Que faire lors d’un week-end à Lens et dans le Bassin Minier

Par Chloé
visite du terril de Loos en Gohelle

[Cet article sur Lens et le bassin minier fait suite à une collaboration entre le Collectif des Blogueurs Hdf et l’Office de Tourisme de Lens-Liévin Tourisme. Je les remercie pour leur organisation et pour cette invitation qui n’entache en rien ma liberté éditoriale.]

 

Force est de constater que Lens fait partie de ces villes, qui, en France, ne font initialement pas rêver. Dans ce palmarès, on peut aussi citer Le Havre, Dunkerque, Charleroi en Belgique… Vous avez pu le constater , je ne m’arrête personnellement pas à cela^^ ! J’ai même publié à plusieurs reprises sur le Havre, ville que j’adore, et été conquise par le street-art de Charleroi il y a deux ans. (Ok, pas par la ville… Mais je n’ai pas regretté d’y avoir fait un détour !)

Bref, il ne faut pas se fier aux apparences ou aux préjugés ! Lens fait partie de ces lieux inscrits dans une belle dynamique, qui voient leur image et leur paysage changer depuis quelques années. Je vous renvoie d’ailleurs à ce très bel article de Christophe des Vadrouilleurs, qui raconte sa longue histoire avec le bassin minier, ou comment il a appris à l’aimer et à le valoriser.

Nous nous étions ainsi rendus une première fois à Lens cet hiver, histoire de découvrir l’antenne du musée du Louvre qui y est implantée depuis bientôt 7 ans . La visite de ce musée a été un véritable coup de cœur, aussi me suis-je empressée d’accepter la proposition de blogtrip organisée en collaboration entre le collectif des Blogueurs Hdf et Lens-Liévin Tourisme. Le programme proposé était juste au top, et j’ai adoré approfondir ma découverte de Lens et de son Bassin Minier, petit coin des Hauts-de-France qui m’était inconnu ou presque…   et qui tire aujourd’hui son épingle du jeu ! Voici donc quelques adresses et idées de balades et activités à  y mener… et croyez-moi, vous allez avoir envie d’y filer immédiatement !

 

visite du musée du Louvre-Lens

 

Découvrir le Louvre – Lens, et actuellement l’exposition consacrée à Homère

 

Je vous avais présenté ici la petite histoire du Louvre-Lens, quelques détails sur son architecture,  et son mode de fonctionnement. (Je ne voudrais pas être redondante et ne reviendrai donc pas sur ces points aujourd’hui, je ne peux donc que vous inviter à relire mon article sur le sujet !) Pour faire court, l’établissement se divise en deux espaces ou expositions : l’une permanente (la Galerie du Temps), l’autre temporaire.

 

visite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lens

 

Chaque année deux grandes expositions d’envergure internationale, autour d’une époque, d’un artiste, d’une civilisation ou d’une thématique , sont ainsi organisées. Il ne vous reste que quelques jours pour découvrir l’exposition Homère, qui me tentait depuis un petit moment, et que je serais allée voir plus tôt si je n’avais pas bloqué ma journée pour le Collectif ^^ ! Le thème m’intéressait en effet fortement. Je ne me décrirais pas comme une passionnée de mythologie mais j’ai beaucoup lu à ce sujet durant mes jeunes années, et ai pu constater lors de notre visite qu’il me restait quelques bases aujourd’hui.

 

Accompagnés de notre guide Chloé –un superbe prénom-, nous avons ainsi pu redécouvrir la légende d’Homère et les mystères qui entoure l’auteur: qui étai(ent)-il(s), d’où étai(nt)-il(s) originaire(s) ? La visite se divise ensuite en deux parties, respectivement consacrées à l’Iliade et la guerre de Troie, et l’Odyssée ou le voyage d’Ulysse. Comme pour l’exposition Amour, nous n’avons pu qu’apprécier la mise en scène et en perspective des œuvres, totalement ré-imaginée pour coller à l’atmosphère du sujet ; et la richesse des pièces présentées (sculptures, tapisseries, tableaux, objets…)  Lors de mon premier passage , j’avais été très satisfaite de l’audio-guide très complet, mais j’ai également adoré notre visite avec un guide, tout aussi qualitative  mais peut-être plus vivante et interactive !

 

visite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lens visite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lens visite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lens visite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lens visite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lensvisite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lens visite de l'exposition Homère, musée du louvre-Lens

 

Déjeuner ou dîner au Galibot

 

Là-encore, le restaurant bistronomique de l’hôtel Louvre-Lens avait été un véritable coup de cœur lors de notre venue il y  quelques mois… Et j’avais hâte d’y manger à nouveau !

Je n’ai pas été déçue par notre entrée, un œuf de poule à la crème de pecorino, notre volaille et sa sauce aux champignons tout aussi délicieuse ou mon thé gourmand (bonus) en dessert, qui porte bien son nom avec sa verrine de panna cotta, sa mousse aux fruits exotiques et sa tartelette à l’abricot. ! Ici, le chef propose une cuisine régionale revisitée et concoctée à base de produits frais et locaux…  La décoration est à la fois chaleureuse et très chic, avec sa décoration industrielle et sa cuisine semi-ouverte…

On aime tout autant le contenu que le contenant 😉 !

 

Et aussi : Lors de notre dernière venue, nous avions eu un gros coup de cœur pour le restaurant Al’Fosse, à Avion

 

Déjeuner au Galibot, Louvre-Lens

 

 

Visiter la Cité Minière de Lens

 

Au départ du Louvre-Lens, nous nous sommes engagés dans les rues de la cité Saint- Théodore pour nous plonger dans le quotidien des mineurs à l’époque de l’exploitation charbonnière. Nous avons ainsi découvert les différents types d’habitations et aménagements érigés lors de cette période, dans l’idée, dans un premier temps, d’absorber l’arrivée massive de main-d’œuvre. … puis de  retenir celle-ci, abondamment sollicitée, en lui offrant sur place tout ce dont elle pourrait avoir besoin : écoles, petits jardins…

 

Visite de la Cité Minière, Lens

 

L’habitat minier était ainsi, à l’époque, plus confortable que l’habitat rural traditionnel… Un privilège à double tranchant, les compagnies minières en profitant pour renforcer leur contrôle sur les employés…

La visite est instructive, et permet d’appréhender Lens sous un œil différent. Je pourrais certainement vous en dire plus, mais j’ai un peu peiné à entendre notre guide, l’heure de la digestion n’ayant qui plus est pas été la plus propice pour moi en terme de concentration ! Je ne peux donc que vous encourager à participer à votre tour à cette visite pour m’apporter plus d’informations^^ !

 

Visite de la Cité Minière, Lens

 

Plus d’infos: ici

Du mercredi au dimanche de 14h à 14h45

Point de rendez-vous : Point info Tourisme du Louvre-Lens

Tarif : TP 4€, TR 3€, gratuit pour les moins de 6 ans. 

Et aussi :  L’Office de Tourisme propose également des visites sur l’art déco à Lens, il est possible de cumuler les  2 (cité minière et art déco) pour 6 euros (plein tarif, 4 euros en tarif réduit).

 

Visite de la Cité Minière, Lens Visite de la Cité Minière, Lens Visite de la Cité Minière, Lens Visite de la Cité Minière, Lens

 

 

Assister à un match du RC Lens, ou à défaut, visiter le stade Bollaert-Delelis sous tous les angles

 

Ah, assister à un match du RC Lens ! Aymeric revient à la charge chaque année , et n’en démord pas. L’ambiance y serait unique en son genre, et je n’en doute pas, mais j’ai jusqu’à présent eu la flemme d’y céder. Pourtant, j’aime bien les matchs de football … Ceux de Ligue 2 se tiennent généralement le vendredi, et je suis généralement trop fatiguée pour prendre la route et m’époumoner toute une soirée 😉 ! J’étais tout de même tentée de l’accompagner au match contre Dijon pour la montée en Ligue 1, qui s’est joué il y a quelques semaines, mais nous étions à Royan ce jour-là…

Visite du Stade Bollaert, Lens

 

A défaut, nous avons donc visité le célèbre stade Bollaert, l’un des emblèmes de la ville… une institution ! Ici, tout le monde connaît l’histoire du club des Sang et or (qui ne jouaient pas sous ces couleurs, initialement, d’ailleurs !). J’ignorais personnellement tout de cette dernière, et la visite guidée m’a permis d’y remédier et de mettre à jour mes classiques. Je ne connais même pas les paroles des Corons de Pierre Bachelet, chantés à chaque début de 2ème mi-temps… (Et là, je cours me cacher, au risque de me faire huer par tous mes compères des Hauts-de-France, haha !)

Visite du Stade Bollaert, Lens

 

Ce jour-là, le stade vide n’appartenait qu’à ses quelques visiteurs, et nous avons pu apprécier ses dimensions de plus près. Nous avons tour à tour traversé les tribunes et les couloirs, longé le terrain , puis accédé à des lieux habituellement fermés au public : la salle des conférences de presse, un peu décevante (je m’attendais à plus grandiose !) et les vestiaires de joueurs dont j’ignore totalement le nom… Qui ont cependant ravi les supporters !

Visite du Stade Bollaert, Lens Visite du Stade Bollaert, Lens

 

Aymeric a tourné une petite vidéo, ravi de marcher sur les pas de son grand-père qui a joué au RC Lens (eh oui ! Comme quoi le sport n’est pas un gène héréditaire !).

J’ai personnellement beaucoup aimé la visite, qui m’a donné envie de m’asseoir l’an prochain au sein des tribunes pleines… et de leurs quelques 30 000 spectateurs !

 

Visite du Stade Bollaert, Lens

 

Pour réserver ses billets pour une visite guidée (réservation indispensable) : http://www.tourisme-lenslievin.fr/visite-du-stade-bollaert-delelis-de-lens/lens/tabid/8898/offreid/a47a3ac5-4df2-4efd-ba96-bd9a87287859/detail.aspx

Tarif : Tarifs : TP 12€, TP 9€, gratuit pour les moins de 6 ans.

Point de départ : devant la boutique du RC Lens.

 

Visite du Stade Bollaert, Lens

 

 

 Visiter les terrils de Loos-en-Gohelle

 

Après une rapide visite de l’exposition gratuite sur le thème des mineurs présentée dans le Café Rando , au pied des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle, et une petite limonade locale (la Gosse) pour reprendre des forces, nous nous sommes lancés à l’assaut d’un terril (prononcer terri) en compagnie de deux guides membres de l’association CPIE Chaîne des Terrils.

Visite des terrils de Loos-en-Gohelle, guide CPIE Chaîne des terrils

 

L’accès aux terrils est libre, sous condition de respecter un minimum les sentiers délimités. (En gros, une barrière est synonyme de danger, ce que certains semblent oublier comme nous avons pu le constater ! Ah, les gens et le respect !) J’avais déjà mené cette visite il y a quelques années, avec l’une de mes classes. J’avais d’ailleurs trouvé les activités proposées aux enfants ludiques et instructives !

 

visite du terril de Loos en Gohelle

 

Qui aurait pensé que ces « montagnes » d’un autre genre, ces amas de déchets de pierre et de charbon, deviendraient l’un des hauts lieux de balade du Nord-Pas-de-Calais ? La reconversion des terrils est enclenchée, et plutôt réussie ! Et ce n’est que le début, avec une équipe aussi dynamique que celle de Lens-Liévin tourisme, qui y orchestre des petits-déjeuners, des visites à la nuit tombée, des apéros bière-fromage en début de soirée… Ces apéros originaux et conviviaux sont organisés tous les derniers vendredis du mois dans des lieux différents mais toujours insolites, sur inscription préalable auprès de l’office de Tourisme. Si comme moi, vous ne consommez pas d’alcool, des limonades sont également proposées 😉 !

 

apéro bière-fromage, lens-liévin tourisme

 

Aujourd’hui, les terrils sont devenus un point de rendez-vous pour les randonneurs du dimanche, sportifs, coureurs, cyclistes… Des courses y sont même organisées, c’était le cas lors de notre passage. Il faut dire que la montée vers le belvédère échauffe bien les mollets ^^ ! Les terrils jumeaux de Loos en Gohelle sont les plus hauts d’Europe… Depuis leurs sommets,  (à ~110m), on bénéficie d’un panorama à 360° sur le bassin minier inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Visite des terrils de Loos-en-Gohelle, guide CPIE Chaîne des terrils

 

Nos guides nous ont accompagnés dans cette petite grimpette pour nous présenter le site du 11/19, point de départ de notre petite randonnée, qui doit son appellation aux numéros des anciens puits de mine ( pour le chevalement métallique et 19 pour la tour de concentration construite dans les années 60 pour moderniser le site ). Tous deux nous ont également fait observer un panel de la flore et quelques roches typiques des terrils. La visite est très intéressante, je vous la recommande, pour en apprendre plus sur ces lieux majeurs du Bassin Minier.

 

visite du terril de Loos en Gohelle visite du terril de Loos en Gohelle visite du terril de Loos en Gohelle

 

Contact CPIE : 1119 Rue de Bourgogne, 62750 Loos-en-Gohelle – Tél. 03 21 28 17 28

 

Où dormir à Lens :

 

Je vous avais présenté l’Hôtel Louvre-Lens , mélange de tradition et d’élégance, avec ses chambres élégantes et soignées ! Je réitère mes compliments, j’ai adoré notre nuit dans cet hôtel et l’accueil qui nous y avait été réservé !

 

Y réserver une nuit

 

hôtel Louvre-Lens, avis

 

Alors… vous n’avez pas envie de vous réserver illico-presto un petit week-end à Lens ? 

 

week-end à lens dans le pas-de-calais, hauts-de-france week-end à lens dans le pas-de-calais, hauts-de-france week-end à lens dans le pas-de-calais, hauts-de-france week-end à lens dans le pas-de-calais, hauts-de-france

Vous pouvez aussi aimer...

3 Commentaires

Mathilde 15 juillet 2019 - 10 h 40 min

Je te confirme il faut aller voir un match à Lens !! Je ne suis pas une grande fan de foot (même si j’aime soutenir l’équipe de France qu’elle soit féminine ou masculine ^^) l’ambiance à Lens est incroyable même si sur le terrain c’est pas toujours aussi génial que dans les tribunes ^^ La chanson des corons reprise par le stade m’a donné des frissons !

Reply
Corpus Voyage 15 juillet 2019 - 22 h 46 min

Quelle coïncidence ! Je vais samedi voir l’exposition Homère avant qu’elle ne se termine et au déjeuner au restaurant Al’ Fosse d’Avion XD J’y vais avec ma tante en espérant qu’il y ait toujours du canard à la chicoré à la carte… C’est vraiment chouette de voir des articles sur le Pas-de-Calais, c’est assez rare que la région ait de la visibilité. Je ne connaissais d’ailleurs pas l’existence du collectif des blogueurs HdF, il faudra que je me renseigne ! Merci pour ton article ^^

Reply
Les Ch'tis Trotteurs 16 juillet 2019 - 12 h 50 min

C’était une superbe journée à Lens ! En tout cas, nous sommes partant pour aller voir un match du RC Lens au Stade Bollaert avec vous si ça vous dit 🙂
Nous avons déjà entendu parler du restaurant Al’Fosse à Avion plusieurs fois mais nous n’avons encore jamais essayé.

Reply

Laisser un commentaire

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter