Ecosse: Que faire autour du Loch Lomond et dans les Trossachs

Par Chloé
lochs, trossachs, road-trip en ecosse

Troisième jour en Ecosse : direction les Trossachs !

On récupère la voiture de bon matin. Aymeric est content, le réveil a été plus clément^^. Il lui faut prendre des forces avant de se lancer… à gauche, sur les routes écossaises ! Les premières minutes sont chaotiques, qui plus est en plein cœur d’Edimbourg ! On quitte la ville, on s’engage enfin sur l’autoroute…

lochs, trossachs, road-trip en ecosse

 

Le château de Stirling

 

Première étape de la journée : Stirling, le bourg médiéval organisé autour de son château. On aperçoit ce dernier, dressé sur son crag (volcal éteint), à des centaines de mètres : l’ensemble est impressionnant ! Le château est l’un des plus imposants d’Ecosse, il serait dommage de traverser le pays sans y faire une pause. « Prenez Stirling, et vous tiendrez toute l’Ecosse ». Avant cela, on a besoin de réconforter nos estomacs affamés. Les parkings de la ville sont déjà complets, on finit par se garer sur Barn Road, à 5 minutes à pieds de l’édifice. (et le stationnement y est gratuit !)

Chemin faisant, on croise un salon de thé qui ne paye pas de mine. La mention « snacks » nous convainc d’en franchir l’enceinte, les gâteaux (mamma mia), de nous y installer. On s’asseoit en terrasse, à l’ombre d’un jardin fleuri et coloré. L’endroit est bucolique, cosy et charmant à souhait. Le cheeseburger qu’on commande l’est tout autant : les assiettes sont copieuses et faites maison. On découvre le concept des hamburgers écossais, qui mélangent à leur viande tous les ingrédients demandés. C’est un peu curieux, et j’avoue que je ne suis pas très fan^^ ! On est toutefois ravis d’avoir dégoté cette adresse par hasard, et on la note précieusement en commandant une part de chocolat à emporter . Fondant et chocolaté comme je les aime, sans regrets…. ! Je n’en fais qu’une bouchée !

The Smithy _ 73-75 St Mary’s Wind

où manger, stirling

 

On consacre ensuite deux bonnes heures à la visite du château de Stirling. Celui-ci est divisé en tant d’espaces (les jardins, la Castle Exhibition, les Remparts, la Royal Chapel, le Great Hall, le musée des Highlanders, ou le Royal palace avec ses vitrines de sculptures) qu’il est difficile de s’y ennuyer… ou de marcher les uns sur les autres… heureusement ! On profite donc de notre visite, voguant à notre gré d’un recoin à l’autre de la forteresse avec le plan qui nous a été fourni.

château de stirling, road-trip en Ecosse château de stirling, road-trip en Ecosse château de stirling, road-trip en Ecosse château de stirling, road-trip en Ecosse château de stirling, road-trip en Ecossechâteau de stirling, road-trip en Ecosse

 

Les rois Stuart ont vécu ici, notre compagne axonaise Marie de Guise y a également régné . Le site est somptueux, les souverains qui y ont apposé tour à tour leur marque ayant voulu ; comme bien souvent , y illustrer leur grandeur. Entre les sculptures de James V ou le Royal Palace récemment restauré, mon cœur balance. Le second nous a dans un premier temps déroutés, presque rebutés. Les murs ont été repeints façon trompe-l’œil, les sculptures reconstituées… Finalement, on apprécie le geste et le travail minutieux qui a été accompli pour appréhender les couleurs des appartements royaux tels qu’ils avaient été décorés au XVIe siècle. Quelle magnificence , quel symbolisme ! On se laisse prendre au jeu de cette reconstitution plus vraie que nature.

 

château de stirling, road-trip en Ecosse château de stirling, road-trip en Ecosse château de stirling, road-trip en Ecosse château de stirling, road-trip en Ecosse

 

Le parc National des Trossachs

 

Notre quart d’heure culture respecté, on décide de se plonger un peu plus en avant dans ce que l’Ecosse nous a vendu sur le papier : ses collines verdoyants, ses lochs, et ses paysages à couper le souffle. On s’enfonce alors au cœur du parc national des Trossachs. Le nom désigne généralement la région de vallées boisées, de collines et de lochs tranquilles situés à l’est du Ben Lomond, et lac éponyme, le plus grand de la Grande-Bretagne continentale : le loch Lomond. Le lieu est emblématique, et a même inspiré une chanson d‘amour aux Ecossais !^^ Entouré de montagnes, il s’étend sur 71 kilomètres carrés et abrite 38 petites îles !

 

randonnée conic hill, road-trip en Ecosse

 

Conic Hill

 

Pour mieux l’appréhender, on décide de prendre de la hauteur. Direction Balmaha, où l’on se lance à l’assaut de Conic Hill, au travers d’une petite randonnée d’environ 6km. (dénivelé : 350m) On a connu des randonnées bien moins tranquilles. (On se lance des fleurs, oui, oui ! Et on devient, semble-t-il, des vrais randonneurs, haha).

L’ambiance est sereine, la pente douce, le chemin plutôt bien aménagé, et on est sensibles au décor, avec ses tapis de fougères sur lesquels quelques rais viennent délicatement s’échouer. Bref, la balade est accessible à tous, mais évidemment, sous peine de prévoir de bonnes chaussures de randonnée  ! A peine essoufflés, on atteint son sommet, d’où on bénéficie d’un incroyable panorama sur le loch, les collines qui le couvent, les lowlands qui s’y déversent et les îles arborées qui le traversent . Un ensemble à couper le souffle, ponctué de quelques bêlements de moutons.  L’Ecosse est bien là et la lumière, à cette heure, la rend bien peu photographiable toutefois. Je suis une bien piètre blogueuse.^^

randonnée conic hill, road-trip en Ecosse randonnée conic hill, road-trip en Ecosse randonnée conic hill, road-trip en Ecosse randonnée conic hill, road-trip en Ecosse randonnée conic hill, road-trip en Ecosse randonnée conic hill, road-trip en Ecosse randonnée conic hill, road-trip en Ecosse randonnée conic hill, road-trip en Ecosse

 

Fin de journée à Millarochy Bay

 

On pousse ensuite jusque Millarochy Bay, à une dizaine de minutes de Balmaha. Oui, on. Que ferait mon chauffeur sans sa copilote aguerrie, qui vérifie qu’il ne serra pas trop à gauche et tourne la tête dans tous les sens au niveau des ronds-points pour lui ?  Je vous avoue qu’Aymeric commence à en avoir un peu par-dessus la tête de sa première journée sur les routes écossaises. On souffle un petit moment sur la plage de galets qui a été aménagée sur les bords du lac, on s’apaise au son du roulis, des cris de mouettes, et des chamailleries des canards. Les mélodies les plus simples nous ramènent parfois à la douce réalité, celle d’un rêve enfin réalisé. ♡

 

millarochy bay, ecosse millarochy bay, ecosse

 

La montée du Ben A’an

 

La journée suivante commence réellement vers midi, en réalité. Je passe sous silence la matinée du « pneugate »^^ ! Je suis un peu remontée, c’est bien, je vais pouvoir convertir ma colère en énergie ! 4km, 340m de dénivelé, de belles promesses … La montée du Ben A’an s’annonce moins ubuesque que notre matinée. De fait, on apprécie réellement la balade. On se sent moins à l’aise que la veille à Conic Hill, et cette fois, on se demande comment on peut encore être à ce point à bout de souffle après tant de randonnées^^ ! Les jambes tiennent le choc, on ne peut pas tout avoir, apparemment^^ !

On s’élève peu à peu autour des lochs. La pente est plutôt douce, les arbres calcinés, on ne s’attarde pas. La deuxième partie de la randonnée, au contraire, nous réclame quelques pauses photos^^ ! Entre la volée d’escaliers au cœur d’une forêt de fougères, ou les silhouettes des monts environnants dessinés à l’arrière-plan des prairies couvertes de bruyères et de digitales pourpres… Il faudrait être difficile pour ne pas apprécier le spectacle. La montée ne dure qu’une heure environ, il aurait été dommage de passer à côté. Là-haut, le panorama à 360° sur le loch Katrine et la vallée est tout bonnement magique. L’œil se pose sur des perspectives totalement différentes, peine à se détacher des différents tableaux qu’il peut contempler. On n’ose détacher nos visages fouettés par le vent de ce paysage unique… Mais comme souvent, nos estomacs se rappellent à nous et commencent à gronder^^ ! On a prévu de déjeuner en contre-bas, j’ai peur de laisser quelques papiers s’envoler avec ce vent… !

La descente est moins harassante, en dépit d’une belle chute pour moi qui nous fera plus de peur que de mal ; et de quelques tiques invitées sur mes jambes, que nous n’avons pas encore décelées^^.

randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse randonnée ben a'an, loch katrine, ecosse

 

 

L’Arklet Trail

 

Aymeric reprend le volant, longe les lacs suivant en direction d’Inversnaid. La route s’étrécit, il découvre le principe des by-pass, qui consiste à se garer sur des renfoncements pour laisser passer son voisin, faute de place. Autant vous dire qu’il n’apprécie pas^^ ! Nous ne sommes pas de gros casse-cous au volant et la conduite à gauche fait perdre quelques repères. D’un œil objectif, il se débrouille parfaitement, en Irlande, j’avais frôlé plus de buissons !

On fait quelques pauses, lorsque c’est possible, sur le chemin, par exemple sur une jolie petite plage du lac Chon, miraculeusement déserte en ce jour caniculaire chez les Ecossais. (27 degrés ! ) Au passage, ne manquez pas non plus d’admirer le lac de Menteih, me semble-t-il, et ses sublimes reflets. (Il n’est pas possible de s’y arrêter).

 

loch chon, ecosse, trossachs trossachs, ecosse

 

On retrouve le célèbre Loch Lomond à Inversnaid. Un petit bateau y navigue, j’avais pensé l’emprunter mais l’heure tourne et on se lance à l’assaut de notre deuxième randonnée : l’Arklet trail. La balade est reposante, le sentier moins caillouteux, le dénivelé de 140m peu important. Une partie de plaisir en quelque sorte ! La petite boucle offre une jolie vue sur le Loch, et quelques cascades, tout en suivant un sentier ombragé très appréciable en cette chaude journée ! (Qui plus est quand on sait qu’Aymeric a oublié l’eau dans la voiture… Adieu, nous allons mourir desséchés entre deux fougères !)

arklet trail, inversnaid, loch lomondarklet trail, inversnaid, loch lomond

 

Après une sage promenade dans la forêt, un atteint le premier belvédère. Une kissing-gate plus loin, on s’enfonce dans un second espace plus sauvage mais moins boisé… avant de déboucher dans une vaste pinède aux senteurs enivrantes… Je ne me lasse pas de l’odeur des pins ! Le lieu respire la fraîcheur, les vacances dans le sud-ouest et l’humidité^^ ! C’est assez déroutant lorsqu’on se rappelle qu’on est accessoirement en Ecosse et que la pluie n’a pas encore montré le bout de son nez. Rassurez-vous, cela ne va pas durer !

La dernière partie de la randonnée est plus folklorique, on essaie de ne pas se perdre dans un labyrinthe de fougères que je surplombe d’une tête à peine. Deuxième chute pour moi, décidément ! J’ai testé pour vous l’amortissement des chocs sur un tapis de fougères : je valide !

1h, une jolie randonnée, 4 univers… Elle est plutôt chouette, cette balade qui clôt notre 4ème journée en Ecosse ! 😉

 

arklet trail, inversnaid, loch lomond

 

Les Falls of Falloch

 

A l’aube de notre cinquième jour ici, les 27 degrés de la veille ne sont déjà plus qu’un vague souvenir : le ciel est couvert et de la pluie annoncée une bonne partie de la journée.
On rejoint aujourd’hui les Highlands, j’ai noté quelques randonnées, mais je doute de les mener à bien ! On décide donc de faire quelques détours sur notre route pour Fort William pour admirer quelques spots que j’ai repérés en amont. Première étape, et la dernière au cœur des Trossachs : les Falls of Falloch, situés entre Stirling et le Kilchurn Castle. La promenade est courte, le parking étant placé au plus près des chutes. Ces dernières sont impressionnantes (elles plongent sur 10 m de hauteur !), et leur spectacle énergisant de bon matin. ^^ Aymeric les filme sous tous les angles, pendant que moi, je m’exerce sans trépied et sur un coup de tête à la longue pose^^ !

falls of falloch, ecosse falls of falloch, ecosse

Suite de notre road-trip au prochain épisode…  🙂

 

Que voir / Que faire dans les Trossachs ?

 

  • Randonner: les sentiers ne manquent pas et sont bien trop nombreux pour que je puisse tous les citer! Outre Conic Hill, l’Arklet trail ou la montée du Ben A’an cités plus haut, la randonnée du Ben Lomond semble également très populaire. La West Highland Way , le plus célèbre des sentiers officiels du pays, qui s’étend sur 153 km, traverse en effet les Trossachs… Renseignez-vous sur le sujet, si vous comptez explorer plus en profondeur les Trossachs!
  • Faire une excursion en bateau sur les lochs, comme sur le loch Katrine avec le Sir Walter Scott.
  • Visiter le château de Stirling, cité plus haut, ou celui de Doune (Castle Leoch dans Outlander).
  • Visiter l’une des distilelries de la région: Loch Lomond Distillery, la Chivas Brothers…
  • Vous initier aux activités aquatiques proposées autour du Loch Lomond: pêche, kayak,  canoë, voile,  planche à voile,  paddleboard…
  • Visiter quelques jolis villages de la région: Luss, Callander…
  • Evidemment, faire une halte aux Falls of Falloch mentionnées dans l’article.

 

D’autres idées?

 

Road-trip en Ecosse: le château de Stirling, les Trossachs et que faire autour du loch Lomond

 

Road-trip en Ecosse: le château de Stirling, les Trossachs et que faire autour du loch Lomond Road-trip en Ecosse: le château de Stirling, les Trossachs et que faire autour du loch Lomond Road-trip en Ecosse: le château de Stirling, les Trossachs et que faire autour du loch Lomond

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez aussi aimer...

4 Commentaires

Carnet de Lucie 3 mars 2019 - 11 h 38 min

PFIOU ! *-* Que c’est magnifique ! Je suis tombée sous le charme de cette nature ! *-* J’ai envie de décoller de suite pour aller visiter tout ça ^^

Reply
AuroreVoyage 11 mars 2019 - 15 h 13 min

J’ai en tête un road trip en Ecosse, les paysages semblent des plus fabuleux. On avait hésité entre ce pays et le Maroc pour notre voyage de printemps, on a opté pour le Maroc, mais ce n’est que partie remise. Tes photos sont vraiment belles !

Reply
Cristie 16 mars 2019 - 14 h 04 min

Ce n’est pas une destination qui m’attirait au préalable mais de plus en plus je suis tentée. Tes photos sont une véritable invitation.

Reply
Chloé 17 mars 2019 - 21 h 33 min

Oooh mercii!

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter