Un week-end à Chartres: que voir, que faire, où manger, activités insolites

Par Chloé
visiter chartres en un week-end

Il ya deux semaines, j’ai retrouvé Chartres le temps d’un week-end. J’avais découvert et apprécié cette petite ville d’Eure-et-Loir dans la région Centre-Val de Loire, il y a 3 ans. Vous aviez d’ailleurs beaucoup apprécié mes 10 choses à faire à Chartres, publiées sur le blog à la suite de ce petit séjour. J’ai été ravie de recevoir une nouvelle invitation d’Amélie de l’office de tourisme de Chartres pour tester de nouvelles adresses et activités insolites dans l’agglomération en compagnie de Solène, Ninah et Alain, Marie et Johanna. Merci à toutes et à Amélie pour l’organisation au top, nous avons passé un très bon moment!

Il est difficile d’appréhender une ville lorsque l’on reste peu de temps sur place, y retourner rappelle non seulement de jolis souvenirs mais permet également de mieux se l’approprier, vous ne trouvez pas ?

Voici donc quelques conseils pour organiser votre week-end à Chartres.

visite de la ville de Chartres visite de la ville de Chartres visite de la ville de Chartres

 

Se rendre à Chartres

 

Chartres est une destination plutôt facile d’accès, et par ailleurs assez abordable, de par sa position centrale. La ville se situe en effet à 1h de train de Paris-Montparnasse, et est desservie par 1 à 2 trains à chaque heure. Ce qui nous a quelques peu sauvé la vie sur le retour lorsque les Filles de Paname et moi avons pris le train dans le mauvais sens et avons mis 1h à nous apercevoir que nous filions vers Le Mans, ahem. Le trajet est à moins de 20€. Lors de notre première venue, Aymeric et moi avions pris notre voiture, mais les embouteillages à Paris nous avaient quelques peu ralentis, et finalement, le train se révèle être plus pratique et plus rapide (lorsqu’on le prend dans le bon sens).
Si vous arrivez comme moi à Paris Nord, il vous faudra emprunter la ligne 4 pour rejoindre Paris Montparnasse (14 arrêts, 20 min de métro, une quinzaine de minutes de marche)

 

Où dormir à Chartres ?

 

Lors de mon 1er week-end à Chartres, j’avais testé le Tim Hôtel, que j’avais déjà beaucoup apprécié. J’avoue avoir malgré tout eu une nette préférence pour l’hôtel Jehan de Beauce où j’ai cette fois-ci séjourné. J’ai particulièrement aimé le standing et la propreté de l’établissement, le petit-déjeuner frais et copieux avec des petits gâteaux faits maison, l’accueil aux petits soins… et la situation. L’hôtel se situe en effet à 5 minutes à pieds de la cathédrale, et juste en face de la gare à 50 m ! Autant vous dire que ceci est plutôt pratique si vous arrivez en train et ne désirez pas être incommodés par vos bagages, que vous pourrez déposer dès votre arrivée et reprendre au dernier moment… J’avais un peu peur d’être incommodée par le bruit mais l’hôtel est bien isolé et j’ai dormi comme un bébé sur une literie de qualité. Bref, je recommande !

A partir de 98 euros la nuit pour une chambre simple.

 

hôtel jehan de beauce, chartres hôtel jehan de beauce, chartres, bar hôtel jehan de beauce, chartres

 

Chartres en lumières

 

Il y a 3 ans, j’avais eu un petit aperçu de cette manifestation artistique et culturelle née en 2003. Je m’étais cependant principalement baladée autour de la Cathédrale et n’avais pas forcément pris pleinement conscience de l’ampleur de l’évènement. J’ai cette fois-ci pu m’y attarder deux soirs et l’apprécier un peu plus à sa juste valeur.

Il faut plus de 3h pour suivre l’intégralité du parcours Chartres en Lumières, et si vous désirez comme nous l’appréhender accompagnés (en visite guidée) pour avoir plus de détails sur chaque installation, je vous conseille de répartir la balade sur deux soirs. Nous nous sommes personnellement concentrés sur la cathédrale le vendredi soir et les installations de la médiathèque, du Palais des Beaux-Arts et de la ville Basse le samedi soir.

chartres en lumières, cathédrale chartres en lumières, cathédrale chartres en lumières, cathédrale

 

Mes coups de cœurs ?

  • La cathédrale évidemment
  • Le théâtre avec ses projections poétiques qui racontent une petite histoire d’amour
  • Le lavoir pour ses couleurs pop et chatoyantes, représentatives des quatre saisons

Pour la petite histoire, l’évènement s’est inspiré de la Fête des Lumières à Lyon et avait dans un premier temps été organisé dans le cadre des Journées du Patrimoine. Son succès a été tel (il a en effet attiré plus de 20 000 visiteurs) qu’il a été ré-imaginé et déployé dans l’ensemble de la ville…
Aujourd’hui, 24 sites remarquables sont ainsi mis en lumière et en musique chaque année, tous les soirs de la semaine d’avril à octobre, soit pendant 6 mois ( !).
L’évènement est incroyable et féérique, empreint de poésie… j’adore! Il est également possible grâce à toutes les infrastructures d’accueil et de restauration qui ont pu se développer, et qui permettent ainsi de passer un week-end cosy et gourmand à Chartres.

 

chartres en lumières, médiathèque chartres en lumières, colombe chartres en lumières, théâtre chartres en lumières, jean moulin

 

Où manger à Chartres ?

 

Pour un déjeuner simple et gourmand : la maison Monarque.

 

Le salon de thé situé au pied de la Cathédrale jouit d’une excellente situation. Il propose une carte simple mais efficace et abordable qui plus est !

 

Après avoir partagé un pâté de Chartres, l’une des spécialités de la ville, nous avons commandé des gros bowls et de délicieuses pâtisseries pour reprendre des forces après une première matinée bien chargée. Je vous conseille le Paris-Chartres !

 

déjeuner maison monarque, chartres

 

Pour un dîner parfait : les Feuillantines

 

L’adresse, située à deux pas de l’Office de Tourisme, est incontournable.
La terrasse où nous avons dîné s’est révélée tout aussi chaleureuse que l’accueil qui nous a été réservé. La cuisine est fine et goûteuse, les assiettes copieuses et raffinées, faites maison a-t-on besoin de le préciser !  Quelle belle découverte ! Cette adresse a été un véritable coup de cœur ! La vue des plats et du menu pourrait amener à s’inquiéter des tarifs et au contraire, ils sont très abordables !
Je me suis régalée avec mes Saint-Jacques snackées et vous conseille également de commander une sphère pour le dessert… effet et plaisir des papilles garantis !

 

dîner feuillantines, chartres

 

Pour un déjeuner élégant: le Saint-Hilaire

 

(Présenté ici: https://mysweetescape.fr/2016/10/24/choses-faire-chartres/)

Des tarifs un peu plus élevés mais un joli cadre et des assiettes gourmandes et élégantes!

 

Pour siroter de chouettes cocktails :

On file à l’Escalier, un bar-lounge situé en plein cœur du centre historique.

 

Et aussi :

Mes camarades ont testé et validé l’Amphitryon. (pendant que je dégustais un délicieux sandwich au thon dans le train^^)

 

Les spécialités de Chartres

 

  • Les Mentchikoff (bonbon à base de praliné-noisette et de chocolat de meringue)
  • Les Croquignoles de Chartres

 

A Maintenon : Le Café Vauban du Castel Maintenon

 

Une carte là-aussi courte (gage de qualité), avec quelques plats originaux et des produits de qualité. Les assiettes servies sont joliment  présentées, et tout de même assez copieuses. (Il faut dire que j’ai commandé un burger^^!)

Le cadre est très chic (on se met dans l’ambiance avant la visite du château ^^), l’ambiance paisible, feutrée. Le restaurant n’a pas été un coup de coeur mais j’ai apprécié notre déjeuner!

 

Café Vauban du Castel Maintenon

 

 

Que voir à Chartres ?

 

que voir à Chartres : cathédrale de Chartres

 

La cathédrale de Chartres

 

Que serait Chartres sans sa cathédrale classée au Patrimoine de l’UNESCO, incontournable lors d’une visite dans la cité ?
Visible à près de 30km à la ronde, cette dernière suscite questions, réflexions, fascination. Nous avons pu l’admirer sous tous les angles, tantôt à la lueur d’une chandelle, tantôt depuis ses combles. Je vous recommande chaudement ces deux visites, qui vous permettront d’appréhender l’âme de la Cathédrale et les mythes qui l’entourent.

 

visite cathédrale de Chartres

 

J’avais déjà testé la première il y a 3 ans et cette visite demeure encore aujourd’hui l’une des plus belles et des plus insolites qu’il m’ait été donné de mener dans ma courte vie de voyageuse. Imaginez-vous un peu marcher sur les pas des pèlerins qui traversaient autrefois le pays pour rentre hommage à Marie, tenter d’apercevoir un pan de son voile jalousement conservé ici, et ce, dans une église vide, éclairée par la seule lueur de vos bougies…. En nous guidant à travers divers espaces habituellement inaccessibles au public, et dans les entrailles de la cathédrale, notre excellent guide nous a conté l’histoire de ce chef-d’œuvre gothique, construit au début du XIIIème siècle, sur les ruines de la cathédrale romane de Fulbert détruite par un incendie au XIIème siècle… La visite, tardive, dans une semi-obscurité, stimulent les sensations, impose le respect, permet d’appréhender l’immensité de l’édifice. Tout écrasés par les proportions du monument, on ressent l’apaisement et la sérénité qu’il dégage (et ce, tout en étant athée…). « 37 mètres sous voûtes, du jamais vu à l’époque de sa construction… » Notre monde actuel est vertical, tout en hauteur et en volumes. Ce qui relevait autrefois du génie, du miracle, nous paraît peut-être aujourd’hui bien trop normal et ordinaire. On ne perçoit plus et l’âme des grands édifices, l’investissement et le talent des bâtisseurs, la magie de défier les lois de la pesanteur. Cette visite hors du temps, qui semble nous replonger au cœur du Moyen-Âge, nous reconnecte un instant à ce sentiment d’humilité face au grand et à l’exploit.

Dates et horaires , ici .

Plein tarif : 18,50 euros – enfants: 6,50 euros

visite de la cathédrale de Chartres, chandelles visite de la cathédrale de Chartres, chandelles visite de la cathédrale de Chartres, chandelles

 

La visite des combles, un peu plus sportive et vertigineuse, permet d’appréhender les dimensions de l’église. L’art gothique poussait les architectures à chercher toujours plus haut, et Chartres en témoigne aisément. Lors de sa construction, la cathédrale a décroché le record du monde de la haute voûte ! (Mais, dans la quête de l’élévation vers le ciel de l’époque, a ensuite été rapidement dépassée par ses petites sœurs !) La vue sur les alentours est imprenable, mais j’ai encore plus aimé celle qu’elle offre sur les vitraux… Ceux-ci n’en paraissaient quelques plus impressionnants. Nous en avons également appris un peu plus sur leurs méthodes de restauration et de conservation… Je pourrais encore disserter des heures sur la cathédrale de Chartres, lui consacrer un article dédié, vous parler de son immense rosace, de ses vitraux uniques (dont la surface atteint 2600m2), des centaines de sculpture qui ornent sa façade…. Le lieu est un petit bijou, une pépite et pour en prendre pleinement conscience, je ne peux que vous enjoindre à filer, par vous-même, la visiter !

Tarif : 6 euros

visite des combles de la Cathédrale de Chartres visite des combles de la Cathédrale de Chartres visite des combles de la Cathédrale de Chartres

 

La maison Picassiette

 

La folle réalisation de Raymond Isidore, ce mini Parc Guell, surnommé maison Picassiette, avait été le coup de cœur de mon premier séjour. Raymond Isidore a dédié sa vie à la construction et la décoration de sa maison et son jardin à base de morceaux d’assiettes cassées récupérées dans les décharges publiques ! Murs, plafonds, chaises, lits, meubles sont ainsi recouverts de faïences, et chatoient de mille couleurs !

On pourrait passer des heures dans cet espace, tant il y a de détails à observer et découvrir !

La maison est certes étroite, mais le résultat unique…et grandiose !

 

22 Rue du Repos, 28000 Chartres – Plein tarif: 6 euros – Taris réduit: 3 euros

visite de la maison Picassiette à Chartresvisite de la maison Picassiette à Chartres visite de la maison Picassiette à Chartres visite de la maison Picassiette à Chartres visite de la maison Picassiette à Chartres

 

A visiter aussi à Chartres

 

Il y a 3 ans, je vous avais proposé quelques idées de visites à mener à Chartres parmi lesquelles la maison Picassiette et la cathédrale de Chartres présentées ci-dessus. Vous pouvez également visiter:

  • Le marché de Chartres
  • La visite de la ville ou plutôt des deux villes séparées par un dénivelé de 30m, la haute et la basse, où se trouvaient autrefois les activités à la rivière (tanneries, corroieries, mégisseries, moulins…)

Pour appréhender les rues et sites remarquables de Chartres, je ne peux que vous encourager à vous renseigner auprès de l’Office de Tourisme pour des visites guidées. De chouettes guides amoureux de leur ville sauront vous mener pour vous conter l’histoire de Chartres, l’agrémentant au passage, de quelques anecdotes insolites (comme celle de cette maison au damier de brique et de pierres avorté !)

 

maison damier, chartres

 

  • La très jolie Eglise Saint-Pierre avec son vitrail de Sainte-Soline, coucou Solcito !)église saint-pierre, chartres
  • Côtés musées : le musée dédié à l’agriculture, le musée de l’école de Chartres, le musée du vitrail, présenté ici ou le musée des Beaux-Arts. Je n’ai pas particulièrement adoré ma visite de ce dernier, j’ai par contre adoré l’exposition temporaire consacrée à Jean Moulin en tant qu’artiste. J’y ai découvert une autre facette du célèbre résistant qui avait de l’or dans les doigts et s’en est servi très tôt pour s’engager dans la défense de ses idées au travers nombre d’écrits, de dessins et de caricatures satiriques.musée des Beaux-Arts, Chartres

 

  • Le parc des bords de l’Eure : où l’on peut se balader, pique-niquer, faire du pédalo… Pour se détendre, on file aussi au complexe l’Odyssée!
  • Les Fresques de Bel-Air. Pour contempler ces 4000m2 de fresques en trompe-l’œil sur 4 immeubles HLM, il vous faudra quitter l’hyper-centre. L’ensemble est sublime et impressionnant, j’adore ! On peut saluer le brillant travail de Cité Création… les thématiques représentées ont trait à l’identité et à l’histoire de Chartres (scènes de fauchage des blés, de la vie quotidienne, fresque autour du parfum en référence à la Cosmetic Valley…)

fresques de Bel-Air, Chartres fresques de Bel-Air, Chartres fresques de Bel-Air, Chartres

 

Chartres et le street-art

 

Ces dernières années, la street culture connaît un certain essor à Chartres. Des rencontres sont en effet organisées chaque année boulevard du Graff avec la mise à l’honneur d’artistes chartrains des démonstrations, et des expositions d’art urbain sont alors proposées pendant un mois.

Star locale, mais pas que, EZK a laissé plusieurs traces dans les rues de la ville, ouvrez l’œil pour dénicher ses pochoirs engagés et percutants en noir et blanc !

street-art à Chartres, EZK

 

EZK dénonce notamment les inégalités sociales et la société de consommation. Parmi les jolies fresques de Chartres, ne manquez pas le portrait de Jean Moulin à deux pas de la Cathédrale, signé Jimmy C, un artiste australien, réalisée en l’honneur du célèbre résistant alors préfet d’Eure-et-Loir durant la seconde guerre mondiale.

street-art à Chartres, jean moulin, Jimmy C

 

Verre et vitrail à Chartres

 

Qui dit Chartres dit vitrail et maîtres-verriers !  Lors de mon premier passage, j’avais eu l’occasion d’échanger avec le collectif Artway, à l’origine de la projection de lumière sur verre. Cette fois-ci, nous avons visité l’atelier de Kévin Picol, qui nous a présenté ses techniques de façonnage du verre et du vitrail. Les métiers d’art me laissent toujours béate d’admiration et une fois de plus, j’ai été passionnée par la technique et l’habileté de Kévin, qui modèle le verre dans un style moderne pour confectionner des vitraux ou des objets de décoration. Le travail du verre demande un sacré savoir-faire ! N’étant pas accompagnée d’Aymeric, je n’ai donc pas de film sur cette rencontre à vous présenter (il est mon vidéaste), mais ce petit reportage de France 3 devrait répondre à certaines de vos questions.

