Bourgogne-Franche-Comté, Doubs, France, Non classé, Voyages

Un week-end à Ornans (Doubs) , sur les pas de Courbet

17 juillet 2017
week-end à ornans

Au début du mois de juillet, nous avons été invités à découvrir, le temps d’un week-end, Ornans, la ville de Courbet. Pas Juliiien, non. (la blague obligée) Gustave, le peintre. Quelques heures de route en vue d’un week-end haut en couleurs! La ville est vraiment toute petite (avec moins de 4 500 habitants), et de ce fait, nous étions curieux de découvrir le programme qui nous avait été concocté.

Au premier abord, le nom d’Ornans ne fait pas rêver. Et pourtant… ! La petite Venise Comtoise, la cité de Gustave Courbet, qui lui a inspiré de nombreux tableaux dont le célèbre “Un enterrement à Ornans”, s’étire tout en longueur, le long de la Loue, une des rivières franc-comtoises les plus connues… Et ne manque pas de charme! Notre itinéraire est tout calculé: ce week-end, nous marcherons sur les pas du peintre, redécouvrirons son oeuvre, ses sources d’inspiration, et sa région.

Première impression à notre arrivée à la gare de Besançon (à une vingtaine de minutes d’Ornans): il pleut. En juillet, après un mois de canicule, on peut dire que la chance n’est pas avec nous^^! Heureusement, le ciel se maintiendra suffisamment tout le week-end pour nous permettre de découvrir convenablement Ornans et ses environs. Si le soleil n’est pas eu rendez-vous, notre bonne humeur l’est, évidemment. On traverse Besançon en minibus, sans s’arrêter. On découvre à la va-vite la ville aux 7 collines posée sur le Doubs, qui me replonge dans mes rêves romains, et qui a l’air si agréable, enclavée entre ses vertes protectrices. Tout de suite, je sens que je vais apprécier les terres vallonnées du Doubs et les splendeurs qu’elles nous réservent.

 

Autour d’Ornans: La ferme Courbert à Flagey

 

Première étape: la Ferme de Flagey!

 

La Ferme de Flagey a en effet été la propriété familiale de Gustave Courbet jusqu’en 1910. On peut ainsi y observer sa chambre, réaménagée en fonction de la description que le peintre a pu en faire dans ses correspondances.

Le lieu appartient aujourd’hui au département du Doubs, qui a pour objectif d’en faire un lieu de vie et d’échanges culturels pour un large public. Des expositions y sont donc organisées tout au long de l’année. Lors de notre passage, nous pouvons observer les oeuvres du jurassien Jean-Bernard Butin. Cette exposition de sculptures, gravures, dessins, toiles couvre les quatre dernières décennies de travail de l’artiste et fait écho à l’actuelle grande exposition d’été du musée Courbet (Histoires d’ateliers, de Courbet à Soulages).

A noter: la Ferme de Flagey dispose de chambres pour accueillir les visiteurs, si vous souhaitez y séjourner!

 

Exposition De Plus en Moins, atelier d’un artiste de Jean-Bernard Butin. Du 17 juin au 15 octobre 2017. Entrée libre. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11 à 19 heures. À partir du 1er octobre, ouvert du mercredi au dimanche de 14 à 18 heures. 

exposition Jean-Bernard Butin, ferme flagey, doubs exposition Jean-Bernard Butin, ferme flagey, doubs exposition Jean-Bernard Butin, ferme flagey, doubs

—-

Se balader à Ornans, le long de la Loue

 

Deuxième étape: Ornans!

La petite ville (natale de Gustave Courbet) et les rives de la Loue sont si belles qu’on ne se lasse pas de les photographier. Elles  paraissent tout droit sorties d’un tableau impressionniste… La preuve en images…

 

week-end dt balade à ornans, le long de la loue week-end dt balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue week-end dt balade à ornans, le long de la loue week-end dt balade à ornans, le long de la loue week-end et balade à ornans, le long de la loue

 (Photographie prise depuis le Canöe Café où nous avons déjeuné!)

Le musée Courbet

 

Troisième étape, évidemment: le musée Courbet!

Pour découvrir en amont l’oeuvre et la marque de Courbet, direction le musée éponyme, aménagé dans la maison natale du célèbre artiste franc-comtois! Récemment rénové, le lieu en lui-même est superbe, mariant l’ancien et le contemporain de manière on ne peut plus harmonieuse. Planchers et cheminées d’époque y côtoient éléments modernes et grandes baies vitrées avec vue sur la Loue.

