Road-trip en Ecosse : de Skye à Inverness : que voir, que faire ?

Par Chloé
autour du loch maree, autour invernessac, ecosse

Jour 8 en Ecosse. Petite grasse matinée ce matin, nous avons grand besoin de récupérer avant de reprendre la route vers Inverness .

 

Entre Skye et Inverness, en passant par Torridon

 

Comme hier, un véritable déluge s’abat sur l’île, et nous devons fermer les yeux sur toute idée de balade autour de Coral Bay ou de Talister Bay. La météo Google étant plutôt précise, on constate que tout le littoral est en proie à la pluie et aux vents violents, alors qu’une journée splendide est annoncée à Inverness, où nous dormons ce soir. Nous décidons donc de gagner directement celle-ci avec un petit détour par Torridon, la ville des cerfs ; et le loch Maree (Les Carnets de Traverse m’ont mis des paillettes plein les yeux à son sujet !)

Avant cela, au regard du continent par le pont de Kyle Of Lochalsh, cette fois, et on fait une halte à Eilean Donan Castle, à une dizaine de minutes à peine du large viaduc. On ne sait pas trop à quoi s’attendre du château, très touristique de par sa position au confluent de 3 lochs.

La visite, entre gouttes et clichés de famille à la gloire de la famille propriétaire actuelle, n’est pas un coup de cœur… L’accueil frisquet (ce qui est rare en Écosse) y est peut-être pour quelque chose… Malgré tout, la visite de ce château typique écossais et follement romantique est intéressante ; il serait bête de faire l’impasse dessus si vous rendez sur Skye.

eilean donan castle, ecosse eilean donan castle, ecosse, highlands eilean donan castle, ecosse, highlands eilean donan castle, ecosse, highlands

 

Le ciel se découvre peu à peu dans l’après-midi, nous faisant bénéficier de jolis panoramas sur les Highlands du Nord et leurs sommets escarpés et majestueux tutoyant les nuages, lors de notre détour vers Inverness. Nous croisons notamment Bealach na Bà, l’une des plus belles et hautes routes d’Écosse, qui serpente entre Torridon et Applecross, mais nous ne nous y engageons pas. Avec ses virages en épingles à cheveux, elle offrerait des vues vertigineuses et spectaculaires sur les montagnes… mais allongerait notre parcours d’un certain nombre de kilomètres supplémentaires…  Or, nous ne désirons pas passer l’intégralité de la journée sur les routes écossaises, aussi impressionnantes soient-elles… (Je pense qu’il vaut mieux lui consacrer une journée entière! )

 

Bealach na Bà, entre torridon et applecross, road-trip en ecosse Bealach na Bà, entre torridon et applecross, road-trip en ecosse Bealach na Bà, entre torridon et applecross, road-trip en ecosse Bealach na Bà, entre torridon et applecross, road-trip en ecosse Bealach na Bà, entre torridon et applecross, road-trip en ecosse Bealach na Bà, entre torridon et applecross, road-trip en ecosse

 

Après une petite pause au Loch Maree, nous bifurquons vers Torridon. J’ouvre grand les yeux tout au long du chemin : j’ai lu sur tous les blogs que les cerfs étaient légion ici, et je trépigne à l’idée d’en croiser quelques uns. Évidemment, nous n’en croisons aucun… en liberté du moins, puisque quelques uns vivent dans un petit parc animalier à Torridon. Nous ne nous attardons pas, je préférerais les croiser à l’état sauvage, en fait… Je ne me décourage pas et persiste à scruter les hauteurs… Un « où est Charlie ? » version cervidés, qui me verra récompensée d’une rencontre lointaine avec des biches… Pour les cerfs… on verra une prochaine fois !

 

autour du loch maree, ecosse, road-trip autour du loch maree, ecosse, road-trip autour du loch maree, ecosse, road-trip autour du loch maree, ecosse, road-trip cerfs , torridon, ecosse cerfs , torridon, ecosse

 

 

Jour 9: Inverness

 

Jour plutôt off. Sans transition, on a regagné la civilisation, et je me sens presque légère sans mes chaussures de randonnée… Nous avons décidé de visiter les points les plus éloignés parmi ceux que nous avons repérés ce matin afin de laisser la voiture devant notre Air Bnb cet après-midi, et de délester un peu Aymeric de la conduite avant la dernière ligne droite vers Édimbourg demain. Cela sent la fin du road-trip… Heureusement, nous nous levons avec le soleil, nous en aurions presque perdu l’habitude !