Site internet – 73 Rue du Bourgneuf, 28000 Chartres

atelier de Kévin Picol, maître-verrier, chartres atelier de Kévin Picol, maître-verrier, chartres atelier de Kévin Picol, maître-verrier, chartres

 

Et autour: visiter le château de Maintenon

 

Lors de ma 1ère venue, je n’avais pas visité le château de Maintenon… et j’ignorais tout bonnement qu’il se situait dans l’agglomération de Chartres à une vingtaine de minutes de voiture de la gare de Chartres. Il est d’ailleurs possible de s’y rendre en train, ligne TER Chartres- Paris Montparnasse. Dans le cadre de notre blogtrip, et pour nous laisser voguer à notre aise, Amélie nous avait cependant réservé un chauffeur privé (Transport Attitude, 0789088561), ce qui est certainement beaucoup plus cher mais bien pratique pour circuler en groupe avec nos sacs bien chargés ^^ !

Nous avons découvert les lieux en visite guidée, ce que je vous recommande chaudement. Mylène nous a captivé tout au long de la visite et vous savez que je suis un peu comme les enfants ^^ !

visite du Château de maintenon, Chartres

 

Lorsque c’est possible et qu’un lieu m’intéresse vraiment, je préfère le découvrir avec un accompagnateur/rice passionné(e) qui maîtrise le sujet et saura plus capter mon attention que quelques panneaux explicatifs. Il n’y a par contre qu’une visite guidée par jour (15h, week-end et juillet-août) donc tout dépend évidemment de l’heure à laquelle vous désirez visiter Maintenon lors de votre week-end à Chartres.

 

visite du Château de maintenon, Chartres

 

J’avoue que Versailles et le Faste de la Cour ne sont pas les périodes de l’Histoire de France sur lesquelles je me suis le plus penchée. L’histoire de Mme Maintenon, Cendrillon du Roi Soleil, m’a cependant passionnée, et je compte bien y remédier, avec la lecture ou le visionnage, par exemple, de “l’Allée du Roi”. Je ne veux pas trop vous spoiler la visite, mais l’histoire et la consécration de cette dame née en prison d’un père instable et ruiné et d’une fille de geôlier, finira mariée au roi, est digne des romans non ?  Les photographies sont interdites dans ce lieu ; copropriété de la famille de Noaille et du département puisque la collection est privée. Cependant, le mobilier est incroyablement préservé, et en marchant sur les pas de Françoise d’Aubigné et de Louis XIV, j’ai remonté les époques et eu l’impression d’avoir été téléportée aux XVIIe, XVIIIe puis XIXe siècle…

 

visite du Château de maintenon, Chartres

En quelques dizaines de minutes, on remonte les âges, croisant çà et là le fantôme des illustres personnages dont l’histoire est gravée en ces murs. Toute sa vie, Françoise d’Aubigné a été partagée entre ses deux amours : Louis XIV et son petit château. Elle tranchera pour le premier, non sans encourager le développement du second. Clou du spectacle : les jolis jardins à la française imaginés par le Nôtre, reconstitués à l’identique et replantés il y a quelques années, avec, en toile de fond, un aqueduc inachevé envahi par la végétation…Un paysage follement romantique !

visite du Château de maintenon, Chartres

Il est possible de descendre la vallée de l’Eure (en canoë aux pieds du château). Je n’ai pas pu participer à l’activité à cause de mon poignet et c’est bien dommage !

 

visite du Château de maintenon, Chartres

 

Tarifs :
8,50 € visite adulte, 4 € pour les 7-18 ans
Tarif réduit : 6,50 €

 

Visite libre ou guidée (à 15h)

 

Et vous, vous connaissez Chartres?

 

week-end à chartres, que faire week-end à chartres, france, que faire week-end à chartres, france, que faire week-end à chartres, france, que faire

 

Vous pouvez aussi aimer...

3 Commentaires

Ma' 27 juin 2019 - 16 h 50 min

J’avoue que même en 2 soirées l’été dernier, nous n’avons pas pu faire le tour de toutes les illuminations de Chartres en Lumières 🙂
Et je suis aussi tombée sous le charme de la Maison Picassiette !

Reply
AuroreVoyage 1 juillet 2019 - 17 h 03 min

J’étais passée à Chartres en revenant de Saumur, j’en ai profité pour visiter la superbe capitale, et le joli centre ville. En revanche, je n’avais jamais entendu parler de la maison Picassiette, ce lieu a l’air réellement insolite !
Belle journée à toi.

Reply
KRISS 5 août 2019 - 14 h 22 min

je suis de Chartres , je n es jamais été voir tout cela, vous m avez donné envie de prendre le temps d ‘aller jeter un oeil ….

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter