutôt polyvalent … Un vrai magicien… et une passion atypique, non ?  On n’y penserait peut-être pas, mais chaque ouvrage lui demande des dizaines d’heures, ce qui ne les rend que plus uniques ! L’atelier grouille de curiosités et d’instruments qu’on ne demande qu’à écouter ! On démarre fort la journée, avec cette première découverte qui me laisse admirative .

 

Gabriel Desbiolles, facteur d’instruments de musique anciens, pernes-les-fontaines, vaucluse Gabriel Desbiolles, facteur d’instruments de musique anciens, pernes-les-fontaines, vaucluse Gabriel Desbiolles, facteur d’instruments de musique anciens, pernes-les-fontaines, vaucluse Gabriel Desbiolles, facteur d’instruments de musique anciens, pernes-les-fontaines, vaucluse

 

Nous poursuivons notre chemin pour cette fois-ci assister à un tour de magie en direct ! Suzanne et Yohann, chez Sy’Verre, l’enseigne qui porte les initiales de leurs prénoms, vont en effet donner vie , sous nos yeux, à une petite méduse enchantée ! (Imaginez-moi en émoticône avec des cœurs ou des étoiles dans les yeux. Pardon, désolée pour la comparaison, je me suis laissée emporter ;). Tous deux sont fileurs de verre de Murano… Leur matière première vient tout droit de la petite île vénitienne que nous avons visitée cet été^^ ! Nous ne sommes pas seuls dans le petit atelier, un autre touriste vient admirer leur technique,  leur habileté et leur minutie ! Et ce, dans le sourire ! Nous avons contemplé, babas, le va-et-vient fascinant entre les doigts de Yohann et le chalumeau, agrémenté de commentaires et petites explications.

 

sy'verre, fileurs de verre de murano, pernes-les-fontaines , vaucluse sy'verre, fileurs de verre de murano, pernes-les-fontaines , vaucluse sy'verre, fileurs de verre de murano, pernes-les-fontaines , vaucluse

 

Troisième étape : l’atelier d’orgues de barbarie de Didier Bougon … ou l’art de créer un instrument de musique jadis très populaire chez les saltimbanques et les colporteurs, aujourd’hui un peu oublié ; et que tous, et même les enfants, peuvent manier. Didier Bougon les restaure, ou alors les construit et leur insuffle vie. Vous allez dire que je me répète, mais une nouvelle fois, n’est-ce pas une forme de magie que de sortir de jolies mélodies en tournant tranquillement la manivelle d’une boîte en bois ? Je grossis le trait, les décors des orgues de Didier sont de petits bijoux. Le principe, cependant, est là, et les rouages bien complexes ! L’apprentissage d’une vie… Ravis, nous assistons à une petite démonstration privée, sur des airs qui nous donneraient presque envie de nous déhancher ! L’orgue de barbarie peut avoir un rendu plus moderne qu’il n’y paraît !

atelier d’orgues de barbarie de Didier Bougon, pernes-les-fontaines , vaucluse atelier d’orgues de barbarie de Didier Bougon, pernes-les-fontaines , vaucluse

 

Le prochain atelier, ManufacturA, est 2 en 1 puisque Corentin Tavernier et Landry Clément se le partagent. L’un est marqueteur, l’autre sculpteur et doreur, et le mélange de leurs créations forme un ensemble très harmonieux au sein de l’espace boutique… Tout est si beau, si délicat ! Tous deux nous font ensuite découvrir leur espace de travail et l’ampleur de la tâche qui se cache derrière chaque œuvre. Nous n’en doutions pas, mais là-encore, nous sommes surpris par leur passion dévorante.

manufacturA, pernes-les-fontaines , vaucluse

 

Moi qui ne suis guère patiente, je manque de défaillir dans la pièce de Corentin. Pour réaliser ses œuvres, le marqueteur imagine, découpe et assemble un ensemble de pièces et de motifs. (La vidéo ci-dessous est plus parlante… ) Il reconstitue en quelque sorte un puzzle géant qu’il a du en amont concevoir… Le tout nécessite imagination, attention, persévérance, organisation, minutie… et talent, clairement !

 

corentin tavernier, marqueteur, vaucluse corentin tavernier, marqueteur, vaucluse manufacturA, pernes-les-fontaines , vaucluse

 

Landry a quant à lui deux casquettes, qui lui permettent de laisser libre cours à sa créativité ! Scuplteur ET doreur –on a bien compris que tous les artistes de Pernes-les-Fontaines étaient de véritables couteaux-suisses – , il façonne ses propres objets, fonctionnels ou décoratifs, et en restaure d’autres, qu’on aurait peut-être parfois crus irrécupérables ! Un faiseur de miracles, qui semble avoir de l’or dans les doigts… (Ah, bah, tiens, justement… Il a bien choisi sa voie !)

 

landry clément, sculpteur et doreur, vaucluse landry clément, sculpteur et doreur, vaucluse

 

Je resterais bien ici toute la matinée, mais j’ai peur de casser quelque chose (vous avez déjà vu un éléphant dans un magasin de porcelaine ? maintenant, oui !) et deux sympathiques rencontres sont encore prévues !

 

La suivante est clairement la plus singulière de la matinée. Vous avez tous un tonton qui s’amuse à faire des chaises ou des chiens avec les fils de fer des bouchons de champagne ?  Pernes-les-Fontaines a le sien également, mais autant vous dire que Franck Dorat ne joue pas dans la même cour ! Ses réalisations sont très poétiques, et complètement folles… (et ce qui est encore plus fou, c’est qu’il a réussi à leur donner vie !) Touche à tout, Franck Dorat a débuté sa carrière par les effets spéciaux en 3D au cinéma, et réinvestit ses connaissances dans le domaine pour revisiter la sculpture en fils de fer et lui apposer sa marque de fabrique. Pari réussi, j’ai adoré découvrir chaque pièce de son atelier !

 

franck dorat, sculpteur de fils de fer, pernes-les-fontaines-, vaucluse franck dorat, sculpteur de fils de fer, pernes-les-fontaines-, vaucluse franck dorat, sculpteur de fils de fer, pernes-les-fontaines-, vaucluse franck dorat, sculpteur de fils de fer, pernes-les-fontaines-, vaucluse

 

Dernière étape pour nous : Brin d’Argile, chez Catherine Vandevyvere. La jeune santonnière a clairement modernisé le genre. Autant vous dire que les santons, ce n’est pas forcément mon truc, et pourtant, je craque complètement devant ses petits personnages de la vie quotidienne, et son art naïf qui transparaît au travers de leurs gros nez et de leurs airs gentillets. Une fois encore, on rencontre une artiste imaginative, qui donne vie à ses créations sans autre outil que ses doigts, et qui façonne inlassablement, guidée par sa passion. Danseurs, fermiers, côtoient bergers, maires et jeunes mariés. Je suis juste fan de ces petits mondes en terre cuite, pas vous ?

Catherine Vandevyvere, santonnière, brin d 'argile Catherine Vandevyvere, santonnière, brin d 'argile Catherine Vandevyvere, santonnière, brin d 'argile Catherine Vandevyvere, santonnière, brin d 'argile Catherine Vandevyvere, santonnière, brin d 'argile

 

Les métiers d’art dans le Vaucluse

 

C’est la fin de cette matinée enrichissante (et de cet article, par la même occasion), et de ces quelques heures de rencontres, dictées par la passion et le partage. Je ne peux que vous inviter, lors d’un séjour à l’Isle-sur-la-Sorgue ou dans le Vaucluse, plus globalement, à mettre le cap vers Pernes-les-Fontaines et à consacrer quelques heures à la découverte du village et des artisans qui l’animent et façonnent chaque jour son histoire. J’ai sincèrement adoré chacune de ces rencontres et découvertes , et j’avoue que le cadre « formel » du blogtrip m’a aidée à les mener… Les portes vous sont tout aussi ouvertes, attention ! Mais très timide dans ma vie de tous les jours, je ne suis pas certaine que j’aurais posé autant de questions à chacun de ces magiciens touche-à-tout sans avoir été annoncée. C’est dommage, et si vous êtes comme moi, prenez votre courage à deux mains ! Ces passionnés n’aspirent qu’à répondre à vos questions et partager leurs créations^^ !

Au passage, même si nous n’avons pas vraiment pris le temps de l’arpenter sous la pluie, le village de Pernes-les-Fontaines est charmant, avec sa Tour de l’Horloge, ses façades ocres, ses ruelles colorées, et ses quarante fontaines…

L’artisanat d’art fait partie intégrante des paysages du Vaucluse. Si le sujet du savoir-faire vous intéresse, ou si vous êtes en quête d’un séjour encore plus authentique,  je vous invite à regarder un peu du côté de la Route des Arts du Vaucluse, que je vous avais présentée ici : https://mysweetescape.fr/2018/11/30/week-end-vaucluse-isle-sorgue-que-faire/. J’y ai également recensé quelques idées d’activités à mener autour de l’Isle-sur-la-Sorgue.

 

ruelles de pernes-les-fontaines, vaucluse

 

A très vite, pour un dernier article sur notre séjour dans le Vaucluse, qui nous mènera cette fois-ci à Avignon^^ !

rencontres avec les artisans d'art de Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse rencontres avec les artisans d'art de Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse rencontres avec les artisans d'art de Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse

 

 

Vous pouvez aussi aimer...

1 Commentaires

Anne 2 mai 2019 - 7 h 29 min

Ouah, c’est magique!

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter