Divers, Non classé, Voyages

Mon premier voyage

6 février 2014
florence, voyage

 

Le thème de cet événement interblogueurs imaginé par Jérémy de Roadcalls m’a tout de suite inspirée, d’autant plus que j’ai récemment acheté les billets d’avion  pour retourner vers cette première destination en question…  J’ai tout de même hésité à y participer, ne disposant que de quelques photographies de qualité médiocre pour illustrer mes propos ^^

 florence, voyage

Mon premier voyage a eu lieu il y a 4 ans…

Bon, pour être tout à fait honnête, j’avais déjà quitté le sol français auparavant : bébé, j’avais passé quelques moments dans ma famille en Italie ; et à 5 ans, j’avais accompagné mes parents en Tunisie. Cependant, la seule image gravée dans mon cerveau est celle d’une chute sur un cactus en pleine rue… En 4ème, j’ai  aussi eu la chance de suivre ma classe à Tarragone en Espagne. J’en garde cette fois-ci plus de souvenirs, même si le plus marquant reste à mes yeux le fait de m’être inconsciemment assise sur un banc fraîchement repeint en bleu-schtroumpf… Détail qui ne passe pas inaperçu quand on porte une robe rouge. Autant dire que les voyages et moi ne paraissions pas faits pour nous entendre 😉 D’ailleurs, l’envie de m’évader ne s’était jamais particulièrement imposée à mon esprit  depuis le collège…

Mes premières échappées à Paris pour rendre visite à mon copain ont manifestement contribué à faire naître en moi ce sentiment de bougeotte qui ne m’a plus quittée^^ Tout n’était pourtant parti que d’une simple sortie dans un parc d’attraction pour mes 20 ans, agrémentée d’un petit week-end prolongé à Paris…

Et puis, quelques semaines plus tard, un dimanche après-midi, j’ai levé les yeux de mes fiches de révision pour mon concours de professeur des écoles, et me suis exclamée : « Oh, et si nous partions en vacances ? En Italie, tiens ! J’en profiterai pour parler italien ! »

Logique, non ? Je fonctionne beaucoup par coups de tête… Heureusement, j’ai un  copain patient, et surtout assez accommodant. 1h plus tard, nous surfions sur le site Promovacances, et réservions notre vol et notre hôtel pour Florence, profitant d’un des bons plans du moment 😀 ! A l’époque, je travaillais le week-end, et étais très fière de pouvoir m’offrir ce joli cadeau !

J’avais 20 ans, je ne connaissais rien du monde (d’ailleurs, 4 ans plus tard, c’est toujours le cas), mais j’étais déjà avide de rencontres et de découvertes…

avion, florence

J’ai adoré ce séjour (mémorable) à Florence, et j’en garde le souvenir ému des premières fois. Premières nuits blanches liées à l’excitation, premiers pas à l’aéroport, premiers battements de cœur au moment du décollage, premier atterrissage (douloureux), premières heures de surdité de ma vie suite à un traumatisme du tympan lors du-dit atterrissage, premières rencontres, premières longues marches parce que nous étions perdus^^,  premiers soupirs d’émerveillements, premiers mitraillages photographiques,  premiers sourires en entendant les sirènes d’ambulance si différentes des nôtres (et si assourdissantes en Italie !), premier enterrement (je désirais photographier une église mais il nous a fallu une bonne dizaine de minutes avant de découvrir le cercueil ouvert et de comprendre que nous étions au mauvais endroit au mauvais moment), premier malaise dans un hammam, premiers partages sur facebook, premiers ventres noués par la nostalgie… « C’est déjà fini »

Et première envie de repartir, dès que possible. Moins de deux semaines plus tard, nous réservions nos billets d’avion pour Milan… Puis pour Londres, Malte, Lisbonne, Athènes…

Et c’est comme cela qu’il y a 4 ans, tout a commencé, que les escapades se sont enchaînées, jusqu’à faire partie intégrante de ma vie…

Florence, duomo

Détail du Duomo

Nous étions jeunes, naïfs, amoureux, curieux, un couple banal, des touristes de base, des amateurs, émerveillés d’un rien tels des enfants…  Monsieur et madame Lambda somme toute… (et nous le sommes restés). Nous avons vécu intensément ce premier voyage, une vraie aventure pour nous… Car voyager, à mes yeux, c’est en partie cela. C’est oser sortir de sa zone de confort, quelqu’en soit la manière, bouleverser son quotidien,  dépasser ses appréhensions pour suivre ses envies et apprécier ces moments à leur juste valeur…

Si je ne devais vous donner qu’un seul conseil, ce serait celui-là : suivez vos impulsions, vivez vos voyages à votre rythme… Et le reste suivra.

florence, restaurantflorence, carabinieri florence marchéflorence

 

Nous retournons dans quelques semaines à Florence, et j’en trépigne d’impatience…

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à voter pour moi ici 🙂 

 

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

17 Commentaires

  • Reply Céline 6 février 2014 at 9 h 12 min

    Très bel article, je me reconnais dans plein de choses. On part aussi souvent sur un coup de tête, on se dit « tiens si on partait là ? » et les billets d’avion sont réservés dans les heures qui suivent.(j’ai un copain très accommodant aussi ;)) Et puis, rentrer et savoir déjà où l’on part la prochaine fois, c’est presque devenu un besoin alors, tant qu’on peut, on en profite 🙂

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 19 min

      Pareil… Après on sait aussi se contrôler quand les finances ne le permettent pas 😉

  • Reply argone 6 février 2014 at 15 h 12 min

    ooooh Florence … mon rendez-vous manqué … j’espère que tu aimeras plus que moi ! sympa cet article sur les premiers voyages, il faut garder ses yeux d’enfant et s’émerveiller, toujours 🙂

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 20 min

      Je ne dirais pas mieux! J’espère aussi, mais je ne m’inquiète pas trop! On y part pour la Pentecôte, les rues risquent d’être chargées, mais bon, cela ne pourra nous faire que du bien 🙂

  • Reply Tiphanya 6 février 2014 at 18 h 55 min

    J’ai eu la chance de toujours voyager.
    Mais je suis comme toi pour le côté impulsif et c’est ainsi que j’ai atterri au Togo il y a quelques années. J’avais tellement tout fait à la dernière minute, que j’avais peur de ne pas pouvoir faire mes vaccins dans les temps.
    Mais Florence, je n’ai jamais pris le temps. Cette ville me fait rêver depuis mes tous premiers cours d’italien, ma prof ayant habité des années dans cette ville dont elle vantait les mérites à longueur de temps.
    Vivement les prochaines photos moins « vintage ».

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 23 min

      Vivement, oui 🙂

  • Reply Lucie 6 février 2014 at 22 h 00 min

    Du coup, tu parles italien aussi? 🙂 Mon premier voyage c’était en Angleterre, c’était tellement horrible que je m’étais promis de ne pas y retourner (ironie du sort!)! D’ailleurs il faudrait aussi que je publie mon article… au boulot!!

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 26 min

      Un poco ! Je n’en ai pas fait depuis le lycée, et un petit peu par moi-même pour mon concours^^ Je revois quelques mots, parfois, mais j’ai du perdre beaucoup 🙁
      J’ai hâte de lire le tien!
      Haha, effectivement, c’est assez ironique comme situation!

  • Reply Julie 8 février 2014 at 11 h 31 min

    Encore une fois, comme toi, ma passion du voyage m’a prise à la vingtaine n’ayant pas vraiment eu l’occasion voyager avant.
    C’est un joli récit, j’espère que ce retour à Florence ne rendront pas ternes ces premiers souvenirs !

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 27 min

      J’espère aussi! Je ne me fais pas trop de souci quand même^^

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 28 min

      Il faudrait que tu participes à l’écriture de cet epub aussi! Ecris ta contribution #modecurieuse !

  • Reply Isa 9 février 2014 at 10 h 57 min

    Florence est une ville qui est sur ma liste et qui me fait rêver !
    Pour ma part, je ne me souviens plus vraiment où était mon premier voyage … les canaries peut être , ou la Tunisie ?

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 29 min

      Les Canaries est le prochain sur ma liste 😉
      Fonce à Florence, tu adoreras! (Enfin, je pense!)

  • Reply Pomdepin 9 février 2014 at 15 h 43 min

    J’aime beaucoup ton article, c’est sympa de voir comment le bug des voyages commence! Et Florence est sur ma to do liste

    • Reply Chloé 9 février 2014 at 21 h 24 min

      Oui, il en faut parfois peu pour se lancer… J’ai trouvé le thème de ce projet intéressant et inspirant, c’est pour cela que j’ai décidé d’y participer 🙂

  • Reply Marie 10 février 2014 at 22 h 05 min

    Ah très bel article !
    Même si tes photos sont plus vintage, elles ne sont pas moins réussies. Tu avais déjà un regard avisé sur les jolies chose. Et tu en parles bien 🙂

    Si j’ai eu la chance de découvrir pas mal de coins de France avec mes parents, j’ai fait mon premier « gros » voyage avec le lycée (Espagne, Angleterre) mais je considère que mon premier voyage a été Hammamet, en Tunisie. C’étaient nos premières vacances, payées nous-même, et c’était la première fois que je prenais l’avion. C’était en 2008. Nous étions en hôtel-club mais nous y avons été à la rentrée de septembre, donc une ambiance radicalement différente. Puis on était libre d’aller et venir, de faire ce qu’on voulait. On pouvait boire à volonté, faire du sport, nager, prendre le temps. Nous avons aussi fait des excursions, et nous avons découvert de jolis coins, Sidi Bou Said et Carthage notamment.
    La Tunisie nous a bien plu, on a retenté l’expérience à Djerba l’année suivante. Cette fois, c’était le besoin de repos pour pas trop cher qu’il nous fallait. FARNIENTE. L’année avait été particulièrement difficile !^^
    Mais mon plus beau souvenir de voyage se résume à Rome. Voyage universitaire (la même année, en 2009), où on s’en est pris plein les yeux <3 C'est jusqu'alors la plus belle capitale d'Europe que j'ai pu voir!
    Sinon, on vadrouille plus en France pour le moment. Notre pays est très très beau, ce serait dommage de s'en priver 🙂
    Pour 2014, peu de voyages prévus car peu de dispos! Mais la Belgique est au programme. Le reste, ce sera de l'impro, jusqu'alors, ça nous a toujours réussi !

  • Laisser un commentaire