Une journée à Bratislava, la capitale aux deux visages

Ecrit par Chloé 1 février 2016
Une journée à Bratislava, la capitale aux deux visages

Je ne sais pas pourquoi j’ai mis si longtemps à vous écrire le récit de notre week-end à Bratislava. J’étais pourtant rentrée relativement marquée de cette escapade en Slovaquie, entreprise lors de notre séjour à Vienne, et impatiente de vous présenter le récit de ma semaine en Europe de l’Est.

Et il faut le dire, la petite capitale slovaque, souvent oubliée des touristes m’a surprise, tant positivement que négativement. La plupart de ces derniers n’y passent d’ailleurs qu’une journée.

Située à une heure de Vienne, très bien desservie (1h de train depuis Südbanhof, 15 euros aller-retour),  elle constitue une idée d’excursion agréable et originale.

Ma mère et moi avions pourtant choisi d’y passer une journée supplémentaire et réservé une chambre pour un prix dérisoire à l’hôtel Astra, à dix minutes de bus du centre-ville. Niveau décoration intérieure, on peut difficilement faire plus rudimentaire ;): deux lits, une commode, de la moquette un peu vieillotte, mais une salle de bain moderne et immense!

 

hotel astra bratislava

(L’accueil est plus avenant, heureusement^^)

 

Bien que moins de 70km ne séparent Vienne et Bratislava, un fossé semble les séparer. Après 4 jours à Vienne, je dois avouer que c’est ce point qui m’a le plus frappée.

Difficile de trouver des éléments de comparaison entre la pompeuse Vienne et la toute petite capitale slovaque en développement: il en existe très certainement d’autres que le froid hivernal, et pourtant, ces deux villes semblent presque aux antipodes.

(NB en parlant du froid hivernal: dès octobre, n’oubliez ni vos gants ni votre bonnet en cas de séjour sur place 😉 )

 

panorama bratislava

 

Je ne saurais vous dire si deux jours sur place ne sont pas excessifs pour profiter de la ville, quand comme moi on ne s’y rend pas pour apprécier toute l’étendue de sa vie nocturne.

Toujours est-il que si nous avons eu l’impression de brasser à maintes reprises les mêmes rues, nous avons pu prendre pleinement conscience de la transformation du paysage urbain qui touche Bratislava ces dernières années.

 

rues de bratislava

 

Les longues années de domination soviétique et le lourd passé politique du pays ont clairement laissé des traces sur le paysage. Les abords délaissés de Bratislava tranchent avec le centre historique et touristique de la vieille ville… Blocs sombres et bétonnés, immeubles à l’abandon, tours grises, architecture austère, atmosphère froide et déroutante…

 

week-end à bratislava en slovaquierues de Bratislavarues de bratislava

 

L’arrivée à la gare de Bratislava est elle-même relativement dépaysante, bien loin de la modernité à laquelle on est habitués dans les autres pays de l’Union Européenne!

Quel plus beau témoignage des clivages du Rideau de Fer que ses traces encore apparentes dans le paysage aujourd’hui?

 

bratislava bus

 

A contrario, l’hyper-centre piéton et presque entièrement rénové, plus photogénique et coloré, semble révéler toute la richesse de l’architecture slovaque et de son histoire… et est très convoité par les groupes de visiteurs!

Palais baroques, église bleue (Saint Elisabeth), tours médiévales, rues pavées aux façades pastels : l’architecture slovaque apparaît, au premier regard, pour le moins étonnante… et chatoyante!

 

rues de bratislavacentre-ville de bratislava

 

Des lignes de tramway y ont été discrètement aménagées pour y circuler plus facilement, sans dénaturer le charme qui l’imprègne.

 

centre-ville de bratislavarues de bratislava

 

C’est dans ces petites rues perpendiculaires qu’on trouve de jolies adresses à l’ambiance feutrée où l’on peut déguster de copieuses assiettes dont je serais bien incapable de dire le contenu exact … Les menus bilingues ne sont pas encore monnaie courante à Bratislava! (et les noms des établissements sont tellement euh… slovaques, que je ne les ai pas notés! Mais on mange bien à Bratislava, ne vous inquiétez pas!)

D’ailleurs, nous avons été surprises d’y voir des gens fumer dans les restaurants et les cafés, une coutume à laquelle je n’étais plus habituée!^^

 

restaurant bratislava

 

J’espère avoir réussi à vous dresser sans vous rebuter toute l’ambiguïté de cette ville aux deux visages… Depuis le château qui surplombe la ville, ces contrastes se révèlent au travers d’un panorama  impressionnant sur le pont qui enjambe le Danube (pas si bleu que cela) et le clivage entre le centre rénové et la périphérie encore peu aménagée!

 

 

vue sur bratislava

Danube Bratislava

Le long du Danube

 

Il ne faut pas oublier que la Slovaquie est l’un des plus jeunes États européens puisqu’elle ne s’est émancipée que depuis le 1er janvier 1993. Jeune indépendante, Bratislava rencontre donc les avantages et les inconvénients des petites et récentes capitales …

Bratislava n’est pas le vilain petit canard de l’Europe, mais une capitale récente encore en développement qui semble commencer à voler de ses propres ailes et  trouver peu à peu sa place en Europe de l’est, et dans le cœur des touristes.

 

Mais comme je le répète inlassablement, les images sont parfois plus parlantes que les mots…

 

Hello Bratislava

 

 

château de bratislava château de bratislava château de bratislava centre-ville de bratislavacentre-ville bratislavacentre-ville bratislavacentre-ville de bratislavarues de Bratislava église bleue bratislava rues de bratislava centre-ville bratislava centre-ville bratislava centre-ville de bratislava centre-ville de bratislava centre-ville de bratislavacentre-ville de bratislava centre-ville bratislava centre-ville bratislava centre-ville bratislava rues de bratislava

centre-ville de bratislava, statue homme égouts

Cumil , la coqueluche des visiteurs!

street-art à bratislava centre-ville bratislavacentre-ville bratislavacentre-ville bratislava centre-ville de bratislava rues de bratislava rues de Bratislava panorama bratislava rues de bratislava

 

~~A voir à Bratislava ~~

Le coquet centre historique – le château de Devin – le pont du soulèvement national -la porte Michel – le monument aux morts de Slavin – l’église Sainte-Elizabeth- le théâtre national -le Palais Mirbach…

 

J’espère que la balade vous a plu!

Et vous, seriez-vous intéressés par une escapade à Bratislava?

 

Vous pouvez aussi aimer...

28 Commentaires

Denis 1 février 2016 - 8 h 52 min

C’est joli, je ne voyais pas du tout Bratislava comme ça, je pensais que c’était tout gris et plein de HLM

Reply
Chloé 3 février 2016 - 16 h 15 min

Eh non, la ville est bien plus que ça 🙂

Reply
Chloé 3 février 2016 - 16 h 15 min

Eh non, la ville est bien plus que ça 🙂

Reply
Kenza 1 février 2016 - 10 h 09 min

Merci pour cet article ! c’est à côté de Budapest donc ça serait bête de ne pas y aller mais je repousse encore et toujours.

Reply
Chloé 3 février 2016 - 15 h 09 min

Beh oui, allez, le week-end approche 🙂

Reply
Jomaya 1 février 2016 - 10 h 40 min

une ville de contraste mais le centre historique a l’air bien mignon. Merci pour cette découverte, c’est une destination à laquelle je n’aurais certainement pas pensé …

Reply
Chloé 3 février 2016 - 15 h 07 min

Il faut y aller avant que des milliers de touristes ne découvrent sa valeur et s’y précipitent par paquets 😉

Reply
Ma' 1 février 2016 - 10 h 50 min

Cela fait partie des endroits qui m’attirent… sans doute aussi un reste de mes souvenirs d’adolescence et du moment où ces pays se sont ouverts aux visiteurs de l’ouest, où ils étaient plus qu’attirants, où on avait tous envie d’aller faire un tour “pour y être, pour voir”…

Reply
Chloé 3 février 2016 - 15 h 06 min

J’étais trop jeune pour me souvenir de cette période^^ Moi, ce sont mes premiers séjours (réussis) en Europe de l’est qui me donnent envie de mieux les découvrir 🙂

Reply
Ma' 4 février 2016 - 10 h 56 min

J’étais en 1ère à l’automne 1989… On suivait l’effondrement du bloc de l’Est pays après pays en direct à la télé et on avait vraiment le sentiment de vivre un moment historique d’importance… Au printemps 1990, des terminales de mon lycée sont partis en voyage scolaire à l’Est : Berlin-E, Prague… On devait faire le même voyage lors de mon année de terminale mais ça a été annulé “parce qu’on avait le bac à passer et que le lycée n’est pas une agence de voyage” (je crois que j’en ai pas mal voulu à mes parents à cette époque ! )… Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller depuis mais ça continue à me tarauder…

Reply
Lisescape 1 février 2016 - 12 h 21 min

Ce n’est absolument pas une ville que j’aurais pensé visiter, mais le centre historique a l’air plutôt joli ! Pourquoi pas m’y arrêter un jour si je visite une autre ville pas très loin 🙂

Reply
Chloé 3 février 2016 - 14 h 35 min

Vienne et Budapest sont à deux pas 🙂

Reply
natpiment 1 février 2016 - 17 h 11 min

plutot sympa , ça fait assez ville de province sans les monstruosités en béton. Ca me plait bien en tout cas 😉

Reply
Chloé 3 février 2016 - 15 h 00 min

La périphérie est moins chaleureuse que le centre, oui! Mais les slovaques sont très accueillants, ca compense!

Reply
Lili de Jolis Voyages 1 février 2016 - 23 h 32 min

Une jolie ville qui me fait de l’œil, sachant que j’adore les pays d’Europe centrale.

Reply
Chloé 3 février 2016 - 14 h 59 min

Moi aussi! Aujourd’hui, j’ai Vilnius et Sofia dans mon viseur!

Reply
Map & Fork 2 février 2016 - 12 h 43 min

A’ ajouter dans la liste des destinations à visiter, merci! 🙂

Reply
Nathalie CookieetAttila 3 février 2016 - 11 h 14 min

J’ai adoré Bratislava. Je l’avais aussi visitée juste après Vienne. Je la préfère à Vienne car elle est plus “détandue”, moins pompeuse, toute en simplicité. Du moins, c’est le souvenir que j’en ai. Visiter Bratislava, ça m’avait paru être un moment de détente. En bref, j’ai adoré.
Et la différence culturelle et d’histoire, c’est ce que je recherche dans mes voyages… Ces photos me rappellent de très bons souvenirs!

Reply
Chloé 3 février 2016 - 14 h 13 min

Entre Vienne et Bratislava, on la retrouve parfaitement! Sincèrement, je ne regrette pas cette petite escapade, très riche en contrastes et instructive! par contre, j’avais adoré le côté chic viennois :)!!

Reply
Nathalie CookieetAttila 3 février 2016 - 11 h 18 min

PS: d’ailleurs, la photo de profil sur mon blog, c’est l’ours de Bratislava 🙂
Sinon, pour les personnes qui viendraient lire les commentaires, je conseille le “Free walking tour”. C’est une ville qui se visite facilement à pieds et c’est vraiment top pour en apprendre plus sur la ville, son histoire et ses anecdotes.

Reply
Chloé 3 février 2016 - 14 h 11 min

Aaaah oui je le reconnais 😀
Trop fort, je n’avais jamais fait attention 🙂
Oui souvent ce type de tours permet de découvrir la ville de manière plus vivante, j’ignorais que l’office de tourisme en proposait!

Reply
Julie / hors du temps 3 février 2016 - 21 h 18 min

Je ne connais absolument pas les pays d’Europe de l’Est, et ton article me donne envie de les découvrir. Si proches de nous … et pourtant, tout à semble si différent…

Reply
Will 8 février 2016 - 10 h 52 min

J’ai vécu 4 ans à Bratislava, c’est une chouette ville, dommage que la plupart des touristes y viennent juste pour se rincer le gosier. Attention par contre vous risquez d’en faire froncer plus d’un en parlant d’Europe de l’est. Géographiquement l’Autriche et la Slovaquie sont en Europe centrale.

Reply
elPadawan 17 février 2016 - 17 h 19 min

Mais pourquoi tu cherches à comparer Bratislava et Vienne? Bratislava la Slave et Vienne la Germanique? C’est avec Prague qu’il faut la mettre en parallèle. Si la Slovaquie est un jeune état, c’est bien parce qu’avant 1992 elle faisait partie de la Tchécoslovaquie ;). Et puis les menus bilingues au restau, tu en as. Il y a le menu en slovaque, et le menu en tchèque 😀 (comme un peu tous les produits de supermarché, ici, sont avec des étiquettes bilingues tchèque/slovaque.). Ces remarques que tu fais, sur l’architecture, le cœur historique, l’influence soviétique dès qu’on s’éloigne un peu du centre, je trouve qu’on peut les faire pour Prague aussi (même si Prague est plus grande). D’ailleurs, c’est amusant, mais dans tes photos, la machine à vendre les tickets de tram, ainsi que la boîte aux lettres sont exactement les mêmes que celles qu’on a à Prague. 50 ans passés en tant qu’un seul pays, ça fait des similitudes 🙂

Reply
Cécilia 25 octobre 2016 - 14 h 24 min

Je ne voyais pas du tout ça comme ça! ça à l’air cool!
On voulait faire pareil lorsque nous étions à Vienne, mais finalement on a bien rempli nos 4 jours sur place… lol^^

Reply
Chloé 25 octobre 2016 - 15 h 52 min

C’était vraiment chouette, après, je comprends, nous sommes restées 5 ou 6 jours à Vienne, il y a tellement à voir!

Reply
100driiine 18 avril 2017 - 23 h 03 min

Ooh je découvre seulement maintenant que tu as fait le duo Vienne/Bratislava… J’y suis allée fin d’année dernière dans le froid et surtout la pluie à Vienne qui ne m’a pas permis de bien apprécié la ville. Le charme des marchés de Noël m’a quand même bien plu 😉
Et Bratislava j’ai beaucoup aimé – ses coffee shops, ses ruelles, son ambiance, la vodka, tout ça… tout est résumé ici si ça te dit de comparer nos visites : https://www.reverdailleurs.com/europe/10-raisons-de-s-envoler-vers-bratislava-slovaquie
A bientôt, bonne semaine !

Reply
Chloé 1 mai 2017 - 15 h 53 min

Ah oui, à Noël, l’ambiance là-bas doit être trop chouette! Mais on avait déjà tellement froid en octobre, je n’ose imaginer en décembre!

Reply

Laisser un commentaire