Personnellement, je ne connais pas forcément très bien l’oeuvre du peintre, exception faite des célèbres tableaux “Un enterrement à Ornans” ou  la polémique “Origine du monde“… Gustave Courbet a pourtant marqué son siècle et son courant par ses différents apports et révolutions artistiques… Il est par exemple l’un des premiers à peindre en plein air et non plus en atelier, à réaliser des portraits réalistes sans embellir ses modèles, à retoucher ses propres peintures en effaçant parfois un détail ou un personnage, à rendre visibles les traits de pinceau, à représenter de simples “gens du peuple” sur ses toiles… Aussi, ses oeuvres sont volontairement très sombres, ce qui peut surprendre au premier abord. Gustave Courbet enduit en effet ses toiles d’un fond sombre, presque noir, à partir duquel il remonte vers la clarté par superposition de touches de couleurs plus claires…

Le musée Courbet accueille également des expositions temporaires. Jusqu’au 16 octobre, l’exposition « Histoires d’Ateliers, de Courbet à Soulages », permet d’approcher et contempler 88 photographies restaurées de Vincent Knapp, en résonance avec des œuvres d’artistes dont il a pu photographier les ateliers tels que César ou Soulages… et en écho avec “L’Atelier du Peintre” de… Gustave Courbet, vous l’aurez deviné!

Des ateliers thématiques sont organisés tout au long de l’année, et permettent de s’exercer à la peinture et aux techniques présentées par le musée. Nous testons ainsi la « peinture au couteau » chérie par Gustave Courbet… Mon talent pour cette technique en éblouit plus d’un, ahem^^. Comme quoi n’est pas Courbet qui veut, et nous plonger, l’espace d’une heure, dans la peau du peintre, nous permet de constater toute l’étendue de son talent.

 

Musée ouvert tous les jours sauf le mardi de 10 h à 18 h de juillet à septembre de 10 à 12 h et de 14 h à 18 h d’octobre à juin_ 1 Place Robert Fernier, 25290 Ornans _ 03 81 86 22 88 – www.musee-courbet.fr

musée courbet, ornans musée courbet, ornans musée courbet, ornans musée courbet, ornansmusée courbet, ornans

Pour prendre de la hauteur et randonner

 

Dernière étape et pas la moindre pour marcher sur les pas de Gustave Courbet: découvrir ses sources d’inspiration… et les environs d’Ornans.

Dans le cadre de son projet « Pays de Courbet, pays d’artiste », le département du Doubs souhaite valoriser les grands sites visités par Courbet, et développe un réseau de sentiers thématiques de découverte de ce Pays : les sentiers de Courbet. Ces itinéraires de promenades ont pour vocation de mettre en valeur les principaux lieux peints par l’artiste ou en lien avec sa vie. Nous suivons quant à nous le Parcours des Roches, qui part de la Maison Hebert, serpente entre les coteaux, gagne les belvédères puis s’engage dans un couvert d’arbres aux senteurs boisées. De bon matin, la balade en haut des falaises qui surplombent la ville avec toutes les explications et conseils de notre guide Alexandre Foulc (www.sportsnatureevasion.com) est vivifiante, et le panorama sur la ville  saisissant.

Sur le chemin, nous pouvons également admirer la Fontaine aux Vipères ou le Château d’Ornans, présents sur certaines oeuvres de Courbet. Des chevalets présentant les tableaux en question sont disposés ça et là, en écho au paysage qu’il a représenté.

A noter: les amateurs de via ferrata peuvent s’exercer sur les parois de la falaise! (Bon courage!)

 

Environ 2h30 de marche pour 6,5kms, prévoir de bonnes chaussures de marche… Le dénivelé est dans un premier temps important mais la descente est en pente douce.

 

que faire à ornans, dans le doubs: randonnee autour ornans que faire à ornans, dans le doubs: randonnee autour ornans que faire à ornans, dans le doubs: randonnee autour ornans que faire à ornans, dans le doubs: randonnee autour ornans que faire à ornans, dans le doubs: randonnee autour ornans que faire à ornans, dans le doubs: randonnee autour ornans que faire à ornans, dans le doubs: randonnee autour ornans

 

Où dormir: on a testé une nuit en cabane dans les arbres !

 

C’est un peu l’aventure de notre week-end! ^^

Deux hébergements nous ont été proposés: les chambres d’un château (À l’ombre du château) ou les cabanes du château de la marquise Mirabelle. Nous n’avons jamais dormi dans les arbres, je me suis hâtée de choisir le second, au grand dam d’Aymeric! Monsieur tient à son petit confort! J’étais impatiente de me lancer dans cette “aventure”… quand, le jour du départ (oui, oui, pas avant), nous avons réalisé que les cabanes en question étaient situées à quelques mètres de hauteur… et qu’il fallait y accéder! Ou tout du moins, en descendre. Car j’ai le vertige, voyez-vous! La catastrophe ambulante qui parle et réserve avant de réfléchir, c’est moi. ^^

Bon, évidemment, vous vous en doutez: si je vous écris aujourd’hui, c’est que j’ai réussi à descendre de mon arbre. Et plus d’une fois! Car finalement, l’échelle est large, équipée de filets de protection, les “marches” épaisses et stables, et on oublie son appréhension. Je m’attendais à bien pire! Et je vous promets que je suis facilement tétanisée lorsque j’ai les pieds dans le vide.

L’expérience se révèle intéressante et amusante. Nous dormons dans des cabanes “de luxe”, équipées de toilettes sèches, d’un seau (qui s’est révélé très utile) et d’un feu à pétrole électrique, finalement indispensable en ce début de mois de juillet! (comme quoi!). Pour nous la jouer aventuriers de Koh Lanta, on repassera ^^!

L’espace, tout de bois aménagé, est superbe, cosy… Toutes les conditions sont réunies pour s’y ressourcer. Bercés par le clapotement de la pluie sur notre toit, sans internet (et même sans réseau téléphonique), au coeur de la vallée et à l’écart de tout sauf de Chocolat l’alpaga, nous pourrions passer une nuit de rêve, chaudement enroulés au coeur de notre couette… si Aymeric ne tombait pas malade et ne vomissait pas toute la nuit^^! Vous avez dit boulet?

Si vous vous le demandez, l’endroit est bien évidemment équipé d’une salle de bains, commune pour les résidents des cabanes, avec une jolie douche et des toilettes.

Pour être tout à fait honnête, dans ce contexte, pour moi, le réveil est difficile. Quand tu n’as pas dormi, qu’il pleut à verse dehors, et que tu dois t’habiller et enfiler ton K-way pour aller prendre une douche, tu n’as pas la foi. Mais la vue est si magique que je ne râle pas bien longtemps. Petit-déjeuner sur sa terrasse face à ce panorama est une chance unique, un instant inoubliable, en communion avec la Nature, que je n’oublierai pas de sitôt.

La nuit = 135 euros. Ouvert d’avril à octobre. Accueil  de 17 h à 19 h. Départ en fin de matinée au plus tard à 11h. Croisement Route de Saraz – Grande Rue, 25330 Nans-Sous-Sainte-Anne

 

cabanes de chateau de la marquise mirabelle, Nans-Sous-Sainte-Anne cabanes de chateau de la marquise mirabelle, Nans-Sous-Sainte-Anne cabanes de chateau de la marquise mirabelle, Nans-Sous-Sainte-Anne cabanes de chateau de la marquise mirabelle, Nans-Sous-Sainte-AnneLe totem de Koh Lanta!
cabanes de chateau de la marquise mirabelle, Nans-Sous-Sainte-Anne
cabanes de chateau de la marquise mirabelle, Nans-Sous-Sainte-Anne cabanes de chateau de la marquise mirabelle, Nans-Sous-Sainte-Anne

 

Certains de nos camarades ont quant à eux opté pour les chambres d’hôtes de l’établissement à l’Ombre du Château, à Nans-Sous-Sainte-Anne également. Nous y avons dîné le soir, et l’endroit a l’air tout bonnement splendide, je vous le recommande également…!

chambres d'hôtes de l'établissement à l'Ombre du Château, à Nans-Sous-Sainte-Anne chambres d'hôtes de l'établissement à l'Ombre du Château, à Nans-Sous-Sainte-Anne chambres d'hôtes de l'établissement à l'Ombre du Château, à Nans-Sous-Sainte-Anne chambres d'hôtes de l'établissement à l'Ombre du Château, à Nans-Sous-Sainte-Anne

 

J’espère que ces quelques conseils vont seront utiles et vous aideront à planifier un week-end sur les pas de Courbet dans ce joli coin de Franche-Comté.

Je vous quitte avec une petite vidéo réalisée lors de ce week-end! Merci à Lucille pour son invitation, et à Samantha, Antoine et Cécile,Laure et Laurène pour leur agréable compagnie!

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être...

3 Commentaires

  • Reply Lydia 17 juillet 2017 at 9 h 05 min

    Vraiment paisible, belle découverte, je ne connaissais pas !

  • Reply Marine 17 juillet 2017 at 13 h 55 min

    Bravo pour cet article, très beau et très complet ! e
    Ornans est peut être le plus beau village du Doubs, à mon goût ! 🙂
    On avait passé une nuit dans une cabane, perché à 10m dans un arbre, au même endroit que là où tu es allé ! C’est drôle 🙂
    J’avais trouvé la cabane magnifique, l’expérience vivifiante ! Si ce n’est qu’à la nuit tombé, nous nous sommes retrouvés entourés de plusieurs dizaines de grosses araignées.. Un véritable cauchemar.. Surtout qu’il nous était impossible de descendre de la cabane comme on voulait. C’était un peu plus sportif que les autres cabanes plus près du sol.
    Mais le petit déjeuner fut délicieux ! J’avais adoré le thé au chocolat que le propriétaire avait lui-même fabriqué !

  • Reply samsha 17 juillet 2017 at 22 h 11 min

    Trop mignon cette ville!! Très jolies photos 🙂

  • Laisser un commentaire