Road-trip en Istrie (Croatie): les villages perchés

Par Chloé
Motovun, villages perchés , Croatie, Istrie

Je vous emmène à nouveau en Croatie ici (enfin !), et plus précisément en Istrie croate. Direction les villages perchés ! Je ne vous les présenterai pas sous forme de récit comme pour nos autres road-trips, tout simplement parce que sur notre itinéraire, ce qui peut constituer une excursion d’une journée nous en a pris 2 : Labin était sur notre route pour Zagreb, où nous reprenions l’avion.

Je pensais avoir un gros coup de cœur pour cette étape de notre séjour. Sur  le papier, l’idée était plutôt séduisante : des villages médiévaux, bâtis sur les vestiges de cités fortifiées par les Histres, dominant plaines et vallées ; des labyrinthes de maisons en pierre et de ruelles dallées… Un voyage dans le temps coloré et gourmand… Car qui dit villages perchés, dit Truffe, à Buzet, sa capitale !

Le-dit coup de cœur s’est fait prier… La journée était couverte, et de ce fait un peu tristounette, nous avons essuyé un orage, le célèbre Motovun m’a un peu déçue… Quand malchance et tourisme de masse s’en mêlent, ils ne font guère bon ménage !

 

Accès aux villages perchés :

 

  • En voiture, comme nous : le plus pratique, j’imagine
  • En car : liaisons avec Porec, Pzain, Pula ou Buzet

 

 

Etape 1 : Grožnjan, village d’art et de musique

 

Nous y logions ( Apartments Villa San Vito. Park Spinotti Morteani 2, 52429, Grožnjan), et y sommes arrivés en début de soirée, auréolés d’une lumière mordorée qui sublimait les pierres ocres et les tuiles orangées de ce village d’artistes… Très romantique ! Nous nous sommes alors perdus dans ce labyrinthe médiéval, découvrant sur notre passage une bonne quinzaine de galeries d’art et de boutiques d’artisans…  Des expositions y sont organisées toute l’année, des petits concerts dans son égalise baroque l’été… Sa cloche a beau rythmer les heures ici, le temps semble ne pas avoir de prise sur Grožnjan!

Une très belle surprise, nous vous recommandons de l’arpenter, comme nous, en fin de journée!

 

Grozjnan, villages perchés , Croatie, Istrie Grozjnan, villages perchés , Croatie, Istrie Grozjnan, villages perchés , Croatie, Istrie Grozjnan, villages perchés , Croatie, Istrie Grozjnan, villages perchés , Croatie, Istrie Grozjnan, villages perchés , Croatie, Istrie

 

Etape 2 : Oprtalj (Portole)

 

Le village est très mignon, et plutôt facile d’accès une fois que vous aurez trouvé la route  en lacets de 7km qui y mène… Vous l’aurez compris, le GPS du téléphone d’Aymeric aura à nouveau fait des siennes^^ !

Il est regrettable que le triste ciel qui le surplombait ne le mette pas convenablement en valeur sur mes quelques clichés !  Murs ocres et colorés, belle loggia ouvertes sur la campagne, ruelles empreintes de sérénité… Oprtalj ou Portole ne manque pas de charme et est une étape incontournable d’une excursion dans les villages perchés ! De ses hauteurs, on bénéficie d’un joli point de vue sur Motovun, prochaine étape de cette journée…

 

A ne pas manquer : les fresques de l’église Sainte-Marie à la sortie du village

 

Oprtalj, villages perchés, Croatie, Istrie Oprtalj, villages perchés, Croatie, Istrie Oprtalj, villages perchés, Croatie, Istrie Oprtalj, villages perchés, Croatie, Istrie Oprtalj, villages perchés, Croatie, Istrie

 

 

Etape 3 : Motovun

 

Je pensais adorer Motovun, le village-star croate, mis en valeur sur tous les blogs et sites de voyage… (Avec cette présentation, vous aurez compris qu’au contraire, cette balade a été une vraie déception !)

Le village est fermé aux voitures (à l’exception des résidents), nous nous sommes ainsi garés au bas de la colline et avons gagné à pieds son sommet (à 270m d’altitude). J’ai connu des « ascensions » plus agréables, d’autres plus rudes : on va dire que cette dernière est rapide, mais les marches assez caillouteuses et abîmées^^ ! Au passage, nous étions affamés, mais nous réservions pour déguster un bon plat à base de truffe… Jusque là, tout allait très bien et je trépignais d’impatience à l’idée de pénétrer dans les remparts de la ville.

Et puis, nous sommes arrivés dans la rue principale, et j’ai eu très envie de faire demi-tour. Ambiance Mont-Saint-Michel ou Disney, celle-ci est parsemée de boutiques et restaurants en tous genres, dont il est difficile de démêler l’attrape-touristes de l’enseigne de qualité.

En plein mois de juillet, je n’ose vous décrire la foule qui parsemait le village, et nous nous sommes très vite retrouvés coincés dans la masse (ou entre deux cars de touristes), au cœur de ses ruelles étroites. Nous avons préféré déjeuner tout de suite, avant que toute cette foule ne se rue vers les dernières places libres des restaurants adjacents, et nous sommes heureusement régalés…

Nous nous sommes tout de même demandé s’il y avait une autre vie que celle du commerce à Motovun. Je pense qu’hors saison, l’atmosphère du village est bien plus supportable.

La deuxième partie de la promenade a cependant été plus agréable, nous avons longé le chemin de ronde des remparts des XIIIe et XIVe siècle, qui embrasse toute la campagne environnante, et d’où l’on bénéficie d’une vue magnifique sur les collines voisines, coiffées de vignes et de bourgades médiévales.  Subjuguant ! J’en ai oublié mon portable sur un banc, mais des touristes très bien intentionnés me l’ont ramené, ouf^^ !

 

Motovun, villages perchés , Croatie, Istrie Motovun, villages perchés , Croatie, Istrie Motovun, villages perchés , Croatie, Istrie Motovun, villages perchés , Croatie, IstrieMotovun, villages perchés , Croatie, Istrie Motovun, villages perchés , Croatie, Istrie Motovun, villages perchés , Croatie, Istrie

 

Etape 4 : Buzet

 

… Une étape avortée, l’orage a grondé et nous avons essuyé une belle averse en regagnant en courant notre voiture…^^

En quelques minutes, Buzet a pourtant su nous séduire. Nous avons aimé traverser les belles portes de son enceinte vénitienne, mais principalement les âges de cette cité fondée par les Histres, puis occupée par les Romains avant d’être convertie en siège du capitanat vénitien. Les cultures se mêlent, la gourmandise également : Buzet est la capitale de la truffe^^ ! Des festivités autour de cette dernière sont ainsi organisées chaque année.

 

A voir à Buzet : le Musée Régional (histoire et artisanat de la région)

 

buzet, villages perchés croatie, Istrie

buzet, villages perchés croatie, Istrie

buzet, villages perchés croatie, Istrie buzet, villages perchés croatie, Istrie

 

 

Etape 5 : Labin

 

Mon petit coup de cœur, il en fallait un ! Les conditions étaient réunies pour apprécier le beau village perché sur sa falaise à sa juste valeur. Ciel dégagé, soleil, vue merveilleuse sur les montagnes ,le golfe, et la ligne de crête des collines littorales… Labin est comme un petit bijou niché  paisiblement au cœur de son splendide écrin. Une palette de jaunes, ocres et blancs rehaussée de bleu et de vert . D’un seul coup d’œil, on embrasse les couleurs de l’Istrie, et je ne l’ai qu’encore plus apprécié, en ce dernier jour de notre road-trip. Quelques heures après notre visite, l’Istrie ne serait déjà plus qu’un vague souvenir…

A Labin, j’ai apprécié le panorama, mais pas que… Derrière la porte Saint-Flore (du XVIe siècle), il fait bon se perdre dans ces ruelles colorées et animées…

 

A voir à Labin : la place Tito et la loggia qui lui fait face _  l’église Sainte-Marie, son intérieur baroque et son haut campanile et sa rosace gothique _ le Musée municipal (archéologie, art contemporain) _ la promenade Saint-Marc

 

Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie Labin, villages perchés , Croatie, Istrie

 

 

J’espère que ce petit panorama des villages perchés croates vous a plu… En connaissez-vous d’autres ? (tels que Buje, Pazin…)

C’est une autre (chouette) facette de la Croatie, non ?

 

villages perchés, istrie, croatie

Vous pouvez aussi aimer...

5 Commentaires

Mathilde 30 juillet 2018 - 9 h 36 min

Je songe à me créer un petit bloc note sur lequel j’écrirai mon commentaire que je copierai chaque semaine tant je me répète à chacun de tes articles ! . Mais ne change rien, en fait j’aime mon rendez-vous hebdomadaire dépaysant et coloré même si je dois (chaque semaine) réécrire la même chose Et quand on passe un si chouette moment, c’est très loin d’être une punition.

Reply
Pierre 30 juillet 2018 - 11 h 01 min

les photos sont magnifiques, ce village tout autant !

Reply
Estelle 30 juillet 2018 - 18 h 53 min

Ton article tombe à pic, dans moins d’une semaine j’y serai. Vivement les vacances. Je retiens ton petit coup de coeur, Labin. Pour Motovun, j’ai entendu et lu les mêmes retours. Victime de son succès. Et en plein d’août je ne risque pas d’y échapper. Heureusement qu’il y a d’autres coins aussi beaux.

Reply
Anne 31 juillet 2018 - 8 h 25 min

C’est très joli, un léger air d’Italie!

Reply
jomaya 7 août 2018 - 14 h 29 min

Il arrive parfois qu’on attende trop d’une étape et qu’on soit déçu, que la surprise attendue ne soit pas au rendez-vous, ca fait partie des aléas des voyages. Par contre, je te trouve très dure avec tes photos, moi je les trouve très réussies, et colorées.

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.