 

Nota Bene: Nous avons logé en Air Bnb, pour trouver une chambre à Inverness, vous pouvez également regarder par ici.

-> Réserver une chambre  à Inverness

 

visite inverness, road-trip en ecosse

 

Nous avons donc prévu de petites excursions ce matin : la première, très cliché et très rapide, au Loch Ness, pour tenter d’apercevoir Nessie ; la seconde dans une distillerie.

 

distillerie glen ord, ecosse

 

Je ne suis pas très sensible aux contes et légendes en tout genre, et au business mis en place autour du monstre du Loch Ness… Par contre, nous aimerions bien faire une idée de sa superficie (39 km, 56 km² !), sans en faire intégralement le tour. Il faut bien lui consacrer une journée, mais nous avons lu que la route était plutôt monotone et sans trop de point de vue… Sinon, il reste l’alternative croisière sur le loch, pour 18 euros ^^!

Et nous avons plus envie de découvrir Inverness que de passer une journée en voiture. Hier a suffi ! Nous faisons donc un petit détour pour longer la rive est du loch sur quelques kilomètres, qui est effectivement dissimulée derrière les arbres. Sans regrets !

 

loch ness, ecosse, autour inverness

 

 

Nous n’avions initialement pas prévu de nous attarder dans une distillerie. Je ne bois pas d’alcool, cela n’était donc pas une priorité. Mais même non buveuse, la visite du Guinness Store House à Dublin ou d’un producteur de cidre en Normandie m’ont beaucoup appris et intriguée… Il serait tout de même bête de quitter l’Écosse sans nous intéresser à l’un de ses emblèmes : le whisky.

J’ai vu passer sur quelques blogs divers témoignages autour de la distillerie Tomatin, à une vingtaine de minutes d’Inverness, mais nous avons pu constater grâce à TripAdvisor qu’elle était en maintenance hier… et nous ne savons pas si le problème est épisodique ou s’il va durer quelques jours. Nous n’avons guère envie d’effectuer le trajet pour rien, alors nous nous rabattons sur la distillerie Glen Ord. (A832, Muir of Ord IV6 7UJ, Royaume-Uni)

Excellent choix, la visite est absorbante, nous sommes en petit comité (4) et accompagnés d’un guide passionné qui connaît son sujet sur le bout des doigts ! On palpe, on hume, on observe… on mobilise tous nos sens à la découverte de cet Art que représente aux yeux d’Andy le whisky. Ils nous vend les différents arômes de ce dernier (oranges, fruits secs, goût sucré, vanille…), nous explique le pourquoi du comment, décrit en détails les étapes de sa fabrication et nous mène de bâtiment en bâtiment pour constater tout cela de visu… J’aurais presque envie d’en boire pour sentir à mon tour toutes les effluves rencontrées ! Cependant, je ne suis pas vraiment adepte des boissons alcoolisées et ne voudrais pas offrir un affront à notre guide. La visite est en anglais, et j’avais un peu peur de ne pas tout comprendre, mais celui-ci fait l’effort de parler lentement tout en mimant les passages les plus compliqués !

distillerie glen ord, inverness

 

Plusieurs tarifs sont proposés, j’ai quant à moi choisi la visite sans dégustation (8 livres) mais Aymeric y participe (15 livres). 3 arômes lui sont proposés, pour revenir sur les différents points abordés durant la visite. Je vous la conseille vivement, nous en sommes sortis enchantés, et je pense que désormais, Aymeric ne savourera plus le whisky de la même façon.

 

glen ord distillery, inverness

 

 

1h15 plus tard, nous reprenons la route vers Inverness pour déposer la voiture « chez nous » et nous changer. Le soleil est trompeur, j’ai abandonné trop tôt mon gilet !

Nous déjeunons au Mac Gregor’s, un délicieux pub qui nous a été conseillé par les copains Elyssa et Nico qui étaient également de passage à Inverness cette semaine. Nous ne regrettons pas de les avoir écoutés : la décoration de l’établissement est très belle, les plats copieux, et le personnel adorable. Je vous conseille les macaronis au fromage (6,50 livres à l’époque), qui  font saliver Aymeric, qui a comme à son habitude commandé un Burger (13,50 livres), le cinquième du séjour me semble-t-il. En fait, Aymeric a décidé de tester tous les Burger du pays, et le séjour n’est pas fini ! Bref, les prix sont abordables, la cuisine maison délicieuse, nous vous recommandons absolument cette adresse à Inverness !

 

déjeuner au mac gregor's, inverness

 

En sortant du pub, nous repérons par hasard une librairie de livres d’occasion, Leakeys. Nous y pénétrons sans trop savoir à quoi nous attendre, mais j’adore les livres, c’est plus fort que moi ! Mon instinct m’a plutôt bien influencée : le lieu, une ancienne chapelle transformée, est sublime… et respire l’encre et l’amour des vieux bouquins. La collection est impressionnante, nous avons également beaucoup aimé celle des cartes (de plus de 100 ans !).

 

 

leakeys, bookshop, inverness

 

Comme j’ai manifestement dû faire aujourd’hui, nous décidons de filer tout de suite au jardin botanique de la ville -quelque peu excentré- avant qu’il ne ferme. Le lieu n’est pas forcément indiqué dans les guides et c’est bien dommage, il est tout bonnement fabuleux. L’ensemble des espèces regroupées dans la serre tropicale est incroyable, et, comme prévu, j’ai un gros coup de cœur pour le jardin des plantes grasses et des cactus. Des fleurs, des couleurs… je ne sais où donner de la tête ! Tout un tas de plantes sont en vente pour une livre, si jamais vous pouvez en emporter…

L’entrée est libre, mais vous pouvez faire une petite donation pour permettre l’entretien du lieu. Nous n’avions plus que 2 livres en piécettes, mais c’est toujours ça !

 

jardin botanique d'inverness, ecosse jardin botanique d'inverness, ecosse jardin botanique d'inverness, ecosse jardin botanique d'inverness, ecosse jardin botanique d'inverness, ecosse jardin botanique d'inverness, ecosse jardin botanique d'inverness, ecosse

 

Nous regagnons alors le centre pour la fin de journée en longeant la Ness, la rivière qui relie la ville au plus célèbre loch d’Écosse… La Ness Walk permet entre-autres d’admirer la cathédrale Saint-André, ou la Ness Bank Church. Pour contempler le reste de la ville, il suffit de grimper les quelques marches qui mènent à son château (aujourd’hui tribunal administratif). Depuis ce dernier, on surplombe la mairie néo-gothique

 

visite inverness, road-trip en ecosse jardin botanique d'inverness, ecosse, ness walk jardin botanique d'inverness, ecosse, ness walk jardin botanique d'inverness, ecosse, ness walk visite inverness, road-trip en ecosse visite inverness, road-trip en ecosse

 

Le centre est animé, avec de nombreuses enseignes et boutiques. Attention, nombre d’entre elles ferment à 17 heures ! C’est le cas notamment des magasins de la belle galerie Victorian Market. Le marché couvert de style art nouveau est très charmant, et même endormi et dépeuplé, il est agréable d’y déambuler !

 

victorian market, inverness victorian market, inverness

 

Nous nous laissons ensuite porter de rue en rue, de ruelle en ruelle, d’arcade en arcade : le centre n’est guère étendu, les touristes peu nombreux, et ce retour à la civilisation bien plus doux qu’on ne l’aurait imaginé !

Demain, nous regagnons  Édimbourg, cela sent la fin du séjour…

visite inverness, road-trip en ecosse visite inverness, road-trip en ecosse visite inverness, road-trip en ecosse visite inverness, road-trip en ecosse visite inverness, road-trip en ecosse

 

Jour 10: Le champ de bataille de Culloden

 

Avant cela, nous réglons le lendemain matin le GPS sur le champ de bataille de Culloden. Le lieu est emblématique en Écosse, c’est ici que les armées jacobites et britanniques se sont affrontées le 16 avril 1746. Pour les lecteurs/fans d’Outlander, le lieu est encore plus symbolique…Je suis quant à moi une fervente adepte du livre (nota bene : je suis désormais, en 2019, également la série, histoire de me remémorer les paysages écossais mais pas que !).

L’armée jacobite, composée en grande partie des membres de clans des Highlands, soutenait le catholique Bonnie Prince Charlie (un Stuart) dans sa démarche de reconquête du trône, perdu par son grand-père au profit d’un roi protestant. Sans entrer dans les détails, retracés par le  centre pour visiteurs, la bataille, très violente, se solde par une défaite jacobite et une répression sauvage entraînant le démantèlement du système des clans. La balade au cœur de la lande permet de prendre conscience du massacre en voyant l’étendue du champ de bataille, et de comprendre à quel point les hommes qui s’y sont affrontés étaient exposés…

La balade est quelque peu émouvante !

culloden battlefield, road-trip en ecosse culloden battlefield, road-trip en ecosse culloden battlefield, road-trip en ecosse

 

La fin du séjour

 

A l’heure où j’écris ces mots, nous sommes affalés sur les sièges de l’aéroport. Avant de me lancer dans une partie effrénée de « Pendu » avec Aymeric, je tenais à écrire la petite conclusion de ce séjour. Terre de reliefs et de contrastes, de charme et de mystère, d’histoire et de coutumes; exposée aux caprices météorologiques, l’Écosse aura su nous envoûter.

Notre séjour a été unique, et je suis heureuse d’avoir su coupler culture et nature, intrinsèquement liées, en Écosse, de toute façon.

Ici, un volcan endormi perce la capitale, tandis que là, les ruines d’un château dominent les lochs environnants… L’Ecosse est un pays « riche », qui, s’il s’appréhende facilement en une dizaine de jours, ne dévoile pour autant pas un centième de ses secrets.

Un pays aux multiples facettes qui change de visage à chacun de la journée.

Un pays qui laisse un sourire rêveur sur les lèvres de visiteurs, et même de ses habitants, finalement.

 

Merci…

 

A voir à Inverness :

 

  • Les Ness Islands,St Andrew’s cathedral, le Victorian market, le château d’Inverness en grès rose, le Jardin botanique
  • Et autour : le Loch Ness , le champ de bataille de Culloden, le Fort George (base d’occupation des armées de George II), les distilleries mentionnées plus haut, Cawdor Castle, le Beauly priory, la Glen Affric Nature Reserve…

 

Entre Inverness et Skye :

 

  • A Torridon : de jolies randonnées sur les murros de Torridon : le Liathach, le Beinn Eighe et le Beinn Alligin
  • Le Loch Maree, l’un des plus beaux lacs d’Ecosse
  • La route Bealach na Bà

 

Si l’article t’a plu épingle-le sur Pinterest…

road-trip en ecosse, inverness road-trip en ecosse, inverness road-trip en ecosse, inverness

 

Vous pouvez aussi aimer...

5 Commentaires

Marco 24 octobre 2019 - 23 h 15 min

Ooooh, where is the famous scottish blue sky ???? Very nice and coloured photos….

Reply
Amélie 25 octobre 2019 - 3 h 23 min

Tes photos me rappellent de beaux souvenirs ; j’avais tellement aimé l’Écosse !
Il est certain que j’y retournerai ; j’ai pas fini de découvrir ses îles & son nord que j’ai trouvé particulièrement envoutant <3

Reply
clara 30 octobre 2019 - 7 h 50 min

Merci de me remémorer mon road trip en Écosse, qui commence à dater un peu ! Ça me donne clairement envie d’y retourner mais petit-être plus en hiver pour espérer voir Glencoe enneigé.

Reply
Cindy - Eatmytravel 1 novembre 2019 - 15 h 53 min

L’Ecosse a l’air vraiment incroyable, ces paysages sont top ! Ton article me donne envie de découvrir ce coin que je ne connais pas du tout ! 🙂

Reply
Artosoir 3 novembre 2019 - 19 h 54 min

Nous étions passé par Inverness lors de notre road trip en Ecosse mais nous n’avions pas pris la peine de nous y arrêter très longtemps. Ton article me donne vraiment envie de retourner dans ce merveilleux pays qui reste pour moi l’un de mes plus beau voyage !

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter